Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Mardi 4 avril 2017


Depuis 5 ans, l’association pour la valorisation de la vanille de La Réunion (A2VR) demande une Indication géographique protégée (IGP). Une commission d’enquête se trouve actuellement dans l’île. "La vanille péi veut se démarquée", à la Une du Quotidien.

Le JIR consacre sa Une à la profanation du site de la Vierge noire à Ste-Marie. Une paroissienne et le jardinier ont, très tôt hier matin, découvert la statue renversée et ses doigts brisés. De nombreux fidèles se sont rendus sur place. "Des larmes pour la Vierge noire", titre le journal qui indique qu’une enquête est ouverte pour tenter de retrouver les vandales.

Faits-divers

Hier, Tariq Javed a été mis en examen et placé en détention provisoire pour tentative d’assassinat. L’homme de 64 ans est mis en cause dans l’agression de son ex-compagne. Les faits se sont produits samedi à Bellepierre. Plusieurs coups de couteau sont portés à la gorge de Julienne Poleya sous les yeux de ses enfants et sa mère, âgée de 82 ans. Les jours de la victime ne seraient plus en danger. Lors de sa garde à vue, l’ancien conjoint a dit ne plus se souvenir, indiquent vos deux journaux. 

Un homme de 56 ans a également été mis en examen et placé en détention provisoire pour violences volontaires aggravées envers sa conjointe. Samedi dernier en plein centre-ville de Saint-Denis, l’homme a frappé cette dernière avec un tesson de bouteille. La victime a perdu l’usage de son oeil. Agresseur et victime étaient fortement alcoolisés au moment des faits. "Il risque jusqu’à 15 ans de réclusion criminelle", écrit le Quotidien. 

Les forces de l’ordre sont, hier, intervenues dans le quartier de Bérive au Tampon. Un homme suspecté de vol de cabris et de trafic de zamal a été confondu, indique le JIR.

[REVUE DE PRESSE] Mardi 4 avril 2017
Politique

Le JIR propose un nouveau rendez-vous politique en vue des prochaines législatives. Ce mardi, le journal fait le point sur les candidats de la première circonscription, "Bareigts et les autres". 

Société

La commune de St-Leu veut faire des économies. Elle équipera prochainement ses véhicules d’un système de géolocalisation et de dispositifs anti-siphonnage, indique le Quotidien.
Mardi 4 Avril 2017 - 06:53
Lu 2727 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Juillet 2017 - 06:40 [REVUE DE PRESSE] Vendredi 21 juillet

Jeudi 20 Juillet 2017 - 06:55 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 20 juillet