Sport

Rallye des Tamarins : "Victoire" d'Olivier Payet sur une "pénalité" de Malik Unia...

C'est ce week-end que s'est déroulé le Rallye national des Tamarins. Spectaculaire à Cilaos et très cassante dans les hauts des Avirons, cette nouvelle étape du championnat de la Réunion de rallye restera dans les annales du sport automobile local comme ayant été un rallye sans réel vainqueur... et pourtant, le spectacle était au rendez-vous.


Le rallye national des Tamarins, dont la 1ère étape s'est déroulée à Cilaos samedi et la seconde aux Avirons ce dimanche, a consacré l'équipage de la Punto Abarth d'Olivier Payet sur une mystérieuse erreur de Malik Unia. Pourtant la lutte a été acharnée entre les deux ténors de la course.

On a longtemps cru à la domination d'Olivier Payet et sa Punto Abarth S 2000 mais le pilote de la Team Peugeot-Caillé, Malik Unia, a finalement vu la scénario de Saint-Joseph se répéter avec une nouvelle crevaison de son principal concurrent dans la très longue spéciale de la Source 2 (20,8 km).

Malgré une victoire acquise et une conduite d'attaque, notamment sur la courte spéciale des Acacias, Malik Unia a reçu une pénalité d'une minute, après témoignage d'un officiel, pour deux faux départs sur Acacias 1 et 2. Il a ainsi vu sa victoire s'envoler alors qu'il était congratulé au Parc fermé du lycée des Avirons, hier en début d'après-midi.

Beaucoup de casses

Difficile à comprendre pour le pilote, qui a réalisé deux spéciales hors-normes entre le village de Cilaos et celui de Bras-Sec, au pied du Piton des Neiges. Hors-normes, en effet, lorsque l'on voit le nombre d'abandons et de casses, à l'image de la perte de contrôle de l'équipage palmiplainois composé de Vincent Probst sur sa 106 qui a occasionné l'arrêt de la course pendant près de 45 minutes.

Le lendemain, les choses ont empiré puisque la longue spéciale de la Source a vu une douzaine de véhicules abandonner sur un tracé qui a provoqué de nombreux incidents avant celui de Jean-Luc Giraud sur Acacias 1.

De son côté, Malik Unia, déçu et en colère, a monté un dossier de réclamations qui devrait être adressé à la FFSA (Fédération française des sports automobiles) dans les jours prochains. Le classement est donc encore susceptible d'être modifié.

Zinfos a sélectionné quelques morceaux choisis lors des deux premières spéciales de Bras-Sec et dans les hauts des Avirons.

Classement final du Rallye des Tamarins

1. Payet et Ravate (Abarth Punto S2000) en 1 heure 2 m 40 s
2. Unia et Laval (Peugeot 207 S 2000) en 1 heure 3 m 1 s
3. Maître et Descamps (Renault Clio 16S 1.6l)  en 1 heure 4 m 44 s
4. Picard et Soumira (Subaru Impreza)  en 1 heure 5 m 56 s
5. Barret et Germain (Citroën C2 R2 Max) en 1 heure 6 m 15 s
6. Chane-Kaï et Ratane (Citroën C2 R2 Max) en 1 heure 6 m 05 s
7. Hoarau et Jourlin (Renault Clio R3) en 1 heure 6 m 57 s
8. Law Long et Balbolia (Peugeot 206 F 2000) en 1 heure 7 m 17 s
9. Lafuteur et Soulard (Peugeot 206 F2000) en 1 heure 8 m 26 s
10. Moullan et Viadère (Mitsubishi Lancer Evolution 8) en 1 heure 8 m 35 s
Lundi 15 Juin 2009 - 17:39
Ludovic Robert
Lu 2875 fois




1.Posté par momo le 15/06/2009 22:00
Et voilà qu'un homme ,un seul homme faisant fonction d'officiel qui semble voir quelque chose que les autres,les pilotes....n'ont pas vus et par son jugement tout est remis en cause,la course est faussée.....le pauvre Malik même les hommes t'en veut...ce monsieur doit avoir une dent contre toi pour agir de la sorte.Qui sème le vent recolte la tempête.

2.Posté par Jack le 15/06/2009 22:18
Bien gaillard le ptit reportage, dommage, un peu trop court. Bravo à Olivier Payet !

3.Posté par zourite le 16/06/2009 08:07
les autres pilotes sont concentrées sur leur départ et les autres pilotes ne voient pas l'horloge du départ qui est orienté dans le champ de vision de l'équipage sur la ligne de départ.
lors d'un départ d'une épreuve spéciale,il y a la voiture sur la ligne et une autre juste derrière (départ toute le minute)en général les autres ne sont pas a proximité sauf retard .et même dans ce cas pas de vue sur l'horloge.
cet officiel n'est pas novice en la matière il officie depuis nombres d'années.
en mettant en doute l'officiel en question il jette un discrédit sur l'ensemble des officiels.
j'ai jamais entendu Sébastien Loeb lors d'interview accuser le sherman qui le pénalise.
comparons ce qui l'est.
dans de nombreux cas c'est la caméra inboard qui fait office de preuve.
ce fut le cas pour un départ anticipé de Seb la caméra l'a sauvé in extrémis.
et celle ci la pénalisé aussi dernièrement.
la 207 en avait pendant ce rallye....
il serait peut être de dépassionne le débat il ne s'agit pas ici de savoir si on en pour ou contre malick unia il s'agit simplement d'équité sportive.
si il y a bien quelqu'un qui sait ce que le respect des officiels représentent ( il fut champion professionnel d'athlétisme) , je pense que malick doit rester l'exemple qu'il a toujours été en matière d'esprit sportif.
il est peut être aujourd'hui mal conseiller par rapport au déclaration publique qu'il a pu faire car il nous a suffisamment démontrer que la compétition qui reste sont leitmotiv et qu'il y a un règlement et des officiel qui les appliquent sont fait pour être respecter.
Malick garde a l'idée que tout les conseilleurs qui sont autour de toi ne sont pas les payeurs.
au tribunal de la fédé tes conseilleurs ne seront pas là et toi seul aura à payer.

4.Posté par zourite le 16/06/2009 08:15
(suite du post précédant)
Malick prend garde que cette affaire te concernant ne soit pas récupérer a ton insu afin de servir des intérêts personnel et mercantile de certaines personne qui se sont subitement découvert un lien affectif à ton égard et qui pourrait simplement te faire passer pour le dindon de la farce.

5.Posté par joker le 17/06/2009 08:59
wooopé la Réunion....
Dis tito comma arrete fé la masse devant la camero jo!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 15:42 La gymnaste Marine Boyer de retour à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales