Société

Quelles stratégies territoriales face aux changements climatiques ?


Quelles stratégies territoriales face aux changements climatiques ?
Aujourd’hui, à la médiathèque Intercommunale Aimé-Césaire de Sainte-Suzanne, se tenait une conférence débat sur le changement climatique, avec la présentation de données et leurs conséquences sur l’île ainsi que les perspectives d’une approche territoriale. 

Organisée à l’initiative de la Cinor, cette conférence débat avait pour but de pousser à la mobilisation et à la réflexion des acteurs institutionnels et associatifs sur le changement climatique. Maurice Gironcel, le président de la Cinor, a ouvert les débats : "sur notre île, chaque région, chaque ville, chaque quartier à l’obligation morale, tous ansam’, de se mobiliser. Dans la zone Océan Indien, notre devoir est d’alerter et de nous préparer à tous ces changements et d’évoquer toutes les pistes pouvant mener à des solutions". 

Ont également participé, des représentants de Météo France, de la Chambre de l'agriculture, de l'Université et de la Région Réunion. Le débat s'est clôturé avec le discours du Président de l'ONERC (Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique), Paul Vergès. 

La Région Réunion a profité de l'occasion pour présenté le Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE) qui renforce le niveau de connaissance et de gestion des polluants atmosphériques.
En 2030, l’île devrait compter 1.061.000 habitants. Dans l’anticipation de ce phénomène, sept secteurs prioritaires ont été retenues pour le SRCAE : la gestion de l’eau, l’autonomie alimentaire, la préservation de la biodiversité, l’aménagement du territoire, la santé publique notamment vis à vis des pathogènes, la production et la consommation d’électricité ainsi que le développement des modes de transports.
 
La Cinor lance son Agenda 21

Grâce à un modèle de développement à énergie positive, produisant de l’énergie nécessaire à 30.000 personnes pour 24.000 habitants, la ville de Saint-Suzanne est la première commune de l’île à avoir reçu en fin 2012 un label "développement durable, Agenda 21 local France".

A l’image de la commune, la Cinor souhaite inscrire son territoire dans cette démarche qui aura pour principaux objectifs la lutte contre le changement climatique, la préservation de la biodiversité, la cohésion sociale et une dynamique de production et de consommation responsables.

D’autres actions en perspectives sur le territoire du Nord ont été annoncées : un plan de valorisation des déchets sur le territoire du Nord-Est, le développement de l’éolien et de l’énergie photovoltaïque, ainsi qu’un nouveau plan de déplacement urbain.

Quelles stratégies territoriales face aux changements climatiques ?

Quelles stratégies territoriales face aux changements climatiques ?
Mardi 17 Décembre 2013 - 18:00
HL
Lu 632 fois




1.Posté par End Of Times le 17/12/2013 18:15
Facile: On va consommer plus et parler bcp pour pas grand chose. Vive la croissance disent les politiques... pourtant les ressources qui la supporte sont presque épuisées. Résultat ? Chute brutale en perspective. Joyeux Noel achetez plein de cadeaux fait par des enfants dans le tiers monde... Youpie pfffff

2.Posté par timagnol le 17/12/2013 18:30
C'est vrai que ça ne mange pas de pain que de défoncer des portes déjà largement ouvertes lorsque le patriarche était aux manettes de la pyramide inversée...et que cela ne boit pas non plus beaucoup d'eau, en l'occurrence ces 500 mille m3 rejetés journellement par la centrale EDF de la rivière de l'Est depuis près de 40 ans (1977), sans que ce brave homme ait alors seulement élevé la voix ! BON COURAZ ZOT TOUT car devant l'incurie politique de nos roitelets peï, la technostructure d'Etat, après être sortie par la fenêtre (lois de décentralisation du sieur Deferre...) revient par la grande porte, en vous bernant toujours plus sous prétexte notamment de la lutte contre cette tarte à la crème qu'est l'effet de serre ! OTE LA REYON !

3.Posté par Soixante Trois le 18/12/2013 10:06
Après la SR 21 , voici l'agenda 21 . Je m'interroge sur l'utilisation intempestive de ce chiffre 21 .
Peut être que E = MC 2 , E = 21 ce qui impliquerait que MC 2 = 21 .

Si un de ces messieurs "décideurs" ou arrangeurs peut m'instruire , je suis preneur , car je ne voudrais pas mourir "couillon" .

4.Posté par Alédi Partoo le 18/12/2013 14:30
'''sur notre île, chaque région, chaque ville, chaque quartier à l’obligation morale, tous ansam’, de se mobiliser. '''

quelle bans de vieux ploucs, moins d'un millions d'habitants contres plus de 9 000 000 000 , bin ui! on va changer le monde!
mandela fini parti!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales