Société

Quelles huîtres dans nos assiettes pour les fêtes ?


Quelles huîtres dans nos assiettes pour les fêtes ?
 
A l'approche des fêtes de fin d'année, les amateurs d'huîtres tentent de trouver leur bonheur sur les étales des poissonniers. A La Réunion, loin des régions de production, il n'était pas simple ces dernières années d'en trouver, surtout si l'on avait des exigences particulières.

Normandes, Bretonnes ou Marennes-Oléron... Le choix est relativement vaste à cette période de l'année, même si le marché des huîtres a connu des grandes difficultés lors des trois dernières saisons de production.

La crise des huîtres n'est d'ailleurs pas terminée. Les prix flambent. La faute à une mortalité croissante décimant les jeunes huîtres sur tout le littoral français depuis 2008. Cette surmortalité reste en grande partie inexpliquée et l'hécatombe de 2008 se fait ressentir au moment des fêtes.

Les difficultés rencontrées par les producteurs ne se limitent pas à la production française. Plus des trois quarts des huîtres cultivées au Royaume-Uni, les célèbres "oysters", seraient atteintes d'un virus qui cause vomissements et diarrhées au consommateur. Les ostréiculteurs doivent également lutter contre le vol organisé, ce qui n'a rien de simple au regard des grandes zones maritimes à surveiller.

La production baisse

Du coup la production baisse : De 150.000 tonnes en 2009, la production risque de passer à 80.000 tonnes en 2011. La loi de l'offre et la demande fait le reste : les prix ont augmenté d'environ 30 %.

Évidemment, La Réunion n'est pas épargnée par cette montée des prix. "Tout augmente" regrette Marc qui s'occupe du rayon poissonnerie d'une enseigne de la grande distribution. Ce spécialiste connaît bien le marché des huîtres à La Réunion, il vendait déjà plusieurs centaines de bourriches sur le marché réunionnais il y a une quinzaine d'années.

Selon lui, le plus important est de ne pas se faire abuser au moment de faire son choix, surtout que quelques producteurs sans scrupules n'hésiteraient pas à tromper leurs clients sur la véritable provenance des huitres, notamment en affichant le label "appellation contrôlée" après avoir baigné leurs huîtres seulement quelques semaines, dans des bassins situés dans des secteurs géographiques permettant d'obtenir le label...

Bref, au moment de casser votre tirelire pour vous faire plaisir, n'oubliez pas les recommandations de base comme la vérification de "l'étiquette de salubrité" collée sur la bourriche. Elle indique la date de conditionnement des huîtres, le nom du producteur, la mention "ces coquillages doivent être vivants au moment de l'achat" ou encore une date limite de consommation, l'origine nationale de l'huître, le mode de production de celle-ci. L'étiquette de salubrité doit garantir "que les huîtres ont été élevées dans des zones non polluées".
Lundi 19 Décembre 2011 - 09:39
Lilian Cornu
Lu 1848 fois




1.Posté par David Asmodee le 19/12/2011 08:48
Un p'tit mollard dans de l'eau de mer.
Bon appétit.

2.Posté par Label Rouge le 19/12/2011 08:57
Achetez uniquement des huitres "Label Rouge", ou passez-vous en !

3.Posté par noe!!!!!!!!!!!! le 19/12/2011 09:20
Mangez des huitres ! surtout crues ...Quand c'est gratiné , c'est pas trop bon ...
On dit souvent que l'huitre a le goût de la femme !!!!!!
C'est bon pour avoir un peu d'iode ....pour la thyroïde ...

Huitres + champagne rosé = régal pour le palais ...avec du vin blanc , ça passe un peu ....

"Dieu a sagement agi en plaçant la naissance avant la mort ; sans cela, que saurait-on de la vie ?"
(Alphonse Allais)

4.Posté par noéla le 19/12/2011 10:55
noé ?

""""On dit souvent que l'huitre a le goût de la femme !!!!!! """"

Bé si out femme néna le gout zuite ? lé pas bon du tout !!!!!

beurk ! beurk ! beurk !!!!

5.Posté par derrière l''intrigue visible le 19/12/2011 15:55
Des variations dans les prix, l'offre et la demande, qui arrangent bien POPOL...suivez mon regard...

6.Posté par Thierry le 19/12/2011 19:20
A Noe et A Noela

Ne confondriez-vous pas avec LA MOULE ?????

Tout en sachant que maintenant avec le piercing, on y trouvez UNE PERLE ..... au pire .... une Culture de ....oh vite mon chapeau (Il ne faut jamais sortir sans se couvrir me dit le Père Noêl).... Il pleut...

7.Posté par moin mem le 20/12/2011 06:35
Une question aux connaisseurs :
Sur les bourriches est marqué le mention : ne consommer que si l'huitre est vivante.
En ce moment ce sont des bourriches datées du 13 décembre : date limite ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales