Economie

Rachats de Rhum Charrette et Edena : Le Conseil général vote une motion

Dans un communiqué, le Conseil général annonce le vote par la commission permanente et à l'unanimité d'une motion ayant pour objet : "le développement endogène remis en cause".


Rachats de Rhum Charrette et Edena : Le Conseil général vote une motion

La Commission Permanente du Conseil Général qui s’est réunie hier, mercredi 16 février, a également
examiné une motion sur le thème "le développement endogène remis en cause".

L’examen du texte a fait l’objet d’un débat riche au sein de l’assemblée qui s’est conclu par une adoption à
l’unanimité de cette motion.

Cette motion vise à apporter la position de la collectivité départementale qui est directement concernée par l’avenir et le développement de certaines des filières en cause, en particulier l’agriculture et l’agro alimentaire.

Le changement économique majeur qui s’enclenche dans le paysage économique réunionnais n’est pas sans conséquence. Des outils de production qui sont nés puis développés par des capitaux contrôlés localement et par la force de travail des Réunionnais, sont aujourd’hui sujets à des rachats par des capitaux extérieurs.
L’exemple le plus emblématique est la vente du "Rhum Charrette" à la société "la Martiniquaise".

Par cette motion, les élus ont souhaité donner leur position sur les conséquences de telles opérations sur
l’activité et l’emploi local. Ces risques sont aussi avérés en matière de transfert de savoir-faire technologiques développés à La Réunion.

Ces entreprises sont des fleurons de l’industrie locale, et forment le socle de l’économie réunionnaise. Leur maîtrise par des capitaux extérieurs fait émerger le risque que des intérêts financiers dictent à terme
l’orientation industrielle en portant atteinte au développement économique du territoire, avec des impacts
directs sur l’emploi et le lien sociétal qui caractérisent de nombreuses structures - en particulier dans le
domaine agricole.

Les Conseillers Généraux, à l’unanimité de la Commission Permanente ont donc souhaité faire entendre leurs préoccupations sur ce sujet en formulant des préalables à ce type d’opérations pour prendre en compte la protection de l’emploi des salariés réunionnais et préserver l’activité des petites entreprises qui vivent de la sous-traitance notamment. Ces préalables sont posés tout en prenant en compte les effets induits par la mondialisation des échanges, qui ne doit pas correspondre à une fuite des capitaux et des savoir faire développés localement, mais plutôt à la contribution à un véritable développement endogène, démarche fortement souhaitée localement par les acteurs publics et priorité affirmée à l’issue des Etats Généraux de l’Outre Mer par l’Etat.

Le Conseil Général interpellera la Ministre de l’Outre-mer ainsi que le Commissaire endogène nouvellement nommé à La Réunion pour que ce dossier soit l’objet d’une large concertation avec tous les acteurs impliqués.

Ci-dessous l'intégralité de la motion.

Rachats de Rhum Charrette et Edena : Le Conseil général vote une motion

Rachats de Rhum Charrette et Edena : Le Conseil général vote une motion
Jeudi 17 Février 2011 - 16:49
Lu 2723 fois




1.Posté par Ded le 17/02/2011 17:06
Doux rêveurs ou sombres incompétents?
Croient-ils encore une seconde , ces élus , que leur motion va changer quoi que ce soit dans le monde des affaires et de la mondialisation que certains d'entre eux soutiennent fermement au travers de leur parti?
Croient-ils , alors qu'avec l'Arast , ils ont montré qu'ils se fichaient bien des emplois locaux, que leur paperasse serve à quelque chose?

Allons ne rêvons pas , les élections approchent et il faut bien donner au bon peuple des neuneus qui vont voter pour eux ( comment qualifier autrement les électeurs qui tomberont encore dans le panneau de ce verbiage), l'occasion de "penser" que ces élus défendent vraiment l'emploi local.

l'emploi et la production péï , c'est juste un slogan politique auquel ces gens là ne croient pas.

Pour défendre l'emploi local, il aurait fallu , il y a 30 ans voire plus , favoriser la production locale au lieu de voter l'ouverture de toutes ces grandes surfaces qui ne vendent que de l'importé ( ou qui mettent une telle pression sur les producteurs locaux que ceux -ci produisent maintenant la même merde standardisée- il suffit d'aller sur les marchés, ce qu'on y trouve c'est la "qualité super marché")
Il aurait fallu protéger les petits producteurs au lieu de copiner avec les grosses familles d'importateurs qui petit à petit nous ont fait entrer dans l'air de la malbouffe pour le plus grand bonheur de tous ces con sommateurs avachis devant les pubs TV

2.Posté par logique le 17/02/2011 17:58
bientôt on va être obligé de faire venir des alcooliques !!


Mettez la bouteille à 15 euros comme en métropole, et plantez des cultures nourricières


3.Posté par lillas le 17/02/2011 17:20
pourquoi on a rien fait pr Fouque? ...et les autres

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/02/2011 17:54
y a plus qu'à favoriser la culture du chanvre !

5.Posté par charette lé bon le 17/02/2011 18:06
parce que zot i connait que nana rien que charrette pile plate i vote pou zot zot champ c'est l'alcool avec le RMI non RSA, augmenter les subventions des clubs 3ème jeunesse au lieu de 1000 euros i donne 2000 euros pour 2010 + chèques santé.... ben alors population fragile ! le Conseil général s'occupe bien d'eux, ben voyons, carte Armèle...

Les salariés zot i connait i vote que la droite.... pourquoi faire une motion pour eux vous déconnez ou quoi qui va voter pour le ps et le pc après, ben voyons!

6.Posté par justedubonsens le 17/02/2011 19:06
S l'on peut reconnaître aux élus de manifester une certaine inquiétude lors de cessions d'usines, on peut s'interroger que ce soit sur ces 2 projets là ! On connaît le mal qu'engendre le rhum charrette et les incidences sur la délinquance notamment à l'égard des femmes et des violences qui leur sont faites sous effet de l'alcool. Quant à Edena on ne doutera pas qu'il s'agit simplement de conforter le maire du Port.
Je n'ai pas souvenir d'une telle manifestation lorsque M. Bourbon (de Chateauvieux) a cédé l'ensemble de ses actifs sucriers. Ce qui lui permet aujourd'hui de construire à tout va grâce au tracé judicieux de la route des Tamarins qui passe sur "ses" terres ! Et je me souviens encore des tracas faits à la Cilaos restée sur la sellette pendant plusieurs mois sans savoir si la concession d'exploitation serait renouvelée. Et puisque l'on est à Cilaos pensons à l'Hôtel des termes toujours fermé parce que le propriétaire : le Conseil Général a refusé la cession à divers groupes (Apavou, Caillé) qui n'avaient sans doute pas l'heur de plaire à Mme la Présidente.
Alors émoi oui, mais dans tous les cas de figure !

7.Posté par Caton2 le 17/02/2011 19:58
Développement endogène? Sombres crétins! En quoi ça gène le développement "endogène", et en quoi c'est "exogène" qu'une société française rachète le Rhum Charrette? Si je comprends bien, la Réunion ne fait pas partie de la France!

8.Posté par gestionnaire le 17/02/2011 20:55
Cette armada d'andouilles est simplement incapable de gérer leur collectivité et se met à s'immiscer dans des problêmes qu'elle n'aura jamais , surtout aucun de leur membre, la compétence de maitriser. Ces pouilleux ne comprennent même pas l'objectif de leur motion. Qui leur a écrit cette motion , les mêmes administratifs qui ont rédigé les rapports pour que l'alliance nassimo-communo-socialo licencient les 1200 salariés du social. Ces crétins doivent être expulsés et cette collectivité mise à prix et achetée par les vrais professionnels de la gestion.

9.Posté par macadam cowboy le 17/02/2011 21:53
post 7 caton le message vient de " responsables " politiques....quand on voit leur interprétation du terme
endogène...on comprend mieux le niveau général et l'état de panade dans lequel végète ce département !

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/02/2011 02:44
Endogène se mesure à l'aune des frontières naturelles de la Réunion caton...
mais ok avec post9 (comme quoi..!)

11.Posté par Mito974 le 18/02/2011 02:19
Peut-on avoir la liste des signataire ?
C'est quand même dangereux d'avoir ce genre de comportement !!!
Qu'est ce qu'on est prêt a faire a l'approche des élections ....

12.Posté par Alex de Saint-Pierre le 18/02/2011 09:40
nous voila sauvés! puisque ces dames et messieurs du Conseil général sont plein de bons conseils, pourquoi ne pourraient-ils pas créer une sem pour reprendre Charette ou Edena? en seraient-ils seulement capables? à voir les finances de cette assemblée, il semblerait que si l'on confiait la direction de ces groupes à ces personnes, il en résulterait une catastrophe à court terme. A chacun son boulot! Et puis, on aura beau s'indigner, c'est ainsi; d'ailleurs, ces élus haussent-ils la voix quand des entreprises réunionnaises investissent soit en Métropole, soit ailleurs dans les monde? je crois que c'est même l'inverse, on les glorifie. deux poids, deux mesures...attention tout de même à ne pas verser dasn un racisme primaire qui voudrait que l'on rejette tout ce qui vient de l'extérieur!

13.Posté par pile plate dehors? le 18/02/2011 11:04
Le CG est inquiet pourquoi dont? tous les jours il y a des entreprises qui ferment ses portes et/ou qui se délocalisent, les ags sont là pour payer ces employés pourquoi s'en faire, c'est ce qui a été dit dans l'épisode ARAST non. alors vous êtes inquiet mesdames, messieurs. na pu rien pour faire puisque c'est ainsi. les ex arast ont fait avec, eh bien ici ce sera pareil sauf que eux auront leurs indemnités et par les ex_arast.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales