Société

Rapport FIFA sur le foot péi: Du pain béni pour les contradicteurs d'Yves Ethève


Dominique Goumane et Olivier Hale voient leur esprit de contradiction conforté selon eux
Dominique Goumane et Olivier Hale voient leur esprit de contradiction conforté selon eux
Lundi 10 novembre, Zinfos dévoilait en exclusivité le rapport concocté par la délégation de la FIFA et de la FFF sur la Ligue réunionnaise de football.

Ce document (toujours téléchargeable), les amateurs du foot péi n'auraient jamais cru pouvoir le feuilleter un jour. C'est donc tout heureux de cette bénédiction que les opposants du président de la Ligue ont décidé d'y ajouter leur pincée de sel en conférence de presse.

Olivier Hale, dirigeant banni de l'ADSL Langevin et candidat sur la liste Goumane en 2012, pose le décor. Tout en soulignant la qualité du rapport, celui-ci ne peut s'empêcher de remarquer que la contradiction apportée par ses collègues et lui depuis des années face à Yves Ethève est cette fois-ci l'oeuvre d'un "rapport interne à la fédération". "Ce n'est pas nous qui salissons la Ligue", n'oublie pas Noël Vidot, bien échaudé par des petites phrases du passé. "C'est un message envoyé aussi à tous ceux qui doutent encore...", résume Olivier Hale qui, comme ses collègues, se sent conforté par cet audit.

Une première victoire en somme pour la bande à Dominique Goumane, candidat malheureux à la présidence de la LRF en 2012.

"C'est un rapport accablant pour la Ligue", soutient le maître d'oeuvre du club de foot de Langevin. Ce rapport vient illustrer le "bilan de trois décennies de règne" avec dans le rôle de celui qui concentre tous les pouvoirs ou "qui ne délègue pas" pour reprendre la formule de la FIFA, "s'est créé un statut de personnage incontournable".

"C'est un échec cuisant pour lui (Yves Ethève, ndlr)", en rajoutent Olivier Hale, Marie-Dany Dupuy, Noël Vidot et Dominique Goumane. "La Ligue n'est pas un bien de fond", enfonce ce dernier.

Bien qu'elle se réjouisse des quatre vérités transcrites dans ce rapport de mission, l'équipe d'opposition à la présidence de la Ligue n'en garde pas moins à l'idée que c'est le foot réunionnais et ses milliers de passionnés qui en pâtissent. Les réjouissances s'arrêtent là car "le foot local est dans le mur", avise Dominique Goumane.

Une semaine qui pourrait faire date

Ils sont notamment atterrés par la situation des comptes tels que présentés sommairement dans ce rapport. "La Ligue est une association de loi 1901 où chaque club cotise. C'est un peu de notre argent à tous qui se trouve là-dedans". Dans ces conditions, ils attendent un minimum de transparence et de sérieux qui semblent avoir fait défaut selon les conclusions du rapport. "Combien nous coûte le comité directeur ? Aujourd'hui, on n'a aucun bilan chiffré ! Or, on parle bien d'argent public".

Passons sur le mode de scrutin des élections de la Ligue que le rapport FIFA/FFF pointe du doigt pour son archaïsme, ce qui replonge les opposants à leur propre expérience de 2012. Mais le meilleur est à venir selon la bande des cinq (Guy Julliard étant excusé). Et pas plus tard que la semaine prochaine.

A partir du 17 novembre, les auditions devant le juge d'instruction dans le cadre du dépôt de plainte pour la falsification du procès verbal de l'élection à la présidence vont débuter.

Dans la même veine, un tournant est attendu deux jours plus tard. Ils pèsent leurs mots : "Il y aura peut-être un avant et un après 19 novembre". C'est en effet ce jour-là que le TGI de Saint-Denis rendra son délibéré concernant l'annulation des élections du comité directeur de la Ligue. La fin de championnat se joue aussi sur un autre terrain.
Samedi 15 Novembre 2014 - 07:51
LG
Lu 1428 fois




1.Posté par Quotidien le 15/11/2014 11:49
Comment le journal du Quotidien n'a à aucun moment repris les éléments de ce rapport qui secoue notre discipline?Anormal et irrespectueux vis à vis de ses lecteurs.Le principe premier de tout journaliste est d’informer .A chacun d'en tirer ses conclusions.C'est une erreur professionnelle .Les journalistes sportifs ont des devoirs et des obligations.Peur ou protection,la question se pose.

2.Posté par "J''''exige des excuses publiques" le 15/11/2014 13:20
Bon les gars, vous faites votre job d'opposants et c'est très bien ainsi.

Mais que dire sur le trou de mémoire du Pdt de la LRF concernant la horde sauvage (selon ses propos) qui est entrée sans payer lors du match de coupe de France Saint-Pierroise/Sainte Louisienne. Il avait oser accuser publiquement notre bon député maire de Saint-Joseph et indiqué que si celui-ci ne lui présentait pas des excuses publiques, le match Exelcior-Concarneau serait annulé et l'équipe de Saint-Joseph t disqualifiée.

Depuis plus rien. Monsieur Le Pdt de la ligue à appuyer a surement avaler un rhum-citron et ce débordement qu'il qualifiait lui même d'inadmissible est sorti de son disque dur. Il brandissait la menace de reniement pour son ami de Saint-Joseph et Secrétaire Général de la LRF un certain G.H un vrai bosseur, et allait s'occuper de J.A son Vice-Pdt et ami de toujours de Saint-Joseph, un homme plein de bonnes intentions pour son club préféré.

Que penser de cette attitude qui consiste le lendemain du match à salir des personnes, qui certes avaient peut-être lors du repas du midi à Manapany trop arrosé la victoire de leur équipe et se sont transformer en sans tickets d'un jour...

La morale dans cette affaire, c'est que le PDT de la LRF est pris à son propre jeu. Il est la marionnette aux mains d'une poignée de fêlés qui vient définitivement de le disqualifier aux yeux de nombreux amoureux du foot local.

3.Posté par Tigarslacour le 15/11/2014 14:03
Il faut que les dirigeants de club se réveillent et arrêtent de se plaindre en cachette ... Le foot à besoin d'un bon lessivage et il faut voir aussi qui a combattu jusqu'au bout et qui s'est cacher...

4.Posté par kld le 15/11/2014 18:21
c'est bon le rhum- citron !!!!!!

5.Posté par PAYET le 15/11/2014 22:38
Les opposants n'ont pas parler de l'affaire de corruption d' AMANVILLE, et en même temps, un rapport interne sort grâce à quelqu'un de bien placé à la Ligue, le lendemain de l'humiliation qu'ont connu LEBRETON, GINO et......AMANVILLE! Question y'aurait-il du règlement de compte dans l'air ?

6.Posté par Rectificatif le 16/11/2014 11:10
La boisson citée "rhum citron", n'est ce pas le calice que préfère le petit "bondieu"de ST Joseph ???
Rendez à César ce qu'appartient a César !!! N'est ce pas ?

7.Posté par DictAture le 16/11/2014 12:45 (depuis mobile)
le président ce prend pour un dictateur mais tous le monde est Soumis à ses pressions aujourd''hui on est privé de "grand match" au stade olympique de St Paul car crla occasionne bcp d''embouteillage pour son multiplex et aucun club ne bouge!

8.Posté par mbp le 16/11/2014 15:54
ETHEVE L HOMME QUI TIENT LE FOOT PEI AU CREUX DE SA MAIN LA QUESTION EST DE SAVOIR QUAND CESSERONT LES MAGOUILLES ??

9.Posté par Tigarslacour le 16/11/2014 20:10
Trop drôle clicanoo met en ligne le même article en moins bien écrit (disons des spécialistes du foot local...) cependant il est en édition abonnée puis le lendemain le droit de réponse de la ligue gratuitement en ligne... N'y a t il pas la parti pris? Quand au quotidien "il n'était pas au courant de ce rapport" ... Laissez nous rire... J'ai un résumé a proposer chers zinfoistes vous me direz vos impressions ( je ne suis pas un pro ) . La LRF se resume depuis les dernières élections de la façon suivante : un président "omniprésent qui ne délégue pas et qui apparemment adore la boisson et le mépris des autres" ; un vice ou ex vice président en affaire de "tentative de corruption" ; un directeur général ou administratif avec une situation "pas très claire" qui d'ailleurs aime faire de fausses attestations... ; un secrétaire général qui passe en comission de discipline devant ses dallons après avoir foutu le bordel avec son copain le maire... ; un des clubs les plus titrés qui dépose le bilan cette année ; un déficit de 300000e a l'AG de 2013 ; une baisse du nombre de licenciés en 2ans ... Puis arrive miraculeusement se rapport qui ne fait que confirmer les plaintes incessantes des dirigeants du foot local qui ne font malheureusement que se plaindre et se cacher... La question reste la suivante ... Qu attendons nous pour réagir ... Il faut alors bien se souvenir de qui s'est battu et qui s'est cacher car si le TGI décidé de faire refaire les élections il y aura d'un coup plus de listes opposantes qu'au premières élections ... Il faudra alors faire attention a ne pas se tromper... Vive zinfos et LG pour ce bon article...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales