Politique

Qui est Bertrand Coûteaux ? Nouveau commissaire au développement économique endogène

Le nouveau commissaire au Développement Endogène pour la Réunion et Mayotte est né en en 1950. Il est ingénieur agronome de formation, marié, et père de deux enfants. Bertrand Coûteaux a débuté sa carrière en 1976 au Centre National pour l’Exploitation des Océans (CNEXO) qui deviendra plus tard l’Ifremer.


Qui est Bertrand Coûteaux ? Nouveau commissaire au développement économique endogène

Après avoir fait son service militaire dans l’aide technique au Centre Océanologique du Pacifique, il rejoint le Département Environnement Littoral du Centre Océanologique de Brest, puis un bureau d’étude, filiale de l’Ifremer, pour développer le savoir faire français en pêche et aquaculture à l’étranger.

En 1983, il part au Sénégal mettre en œuvre un projet de développement, avant d’être nommé, au titre de la coopération française, conseiller technique du Ministre de la Mer au Sénégal où il participe activement à la mise aux normes sanitaires du secteur pour l’entrée dans le marché européen, et à la restructuration de filières industrielles. Il rejoint en 1991 sa société rachetée par le Groupe SANOFI.

De nombreuses expériences dans l'océan Indien

Bertrand Coûteaux est appelé en 1996 par la coopération française et l’Agence Française de Développement pour mettre en place, en tant que Secrétaire Général, une association professionnelle à Madagascar et une politique de filière responsable et durable au plan de la gestion des ressources naturelles et des exportations.

Il rejoint en 2004 un groupe agro-alimentaire franco-malgache de 4.000 personnes leader sur son marché, en qualité de Secrétaire Général.

Bertrand Coûteaux (ici à gauche), présenté hier par Marie-Luce Penchard avec les deux autres commissaires
Bertrand Coûteaux (ici à gauche), présenté hier par Marie-Luce Penchard avec les deux autres commissaires
Le nouveau commissaire a eu, au cours de sa carrière, en tant que consultant ou en affectation, à travailler dans 34 pays, notamment pour des institutions publiques, la Banque Mondiale, la Société Financière Internationale (SFI), l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, ou encore des investisseurs privés.

Il était Conseiller du Commerce Extérieur de la France jusqu'à sa nomination

Spécialiste de l’économie du développement, des normes sanitaires européennes, de l’économie et des politiques de gestion des ressources renouvelables, économiste des pêches et de l’aquaculture, il a été récemment très impliqué dans la création de partenariats inédits avec une grande ONG environnementale et une organisation internationale chargée de l’enfance. Bertrand Coûteaux a par ailleurs été très actif à Madagascar dans les organisations professionnelles représentatives.

Enfin, jusqu'à sa nomination d'hier, il était Conseiller du Commerce Extérieur de la France.

-----------

Bertrand Coûteaux a été honoré des distinctions suivantes : Officier de l’Ordre National du Sénégal Officier de l’Ordre National de Madagascar Chevalier de l’Ordre National du Mérite en France.
Mercredi 24 Novembre 2010 - 11:46
Ludovic Grondin
Lu 2850 fois




1.Posté par noe974 le 24/11/2010 12:56
Il ne faut pas qu'il nous coupe trop tout d'un coup !

2.Posté par Papaye le 24/11/2010 14:28
Bin voilà Virapoullé sar prendre encore la colére fine di bane na COUPE PAS NOU !!! Et la rien de mieux à faire que d'envoye couteau po nou !!!

3.Posté par Mac Giver le 24/11/2010 15:07
D'un débrouillard on dit qu'il se sort de tout avec sa B.te et un couteau...une question se pose donc !
Ce Mr Coûteaux.....où est-ce qu'il ha bite ?

4.Posté par Seb le 24/11/2010 17:03
A part que le gars son nom c'est couteaux , Zot la compri quelque chose ?? mdr

5.Posté par tiptop le 24/11/2010 20:36
i[Le nouveau commissaire au Développement Endogène

C'est pour quand notre commissaire au développement exogène ???

6.Posté par BATOFOU le 24/11/2010 20:43
Encore un truc machin chose qui ne sert pas à grand chose, si ce n'est qu'a mettre des amis bien rémunérés, à l’instar du bidule ou est MME SUDRE...
Donc à quoi sert les chambres consulaires les organismes de l’état (DRIRE....) si on créer encore un machin supplémentaire..
Quelqu'un à des réponses ?
je suis preneur

7.Posté par l'hypocrisie du CIOM et la mascarade UMP le 24/11/2010 22:06
en voila une bonne encore! dans l'esprit du CIOM, messieurs les représentants et madame la ministre, n'y avait il pas de Réunionnais issus de son bassin de vie, qui pouvait occuper cette responsabilité ? que signifie cette nomination ? est-ce du néocolonialisme déguisé afin du développement endogène autocentrée vers la France métropolitaine ?
Madame la ministre, vous êtes un pantin, un hasbeen de la politique, une vérue de la République Française, vous qui a eu l'opportunité de porter hauts les maux des socités ultra-matines, votre gouvernance, vos choix sont de l'hypocrisie totale, avec vos amis UMP de la Réunion,
vivement les prochaines échances pour de la justice, de l'égalité

8.Posté par aiguiser le 25/11/2010 07:00
Nous pillons les côtes africaines (ressources maritimes) pour l'approvisionnement
des peuples du nord en protéines (bon marché). Quelques couteaux bien aiguisés ont
permis le développement des filières afin qu'elles répondent au mieux aux normes
des pays du Nord. En ce qui concerne la pêche je suis très loin de penser que c'est en
faveur d'un d'une parfaite redistribution des revenus financiers de la filière. Le pillage
continu au profit de quelques sociétés sans scrupules.
Certains appellent cela du développement.

9.Posté par SOLO le 01/12/2010 14:42
Oté, boug la le kalé ! Arét à zot, ou la vu le pedigré ! Boug la voyaz, boug i coné ca zot i coné pa ! oté, marmaille, arét ek ca ! mi conné de monde créol nana lé diplom et l'expériens pou fer le travail, touzours zoreil en 1er, toujours rabaiss le créeol, mem ca nana gros diplom dé meilleur univerzité et écol, lé pa pri pou donn touzour au mem, touzour de mond i vien de deor ;
Ou la vu com ssa lé red come un baton, et touzour un bonom, a cauz, zot i croi fam lé pa kapable ? Un, Huguette Bello, ko ca ou fé ? zot va voir, boug i par aprend a nou un ta de choz, somaz i par disparet, mi di a ou, boug le for ! respekt a li, si ou plé ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales