Blog de Pierrot

Rapprochements...

Lundi 3 Novembre 2008 - 09:27

Jeudi dernier, deux étudiants de 21 et 22 ans qui s'étaient amusés à pendre un mannequin d'Obama à un arbre du campus de leur université, dans le Kentucky, ont été arrêtés jeudi et inculpés pour conduite inappropriée et vol par effraction.

La scène rappelait le lynchages des noirs pendant la période sombre des Etats-Unis.

Le gouverneur du Kentucky a immédiatement condamné la mauvaise blague et envoyé une lettre d'excuse à Barack Obama.

En France, la Justice a refusé de condamner un jeune chef d'entreprise qui avait décidé de se faire de l'argent en vendant des poupées vaudou à l'effigie de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal, poupées dans lesquelles on suggérait de planter une dizaine d'aiguilles...

Deux épisodes à rapprocher de ce militant de Claude Hoarau à Saint-Louis, qui pendant la campagne électorale avait pendu à une potence un mannequin noir à l'effigie de Cyrille Hamilcaro dans sa cour...
Pierrot Dupuy
Lu 762 fois



1.Posté par Bill Vesée le 03/11/2008 09:53

La bétise n'a pas de limite, on ne peut qu'avoir un profond mépris pour ce type de comportement, et bravo Pierrot d'avoir souligné ces faits.

2.Posté par Charly le 04/11/2008 05:53

Pour ma part dans cet article se dégagent deux choses bien distinctes.

1) L'utilisation de la dérision voire de la provocation dans un but commercial. Les exemples ne manquent pas à la Réunion avec "Pardon". Si je trouve certaines "dérisions commerciales" de mauvais goût, d'autres me font sourire quelque fois même rire.Mais.

2) Pendre l'effigie d'un homme dans sa cour ou bien encore dans un lieu public, cela me donne envie de vomir j'ai même envie de dire "dégeuler".

Pour aborder un autre sujet mais que je pense complémentaire de celui là, si aujourd'hui, Obama est élu je ne voudrais pas qu'il devienne un deuxième Kennedy.

Charly

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >