Social

Rassemblement des professeurs de SES devant la Préfecture

Dans le cadre de la journée de mobilisation nationale pour la défense des SES (Sciences Economiques et Sociales), des professeurs, des lycéens et des parents se sont rassemblés devant la Préfecture cet après-midi pour marquer leur opposition face à la réforme des programmes du lycée.


Lors de sa conférence de presse du 21 octobre 2008, Xavier Darcos, ministre de l’éducation avait annoncé les grandes lignes de la réforme de la classe de seconde, notamment la suppression dans le tronc commun de l’enseignement des sciences économiques et sociales en classe de seconde et en filière technologique.
Selon Patricia Bardou, professeurs de Sciences Economiques et Sociales, et également co-responsable de l’association des professeurs en SES, la culture économique et sociale est "un enseignement essentiel à la compréhension du fonctionnement de la société du 21ème siècle. Or, aujourd’hui la matière devient un module facultatif sans évaluations chiffrées".
Patricia Bardou s’insurge par ailleurs contre une récente campagne de presse, qui a prétendu que l’enseignement dans cette matière prodiguerait un enseignement gauchiste. "En tenant un tel discours, on cherche à nous discréditer face à l’opinion publique".
L’association des professeurs de SES a finalement décidé de s’adresser directement au président Nicolas Sarkozy, lui même issu de la filière SES, à travers une lettre qui lui sera transmise par le préfet Pierre-Henry Maccioni.
Mercredi 3 Décembre 2008 - 16:39
Karine Maillot
Lu 628 fois




1.Posté par papapio le 04/12/2008 20:25
Vous oubliez l'Ancienne Fonction d'Avocat de notre Président qui à ce titre à bien saisi les Nuances GRAVICIMES entre la Théorie Légitimisée par l'Affectif Partial et La REALITE appuyée sur les SEULS INTERETS ECONOMIQUES... Pourriez vous soutenir le contraire Mme Patricia Bardou ? Vous qui chaque jour constatez le refus de retranscription des Notions d'EGALITE DES CHANCES ET DROITS entre Hommes et Femmes dans le fonctionnement sociale de la Réunion? Vous qui constatez le Refus de traitement PARITAIRE des Parents à l'Ecole de la République (autorité Parentale des Pères Niée)? Vous qui déposez auprés du Préfet, auprés duquel seule LES DROITS DES FEMMES SONT REPRESENTES ? De quelle "Science Economique et Sociale" en Rapport avec la LOI parlez vous ? celle du conditionnement interessé prorogé par le Département des adolescants en formation ? Puisque que vous écrivez au Président, demandez lui donc pourquoi il souhaite tant réfomer "l'intouchabilité Houtroiste judiciaire" ...Demandez lui si vous devrez dorénavant, intégrer les Notons de Parité et de DROIT des Enfants, dans l'Equilibre Economique et Sociale clamé à travers la "COHESION SOCIALE"... Soyez juste, 50% de vos éléves sont des Enfants de couples Séparés, il vous écoutent, vous regardent...
Merci par avance de votre Intégrité morale dans votre réponse...

2.Posté par isabelle le 04/12/2008 20:40
Former des citoyens "éclairés" ou "couillons", il faut choisir ! Le gouvernement souhaite t-il vraiment que les futurs citoyens comprennent le monde dans lequel ils vivent ou préfère t-il une société atone qui le laisserait faire et choisir à sa place des politiques à mener ? Seuls des "experts" pourront participer activement à la politique dorénavant, si les français n'ont pas les clés pour comprendre les domaines de l'économie, du social et de la politique.
Au lieu de marginaliser les SES, il faudrait les généraliser à toutes les filières afin que même les scientifiques et les littérraires aient une approche du monde qui les entoure. Selon un sondage TNS Sofres de novembre 2008, 85% des français sont pour cette généralisation des SES dès le secondaire. Si nos élus nous représentent, peut-être devraient-ils nous entendre....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales