Revue de presse

[REVUE DE PRESSE] Lundi 20 février 2017


[REVUE DE PRESSE] Lundi 20 février 2017
À la une du Journal de l’île ce lundi, le procès en appel du pompier pyromane Nirlo, qui s’ouvre ce lundi à la cour d’assises. Condamné en première instance à 12 ans de prison, Patrice Nirlo espère une peine plus clémente pour ses actes ("Le pompier Nirlo demande la clémence").

De son côté, Le Quotidien revient sur la situation comptable des partis politiques locaux et notamment du Parti communiste réunionnais. Le média rapporte dans ses colonnes que "les comptes annuels d’ensemble font apparaître une perte d’exploitation de 84 718€ et des fonds propres négatifs de 249 392€, écrit le parti dans les précisions qu’il adresse à la CNCCFP".

[REVUE DE PRESSE] Lundi 20 février 2017
FAITS-DIVERS

"Le motard roulait sans doute trop vite" (JIR) ; "La vitesse au coeur des interrogations" (Le Quotidien) : On en sait un peu plus sur le décès de Cédric Viramoutou, ce motard décédé samedi à Champ-Borne après avoir percuté un minibus. Selon les premiers éléments de l’enquête, la thèse d’une vitesse excessive du motard est actuellement privilégiée. "Des témoins confirment en effet avoir été doublés à grande vitesse par la KTM Duke 690 pilotée par Cédric Viramoutou dans les secondes précédents l’accident", écrit le JIR.

On est toujours sans nouvelles de cette Bénédictine de 70 ans, aperçue pour la dernière fois vendredi soir par ses enfants. Les recherches pour tenter de la retrouver ont repris hier mais n’ont rien donné, malgré le soutien d’un hélicoptère et des plongeurs sur le littoral.

Mauvaise surprise pour les riverains de la mairie annexe Domenjod à Saint-Denis. Dans la nuit de samedi à dimanche, ils ont été réveillés par l’incendie de deux véhicules. Les deux voitures ont été complètement détruites par les flammes. La veille, quatre poubelles ont été incendiées.

[REVUE DE PRESSE] Lundi 20 février 2017
CULTURE

Une nouvelle sculpture de l’artiste Marco Ah-Kiem, symbolisant le marronage, a été inaugurée hier sur le rond-point en face du pont métallique de la Rivière-Des-Pluies. L’oeuvre représente les esclaves marrons Héva et Enchaing, fuyant vers le cirque de Salazie. De nombreux officiels ont participé à cette inauguration, comme le Préfet Dominique Sorain ou encore le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette.
Lundi 20 Février 2017 - 07:03
Lu 1771 fois




1.Posté par DOGOUNET le 20/02/2017 07:50

Plutôt: "symbolisant le marronage"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 25 Mai 2017 - 08:06 [REVUE DE PRESSE] Jeudi 25 mai 2017

Mercredi 24 Mai 2017 - 07:13 [REVUE DE PRESSE] Mercredi 24 mai