Politique

RSA : Paulet Payet soutient la mesure de Sarkozy mais veut un alignement sur le SMIC


RSA : Paulet Payet soutient la mesure de Sarkozy mais veut un alignement sur le SMIC
Paulet Payet a apporté son soutien aujourd'hui à l'initiative de Nicolas Sarkozy qui vise à rendre obligatoire des heures de travail pour les bénéficiaires du RSA, le Revenu de solidarité active (Lire ici).

Dans son communiqué, le maire du Tampon se "félicite de la volonté du Président de la République d'associer les notions de respect et de dignité aux prestations sociales versées à nos compatriotes et plus particulièrement à celles et ceux qui bénéficient du RSA. (...) Que certains de nos concitoyens ne puissent avoir comme perspective d'avenir que ces minimas sociaux est une atteinte à la dignité humaine. A l'inverse, que ce soit à la Réunion ou en n'importe quel lieu où flottent les couleurs de la France, cette solidarité ne doit aucunement être assimilée à de l'assistanat. Je reste convaincu que celles et ceux qui bénéficient de la solidarité nationale savent mieux que quiconque que la dignité passe par la reconnaissance en tant qu'être humain et le sentiment d'être utile à la société. Le travail est un facteur d'intégration et d'épanouissement humain. La proposition du Président de la République s'inscrit dans cette logique".

130 euros de plus pour 30 heures de travail par mois

Concrètement, dans son projet, le Président de la République prévoit la mise en place de contrats de six mois renouvelables une fois. En comptabilisant la baisse du RSA induite par la reprise d'un travail, l'allocataire gagnerait environ 130 euros supplémentaires par mois, pour sept heures de travail hebdomadaire soit un peu plus de 30 heures par mois. C'est ici que la position de Paulet Payet diverge avec la proposition du Président de la République. Le maire du Tampon qui se dit "fortement attaché à la formule 'à travail égal,salaire égal'", suggère que "chacune des heures travaillées dans le cadre de ce dispositif soit rémunérée au coût du SMIC, valeur de référence du travail dans notre société". Concrètement, Paulet Payet propose que les personnes concernées par ce dispositif soient rémunérées au SMIC horaire soit environ 270 euros au lieu des 130 euros prévus.

Néanmoins, la proposition de Paulet Payet ne semble pas très réaliste puisque ceux qui travailleront sept heures par semaine seront forcement rémunérés sur la base du SMIC, le minimum légal. La reprise du travail induisant un salaire de 270 euros, ces nouveaux revenus seront pris en compte dans le calcul du RSA, qui devrait donc diminuer d'environ 140 euros, comme cela existe déjà pour toute personne bénéficiant du RSA et travaillant à temps partiel...
Mercredi 16 Novembre 2011 - 18:33
Lilian Cornu
Lu 2278 fois




1.Posté par David ASMODEE le 16/11/2011 18:15
Impeccable ! Avec le cumul argent braguette, alloc logement, bek la clé,et vente ti kalité, c'est tranquille !
Vivement qu'on augmente notre CSG pour financer tout ça. J'en salive d'avance.

2.Posté par noe le 16/11/2011 18:16
Qu'on cesse de tj donner des sous sans compensation d'un travail mérité !

3.Posté par bertel le 16/11/2011 18:43
bertel
"RSA : Paulet Payet soutient la mesure de Sarkozy mais veut un alignement sur le SMIC"

Les perroquets sont de sortie, jusque dans nos communes, même par ceux qui ne sont que des élus de substitution... puisque jamais encore élus au poste qu'ils occupent, ce qui est le cas de notre cher Maire qui a perdu une occasion de se taire !!!!

Arrête ton char, Paulet ! Si tu as une solution pour donner un vrai travail à ceux qui en sont dépourvus et qui ne demandent qu'à travailler, profite donc de ces tribunes libres pour apporter tes solutions au lieu de jouer ce sinistre scénario d'umpiste de pacotille en perdition.

Puisque tu es le Maire de cette commune, règle d'abord les problèmes de circulation dans cette ville où on tourne en rond ! Règle les problèmes d'alimentation en eau des citoyens du Tampon qui se croient revenus au début du 20ème siècle..... et après on t'écoutera peut-être sur les autres sujets...

Bertel de Vacoa

4.Posté par ndldlp le 16/11/2011 18:53
Mais monsieur Paulet Payet, la valeur du SMIC en nominal n'a aucun intérêt...surtout dans un territoire où le coût de la vie est selon 53% plus cher, selon la CCN51, 20% plus cher, selon les magazines professionnels, entre 40 et 70% plus cher..

C'est la valeur du SMIC en terme de pouvoir d'achat donc ramené en termes "réels", gommant les disparités de différentiel de coût de la vie qui a son sens.

Ainsi, le taux horaire du SMIC à la Réunion, pour être au niveau de la moyenne constatée en Métropole, oscillant entre 1 (Paris) et 1,2 (Ajaccio) devrait être de 1,53 fois la valeur moyenne soit 1,1 x 1,53 = 1,68 x le taux horaire officiel.

Faut demander à votre service de com' de vous briefer un peu avant de dire des bêtises... les bons chargés de comm' existent pourtant dans les collectivités tamponnaises (mairie ou ccsud)..faut savoir les détecter..!

5.Posté par mwa la pa di le 16/11/2011 19:08
Je rejoins Paulet et pense aussi qu'il faut aller plus loin : droit à un travail minimal pour équivalence rémunération normale. En clair un travail et salaire minimum pour tous.
plus de RAS

6.Posté par blablabla le 16/11/2011 19:15
Il est encore la celui la... il a pris un abonnement ou quoi?

7.Posté par tamponé le 16/11/2011 19:39
au fait que devient tak? il a fait alliance avec paulet Payet?

8.Posté par man le 16/11/2011 20:06
A quand un baissement des salaires des ministres et du président de la république !! ainsi que des parlementaires !

Pff.. voilà un geste juste pour le peuple !!

9.Posté par ticouillon le 16/11/2011 20:47
Egalité, fraternité. Les fonctionnaires doivent payer comme le public. Sarko a levé le bon lièvre.

10.Posté par ndldlp le 16/11/2011 22:00
8.
gratuité pour ces "fonctions" là..quand on bosse pour le peuple, nourri, logé, blanchi, on bosse gratis..

11.Posté par mwa la pa di le 17/11/2011 06:42
Bertel, tu dois faire parti des insatisfaits qui sont toujours à la recherche de ce qui ne va pas pour ne pas voir ce qui va. La démarche de Paulet, qui est nullement de mon parti, est honnête et citoyenne. Oui il faut du travail et un salaire et non de l'assistance.

12.Posté par ndldlp le 17/11/2011 07:42
recalculons l'équivalent en temps de travail sur la base du taux horaire SMIC "local" tel que l'on peut le déterminer (cf mon post plus haut). cela donnera un nombre d' heures de travail à partir duquel on pourra estimer la valeur de ce qu'il est "opportun" de réclamer à nos concitoyens qui sont dans cette situation.

13.Posté par D'accord avec Messieurs Payet et Sarkozy le 17/11/2011 12:27
Et même allons encore plus loin : il faut que tous les chômeurs, les allocataires, travaillent obligatoirement 39 heures par semaine en CDI et au salaire minimum légal...

14.Posté par Jérôme LEGROS le 17/11/2011 16:35
...du travail à échelle humaine, il y en a à créer à la Réunion, comme en France.

le problème, c'est les gestion de crise en amont par ceux qui, justement, criminalise dans leur com, le pauvre de circonstance dans leur communication.
ils sont LES SEULS RESPONSABLES des politiques appliquées successivement sur le territoire depuis la départementalisation...donc...de cette situation ...et ne se gênent absolument pas pour nous le faire savoir dès qu'il s'agit de se congratuler entre eux pour se faire élire...de la merde!!!
...les criminelles jugent les victimes des résultats de leurs actes et choix politiques...soutenue dans leur arrogance, par la masse bêlante qui à trops peur de perdre ses privilèges.
C'est le monde à l'envers mais au moins, on sais pour quoi elle ce troupeaux là voteras...avant de retourner sa veste...

...mais çà ne rappel rien cette situation...la mémoire est trop courte...le manque de cultures peut être ...ou d'empathie pour les moins bien lotis que soi même?
l'histoire du monde et ...ce qui s'y passe en ce moment...rien qui ne saute aux yeux ???

"mwin la pa di" et consorts vernis...j'aimerai que vous nous éclairiez un peu plus sur la connivences de vos réponses avec le sujet du jours ... ce fond de pensée que vous n'exprimez pas clairement, propre à ceux pour qui tous vas bien quand le bateau coule pour la grande majorité des autres...si vous voyez ce que je veux dire!!! j'aimerai connaitre votre situation pour comprendre votre point de vue...qui me révolte...
...ouvrez vos yeux!!! Qu'est ce qui fonctionne encore si bien à la Réunion???
donnez nous juste un seul exemple de projet politique du parti pris que vous choisissez... ayant impacté l'avenir, abouti sans gaspillage, et réunis TOUTES les sensibilités l'île... pour l'île!
...la route des Tamarin? la canne à sucre? la continuité,...?
selon ma jeune expérience, aucun...je pleurent mes beaux souvenirs réunionnais d'enfance à chaque fois que j'y repense...
combien de projets valables, car ayant fais leur preuve sur des résultats humains obtenus à échelle locale, n'ont pas été soutenus? combien ont été détournés, voire carrément enterrés... au moins un par jour(...)
tu veux un exemples...je vais t'en donner un, il vient de ma propre histoire:

...l'Histoire de la filière Plante Médicinale à la Réunion:

Acteurs concernés:

-La plèbe, FORCE de travail représentée par
-Des tisaneurs, des agriculteurs et de simples amis aimants la nature, l'île de la Réunion, sa culture et ses hommes (... les Association "Tisaneur Réunion", "Théier de grand coude", "CAPTAGE", etc...)

-les "grands bénéficiaires"...NOS détracteurs de circonstance, mais là il y a trop pour citer tous le monde alors pour faire court:
- l'état, les chambres consulaires (C.A 974., CCI974,etc...)
- la machinerie politique 974 ( trop d'élus les intercommunalités, les têtes de liste gestionnaire des subventions de la PAC...)
...collaborateurs du désastre et du déclin morale de la Réunion, incompétents, permissif et magouilleur... des voleurs pour qui en votant une fois à bulletin secret nous prennent pour des cons le temps d'un mandat, sans remise de peine possible.
-le consortium du secteur secondaire qui, avec l'aval du premier sus-cité et l'appui du 3ème (ci dessous). nous vendent les armes du désastre, des machines de guerres agricoles inadaptées aux contextes des filières agricoles 974 + le pétrole et les poisons chimiques pour les faire fonctionner.
-enfin, les argentiers, les certificateurs et les traders du PIB 974, représentant le consortium du secteurs tertiaire. Ils nous imposent légalement, entre autre et avec la complicité des deux sus-cités : les fausses promesses, les mensonge avec agio, l'endettement à long terme sur des générations, l'obsolescence programmée de tous nos outils de travail et pour finir, les certifications en veux tu en voilà sans autres raison d'exister que d'engraisser "écologiquement" le capital en prenant toujours le consommateur pour un con... et les petits producteurs en otages de la dictature économiques (...des exploitations qui n'ont d'autre choix au final, que de croître...encore et toujours... alors qu'on vit sur une île!!!...
...de même, concernant la transmission du savoir ou la simple utilisation des compétences des plantes : Elles deviennent illégales sur le plan juridique malgré la validation scientifique de nombre de nos pratiques traditionnelles par l'APLAMEDOM Réunion.
...plus le droit d'assumer ce métier, en occident, le tisaneur doit faire passer toutes allégations thérapeutiques sur les plantes qu'il utilise quotidiennement par la validation au cas par cas...auprès de pharmaciens ou laboratoire spécialisé! c'est beaucoup trop cher, compte tenu des petite quantité écoulée pour pouvoir en vivre, nous devrons à l'avenir nous passer de nos "tizaneurs" ..à moins que ceux ci jouent le jeu du progrès...se mettant à produire de manière industrielle pour ne pas payer trop cher et faire acheter leur propres recettes chez le pharmacien ...l'inverse au niveaux éthique de ce que l'on aime du tisaneur.
me lever tous le matin pour entendre des ventres pleins cracher sur les ti moun'...j'en peu plus....

cette situation nous destine à devenir en ce moment même, la plaque tournante du capitalisme totalitaire Européen dans l'Océan Indien.
Stratégiquement, la situation européenne de l'île nous rend incontournable économiquement parlant , pour être soit disant compétitif face au dumping des autres grandes puissances dans cette partie du monde
l'Europe ventriloque et ses pantins décident de tout pour l'agriculture et pour nous...quand bien même des expertises scientifiques indépendantes ou officielles° valide nos constats de professionnels des plantes, nos méthodes et nos choix...°(vite réprimées à coup de pression politique: dixit l'agronome mondialement réputé, Mr Claude BOURGUIGNON, a qui l'on a demandé de se taire car il avait découvert et dénoncé le caractère criminel et l'hypocrisie des raisonnement et choix agronomique inhérent au système PAC).
Nous en faisons tous les jours l'amère expérience...

La certfication "bio" par exemple:
...j'ai récolté cet été même la lavande fine sauvage (lavendula angustifolia) , sur les plus hautes et belle montagnes de la Drôme Provençale car j'aime mon métier, et souhaite faire les meilleurs produits pour mes clients...c'est ma fierté de paysans, la raisons de vivre mon métier! pourtant, elle se meurent la haut la lavande sauvage.
Elle se meurt des pratiques intensives de production imposée en surface mécanisée conventionnelle (... environnement plus que propice au dépérissement à phytoplasme du Stolbur sur lavande et lavandin...).
la vraie lavande sauvage, elle, n'est pas bio si je ne paye pas la certfication...et je ne peut la vendre à son juste prix malgré l'application des ratios de valeurs par production (... frais de production+conditionnement+ vente+, impôts+, taxe+... etc etc etc...) mais surtout malgré sa qualité intrinsèque SCIENTIFIQUEMENT TRÈS SUPÉRIEURE à tout ce qui se fait en production BIO dans la gamme...

c'est donc ce contexte qui rend cela possible!

...mon arrière grand-père défunt Paul LEBON du Guillaume St Paul fût producteur de géranium à la petite france...sur le Féoga 2...quand il démarra sa carrière, la Réunion exportait plus de 200 tonnes D'H.E. Géranium SCIENTIFIQUEMENT ADMISE COMME LA MEILLEURE AU MONDE...contre moins de 20 tonnes aujourd'hui...et on dont on ne peu même plus garantir la qualité sorti de la coopérative, tant la notions de haute qualité ne signifie plus rien de nos jour...
...Ces conditions de travail nous obligent tous, nous les petits, à devoir bosser au noir pour pas crever...ou à frauder des institutions pour pas avoir à braquer les banques que l'on sait responsables de notre déclin.
je ne payerai jamais de ma vie pour mériter le vrai statut de mes produits ou de mon travail... je continuerai à me battre jusqu'à la fin! il en vas de ma liberté d'expression, de mon honneur, du respect pour la vie...BREF, de l'intégrité de mon métier.

...je vais être Papa pour la première fois en Juin prochain à 33ans...
Je fais parti de ces insatisfaits de circonstance.
Je suis au RSA à cause de notre système car c'est lui qui m'empêche de travailler honnêtement pour gagner ma vie...DIGNEMENT!!! PAS MOI messieurs Sarko, Payet, et consorts...

Jérôme LEGROS, producteur récoltant de plante à parfum, aromatiques et médicinale
legrosjerome@hotmail.fr


PS: dans mon métier d'agriculteur, il y à un mort officiel par jour..est ce sa faute ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales