Economie

Qui veut dissuader les éleveurs en faillite de se rendre à Bruxelles ?

Mardi 8 Septembre 2009 - 10:55

Christophe Acquier, président de l’Adefa, a eu un échange téléphonique avec Paul Luu, président de l’Odeadom, au sujet de leur prochain déplacement à Bruxelles. “Ça ne serait pas la meilleure idée”. Paul Luu est arrivé hier à La Réunion, pour rencontrer les éleveurs en difficulté.


Qui veut dissuader les éleveurs en faillite de se rendre à Bruxelles ?
Jamais, sans doute, l’action des éleveurs de La Réunion, en difficulté depuis 2003 suite à l’introduction de bêtes malades dans le cheptel bovin local, n’a autant intéressé certains services de l’Etat, dans l’île bien sûr, mais aussi en métropole.

Christophe Acquier, président de l’Adefa (Association pour la défense des éleveurs de La Réunion), a déjà reçu plusieurs coups de téléphone. A l’autre bout du fil, ses interlocuteurs veulent savoir qu’est-ce qu’il va faire à Bruxelles, quelles sont les instances que la délégation des éleveurs va rencontrer et quels seront leurs interlocuteurs ?

C’est lors d’une démarche téléphonique à l’Odeadom (Office de développement de l’économie agricole des départements d’Outre-mer), pour avoir une idée du montant exact des aides européennes à La Réunion, que Christophe Acquier a eu le président de cet Office au bout du fil.

C’est ainsi que Paul Luu a appris la prochaine démarche des éleveurs en difficulté, à Bruxelles du 19 au 22 septembre 2009. Avec tout le tact de sa fonction et d’un diplomate, il a essayé de proposer d’autres solutions pour sortir ces agriculteurs de leur gouffre financier.

“Il a réussi à faire bloquer les subventions accordées à la Sicalait"

Paul Luu, qui est arrivé hier à La Réunion, est déjà intervenu en faveur des éleveurs. “Il a réussi à faire bloquer les subventions accordées à la Sicalait, mais pendant six mois seulement”, regrette Daniel Bègue de l’Adefa.

Le président de l’Odeadom a pris contact ce matin avec Christophe Acquier et Daniel Bègue. Aucun rendez-vous n’a été fixé pour l’heure, le patron de l’Adefa a déjà une réunion avec la DSV (Direction des services vétérinaires), en début d’après-midi. Une rencontre pourrait être programmée en fin d’après-midi.
En marge de ce futur entretien, il règne tout de même un climat particulier autour du prochain déplacement des éleveurs réunionnais à Bruxelles.

Et cette question mérite sans doute une réponse : qu’est-ce qui inquiète autant les services de l’Etat, des élus, les organismes agricoles locaux et certaines instances nationales, si les éleveurs en faillite dévoilent ce qui se passe dans la filière bovine, depuis 2003 à La Réunion ?
Jismy Ramoudou
Lu 1363 fois



1.Posté par momon papa lé là le 08/09/2009 18:01

cette histoire un vrai scandale et des têtes vont tomber ! attendons leur retour....

2.Posté par fabienne couapel sauret le 08/09/2009 19:48

Le silence des pouvoirs publics, des institutions agricoles sur le problème de la contamination du cheptel réunionnais conduit les éleveurs à Bruxelles où ils devraient se faire entendre.

Les aides publiques, fonds européens.....doivent respecter des règles notamment celles de la PAC.
Des dents vont grincer surtout si le principe de précaution est mis en avant.

3.Posté par karembar le 08/09/2009 20:30

Chiche , qu'il y aillent !!! comment se ridiculiser à l'heure ou la plupart des éleveurs de lait européens sont au bord de la faillitte à cause des baisses récurrentes du prix du lait , ce qui n'est pas le cas à La Réunion puisque ici le prix du lait n'a jamais baissé pour les éleveurs , bien au contraire alors allez expliquer que leurs vaches sont malades je serais curieux de savoir qui cela va interesser , d'autant que leurs vaches viennent d'europe et peut être même de belgique !!!Alors monsieur RAMOUDOU , question scoop vous repasserez je pense ...

4.Posté par Candide le 09/09/2009 02:36

A karembar...

S'il vous arrivait un jour de ne plus avoir les moyens de vous nourrir, vous laisseriez vous mourir parce que d'innombrables personnes sont dans votre cas sur notre planète ???...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >