Politique

Rahiba Dubois : "La franchise paye à long terme"

Son parcours politique est fulgurant. En l'espace de deux ans, la syndicaliste au SNES (mandat qu'elle finira en fin d'année) a gravi toutes les marches de la politique locale. Conseillère municipale depuis 2008 à Saint-Paul, élue au TCO, elle est depuis mars dernier conseillère régionale dans l'opposition. Des semaines déjà très chargées qu'elle complète par son poste de conseillère principale d'éducation au lycée Vue Belle de Saint-Paul. Malgré ce planning bien rempli, elle a accordé à Zinfos quelques minutes de son temps. L'occasion de revenir sur son départ surprise pour la liste de l'Alliance lors des régionales. Une incartade qu'elle semble toujours avoir du mal à faire oublier à une partie des militants écologistes. Entretien avec Rahiba Dubois.


Rahiba Dubois : "La franchise paye à long terme"
Z'infos : Quelle est votre place à Europe Ecologie depuis les régionales ?
Rahiba Dubois : "J'ai toujours été à Europe Ecologie. Je me suis rendue par exemple aux universités d'été du mouvement en août dernier en métropole, je suis discrète mais pas timide (ndlr : en réponse aux critiques émises par Vanessa Miranville sur sa présence dans le mouvement)".

Quel est l'ambiance au sein du parti ?
"Le linge sale doit se laver en famille. Que ce soit à Europe Ecologie ou chez les Verts, toutes les personnalités sont les bienvenues. Que ce soit Pomez, Erpeldinger, Miranville ou Marchau, il ne doit pas y avoir d'attaques de personnes. Je ne suis en guerre avec personne. Europe Ecologie n'appartient à quiconque. Ce parti se veut ouvert et solidaire comme depuis sa création".

On sent une rivalité entre Vanessa Miranville et vous, et plus largement une scission dans le parti ?
"Le fait de passer dans les médias toutes les 30 secondes ne fait pas de vous un bon candidat. La politique se gagne sur le terrain. Il y a bien des journalistes qui voulaient faire des portraits avec ma famille ou encore suivre 24h d'une élue, je les ai refusés car je ne conçois pas la politique comme un spectacle. De toute façon, la franchise paye à long terme".

Les militants et collègues d'Europe Ecologie doivent alors vous reprocher d'avoir rejoint les rangs de l'Alliance pour les régionales ?
"Déjà, je n'y suis pas allée toute seule (ndlr : en pensant à Jean-Pierre Marchau). Moi j'ai dit "oui" au projet tram-train même si je pensais qu'il fallait aller encore plus loin. Selon moi, il fallait impliquer tous les acteurs communaux ou intercommunaux pour réfléchir à un plan de déplacement global. Il y a des choses simples qui peuvent être faites sans réclamer des coûts importants. Je pense que le projet tram-train aurait dû être envisagé au moins sur les communes du TCO. Cela aurait été un premier pas. Mais au-delà du fait d'avoir rejoint l'Alliance, je ne suis pas prosternée devant Paul Vergès. Je ne voue pas d'admiration particulière à la famille Vergès. Je n'y suis pas allée pour ça".

Vous cumulez beaucoup de postes actuellement ? Et encore plus depuis les régionales.
"On ne vit pas de la politique. Je prends en charge moi-même mes frais de voyages liés à la formation d'élu par exemple. Pour moi, faire de la politique ce n'est pas un métier. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai voulu continuer à exercer en tant que fonctionnaire d'Etat dans un établissement scolaire. D'ailleurs, je pense que l'expérience professionnelle que j'avais, était un plus pour me lancer en politique".

Le Trans eco express est un projet qui devrait vous plaire en tant qu'écologiste?
"L'Europe ne finance pas les bus dune part. D'autre part, le transport en bus ne relève pas de la compétence de la Région. Il fallait que l'on se batte pour obtenir la dotation ferroviaire. A la Réunion, vous ne voyez pas qu'on n'est pas traité comme en métropole ?"

N'avez-vous pas eu peur de devenir une sorte de caution écolo de l'Alliance en rejoignant cette liste ?

"Paul Vergès n'a pas eu besoin de m'attendre pour agir en faveur de l'environnement et je ne suis pas quelqu'un qu'on manipule".

Etes-vous plus à l'aise devant un public de scolaires ou dans un hémicycle ?
"Etonnement, je trouve que les jeunes sont plus à l'écoute que les adultes".

Quel est le siège que vous préférez occuper ? Celui du conseil municipal de Saint-Paul, celui de l'intercommunale avec le TCO ou celui de la pyramide inversée ?

"J'apprécie le fait de pouvoir venir contrôler l'utilisation des deniers publics en tant que conseillère régionale, même si je ne suis que dans l'opposition".

Rahiba Dubois : "La franchise paye à long terme"
Vous avez plus de recul sur votre mandat à Saint-Paul. Quel bilan faites-vous de l'équipe municipale après deux années ?
"Déjà, Saint-Paul, c'était un bateau sans capitaine lorsque nous sommes arrivés. Huguette m'a fait confiance dans la lutte contre l'illettrisme. je suis fière des chantiers que j'ai pu lancer avec les personnes qui m'entourent. L'instauration des écrivains publics ou encore le projet de réussite éducative font partie de ces réussites".

Vous comprenez qu'il y ait une confusion dans la tête des gens qui suivent les mouvements écologiques ?
"En effet, l'appel de Daniel Cohn-Bendit du 22 mars dernier qui appelait les écologistes à unifier leurs différents mouvements a été entendu. Les Verts ont jusqu'au 5 novembre (ndlr : entretien réalisé le 3 novembre) pour accepter la charte unificatrice. On aura un socle statutaire commun entre Europe Ecologie et les Verts. Quant à KER (Koopérative Ekologie Réunion), c'est un mouvement qui est adhérent d'Europe Ecologie".

De la fusion naîtra un nouveau nom du mouvement, c'est bien çà ?

"Oui, je suis pour qu'on garde le terme d'"Europe Ecologie".

Pourquoi ?
"Il a le mérite de bien cadrer l'action politique dans laquelle nous sommes engagés. L'Europe intervient de plus en plus dans notre vie de tous les jours".

Vous impliquerez-vous dans la campagne des cantonales ?
"S'il le faut, je suis même prête à pallier un manque de représentantes féminines venant du mouvement car nous devons occuper l'ensemble des cantons renouvelables. De plus, au second tour, il faudra faire alliance car je veux que la gauche gagne !"

Est-il trop tôt pour parler de points d'entente avec cette gauche élargie ?
"Je pense que des accords programmatiques doivent avoir lieu le plus tôt possible avant les cantonales, mais çà c'est mon avis perso"

Combien de candidats écologistes victorieux voyez-vous sur les cantons renouvelables ?
"La recette pour réussir une campagne je l'ai testée (rires) : il faut le rassemblement des écologistes, et même si Marchau ou Dubois sont minoritaires il faut les soutenir ! (ndlr : en faisant référence au ralliement de Jean-Pierre Marchau et d'elle-même lors des régionales à la liste Alliance). Mais le mot d'ordre, c'est déjà de couvrir les 25 cantons. Je peux juste regretter que sur la dizaine de candidats élus lors de la désignation des candidats aux cantonales, 6 d'entre eux soient des instituteurs ou professeurs. Je pense que çà manque de représentativité".

Une partie des élus du Conseil général avait avancé l'idée d'une consultation populaire sur le plan d'élimination des déchets ménagers. Quel aurait été votre attitude ?
"Quand cette idée a été émise, nous, à Europe Ecologie, on avait dit "chiche, pourquoi pas ?". Cependant, si l'idée est louable, sur un dossier aussi technique, un référendum ne paraissait pas approprié. Moi, je suis pour une réduction à la base et pour une valorisation optimale. Je prends l'exemple d'une ressourcerie que j'ai visitée à Pau. C'est extraordinaire ce qui s'y faisait, un peu à la manière des centres de réparation d'Emmaüs. Au TCO, nous avons un chantier d'insertion où l'on récupère des palettes pour les transformer en meubles. Que des gens ressortent de là avec un CAP, ça, ça a le mérite de remettre des gens dans le circuit".

Rahiba Dubois : "La franchise paye à long terme"
L'écologie n'appartient finalement plus aux verts ? On l'a vu avec le Grenelle de l'environnement ? Est-ce que c'est une réussite que vous accordez malgré tout à la Droite ?
"Il y a une différence entre environnementaliste et écologiste politique. Pour moi, on ne peut pas faire d'écologie politique quand on est à droite même si vous pouvez être environnementaliste à droite. C'est comme le phénomène de greenwashing. Beaucoup de marques en abusent en emballant leurs produits de verts et d'un logo écologique. Ce n'est que du marketing. Après, le bio n'est pas forcément bio. Je m'explique : le bio que l'on retrouve dans son rayon de supermarché et qui a fait des milliers de kilomètres n'est en fin de compte plus un produit bio dans sa globalité. Moi je veux le plus possible pouvoir acheter du bio qui vienne du producteur d'à côté".

Avez-vous le sentiment que le combat écologique est gagné ? Tout le monde s'y met.
"Non, il n'est pas gagné mais je dis toujours que les réunionnais sont les premiers écolos, bien avant les décisions politiques prises en faveur de l'environnement. Les modes d'habitation réunionnaises d'il y a cinquante ans et les façons de vivre créole étaient écologiques. De plus, de par ma profession de CPE dans un lycée, je peux vous dire que les jeunes ne s'en fichent pas comme on pourrait le penser".

Votre engagement dans la vie politique réunionnaise aurait-elle été la même en métropole ?
"Même en métropole (courte réflexion)...je me serais impliquée de la sorte. Une part de mes origines fait que je suis très attachée aux questions liées à l'intégration".

Quel est l'événement qui a marqué, dans ce cas, cette rupture pour vous dire un jour : "je m'engage en politique ?"
"L'élément déclencheur a été l'accession de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République. Cela ne cadrait pas avec mes valeurs".
Lundi 8 Novembre 2010 - 07:22
Ludovic Grondin
Lu 3423 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/11/2010 07:17
Aussi controversée que puisse être présentée Mme Dubois, elle reste une des RARES POLITIQUES a s"être exprimée COURAGEUSEMENT et publiquement POUR le Respect de la LOI FRANÇAISE en matière de PARITÉ EDUCATIVE ENTRE HOMMES ET FEMMES...
quand les autres tremblent comme des lavettes a l'idée de perdre leur électorat féministe, le 1er budget Infantile de l'Ile, les devises de la traite de nos Enfants, dans les pouponnières de la France...

Merci Mme pour vôtre courage exposé devant le Président de la Ligue des Droits de l'Homme Présent, M. POMEZ, qui lui, malgré ses promesses et celles de ses collègues, a fait VOLTE FACE... mais on connait maintenant son "courage légendaire et non intéressé"..

Mme DUBOIS, vous souteniez ce jour là, nôtre position contre l'OBSCURANTISME OBTUS DU RECTORAT envers l'autorité Parentale des seuls Pères, contre le massacre de masse qu'ils subissent (90% puis 85%) aux JAFs, Correctionnelle, aux Services Sociaux, par la CAF et rétablissiez du même coup, un vrai équilibre, une vraie perspective de cohésion Sociale, d'égalité des Droits et des Chances (inexistante au PC, au PS comme à l'UMP) entre Hommes et Femmes.

Merci de faire partie de l'Avenir, non pas du passé peu glorieux des traites de tous genres...

2.Posté par Cambronne le 08/11/2010 07:47
Svp , n'oubliez pas de fermer la porte en sortant , question de courant d'air et d'odeurs nauséabondes
marre de voir Zinfos transformé en plate forme pour pastèques enturbanné du bulbe lorsque ce n'est pas la Miss machin de la Possession c'est Espéret voir Marchau et Defaud finalement avec un passage par semaine ils passent tous chacun à leur manière pour nous vendre leur daube de taliban vert ...vous remarquerez qu'ils sont tous de provenance éducation nationale Just Do It ...

3.Posté par obiwan le 08/11/2010 08:28
pour moi ça sera miranvile sans aucune hésitation, j'aime pas les cumulardes hypocrites qui mange à tous les rateliers

4.Posté par FRANCO le 08/11/2010 09:06
L'opportunisme, pour certaines, devient, semble-t-il, une vertu politique... ou politicienne ?

Pourquoi ce constat ? parce que je me souviens d'une réunion de verts tenue en mairie annexe de St Paul en présence d'éminents historiens réunionnais, réunion qui a fait que quelque temps plus tard, son instigatrice, sans état d'âme, se retrouvait sur la liste de l'Alliance.

Rappelons la phrase d'un illustre politicien, "ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent !"

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/11/2010 09:19
pas crédible..

6.Posté par Royal Bourbon le 08/11/2010 09:45
La pastèque , verte dehors et rouge dedans sonne creux. Voici à quoi nous sommes réduits , nous Réunionnais, à nous faire représenter par des energumènes venus d'ailleurs. Ils se serrent les coudes, les Dubois, Erpeldinger, Marchau, Pomez and co.... Nous connaissions déjà les goyaves de France , voilà que maintenant il nous faut digérer les pastèques indigestes car pleines de flotte. Je n'ai pas assez chaud pour me désaltérer avec ce genre de fruit . Peut etre quand le réchauffement de la planète se fera sentir...
En attendant, l'indemnité de conseillère régionale cumulée avec le conseil municipal , le TCOet le salaire indexé de l4education Nationale devrait lui permettre d'aider ses amis de l'Alliance en faisant un don à KOI. Qu'il fait bon vivre dans les colonies et s'occuper de l'illettrisme dont ses copains de l'Educ sont responsables....La preuve , elle appartient à KER- Koopérative Ekologie- ça fait plus couleur locale!!!!

7.Posté par domtom le 08/11/2010 10:12
Comment voulez-vous faire confiance à des gens qui sont prêts à « manger à tous les râteliers ? et qui plus est ,cumulent des mandats et des fonctions !

Madame Dubois est CPE dans un lycée professionnel à temps plein + a des mandats syndicaux + conseillère municipale de St Paul + vice présidente du TCO ..

Elle qui pourtant affichait être contre le cumul des mandats ...Ni timide , ni discrète il se lisait en février 2010" Madame Dubois est vraiment gonflée ..."

8.Posté par coco boy le 08/11/2010 10:17
Elle a bien dit que l'écologie n'était pas de droite ? Donc, l'écologie est de gauche ? ce n'est pas un mouvement universel. Dont acte.
Quand on arrive aussi vite, on peut repartir aussi vite.

9.Posté par Tintin le 08/11/2010 10:57
450€ conseillere municipale
1450€ vice presidente tco
2400€ conseillere regionale
C'est certain, on ne vit pas de la politique!
Autant conserver son poste de cpe surremunere avec tous ses avantages!
Et pour quels bilans!!!!

10.Posté par boyer le 08/11/2010 11:11
la pasteque est largement plus comestible que les radis, rose dehors et blanc dedans. Cela dit, je prefere Vanessa. Pour le moment son discours me convient.

11.Posté par etjosedire le 08/11/2010 11:35
Bravo Cambronne !

En plein dans le mille.

Au pays où réussissent les SUDRE de freedom, il ne faut vraiment pas être d'une classe hors-pair pour se propulser de la sorte.

12.Posté par FRANCO le 08/11/2010 11:38
Si "la franchise paie à long terme", les cumuls de mandats rapportent à court terme !

13.Posté par Cambronne le 08/11/2010 12:13
9.Posté par Tintin le 08/11/2010 10:57
450€ conseillere municipale
1450€ vice presidente tco
2400€ conseillere regionale
C'est certain, on ne vit pas de la politique!
Autant conserver son poste de cpe surremunere avec tous ses avantages!
Et pour quels bilans!!!!

C’est bien là tout le problème de l’exemplarité de nos élus pétant dans la soie : c’est très très pesant comme charge . Mais repensez-y donc un peu lorsque arrivera le prochain tiers payant dans votre boite lettres.

voir question anecdotique sur un sujet tabou lorsqu'il n'est pas facile de voir clair tellement l'opacité règne

la première des initiatives et choses à mettre en place serait d’empêcher une professionnalisation de la vie politique. Avec un maxi de Deux mandats consécutifs maximum pour les parlementaires ou maires de grandes et moyennes agglomérations et puis dehors, retourne bosser et fait de la place. Même chose pour la haute fonction publique, il devrait être impossible d’y faire carrière. 10 ans maximum et retour au privé. Fini les hyper parasites professionnels. et enfin, suppression de l’ENA. chose inutile à notre époque juste pour mieux entretenir une élite .

14.Posté par obiwan le 08/11/2010 12:29
j'adore les politiques qui dénoncent à haute voie ce qu'ils font eux dans la réalité "on ne vit pas de la politique" non non juste 3000 euros d'indemnité + gros salaire de l'éducnaze, si vous ne vivez pas de la politique mde Dubois reversez vos indemnités aux associations locales qui sont dans le besoin ! j'attends votre réaction là-dessus, merci d'avance. c'est bien beau les belles paroles on attend vos actes...

15.Posté par Feroz le 08/11/2010 12:37
l'écologie serait donc une franchise, et même une franchise qui paye bien, bel aveu

16.Posté par vue-belle : dubois n'est pas là tout le temps le 08/11/2010 13:41
Rahiba Dubois n'est pas tous les jours là au lycée. On ne la voit que le jeudi. Le reste du temps, elle est remplacée par une autre personne.
Dubois = goyave de france. Ne fait rien au lycée pour le développement durable

17.Posté par Paul Adécalom le 08/11/2010 14:19
Une chose est sûre: Franco a la rancune tenace!

18.Posté par Fan écolo le 08/11/2010 14:41
Moi je dis, les vrais écologistes ils sont là :
http://www.zinfos974.com/vincentdefaud/Boues-des-stations-d-epuration-les-pouvoirs-publics-se-mobilisent-enfin-_a7.html://
ça c'est du béton ! Du vrai écolo, en acier trempé, formé par les années de militantisme, chapeau le mec ! Et discret avec ça ! Modeste même ! Alors prenez en de la graine Mme Dubois ! C'est trop ,facile de se faire élire pendant que d'autres préfèrent humblement le travail de fond.

19.Posté par Gérard Jeanneau le 08/11/2010 16:12
Dixit Rahiba Dubois qui raisonne de son mieux, comme Marchau, son dalon, vert philosophe : L'Europe ne finance pas les bus d'une part. D'autre part, le transport ne relève pas de la compétence de la Région.

Si l'Europe ne finance pas l'achat des bus, elle peut apporter sa contribution pour la voie qui leur sera réservée. On ne demande pas le beurre, l'argent du beurre et les cuisses de la fermière!

Le transport ne relève pas de la Région! Alors pourquoi adorer le tram-train de Vergès, ex-président de la Région, 40 pauvres km à prix d'or, juste pour le grand bonheur du TCO?

Oui, il faut, d'urgence, avoir une vue globale des transports en commun pour un heureux maillage. C'est ce que veut Didier Robert pour le bonheur de tous les Réunionnais sous la houlette d'une structure unique!

Un pauvre exemple montre l'urgence. J'ai demandé à la SEMTO, filiale du TCO, comment de Saint-Laurent je peux rejoindre Saint-Denis via les cars jaunes de Nassimah Dindar alors que sur le trajet je croise celui des cars jaunes, après 10 minutes de parcours - mais sans station à ce croisement? On m'a répondu : ce sont deux entreprises différentes; vous devez aller jusqu'au Port. Bref! pour faire 30 km, il me faut plus de deux heures!

La gestion de la SEMTO me fait tristement sourire.

Qu'en pensent Rahiba Dubois et son acolyte?


20.Posté par blacko le 08/11/2010 17:17
Ecologie de gauche...qui a plastiqué le Rainbow Warrior ?

21.Posté par jolaracaille le 08/11/2010 19:23
en plus t'es pas belle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

22.Posté par DGS le 08/11/2010 19:33
4000 euros d'indemnité, plus de 4500 euros de salaire, à ce prix ou pour ce prix, je vante aussi tous les mérites de l'écologie.
Je suis pourtant un spécialiste. J'ai travaillé avec un vrai diplôme, une vraie fonction de direction et de conseil dans l'international(pas dans l'enseignement sans en vouloir au monde de l'Éducation) avec des experts dans les gestion et le traitement des déchets et je ne crois pas que l'Écologie appartient à un parti politique à consonance de gauche. Dites le franchement Mme DUBOIS, je suis de gauche, je fais la politique pour me payer ma BMW, les vacances de ma famille, et j'en passe.
Les vrais changements c'est nous cadre supérieur de la fonction publique qui les donnons. Sans nous les politiques sont nuls. Les experts c'est nous mais on nous fait faire des tas d'analyse et on ne nous écoute plus ensuite pour des raisons électoralistes.
Le Président avait dit qu'il ferait les réformes. Nous avons voté pour lui et donc nous sommes pour les réformes.

23.Posté par MS le 08/11/2010 20:05
Jeanneau dit :
"Un pauvre exemple montre l'urgence. J'ai demandé à la SEMTO, filiale du TCO, comment de Saint-Laurent je peux rejoindre Saint-Denis via les cars jaunes de Nassimah Dindar alors que sur le trajet je croise celui des cars jaunes, après 10 minutes de parcours - mais sans station à ce croisement? On m'a répondu : ce sont deux entreprises différentes; vous devez aller jusqu'au Port. Bref! pour faire 30 km, il me faut plus de deux heures! La gestion de la SEMTO me fait tristement sourire."
Souris mon Jeanneau, souris mon grand ! Car ça n'a rien à voir avec la SEMTO, toi qui fais la leçon aux autres, apprends ce que c'est que la LOTI et tu comprendras que tu viens d'écrire une ânerie. Une de plus. Si tu crois que le Trans Eco Express va se faire, tu auras au moins une consolation : tu ne seras pas le seul admirateur béat de Didier Robert à se faire avoir.

24.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/11/2010 21:29
DGS, au vu de biens des mauvais résultats de certaines collectivités, que faut il en déduire ? je te laisse conclure.

25.Posté par nicolas de launay de la perriere le 09/11/2010 01:19
post 16
voilà une information intéressante...

si la franchise paye à long terme, la couillonniss' handicape à court terme non seulement mais pour longtemps encore !

26.Posté par vivie la plus sur le 09/11/2010 05:36
elle n'est qu'une (...) opportunistene cumularde vivie miranville sur tous les points

27.Posté par Anonyme professeur le 09/11/2010 06:25
par rapport au post 16, il faut souligner que si Raliba Dubois n'est au lycée que le jeudi, elle est payée par contre à temps plein. En plus, elle a un logement de fonction qu'elle ne paye pas.

28.Posté par domtom le 09/11/2010 06:57
Méritait -elle : Rahiba dubois...quand on voit les commentaires ..une telle interview ? Il faudrait qu'elle en tienne compte ...Les critiques négatives fusaient déjà en mars 2010 où les écologistes pourtant de gauche avaient décidé de "la fuir comme la peste " la jugeant "arriviste , prétentieuse et ...peu intelligente ..précisant qu'elle méritait bien d'autres adjectifs difficiles à employer sans devenir grossiers"...

"Ceux qui arrivent aussi vite peuvent repartir encore plus vite ..."

29.Posté par Gérard Jeanneau le 09/11/2010 07:24
Mon brave MS (23), pieux fidèle de la paroisse de Vergès,

La LOTI - Loi d'Orientation des Transports Intérieurs - est la loi fondamentale d'organisation des services publics de transport. Elle s'applique aussi à la SEMTO, filiale du TCO. Un point, c'est tout. A la SEMTO et à la dame du département de mettre de la cohérence dans le maillage. C'est actuellement le grand désordre. Quand on habite les Hauts, il faut rejoindre la gare routière de Saint-Paul ou du Port pour aller à Sin-Dni ou à Sin-Pièr, alors qu'on croise bien avant le trajet des cars jaunes.

Le TGV - train gramoun Vergès - selon la belle expression du Pirate, aurait été presque vide si on restait attaché à l'actuel maillage de la SEMTO/TCO. C'était le fiasco assuré. Une somme colossale engloutie pour seulement 40 km!

Imaginons un instant que Trans Eco Express ouvre une ligne rapide entre Saint-Pierre et Saint-Denis en passant tout simplement par la route des Tamarins. Imaginons des cars faisant des trajets hauts/bas avec arrêt à la route des Tamarins! En peu de temps, on peut être à Saint-Pierre, au Tampon ou à Saint-Denis! Et tout cela pour moins cher que les 40 km du TGV, et sans site propre en raison de la fluidité du trafic!

Et pour éclairer la lanterne de mon pauvre paroissien, j'ajoute que, dans ma région natale, les lignes de cars couvrent plusieurs départements et même plusieurs régions! On s'est assis autour d'une table pour mettre au point le maillage, comme le veut la LOTI! Et tout va bien!

Mais quand les ânes bâtés tirent chacun de leur côté, alors c'est là qu'il y a une belle ânerie!

Qu'en pense MS? J'attends une nouvelle ânerie de sa part!


30.Posté par celimene le 09/11/2010 08:29
"Je prends en charge moi-même mes frais de voyages liés à la formation d'élu par exemple"

c'est pourtant pas faute d'avoir essayer de les faire payer par des collectivités!


31.Posté par domtom le 09/11/2010 08:56
"On ne vit pas de la politique. Je prends en charge moi-même mes frais de voyages liés à la formation d'élu par exemple." Rahiba Dubois

@Célimène :" c'est pourtant pas faute d'avoir essayer de les faire payer par des collectivités! "

Que voulez vous dire ?? Vous répondez semble t-il au propos de R D ??

32.Posté par MS le 09/11/2010 12:15
Jeanneau nous annonce fièrement sa découverte : "La LOTI - Loi d'Orientation des Transports Intérieurs - est la loi fondamentale d'organisation des services publics de transport"
C'est bien Jeanneau, sincèrement je suis fier de toi, tu as fait des progrès, tu es allé voir ce que signifie le mot "LOTI" et tu nous donnes la bonne définition, mais hélas tu ajoutes :
"Elle s'applique aussi à la SEMTO, filiale du TCO. Un point, c'est tout."
Ben non, Jeanneau, "un point, c'est pas tout", ça marche pas comme ça, faut que tu approfondisses ton sujet mon grand, les AOT, les AOTU, etc. Même ton idole Didier Robert s'aperçoit que ça marche pas comme ça. Tu risques de rester longtemps au bord de la route à attendre tonTrans Eco Express. Promis, juré, si je te vois , désespéré d'attendre ton bus, je te prends dans mon 4 X 4.

33.Posté par Gérard Jeanneau le 09/11/2010 14:47
MS revient à la charge et oublie de dire que la SEMTO ne veut pas dialoguer pour un maillage harmonieux des transports en commun; dans mes Deux-Sèvres natales, aucune trace d'infantilisme; on s'est assis autour d'une table pour une bonne organisation des transports : les AOT ont su discuter pour le bonheur de la population.

Mais le paroissien de Vergès a raison : il suffit de tirer à hue et à dia et on fait échouer le Trans Eco Express, à la grande joie de Vergès. Le TCO/SEMTO fait, en ce sens, de son mieux, apparemment bien secondé par Nassimah Dindar. Triste spectacle!

Un espoir pour Didier Robert : une nouvelle tête au Département lors des prochaines cantonales et une tête qui ne rue plus dans les brancards!

Mais les jeux ne sont pas faits : Paul Vergès aura bientôt un pied au Département... et ne rêve que d'une chose : prendre les commandes du Département. On l'a chassé des affaires par la grande porte, il veut revenir par la fenêtre! Belle occasion de remettre sur les rails... sa MCUR!

Pauvres de nous!

34.Posté par Ecolo dyonisien le 09/11/2010 21:31
A en croire le nombre de messages qui mettent en concurrence Mme Dubois à Mlle Miranville, on pourrait penser que c'est la seule chose qui intéresse ces messieurs dames.
...Alors qu'il y a tant à faire pour l'écologiste :
- A la Région, le président se permet une augmentation de salaire de près de 8000 € =>
[http://www.clicanoo.re/113-colonne-3/Edito/262822-8-000-euros-mensuels-pour-presider.html]
En tant qu'élue, Mme Dubois s'y est-elle opposée ? Si oui, cela signifie que les deux ont les mêmes principes, puisqu'on lit que Mlle Miranville prend le flambeau contre la corruption et compagnie dans la commune de la Possession... Sinon, c'est grave !
- Dans les transports en commun, la "solution" tout automobile est de loin la pire des solutions et pas uniquement pour l'écologie mais aussi parce qu'elle ne résoudra rien (pour améliorer la fluidité d'une chaîne, il faut se concentrer sur les goulets d'étranglement, ceci fait parti des principes de base en logistique !). Ces deux dames défendaient, il me semble, les mêmes solutions plus écologiques : en effet, quelle différence entre un Tram-Train et un Train Gratuit Vert ?
...

Que d'énergies gaspillées dans des luttes stériles ! N'y a-t-il pas suffisamment à faire pour que personne n'exclue personne ?
Les cantonales approchent ... et il reste des cantons sans candidat écologiste, resteront-ils sacrifiés sur l'autel de cette guéguerre ?
Alors que même ensemble, l'écologie n'est pas certaine d'imposer sa "politique autrement", le programme est lourd et les politiques actuelles nous en éloignent jour après jour. Bientôt le grand écart qu'il faudra faire pour sortir du tout pourri d'aujourd'hui et arriver au tout propre proposé par Eva JOLI ou Europe Ecologie fera si peur aux Réunionnaises et Réunionnais qu'ils préfèreront rester comme ça.
L'adversaire n'est pas dans le nid, il est ailleurs ... pas loin, mais en haut, tout la haut avec les oreilles bouchées qui n'entendent pas le peuple crier sa misère.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales