Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 1er février 2017


[REVUE DE PRESSE] Mercredi 1er février 2017
Ce matin, à la Une du Journal de l’île et du Quotidien, le procès aux assises des agresseurs des époux Aho-Nienne à Grand-Bois. "Le carnage d’Eveline Filomar" titre le Quotidien. Au premier jour du procès, la principale protagoniste de l’agression sauvage reconnaît les faits, revendiquant un massacre compulsif et formulant des remords de pure convention. "Je suis un monstre" a-t-elle déclaré à la barre.

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 1er février 2017
Faits-Divers

Le 22 janvier 2015, les époux Aho-Nienne, commerçants âgés de Saint-Pierre et leurs deux enfant sont sauvagement agressés à leur domicile. Battus à coup de barre de fer, les deux gramounes ne survivent pas à l’agression. Le procès aux assises pour vols avec violences ayant entrainé la mort de Éveline Filomar, Jimmy Célina et Mickaël Robert a débuté hier aux assises. La principale accusée a été entendue par la Cour hier, reconnaissant les faits mais plaidant le coup de folie.

La chambre d’instruction décidera bientôt si Jean-Didier Palama sera jugé pour le meurtre de sa mère, le 2 janvier 2016 rapporte le Quotidien. Après la découverte du corps sans vie de la femme dans son domicile incendié, les enquêteurs ont observé qu’elle avait été poignardée auparavant. Les expertises psychiatriques ont fait état de la schizophrénie et de la dangerosité de l’accusé.

Société
 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 1er février 2017
Le volcan est entré en éruption hier soir. Localisée sur le flanc Sud-Sud-Est du cône terminal, la lave se déverse du côté de Château Fort. Alors que le volcan semblait s’être assoupi en début d’année, il a commencé à montrer des signes d’activité sismique ces derniers jours.

Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu a annoncé qu’il ne renouvellerai pas sa candidature en tant que maire au sein de sa commune. Il ne souhaite conserver que son écharpe de député et de conseiller municipal, comme l’y oblige la loi sur le non-cumul des mandats. Il a annoncé sa décision hier devant ses militants aux Avirons.

La fessée ne sera finalement pas interdite rapporte le Jir. Le Conseil constitutionnel a rejeté la semaine dernière l’interdiction d’avoir recours aux châtiments corporels pour punir les enfants. La question divise à la Réunion. "Il n’y a pas lieu de dramatiser ou de légiférer" estime Michel Latchoumanin, responsable de la filière Sciences de l’éducation à l’Université de la Réunion interrogé par le journal.
Mercredi 1 Février 2017 - 07:10
Lu 3107 fois




1.Posté par corinne le 01/02/2017 19:38
La fessée éducative n'a jamais tué personne, au contraire, ça aide un jeune à grandir et à comprendre son erreur.Je dis bien la fessée éducative !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Avril 2017 - 06:46 [REVUE DE PRESSE] Dimanche 30 avril

Samedi 29 Avril 2017 - 06:45 [REVUE DE PRESSE] Samedi 29 avril