Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 11 octobre 2017

Mercredi 11 Octobre 2017 - 07:21

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 11 octobre 2017
Le Journal de l’île consacre sa Une à un nouvel épisode de "la case de tatie Nassimah". Ibrahim Dindar a souhaité réagir après les révélations du journal concernant la villa de la présidente à St-Denis. "Quand Ibrahim essuie les plâtres", à la Une du journal qui s’est attaché à répondre point par point à l’ex-époux de la présidente. 

L’équipe de France de football s’est qualifiée directement hier pour la coupe du monde 2018. " Vainqueurs poussifs", 2 à 1 face à la Biélorussie, les Bleus ont obtenu leur " visa pour la Russie" à la Une du Quotidien. 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 11 octobre 2017
Faits-divers

L’homme arrêté la semaine dernière à St-Louis pour apologie du terrorisme était en contact avec les détenus radicalisés de Fresnes, indiquent vos deux journaux. Il devait leur apporter un soutien "logistique".

Jean-Marc Canjamalé a, hier  été condamné à 30 ans de réclusion criminelle par les jurés de la cour d’assises. Le "vrai visage" du prédateur sexuel multirécidiviste a été révélé, écrit le JIR. Jean-Marc Canjamalé compte faire appel. 

Le tribunal correctionnel de St-Pierre a, hier, condamné un St-Pierrois à six mois de prison ferme et 1 000 euros d’indemnités pour ses trois victimes. "Le caïd des boites de nuit" a une activité favorite, faire "régner la terreur  sur le font de mer", indique le Quotidien. 
 

[REVUE DE PRESSE] Mercredi 11 octobre 2017
Social 

Entre 1 000 et 3 000 fonctionnaires - selon l'organisation ou les forces de l'ordre- ont manifesté, hier dans les rues de St-Denis répondant à l’appel national. Ils déplorent des conditions de travail dégradées. "Les fonctionnaires ne sont pas riches",  ont expliqué les syndicats au Quotidien. 
 
 
N.P
Lu 2489 fois



1.Posté par verolia le 11/10/2017 08:03

Et pourquoi pas les gros titre la dessus ? On ménage qui là ???
On attend que le pire se passe dans nos rues ou quoi ?

Je cite. Clicanoo"

Une arrestation au cours de laquelle cet homme, d'origine tunisienne, avait d'ailleurs montré une certaine défiance vis-à-vis des forces de l'ordre. "Sales porcs", "chiens de Français", "illettrés", a crié aÌ de nombreuses reprises le suspect. Il a également qualifié plusieurs fois "d'impure" une policieÌ re cagoulée. Compor-tement qui lui vaut des poursuites pour outrages et fait étrangement écho au projet d'attentat contre des policiers. Pour rappel, Riad Ben Cheick a été placé en détention provisoire et à l'isolement à Domenjod. Traité par le parquet et un magistrat instructeur de Saint-Pierre, le dossier pourrait être repris par le pôle antiterroriste de Paris. Le suspect serait alors transféré en métropole..."


Pour le moindre fait divers blablabla à n'en plus finir et là silence radio ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 06:28 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 22 novembre 2017

Mardi 21 Novembre 2017 - 07:07 [REVUE DE PRESSE] Mardi 21 novembre 2017