Economie

RSI: L'UMIH réclame une nouvelle gouvernance

L'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) exprime, dans un communiqué, son appel à une nouvelle gouvernance du RSI, un dispositif jugé "à bout de souffle".


"Suite à une longue enquête menée auprès de ses fédérations départementales sur les dysfonctionnements rencontrés par les chefs d’entreprises avec le Régime Social des Indépendants (RSI), l'UMIH appelle à une nouvelle gouvernance du dispositif qui est arrivé à bout de souffle.

Il ressort de cette enquête les problèmes majeurs récurrents suivants :

- Les services du RSI sont très difficilement joignables, voire injoignables. Les courriers et les mails adressés au RSI restent dans la majorité des cas sans réponse.
- Le montant des cotisations est jugé exorbitant par les professionnels qui, en l’absence d’une tarification claire et précise, ne le comprennent pas.
- Le suivi des dossiers est laborieux : les professionnels rencontrent des difficultés lors des échanges avec les téléopérateurs qu’ils ne jugent pas assez formés ; les interlocuteurs sont multiplies ; la durée du traitement des dossiers est beaucoup trop longue ; et les échéanciers ne sont pas respectés.
- L’appel des cotisations fait l’objet d’erreurs récurrentes par rapport aux montants prévus ; le RSI réclame des sommes déjà prélevées.
- L’UMIH qui a participé lundi 2 mars au groupe de travail du Conseil de la simplification pour les entreprises sur le RSI, plaide pour :

-          La refonte de la gouvernance du RSI  qui serait composé pour50% par des chefs d’entreprises et 50% par des membres des organisations professionnelles  représentatives. Des élections anticipées pourraient ainsi avoir lieu d’ici la fin de l’année 2015.

-          La suppression de la taxation des dividendes pour une meilleure équité entre toutes les formes juridiques des entreprises.
-          Une tarification claire et précise pour le calcul des cotisations.
-          La suppression de la délégation de collecte aux URSSAF.
-          Le suivi personnalisé et adapté aux situations des entreprises, notamment celles en difficulté
-          L’exclusion du dispositif du RSI tous les autoentrepreneurs cumulant le statut d’indépendant avec un contrat de travail.
 
"Nos chefs d'entreprises sont désespérés"

" Le Régime Social des Indépendants est à bout de souffle, déclare Roland HEGUY, Président confédéral de l’UMIH. Nos chefs d’entreprises sont désespérés, ne font plus confiance au régime, changent le statut juridique de leur société, et pire envisagent de le quitter, quitte à devenir hors-la-loi. Je ne crois pas que ce soit la panacée. Au contraire, cela risque d’avoir des effets désastreux. Si le RSI a présenté la semaine dernière des voies d’améliorations, des réponses concrètes et rapides doivent être apportées aux dirigeants d’entreprises pour éviter l’explosion du RSI. Le système doit être au service des indépendants. C’est pourquoi, nous demandons une révision de son organisation, de sa gouvernance et de son mode de fonctionnement."

Enfin l’UMIH privilégie la voie du dialogue et de la concertation plutôt que celle de la rue."
Vendredi 6 Mars 2015 - 14:57
.
Lu 1995 fois




1.Posté par R I P O S T E le 06/03/2015 15:29
RSI existe juste pour un bouche à bouche avec l' URSSAF dont le déficit est abyssale .

Les travailleurs indépendants se sont fait avoir par ses administrateurs de RSI

Le letchi sur le gâteau

« Faute de prouver son inscription au Conseil Supérieur de la mutualité, conformément à l'article L411-1 du code de la mutualité, la Caisse Nationale du Régime Social des Indépendants, n'a pas qualité pour agir , « la Caisse nationale du RSI doit justifier de son immatriculation au code précité ».

2.Posté par Marx le 06/03/2015 15:51
Il faut en finir une bonne fois pour toute! Supression du RSI et ouverture a la concurence comme en Hollande.
La couverture universelle doit etre financée par l'impôt et la gestion de l'aide confieeàa l'assurance privé la plus efficace pour ces clients: l'assurance qui redistribue le plus gros pourcentage en soins et qui consomme le moins en frais de gestion.
Le RSI comme la SECU sont des redisus communistes qui doivent imperativement disparaitre le plus vite possible: les syndicats nous ruinent avec leurs planques a branleurs! Ca suffit maintenant!

3.Posté par Marcel et son Orchestre le 06/03/2015 16:15
IL est temps d'en finir effectivement:
http://videos.tf1.fr/jt-13h/2015/rsi-les-independants-ne-comprennent-pas-le-montant-des-cotisations-8572262.html
A peut près tout le monde sauf les "salariés" du RSI veulent un autre système que ce racket:
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/03/04/20002-20150304ARTFIG00121-les-pistes-decoiffantes-de-la-cgpme-pour-reformer-le-rsi.php

et pour ceux qui doutais encore que le RSI ne soit qu'une mafia: expliquer moi ce que fous le RSI au conseil d'administration d'une société financière privé???
CQFD
http://www.societe.com/societe/amundi-convertibles-euroland-349656454.html

4.Posté par bravo Philippe le 06/03/2015 16:50
voilà un syndicat qui ose s'exprimer. Je m'y reconnais !!
a bientôt

de philippe à philippe , on s'est compris

5.Posté par Titi or not Titi le 06/03/2015 16:54
On a plus le Droit d'Entreprendre en France !!
On a plus le Droit de Travailler !!

Un Conseil :
Les Jeunes, restent la case Maman et Faites des Gosses
et Déclarer vos Femmes en situations : Femmes Seules !

L'Avenir est Magnifique !! Met Enkor !!

6.Posté par réunion allons bouger le 06/03/2015 18:58 (depuis mobile)
J''ai connu rsi. une seule solution faut aller direct à St Denis. Pour une demande de retraite.j''ai perdu 8 mois à gueuler pour me dire cette connerie que.les bureaux de St Pierre ne sait pas calculer.des bêtises. Pour recevoir une retraite de mi

7.Posté par zanatany le 06/03/2015 21:19
Des restos ou la nourriture est dégueu.
Prennent pas les tickets resto !
Tarifs très chers !
Accueil et attente dans les restos !

UMIH... Syndicat qui nous prend pour les pigeons dans l'assiette et pompe à fric

8.Posté par ALEXANDRA le 07/03/2015 08:45
PAS DE NOUVELLE GOUVERNANCE MAIS UNE SUPPRESSION ILLICO

9.Posté par oui abolition le 07/03/2015 10:39
oui pas de changement, il faut abolir ce RSI qui est entièrement illégale selon les textes Européens

10.Posté par Dimitri ALAIN le 09/03/2015 10:18
excusé du mot rsi je dirais mieux comment se faire mettre sans vaseline .... on devrait ne plus payer ces organismes qui s'octroie des salaires monstrueux pour plumé les entrepreneurs et pour qu'elle résultats les entreprises ferment merci l'état et ses emplois de complaisances !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

11.Posté par garo974 le 13/03/2015 04:04
cet organisme n a aucun statut juridique. dirige par des gros zozo qui se permettent de gros salaires.nous en tant qu entrepreneur on paye sans connaitre les details les entrepreneurs ne sont pas des "tirs au ki" comme dit creole.vive la concurrence

12.Posté par Dimitri ALAIN le 04/04/2015 14:26
et les lois qui sont régies par l'ue sont sur le statut des entreprises et on nous parle de reprise de l'économie qu'on pende celui qui raconte des conneries on dira pas qui tout le monde se doute bien de sa personnalité un coup on est français un coup européen faudrait faire un choix suivant ce qui arrangent nos politiques et leurs portefeuilles ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales