Politique

Quelle contrepartie attend La Possession pour l'ouverture d'une carrière?


La Possession a tout à y gagner dans la nouvelle route du littoral, ce qui est moins évident à Saint-Paul
La Possession a tout à y gagner dans la nouvelle route du littoral, ce qui est moins évident à Saint-Paul
L'ouverture de deux carrières pour alimenter le remblai de la digue de la future route du Littoral éveille les oppositions, notamment écologistes. Mais quelle est la marge de manoeuvre de Saint-Paul et la Possession dans ce bras de fer politique qui ne dit pas son nom.

Si la première a choisi, lors de sa dernière délibération municipale, d'afficher son opposition farouche en votant une motion à cet égard, la ville de La Possession est prête à trouver un arrangement avec la Région. Quoi qu'il arrive, "la révision du schéma d'aménagement des carrières fera que la Préfecture nous obligera à mettre en conformité notre PLU", confirme Doris Carassou, directeur général des services de La Possession.

Au lieu d'aller à l'affrontement avec la collectivité régionale comme sa voisine saint-pauloise, la municipalité de La Possession a levé le voile aujourd'hui sur les exigences qui seraient les siennes au moment de la signature de la convention officialisant l'extraction de roches.

Pour rappel, 8 millions de m3 de roches, soit près de 18 millions de tonnes, doivent être extraits sur les deux sites choisis : dans la ravine des Lataniers et à la Saline vers Vue Belle.

"On laisse croire qu'il y aura beaucoup de nuisances", débute Doris Carassou, qui dit ne livrer que l'avis des services techniques. "La route du Littoral, on la fait ou on ne la fait pas. Si on la fait, il faudra bien 8 millions de m3 de roches", lance-t-il, en appuyant sur le plus grand gâchis écologique que serait une importation de matières depuis la Grande Ile comme cela est parfois évoqué en guise de solution de repli. "L'écologie pour les Réunionnais mais pas pour les Malgaches ?", lance ironiquement le DGS qui revient sur la menace d'effondrement que constitue -"demain, on ne le sait pas"- la route actuelle.

Des équipements en guise de compensation

Si la ville montre sa volonté de jouer le jeu, elle compte bien, par contre, ne pas se laisser berner comme lors de la construction du nouveau Port Est en 1986. Le même site des Lataniers avait été laissé béant, alors qu'un aménagement avait été promis par l'Etat. C'était une autre époque...

"On va demander à la Région un deuxième pont pour rejoindre Camp Magloire", explique le DGS. Le pont de la ravine des Lataniers est le seul à alimenter le secteur aujourd'hui. Par ailleurs, la municipalité imagine déjà y implanter son futur lycée, sa piste d'athlétisme et, moins enthousiasmant mais tout aussi utile, son futur cimetière. "Le cimetière de la Ravine à Marquet arrive à saturation, à moins d'enterrer nos morts à Dos D'âne", rigole-t-il.

Avec la nouvelle route du Littoral, la Possession a tout à gagner. S'éviter des embouteillages intestins à chaque basculement mais aussi retrouver un accès à la mer dont elle est coupée depuis la livraison de l'axe rapide de la RN1.
Mardi 18 Juin 2013 - 17:09
LG
Lu 2237 fois




1.Posté par que fait Bello le 18/06/2013 17:16
Que fait Mme Bello avec la carrière de Cambaie.

Elle bloque le processus de déclaration de la carrière de Cambaie, elle marque son mécontentement sur les 2 autres mais que veut-elle réellement.

La population doit connaître la vérité et le vrai visage de Mme Bello.

Elle ne construit rien et détruit tout
les travaux de Saint-paul ont été décidés bien avant elle
par contre elle détruit la forêt de tamarin de la Plaine Saint-paul par un projet de béton.

2.Posté par money.!! le 18/06/2013 18:25
au lieu de donner tramtiss l'oseille pourquoi ne combler la première couche en pieces de monnaie pendant qu'on y est.??

3.Posté par Chuivert le 18/06/2013 18:55
Etonnant l'absence du Maire sur un sujet aussi grave!! Encore une fois, c'est son DGS qui livre la parole de la Ville. Un vrai problème démocratique.

Monsieur Roland Robert, n'est-il pas temps d'arrêter de vous cacher derrière un administratif et de dire aux Possessionnais votre avis sur la question. Allez-vous les protéger contre le projet fou de réouverture des Lataniers?

Les Possessionnais n'ont pas élu Monsieur carrassou!!!!

4.Posté par a dorissse le 18/06/2013 21:00
on enterrera nos morts au tampon, sa te fait rire, mais dans 8 mois et demi tu ne rira plus quand tu verras les résultats des urnes.

5.Posté par dos d'ane le 19/06/2013 08:58
quel mépris pour le quartier de Dos d'Ane! quartier qui malheureusement descend et ce n'est pas le fameux centre sportif à 6.3 millions d'euros qui va y remedier

6.Posté par CACHE-CACHE NICOLAS le 07/07/2013 21:09
Tout le monde sait bien qu'à la Possession la Mairie est menée par le sieur Caroussou et que le maire n'est qu'un guignol, il n'est là que pour sauver les apparences. Son but gagner les élections afin de laisser le trône à son fils par la suite. Après la dynastie Vergès nous voilà avec la dynastie Robert. Il faut arrêter ce mode anti-démocratique.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales