Blog de Pierrot

Questions à une "Réunionnaise de fraîche date"...

Lundi 25 Mai 2009 - 11:19

Cette lettre ouverte de Catherine Gaud à Monique Orphée publiée dans Témoignages le 11 février 2006 était, je l'avoue, passée inaperçue.
Mais à la limite, ce n'est pas plus mal qu'elle n'apparaisse que maintenant car elle prend un relief particulier au vu de récents développements.
Que reproche Catherine Gaud à la 1ère adjointe de la mairie de Saint-Denis, au point de lui écrire une lettre ouverte? Je vous livre le début de la lettre...
"Voici quelques semaines, à la fin d’une Commission permanente de la Région, à laquelle je n’avais pu assister, participant ce jour-là à la Conférence régionale de la Santé à Saint-Pierre, tu sembles t’être offusquée que je sois choisie pour représenter la Région à la fête donnée par le Comité du tourisme de La Réunion à Paris à l’occasion du 20 décembre...
Pourtant, je suis 2ème vice-présidente de la Région, impliquée dans le Tourisme, puisque je suis trésorière du Comité du tourisme, et le moins que l’on puisse dire, est que je n’exagère pas sur les missions, puisqu’il s’agissait de ma première mission en Métropole depuis mon élection !
Tu as, je le sais, précisé que cela n’avait rien à voir avec moi en tant que moi..., mais qu’une “Zorey” représente la Région à cette occasion te paraissait inconvenant. Je souhaiterais te répondre, en toute amitié, car de tels propos, dans la bouche d’une responsable politique, me paraissent graves, pour l’avenir même de notre île. Les laisser passer sans réagir pourrait contribuer, à une époque où il nous faut être particulièrement vigilant face à la généralisation (même dans la bouche de ministres) de propos discriminatoires et stigmatisants, à une banalisation de l’inacceptable. Cela amène vite les phénomènes d’exclusion, et ces peurs fantasmées que “l’autre” est une menace pour notre survie même, avec lesquelles jouent dangereusement beaucoup de hauts responsables politiques dans le seul but de trouver de nouveaux électeurs..."
Pour la suite de la lettre, rendez vous sur le site de Témoignages.
Mais je ne résiste pas au plaisir de vous ré-offrir la fin du passage dont j'ai concentré les termes : "De tels propos, dans la bouche d’une responsable politique, me paraissent graves, pour l’avenir même de notre île. Les laisser passer sans réagir pourrait contribuer (...) à une banalisation de l’inacceptable. Cela amène vite les phénomènes d’exclusion (...) avec lesquelles jouent dangereusement beaucoup de hauts responsables politiques dans le seul but de trouver de nouveaux électeurs..."
Que pense Mme Gaud, 2ème vice-présidente de la Région, des propos de Paul Vergès et d'un certain nombre d'élus de l'Alliance, évoquant "les Réunionnais de fraîche date" et s'attachant à monter certaines catégories de Réunionnais dont les ancêtres ont été victimes de l'esclavage contre les descendants des autres catégories?
Qu'en pense Mme Gaud en tant que "Réunionnaise de fraîche date"?
Ne trouve t-elle pas que Paul Vergès et ses amis jouent un "jeu dangereux",
Qu'en pensent les autres "Réunionnais de fraîche date" se trouvant sur la liste de l'Alliance?
Et Paul Vergès n'a t-il pas, Mme Gaud, en tenant de tels propos, pour "seul but de trouver de nouveaux électeurs"?
Pierrot Dupuy
Lu 1468 fois



1.Posté par curebien le 25/05/2009 12:16

Comme quoi, na in zour i appel demain !!!!

Je suis curieux de voir ce que répondra Mme GAUD.... A l'époque elle avait répondu sur témoignages, c'est sur que tout le monde pouvait la lire.... là elle n'aura pas ce mal, il lui suffira de répondre en ligne.... si à la région l'accés n'est pas filtré !

2.Posté par Jean Pierre Chottin le 25/05/2009 15:56

Le "métier" politique est devenu une simple pêche aux électeurs. La soupe est tellement bonne que l'unique vision à terme de l'impétrant est, la plupart du temps, l'échéance de sa propre réélection. Pour obtenir, à nouveau, le gîte et le couvert de luxe que lui offre la République (qui en plus tolère les cumuls de fonctions et de salaires) l'élu-pêcheur est prêt à utiliser tous les appâts y compris ceux qu'il trouve nauséabond chez les autres.
Cela explique toutes les dérives démagogiques du politiquement correct, toutes les promesses non tenues et cette dette publique abyssale pour satisfaire des demandes que la nation ne peut, en fait, assumer.
la démocratie demeure pourtant le "moins pire" des systèmes politiques mais l'usage qu'en font nos représentants conduit inéluctablement, selon moi, à sa remise en cause à terme.

3.Posté par etjosedire le 25/05/2009 16:57

Pierrot, Mme Gaud va te répondre que le vieux est gâteux.

Ce qu'elle dénonce est une réalité qui malheureusement s'observe souvent dans les périodes de crises. L'actuelle crise économique attire sur les français de fraîche date les mêmes propos tenus depuis toujours contre les réunionnais de fraîche date.

Les dangers, les problèmes ? Ce sont toujours les autres, les minoritaires.

Mises à part ces quelques broutilles, tout va très bien.


4.Posté par zorey de fraîche date le 25/05/2009 18:04

Si le racisme classique tel qu'il existe en métropole est moins frappant ici, il y a cependant une très nette cassure sociale entre les réunionnais qui vivent dans des conditions de vie précaire et ceux qui ont un (très) bon niveau de vie. Cette fracture se traduit souvent par des pensées et des propos racistes dans les deux sens.
exemple : untel issu d'un quartier populaire parlera du 'sal sinwa' qui tient la boutique du coin et ne veut pas lui faire crédit, tel autre parlera de 'sale mahorais' pour désigner celui qu'il voit avec sa famille nombreuse recevoir plus d'argent des services sociaux que lui qui gagne un bas salaire avec un travail précaire.

Bref, je crois que si la société réunionnaise reste une société plus ouverte au métissage et à l'interculturalité , il existera toujours comme dans d'autres sociétés des replis identitaires pour stigmatiser certaines communautés : mahorais, malgaches, métro, zarabes, kaf, chinois....

un zorey de fraiche date

5.Posté par Ahmed le 25/05/2009 18:18

Je préfère, et de loin, être un réunionnais de fraîche date qu'un réunionnais de date périmée.

6.Posté par curebien le 25/05/2009 18:18

4. Posté par zorey de fraîche date le 25/05/2009 18:04


Et à mon sens, la MCUR tend à amplifier ce que vous décrivez.

7.Posté par Trouillomètre au maximum le 25/05/2009 18:21

Demandez à madame Gaud combien elle gagne en cumulant son salaire de médecin hospitalier et de politicienne (sans compter le reste que j'ignore) ...
Travaillerait-elle 70 heures par semaine pour mériter les deux revenus ?
Allez madame Gaud, montrez l'exemple à vos collègues, montrez votre sincérité, versez l'intégralité des revenus de la politique à votre association.

8.Posté par Gaviero le 25/05/2009 19:09

C'est quoi un réunionnais de fraiche date ? un Karane arrivé au milieu du 20è siècle et qui prospère dans le commerce ? Un descendant de "gros blanc" , né dans une clinique métropolitaine et qui revient sur "les terres" de ses ancètres, où l'on pratiquait il y a peu l'économie de plantation ? un petit blanc, fils de fonctionnaire qui a "tourné" dans les DOM-TOM et à Paris en profitant des "primes cocotier" à chaque mutation, et qui trouve qu'il est prioritaire par rapport à d'autres ? etc.... on peut décliner encore.
Mais le monde bouge, heureusement, et ces débats sur la "réunionité" ont tous des relents nauséabonds. Comme dirait Frédéric Lefèbvre, porte flingue UMP de Nicolas le petit, ça relève du psy.
Vive le métissage ! Force de notre île

9.Posté par JUBILATION 57 le 25/05/2009 19:34

Il va y avoir du grabuge chez les Nanas! A quand le crépage de chignon, faites une affiche, je réserve ma place! La Politique ne me surprend plus!

10.Posté par El bourracho le 25/05/2009 19:54

Boulala, en voilà une de vilaine raciste que cette Monique Orphée. Elle sort d'où ? Elle est sûre que tous ceux qui ont voté socialiste ne sont "que" des réunionnais lontan ? A sa place je raserai les murs à présent.
Le front national est plein de racistes dans son genre, elle devrait les rejoindre, elle serait en excellente compagnie avec son copain Dieudonné.

11.Posté par kalimouna le 26/05/2009 17:01

ceux qui ont peur sont ceux qui ne sont pas en règle

12.Posté par Le Pacifique le 26/05/2009 18:26

- C'est à ne plus rien comprendre avec cette histoire de " Réunionnaise de fraiche dâte ", alors que la personne concernée réside dans cette ile depuis des décennies. A-t-elle était naturalisée ou obtenue un titre de séjour récemment ?.
- Et si l'on appliquait le même principe à tout ressortissant d'un dom exerçant la même profession en France Métropolitaine, ce serait à juste titre la levée des boucliers. - Pourquoi alors faire aux autres ce que l'on ne voudrait pas que l'on nous fasse.
A BON CHAT, BON RAT.

13.Posté par Montfort le 26/05/2009 20:02

Pourquoi Le Docteur Gaud devrait 'elle faire de la peine au siamois reunionnais plus trés frais ? Elle est avant tout médecin et à ce titre ne peut tirer sur une ambulance... Une accompagnatrice de fin de vie . Mais sérieusement il serait bon de répondre aux interrogations de Pierrot Dupuy qui sont aussi les notres...Néanmoins si tous les réunionnais de fraiche date ( 30 ans quand même) et ceux plus trés frais faisaient autant pour notre île que ce que Catherine Gaud a pu faire, RIVE etc ca ne serait pas si mal et peut être avancerions nous un peu plus....

14.Posté par thierry le 27/05/2009 10:29

"De tels propos, dans la bouche d’une responsable politique, me paraissent graves, pour l’avenir même de notre île. Les laisser passer sans réagir pourrait contribuer (...) à une banalisation de l’inacceptable. Cela amène vite les phénomènes d’exclusion (...) avec lesquelles jouent dangereusement beaucoup de hauts responsables politiques dans le seul but de trouver de nouveaux électeurs..."

€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€€

on est bien d'accord Catherine...alors pourquoi te compromettre avec le champion de la discrimination et de la préférence ???
Tu pactises avec le diable, retourne au CHR, tes malades t'aiment et souffrent de te voir t'égarer en politique, surtout que tu te fais rare en consultation...ils ont plus besoin de toi que la région ou Popaul !

tu te kouchnerises, ressaisis toi !!!

15.Posté par Phyllie le 27/05/2009 14:47

Les vieux démons refont surface en ces temps difficiles, et il est de bon ton pour certains politiques nostalgiques, d’entretenir des propos d’une bêtise affligeante et condamnables : « Des réunionnais de fraîche date »...

Cependant, il existe une réelle dichotomie entre les réunionnais. Une dichotomie plus "pertinente" et plus "fine":

"Si les Français métropolitains descendent des barbares à la suite des grandes invasions du 4ème et 5ème siècle après J.C., les réunionnais comme la plupart des populations insulaires de notre planète…
…. descendent tous du bateau".

Ou de l'avion pour les derniers arrivants.







16.Posté par El bourracho le 28/05/2009 20:22

Et puis "réunionnais de fraîche date" on pourrait le comprendre comme "pas périmés" ?
C'est comme pour les laitages, une date de fraîcheur sera apposée sur un bras, comme au bon vieux temps de la guerre. Moi, je veux le N° 093, le numéro que mon père porte au bras gauche.

17.Posté par Jin le 29/05/2009 11:18

12 Le pacifique
Les gens des DOM qui exercent une profession ailleurs se plient généralement aux règles qui leur sont imposées, ne réinventent pas l'eau chaude, et ne disent pas systématiquement pour se mettre en valeur "vous les corses, ou vous les toulousains....chesznous on fait comme ci ou comme ça".
Ils essaient sérieusement de s'adapter et comprendre ce qui se passe.
Les "réunionnais de fraiche date" concernent ceux qui sont arrivés récemment dans l'ile avec des préjugés et des apprioris qu'ils ne peuvent pas s'en détacher.
A ces réunionnais de fraiche date, je les invite à sortir de leur bulle, d'ouvrir leurs esprit culturellement (ne pas toujours croire que les automatismes et la conception qu'ils ont de la société et du monde sont les meilleurs), de s'adapter, de parler la langue partagée par plus de 650000 personnes ici (c.a.d le créole, car le français nous est déjà imposé),et vous verrez il n'y raura plus ces tensions entre créole et métro (pas plus qu'avec les zarab, malbars, chinois....)
Comme disait Einstein: 'Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé".

18.Posté par Le Pacifique le 29/05/2009 20:10

- A 17 Jin, - Le pacifique, comme son nom l'indique, n'accuse personne, il cherche à comprendre, à être logique, il constate ce qui se passe.
- En ce qui concerne "les Réunionnais de fraiche dâte ",, c'est souvent une question de complexe,de timidité,de son propre comportement, de l'idée que l'on se fait de l'autre.
- Comment exiger d'un nouvel arrivant qu'il sorte de sa bulle du jour au lendemain, il faut un certain temps pour s'intégrer, s'adapter aux nouvelles habitudes de son environnement.
- Einstein avait raison de dire qu'il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé. C'est valabre dans les 2 sens.

19.Posté par Jin le 31/05/2009 00:04

Post-18 Pacifique d'accord naÏf je ne crois pas. Je suis d'accord sur le fait qu'il ne puisse sortir de sa bulle du jour au lendemain, mais quand même après 10 ans voire 20ans pour certains passés à la réunion, q'uon reste dans sa même logique de perception et de persuasion c'est qu'il y a un problème (d'adaptation).
Mais hélas, le réunionnais a trop eu pour habitude d'adopter le reflexe de l'extérieur, et de s'adapter...,alors que ça aurait dû être l'inverse! c'est ce qui causera d'ailleurs la perte de son identité et de sa culture,et tout le monde a compris et en profité de ça. Malheureusement quand il imite mal, c'est à lui qu'on reproche tout!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >