Blog de Pierrot

Quelle place pour les "Békés" à la Réunion ?

Mardi 2 Février 2010 - 16:04

Un nombre croissant de patrons "Békés" s'installe à la Réunion. Au delà de l'effet d'aubaine à court terme, il convient de s'interroger sur les conséquences de ces arrivées sur le tissu économique réunionnais.

A la tête de ces investisseurs, Bernard Hayot, celui qui les a précédés il y a déjà de nombreuses années et qui, ayant réussi son implantation, les incite à faire comme lui, à ne plus investir aux Antilles, qu'il considère comme "perdues" et à le rejoindre à la Réunion.

Le groupe Hayot est aujourd'hui bien sûr installé aux Antilles, mais aussi en métropole, à la Réunion, en Nouvelle Calédonie, au Maroc, en Algérie, en Chine... C'est 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires et entre 80 et 100 millions d'euros de bénéfices par an. Autrement dit, une force de frappe considérable, qui lui permet d'acheter ce qu'il veut là où il veut.

A la Réunion, Hayot est déjà propriétaire de Carrefour, Mr Bricolage, Décathlon, Yves Rocher, Danone, Renault, Contrans, Ecoré, etc... Et il continue à acheter.

Et c'est bien là que se situe le problème. Il occupe d'ores et déjà une position dominante dans nombre de domaines à la Réunion, et il continue à s'étendre dans toutes les directions, tout en renforçant ses positions là où il est déjà présent.

Par exemple, le groupe betteravier Tereos a récemment racheté le groupe Quartier Français, le 1er groupe industriel de la Réunion. Seule la branche "sucre" du groupe l'intéresse et il s'apprêterait à vendre les principales filiales. Devinez qui est sur les rangs pour racheter? Gagné! Le groupe Hayot...

Prenons un autre exemple, le fameux projet Gerri... Voilà un projet soit-disant fait par et pour les Réunionnais. Avez-vous vu un groupe local impliqué dans le projet? Aucun! On y trouve Total, EDF, GE Money (un groupe américain...),  Renault et... le Groupe Bernard Hayot. Lequel a voyagé dans l'avion présidentiel...

Au fait, pourquoi avoir choisi de mettre en exergue les véhicules électriques Renault, comme par hasard représenté par Hayot à la Réunion, alors que Peugeot, représenté par Caillé, importera dans l'ile des voitures électriques un an avant? Et pourquoi le groupe Caillé s'est-il vu opposer une fin de non-recevoir quand il a tenté de participer à l'opération?

Vous me direz que nous avons Jacques de Chateauvieux, qui préside le projet Gerri. C'est vrai. Mais, là encore, quand le Président de la République a fait applaudir tous les participants au projet à Saint-Pierre, un seul a été oublié alors qu'il était pourtant présent sur le podium : Jacques de Chateauvieux... Je vous laisse imaginer sa réaction devant l'affront subi...

Enfin, dernier épisode de cette guerre économique : le groupe Hayot a déposé un dossier qui sera examiné jeudi par la CDAC (Commission départementale d'aménagement commercial) pour l'implantation d'un hypermarché Carrefour de 6.000m² (la plus grande surface uniquement alimentaire de l'île...) juste en face du l'hyper Géant du groupe Caillé, dans la ZAC Canabady à Saint-Pierre. L'objectif est clair : fragiliser le "navire amiral" de la branche distribution du groupe Caillé et du même coup porter un coup fatal à un groupe déjà bien abîmé par la crise dans l'automobile.

Sur le plan technique, le dossier a peu de chances de passer puisque le premier critère normalement pris en compte par la commission est celui de l'aménagement du territoire. Or, les accès à la ZAC Canabady sont déjà saturés par les embouteillages et ce serait une ineptie d'y implanter une grande surface supplémentaire.

Restent les contingences politiques. Et il est de notoriété publique que ces dernières, surtout si elles sont accompagnées d'arguments sonnants et trébuchants, peuvent parfois surprendre.

Une grande responsabilité va peser sur les membres de la CDAC qui vont prendre cette décision.

On sait comment les "Békés" dirigent les Antilles et les dégâts qu'ils y ont fait. Reste à savoir si certains ont envie qu'ils imposent les mêmes méthodes à la Réunion... Avec les mêmes conséquences qu'aux Antilles dans 10 ans... A moins que ce ne soit le but recherché?
Pierrot Dupuy
Lu 5116 fois



1.Posté par leila le 02/02/2010 16:07

on a bien nassimah dindar alors les bekes ca ne sera pas pire...

2.Posté par mwa la pa di le 02/02/2010 16:15

Quelle question, qui sont les amis de Mr Hayot? Maintenant écrire : On sait comment les "Békés" dirigent les Antilles et les dégâts qu'ils y ont fait. Reste à savoir si certains ont envie qu'ils imposent les mêmes méthodes à la Réunion... Avec les mêmes conséquences qu'aux Antilles dans 10 ans... A moins que ce ne soit le but recherché?" un peu facile et léger non ?

3.Posté par lavéritéifémal le 02/02/2010 16:34

! késsssss qui ce passe ?

verite974@gmail.com

4.Posté par Footsa le 02/02/2010 16:42

La vraie question est comment devant un tel scandale le magnifique Didier Robert accompagné du non moins superbe Virapoullé n'ont pas alerté le Président de la république lors de son récent triomphe au domaine des palmiers!
Etaient ils déjà aveuglés par les ors de la république?
Mesurent ils le fond du problème ou leurs préoccupations se limitent elles à pavaner en vue de régionales?
Le président de l'UMP installe des békés à la Réunion et l'UMP(Union des Maires Pourris) locale applaudit, ce sera difficile de défendre le développement endogène pour ces guignols là!

5.Posté par chauvinisme? le 02/02/2010 17:35

Sentirions nous poindre un accès de chauvinisme?
Un petit comparatif entre le groupe Hayot et le groupe Caillé qui pèsent globalement le même poids à La Réunion :
Ils sont tous les 2 dans le secteur automobile
Ils sont tous les 2 dans le secteur de la distribution
L'un, apparemment gagne de l'argent, l'autre vacille sur ses bases.
Ne faudrait il pas plutôt, remettre en cause les investissements hasardeux voire mégalomanes du groupe Caillé (Dindar, Porsche,...) ainsi que sa politique dans la distribution (passage de super au hard discount sans réaménagement).
S'il est vrai qu'il ne faut pas reproduire les erreurs des Antilles, tous les investisseurs et créateurs d'emploi sont les bienvenus à La Réunion

6.Posté par PIONNIER le 02/02/2010 17:40

M. Dupuy,

Vous pouvez préciser quels dégats les Békés auraient fait aux Antilles ?....Parce que la, je ne vous suis pas.
Au moins, bien sur, que vous ne considériez que participer activement au développement économique d'une région ultra-marine soit quelque chose de foncièrement dommageable..
Et puis, s'ils veulent faire la même chose à la Réunion, libre à eux : it's a free country, my man !

7.Posté par Payet Jacques le 02/02/2010 18:04

C'est François Caillé qui a fait venir le groupe Hayot à la Réunion.
Aujourd'hui il s'en mord les doigts d'avoir fait entrer le loup dans la bergerie.
Ce groupe est entrain de tout bouffer, il serait capable s'il veut avaler le groupe Caillé avec sa puissance financière et ses entrées.
Imaginons qu'il puisse ouvrir un Carrefour à Saint Pierre, ce sera la guerre avec le Géant Casino de Caillé et la mort programmée des petits commerces qui vont fermer les uns aprés les autres.
Si les autres békés des Antilles mal aimés parce que racistes viennent s' installer à la Réunion c'en est foutu de tous les autres branches commerciales.
Nous ne devons pas accepter ces situations de monopole, ce serait dangereux plus tard pour le pouvoir d'achat.
Mais que pouvons nous faire face à celà.

8.Posté par PECPEC le 02/02/2010 18:04

Devoir de mémoire, qui a fait venir Hayot à la Réunion vers 1985 ?
Caillé pour créer Danone..... Alors ! !
D'accord avec Pionnier pourquoi jeter le discrédit sur les békés.

9.Posté par Caton2 le 02/02/2010 18:08

Pierrot, Jacques de Châteauvieux faisait l'objet d'un article dans la Tribune, en septembre dernier (article repris par Zinfos): "Détenteur d'une flotte de 450 navires, Jacques de Chateauvieux (...) indique que le pétrole n'est pas amené à être remplacé à grande échelle : "Le taux de croissance dans le pétrole restera de 1 à 2%. Par ailleurs, l'exploitation d'un champ de pétrole suppose des efforts d'investissements croissant au fur et à mesure que la nappe se tarit (...). Et si l'on regarde plus loin à l'horizon, l'énergie du futur, c'est le charbon. Or qui dit charbon, dit transport. (...). Il y a donc des opportunités".(...) A la question "Est-ce que vous êtes toujours un entrepreneur réunionnais", le PDG de Bourbon reste clair : "Bien sûr que oui, je suis réunionnais ! Je suis né dans un sac de sucre ! (...). Est-ce que j'aurais dû continuer à faire du sucre, être maire de mon village, passer mes soirées à déguster du rhum face à mon allée de cocotiers qui donne sur la mer, au lieu d'être à des heures d'avion et de diriger une entreprise internationale ? Je respecte les deux choix..."
À la lumière de cet article on peut noter que:
1/ le président du projet Gerri croit dans l'avenir des énergies fossiles et même au retour du charbon, source d'énergie honnie par les écologistes;
2/ il définit sa relation à la Réunion en termes termes pragmatiques.
De fait Monsieur de Châteauvieux n'en a toujours fait qu'à sa tête. Ce ne sont pas les actionnaires de son groupe, (quasiment tous réunionnais) qui le lui reprocheraient. Son désengagement de la Réunion (notamment en ce qui concerne le sucre, puis les supermarchés) lui a permis de se développer sur d'autres marchés (au Vietnam par exemple, pour ces mêmes activités), dans le remorquage de haute mer (compagnie Abeille, marché d'État). Marchés dont il s'est désengagé, au profits de l'offshore (450 bateaux) et des assurances (Axa). Son management est cohérent et son attachement à la Réunion n'a pas pesé lourd dans ses choix. Il est revenu investir dans la pêche réunionnaise, depuis quelques années. La Sapmer lui appartient. Fibre réunionnaise? Non, conjoncture favorable. La pêche hauturière dans les TAAF et dans les eaux des Seychelles (Légine australe et thon rouge tropical) est devenue rentable grâce à la mode des sushis. C'est d'ailleurs le seul secteur d'importation de la Réunion, avec le sucre, mais autrement plus rentable. La pression mise par Sarkozy sur Jacques de Chateauvieux n'a t-elle pas pour but de le forcer à mettre de nouveau la mains à la poche? Ne l'avait-il pas fait pour antenne Réunion? Après tout, sa fortune n'a t-elle pas été amorcée grâce aux subventions lorsque l'État a voulu coûte que coûte maintenir une activité sucrière à la Réunion? Monsieur Hayotte n'a t-il pas bénéficié des mêmes mannes à la Martinique? Je ne crois pas que Sarkozy veut "humilier" Châteauvieux. À ce niveau, entre capitaines d'industrie et pouvoir politique, c'est: "je te tiens, tu me tiens par la barbichette..."

10.Posté par JOAN le 02/02/2010 18:36

mr Dupuy ,

je suis surpris et déçu de votre réaction envers les békés , ce sont des propos racistes que vous tenez envers des blancs ......En ce qui concerne mr Caille , il n'a pas été capable de gérer toutes ces entreprises, elles sont d'ailleurs en bonne partie dans le rouge ou artificiellement oxygénées par les banques ou artifices comptables..... lui a préfèrè faire comme les autruches , mettre la tête dans le sable ..... en attendant que la crise passe ! Pourquoi on connait mieux mr Hayot que mr Caille ? et si mr Hayot relance l'emploi à la Réunion , si il est plus solide financièrement , il y a peut être une raison ! Un exemple dans l'automobile , Renaut fini toujours en seconde position à la réunion mais avec des bénéfices! peugeot c'est le leader mais il perd beaucoup d'argent , pouquoi ? iLS FONT N IMPORTE QUOI ...... Alors bienvenue aux békés , aprés tout on accepte bien les chinois avec une ambassade ! , les indos pakistanais........... à la seule différence que les békés , eux ,sont FRANCAIS .

11.Posté par Bel Caf lo vré Fra le 02/02/2010 18:42

Ou parle Békés, si zot i vient ek zot larzan en vré kapitalistes, na gaigne tiembo fort ek zot ; mé band kapitalistes lé là (na na in gros lé partout), i roule end’sous ek l’Etat, i garanti zot travail ek nout zimpots, kan zot i maye pas zopérations immobilères ek komplice zélis ici, et larzan piblic i serve enkore pou aide à zot fé zot zaffers, la racine lé pli profond, lé difficile enlève so mauvais zerbes la. Koman nou résiste ? Tout lo band kapitalistes lé danzéré ; mé zette in zié touletan d’sis nout zélis ici, zot i fé graisse à zot la patte par band na.

12.Posté par Martine le 02/02/2010 19:32

C'est quoi un béké au fait? Est-ce que nous n'avons pas aussi nos békés à La Réunion, ces descendants d'esclavagistes, sauf qu'ici ils ne portent pas le même nom, on les appellent "les gros blancs". Qu'est-ce que la population réunionnaise gagne à ce débat, elle qui subit ici les mêmes conséquences de la politique de nos békés péi que les antillais aux Antilles? Ne comptez pas sur moi pour soutenir les Caillé, Foucques, de Châteauvieux, etc... Il ya tout un tissu économique fait de petites et moyennes entreprises qui mérite davantage notre soutien.

13.Posté par bichique le 02/02/2010 19:50

j''étai en séminaire à l'hôtel bellepierre la semaine où... bernard hayote y était! je peux vou dire qu'il est arrivé le dimanche et y était au moins jusqu'au jeudi; alors il a pris l'avion présidentiel pour faire saint-denis / saint pierre???!!!!! c'est à cause de ce type d'articles qui disent tout et n'importe quoi qu'on crée des phantasmes et des polémiques qui mènent à rien!!!!

14.Posté par rozo peï le 02/02/2010 20:11

post 10;
Eh l'abruti de JOAN, qui es tu pour parler comme ça des réunionnais ? Moi je fais partie des "sous hommes" que tu nommes indo-pakistanais ou chinois, sauf que moi je suis né ici et donc réunionnais et bien sûr français puisque c'est le critère-clé pour toi. Toi je ne sais pas d'où tu viens (je le devine), mais ne croise pas mon chemin parce ça risque de mal se passer pour toi et les vrais racistes de ton genre. S'agissant des békés tu ne peux pas comprendre le problème puisque tu es comme eux.
A bon entendeur

15.Posté par thierry le 02/02/2010 20:22

joli papier Pierrot.....tu nous en refait un du même genre sur les juifs dans la finance, les pédés et le show bizz, ou la franc maçonnerie dans l'administration....histoire de ne pas t'arrêter en si "bon chemin" ?

Les situations de monopole sont préjudiciables....que ce soit un monopole d'état, de gros blancs, de békés, de zarabs ou de chinois...à la limite peu importe !

16.Posté par Micheline le 02/02/2010 20:29

combien de trains ou d'avions de retard avez-vous???? on en est plus à l'heure de la réunion aux entreprises réunionnaises, la france aux français, etc...est-ce qu'en Picardie, il y a que des entreprises picardes????. si une entreprise s'implante dans un territoire, en ne faisant effectivement pas n'importe quoi, crée des emplois,, de la richesse en respectant les hommes et l'écologie, où est le problème??? mise à part rendre jaloux ceux qui n'y arrivent apparemment pas... faut élargir le débat, si on veut se développer au lieu de se plaindre en permanence...

17.Posté par Social-démocrate?? le 02/02/2010 21:57

Il est préférable de soutenir les PME et les TPE, ce sont eux qui ont le plus besoin de main d'oeuvre et donc qui embauche, pour un département comme la Réunion il faudrait exonérer les charges sociales.
Les grands groupes comme Hayot ont plus tendance a faire des économies d'echelles et surtout a constituer un monopol, plu de concurrence ce n'est plus du capitalisme. (Aucune entreprise locale a saisie la CJCE contre hayot pour la situation de monopol ??)
Soit il faut blocker les békkés ou alors faut inciter des groupes Sud Africains, Chinois, Indiens ou du Golfs a venir investir ici pour concurrencer mais bon faut pas rever
D'ou la meilleur solution c de privilégier les PME et TPE, moin les taxer...
ça pourrai etre un théme pour les Régionales : ya un choix politique qui s'impose soit on empeche un géant de se renforcer en privilégiant l'émergence de PME et TPE ou alors on mets tout dans la main d'1 seul .
Ou encore l' Etat entre au capital de Hayot pas de nationalisation mais une participation suffisante pour avoir un pouvoir de direction

18.Posté par Micheline le 02/02/2010 23:49

attention à ne pas confondre monopole et activités diversifiées... ce n'est pas parce qu'un groupe est grand et/ou intervient dans plusieurs secteurs qu'il est en situation de monopole... mais en france être grand et/ou performant est apparemment un grand défaut... c'est dommage être un grand groupe permet aussi d'avoir les moyens de faires des actions de société intéressantes... mais que là encore personne ne relève, enfin pas ceux que ça dérange en tout cas....

19.Posté par bichique le 02/02/2010 23:54

c'est quoi l'intéré de bloquer les békés??? qu'est-ce que vous croyez que y a dans leurs entreprise??des employés réunionnais, alors bloquer les békés c'est supprimer des emploi, empecher de sgens d'évouler! super! faudrait plutot see coordonner, se parler au lieu de se tirer dessu, mais qui divise pour mieux régner???

20.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2010 00:16

Comparons ce qui est comparable : la puissance d'Hayot dans l'automobile s'appuie sur les volumes qu'il draine partout dans le monde. Ces volumes ne sont pas comparables avec ceux de Caillé.

Si JDC avait maintenu ses activités dans la grande distribution et s'était offert quelques marques automobiles à la Réunion, en Afrique du Nord, en Métropole et avait occupé certains membres de sa famille à se diversifier dans les enseignes autres que la grande distribution, dans des enseignes connexes de l'automobile, et les biens primaires ou de luxe, et bien peut être aurions nous pu comparer JDC à Hayot..

Dans ces deux cas, la réussite du groupe Hayot force le respect, doit servir d'exemple, mais pose malgré tout le problème de la concurrence à la Réunion.

21.Posté par maryvonne le 03/02/2010 13:50

Je n ai qu une phrase à dire, la Réunion a besoin d'investisseur autant pour générer des emplois que pour la concurrence internationale.

Merci à tous ceux qui le font et merci au groupe HAYOT, car sans ces grosses forturnes, a part les fonctionnaires trop payés, tous nos jeunes ambitieux et ayant une formations solide tous domaines confondus, quitteraient le departement car nous n aurons aucune structure pour qu'ils exercent leur metier.

.


22.Posté par roland.g le 03/02/2010 14:45

Sans rentrer dans le débat "Hayot Vs Caillé". Il faut voir avec qui il travaille le père François, sorry : Mr Caillé. Que des pointures internationales, des bonimenteurs de talent. des héros du Management, des fines épées de la gâchette, un peu beaucoup obsédés par le petit trou de la lorgnette. Mais si il est vrai que le cul mène le monde, gageons dès lors que le combat est en faveur du "zoizeau" pays. Il va dominer le békè mi dit à ou. Té gars, la race té... lol

23.Posté par rozo peï le 03/02/2010 18:35

post 19:
Mon cher bichique, je vous informe que le groupe Hayot a déjà depuis quelques années remplacé les quelques cadres réunionnais compétents qui travaillaient dans ses entreprises par du personnel "importé" des antilles. A ma connaissance il ne reste qu'un responsable réunionnais dans une entreprise automobile, les autres ont été dégagés ou rétrogradés à des postes de subalternes. Effectivement, comme le dit roland.g, le problème n'est pas le combat entre deux groupes capitalistes qui cherchent à s'approprier des parts de marché mais la dépendance de notre économie fragile vis à vis de ces stratégies qui ne visent pas le développement de La Réunion et encore moins la création d'emplois locaux. Récupérer les flux financiers qui arrivent de la métropole et rapatrier les profits dans leurs holdings financières basées à l'extérieur de La Réunion voilà l'objectif. A méditer

24.Posté par bichique le 03/02/2010 20:05

et pourquoi troujours les cadres???? je crois pas que ce soit se qui représente le plus le semplois et je pense pas que y ait qjue des antillais employés dans les entreprises de monsieur hayote!!!! j'ai vu dasn la presse que hayote avait 2000 salariés à la Réunion, ça me semble pas rien quand mùême!!!!! c'est sur il aurai les moyens de tout plaquer et ça ferait 2000 chomeurs de plus!

25.Posté par Caton2 le 03/02/2010 20:33

Pour ma part, je ne vois pas ce que ça va changer que Hayot continue à investir dans la grande distribution et l'automobile. Preuve est déjà faite que la "concurrence" Hayot / Caillé n'a eu aucun effet sur les prix de la grande distribution. Il faudrait plus de groupes concurrents à la Réunion pour que les prix baissent.

26.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2010 22:59

rozo péi est sacrement dans le vrai..

27.Posté par Social-démocrate!! le 03/02/2010 23:33

A travers les commentaires de bichique on voit la mentalité!
ça a l'esprit dan talon, au lieu de chercher un developpement endogene dans un 1er temps, ça prefere laisser les autres faire l'effort. Ensuite ça trouve normal que les réunionnais occupent les postes les plus bas dans le groupe et enfin ça a le toupé de dire que les békkés nous font évoluer!
Pour vous ils nous civilise??? nan mais faut arreter d'etre complexer !
Bichique est typique des gens qui consomment sans réfléchir,
ça cherche meme pas a produire ça cherche seulement a consommer, ça c une forme d'esclavage moderne.
Stop au CONsumérisme !
Essayez de voir plus loin que votre nez svp!

28.Posté par michel rvn blanche st pierre le 04/02/2010 11:29

Et les Réunionnais comment sont ils accueillis aux Antilles?
Y a t-ils des Réunionnais qui ont investi aux Antilles?
le groupe Hayot est -il prêt à accepter un concurrent à 100 m de chez lui aux antilles?

La Réunion Terre d'Accueil !!!!

29.Posté par Caton2 le 04/02/2010 13:30

28 le groupe Carrefour est-il réunionnais? La Réunion est-elle en France? La France est-elle dans le monde? etc.

30.Posté par Snif... bouuuuh... Snif... on est malheureux..... le 04/02/2010 14:16

PPPffffffffffff aaaaaaah la la la la ...

Donc que proposez vous notre cher monsieur sociaux démocrate à 3 francs cinquante ?!

On vire, les zoreils , les antillais, les mahorais, les malgaches, les américains, les gros, les maigres, les homos, koi d'autre pour vous, pour avoir une Réunion plus "saine" et en plein emploi ?

Allez !! c bien simple de blablaté sur un blog !! koi ?! la réunion au Réunionnais c ça ?!

Allez y vous !! vous avez de quoi investir pour les réunionnais , !! Ben faite LE !!

Comme cela , pierre, paul ou jacques ne viendront pas le faire pour vous ?!

alleezzz !!! CHIIIIIIIIICHE !!!!!!!!

KOI ?keski ya ... ? pas assez d'argent ? pas envi ? trop peur ? Radin alors ?!

il y a un phénomène que l'on appel la mondialisation ( hé oui mister socio ,!! houhou ! on est ici !) donc que le gars qui investi , oké il va s'en mettre plein les poches ( encore heureux, c'est son pognon) mais toutes une économie se crée, des emplois se créent, un flux monnaitaire se développe, ce qui fini par être bénéfique pour tout le département ( mème principe que les dominos) donc que cet investisseur soit de quelconque origine, race, ou couleur.... kel IMPORTANCE ?

Laury piler

31.Posté par chikun le 05/02/2010 14:20

"On sait comment les "Békés" dirigent les Antilles et les dégâts qu'ils y ont fait. Reste à savoir si certains ont envie qu'ils imposent les mêmes méthodes à la Réunion... Avec les mêmes conséquences qu'aux Antilles dans 10 ans... A moins que ce ne soit le but recherché?"


Tant mieux pour vous, monieur Dupuy, si vous savez comment les békés dirigent les Antilles.....

Les békés ne sont pas les seuls à venir à la Réunion. ; Monsieur Joel Mongin n'est pas béké, que je sache ? Si ? Ah bon !
N'ayez donc pas si peur de l'étranger monsieur Dupuy.

32.Posté par nathalie le 05/02/2010 20:05

merci pour cet article mr Dupuy, merci infiniment

Je ne veux pas finir comme les Antilles,
Le gouvernement veut nous tuer , ils en on marre de ces DOM qui bouffe le ponion,
il n y a qu a voir l interret de notre cher président pour le peuple reunionnais et le monde economique. Heureusement qu il y avait les antillais pour l accompagner et monter sur le podium ce matin la ds le sud. Pas un reunionnais , !!
Alors Moutons reunionnais continuez comme ca, faites rentrer le loup encore plus ds la bergerie et vs verrez qu a coté nos petits groupes reunionnais sont des enfants de coeur

33.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:12

@6.Posté par PIONNIER

Y'avait pas la télé sur la planète d'où vous débarquez ?
Heureusement qu'Internet est là. Tapez "grève en Guadeloupe - Elie Domota - les Békés" dans Google. Vous serez largement bien informé.

Pfff...

34.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:25

@ 31.Posté par chikun

Ouais, ben on a déjà eu un aperçu sur la façon qu'a ce béké de traiter ses employés.
Il a fallu qu'un de ses employés licenciés vienne se plaindre de son cas sur ce site et sur une radio certaine puis démarre une manif' devant la grande boutique de quincaillerie pour lui apprendre les bons sentiments à ce béké.

Heureusement qu'il y a Zinfos974 et la radio à La Réunion.

Monsieur Dupuy ? Une liste ! Une liste ! Une liste !

:-)

35.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:30

@ 24.Posté par bichique

Eh bien moi je peux vous confirmer que les cadres sont bien békés.

Si les békés sont là, il faut que Domota vienne aussi.

36.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:38

@ 10.Posté par JOAN

..."et si mr Hayot relance l'emploi à la Réunion , si il est plus solide financièrement , il y a peut être une raison !..." Ah ça, on n'en doute pas une seule seconde ! :-/

Cela ne paraîtra pas mais je me demande quel Q il faut lécher pour être embauché(e) comme cadre dans ce groupe.

37.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:40

@ 21.Posté par maryvonne

Rêve toujours ...

38.Posté par Choupette le Retour le 05/02/2010 20:45

Caillé peut faire volte-face ET LE GAGNER en développant les petits commerces de proximité. Et surtout en les embellissant. Pas juste en changeant de place les rayonnages ni laisser en place les mêmes caisses enregistreuses pourries.

Marre de faire ses courses dans les grandes surfaces et garer sa voiture en plein cagnard.


39.Posté par nathalie le 05/02/2010 21:15

contrairement a Hayot , Caillé à une reélle envie que la reunion se developpe, car il aime cette ile et il l a deja prouvé ..
Quand aux changement de caisses etc..tt est possible..seulement ca a un cout, ..a vs de voir soit vs voulez des prix les plus bas possible soit des magasins neufs.TTs les magasins n ont pas ete refait mais bcp peut etre que le votre n appartient pas au groupe directement? ou qu il le sera prochainement renové

40.Posté par nathalie le 05/02/2010 21:19

pour choupette le retour
concernant le nb de reunionnais invites ce matin la par notre tres cher president il fallait le lire au second degré biensur!!
une honte que meme mr de Chateauvieux ne soit pas citer et une honte que Mr caillé n est pas eu le droit d exposer le vehicule peugeot electric qui sortira avt celui de renault...
les bekes encore favorisés chez nous

41.Posté par Choupette le 06/02/2010 14:45

@ 40.
Bonjour Nathalie,

Dans mon post, je parle des caisses de certaines supermarchés qui ne fonctionnaient pas avant Caillé et qui ne fonctionnent toujours pas depuis qu'il a été rénové. Mais peut-être est-ce voulu ? Les prix ne s'affichant pas, si on ne fait pas gaffe, on est de la revue d'un caissier pas très honnête. J'ai failli en faire les frais. J'ai beau râler, rien n'y fait.

On demande juste que les magasins soient propres avec des caisses enregistreuses qui affichent les prix. C'est mission impossible ?

Mais peut-être est-ce aussi dans la nature de ceux qui géraient ces magasins avant. La crasse s'accumule partout, et c'est encore trop bon pour les créoles.

Concernant les véhicules électriques qui vont changer la face de La Réunion. Alors là, pour changer c'est sûr, ça va le faire.
Quoique c'est pas demain la veille.
On va retourner à la lampe pétrole dans les chaumières lorsqu'il faudra concentrer le maximum d'énergie pour recharger les bagnoles.
Je ne vous raconte pas le bordel quand il y aura des pannes de courant. PLUS RIEN NE FONCTIONNERA.





42.Posté par kabecca le 07/02/2010 15:24

Il n'y a pas que M. DECHATEAUVIEUX aui a été oublié. GERRI d'accord, mais personne, n'a mentionné que cette réalisation est l'oeuvre d'une entreprise locale, indépendant des groupes nationaux.? Bien ttrop petit peut être face à ces mastodondes !!!

43.Posté par alain le 07/02/2010 17:26

A qui la faute, si HAYOT, s'est installé confortablement dans notre ïle ? Peut-être à Monsieur GADJI.
Vous en conviendrez que c'esl ui qui a vendu ses garages sans aucune concertation du patronat. Quand on connait la voracité el'agressivité des békés martiniquais cmmercialement parlant il faut reconnaître qu'il y aeu une légèreté épaisse de la part de Monsieur GADJI. Aujourd'hui le mal est fait et les loups sont chez nous, c'est à nous de les affammer.
alain

44.Posté par babin le 07/02/2010 18:00

Rèponse à monsieur johan ,c,est plûtot vous qui jonglez ,avec le racisme ,en parlent des indos pakistanais voir des chinois et autres il n,ya pas eu des propos anti FRANCAIS .
SELON 6VOUS LES REUNIONNAIS NE SONT PAS FRANCAIS?
Pour memo ,les békes sont partis du portugal , brésil ,et ,martinique!
babin

45.Posté par pimanzoizo le 07/02/2010 19:36

@ Alain :c'est pas Gadji ,mais :4 J.

46.Posté par alain le 07/02/2010 22:40

Merçi ,pimanzoizo ,
alain

47.Posté par fiuman le 09/02/2010 09:48

Je pense qu'il faut voir dans le redéploiement des entreprises antillaises sur la réunion, leur confiance dans l'avenir de la Réunion et en corolaire bien sûr leur grosse inquiétude sur l'avenir des Antilles françaises.
On devrait plutôt se réjouir de ce redéploiement en tout cas pour les employés, ouvriers réunionnais et consommateurs en effet, car depuis toujours une certaine communauté bénéficie d'une absence de concurrence totale dans les centres villes et nous impose de vivre selon leur règles religieuses en nous imposant des horaires inadaptés à la vie moderne, et ne parlons pas des conditions de travail de leur employés.
Ce redéploiement forcera aussi les "Békés réunionnais" à se bouger pour ne pas mourir c'est cela une saine concurrence.

48.Posté par nathalie le 09/02/2010 11:15

rep a fluman

pas entierement de votre avis, connaissez vs les conditions de travail aux antilles des employés de ce groupe??? si tt etait aussi rose là bas comment se fait il qu il y ai eu autant grèves etc...(et ca continue)
Ce n est pas qu ils aient espoir en la reunion.. c est qu ils ne savent plus quoi faire aux antilles tellement ils ont ete gourmand.les antilles sont mortes economiquement.
Alors oui ca va surment faire bouger ici(mais pas sur le pouvoir d achat ni la baisse des prix, faut pas rever) mais ca ne va pas bouger longtemps le groupe hayot a tellement une enorme force de frappe qu il a les moyens de "manger " tt le monde et la il n y aura plus de concurences ds qq annees. Ils peuvent investir et perdre de l argent pendant qq années pour se livrer a une guerre sans merci . ils ont les reins solides.Attendre que les autres reunionnais s affaiblissent et tout racheter pour une bouchée de pain et entre temps ...on licenciera... non tt n est pas rose quant l arrivéé d hayot

49.Posté par PECPEC le 09/02/2010 13:16

Beaucoup de commentaires affligeants sur ce sujet.
En premier lieu une grande méconnaissance du tissus économique des Antilles. moins de 20% de l'économie est restée aux mains des blancs antillais.
Les 30% sont répartis entre les grands groupes, Européens et américains ainsi que les petits investisseurs locaux qui représentent plus de 50% du PIB.
Les entreprises réunionnaises sont bel et bien présentes sur le sol des Antilles, à titre d'exemple, un fabriquant de tôles, un autre de maisons en bois le leader réunionnais du tissus et bien d'autres encore.
Oui je crois comme cela a été dit que les Antillais ont une grande confiance en la Réunion, c'est une aubaine pour l'île et surement pas une tare.

50.Posté par Caton2 le 09/02/2010 16:18

PECPEC. Vous avez raison.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter