Economie

Quelle augmentation vendredi pour l'essence ?


Quelle augmentation vendredi pour l'essence ?
C'est vendredi que le Préfet annoncera le nouveau prix de l'essence et du gasoil, pour application samedi matin. A l'heure qu'il est, personne ne sait quel seront les prix annoncés, pas même le Préfet. Il a organisé aujourd'hui une réunion avec les pétroliers, qui réclament bien sûr une très forte augmentation. Mais dans le même temps, il entend le grondement de la population qui réclame une prolongation de la pause, pour protéger son pouvoir d'achat.

Aujourd'hui, le prix réel de l'essence imposerait une augmentation de 15 cts d'euros du super (ce qui le placerait autour de 1,44 € le litre) et de 9 cts du gasoil (1,07 € le litre).

Ces progressions sont dues à un double effet : la forte hausse du prix du pétrole depuis la dernière augmentation et la baisse simultanée de l'euro. C'est ce que, d'une façon humoristique, certains appellent la "double peine".

Le Préfet, très clairement, n'a pas l'intention d'infliger une hausse aussi importante aux automobilistes réunionnais, mais en même temps il ne peut rester totalement insensible aux arguments chiffrés des pétroliers qui mettent en exergue le fait que ça fait un an qu'ils vendent l'essence à perte. Au point que Shell a, par exemple, décidé de quitter la Réunion.

Les augmentations qui seront annoncées vendredi seront donc "substantielles", nous dit-on. Mais on ajoute aussitôt qu'elles maintiendront le "modèle réunionnais" avec notamment la préservation des centaines d'emplois de pompistes.

La tentation est en effet grande, du côté des pétroliers, de répercuter la baisse de leurs marges sur les gérants de stations, qui eux mêmes les compenseraient en licenciant leurs personnels et en les remplaçant pas des pompes automatiques fonctionnant avec des cartes bleues. Les pétroliers menacent même de virer les mêmes gérants et à d'assurer la gestion en direct, pour réduire encore plus leurs coûts.

Quand nous passerons donc à la pompe à partir de samedi matin et que nous paierons notre plein d'essence 2 ou 3 euros supplémentaires, nous aurons au moins la consolation de nous dire que nous aidons à la sauvegarde de quelques centaines d'emplois de pompistes.

Pas sûr que ce soit suffisant pour calmer notre colère...


Mercredi 14 Avril 2010 - 18:04
Pierrot Dupuy
Lu 2444 fois




1.Posté par herzog le 14/04/2010 18:43

2.Posté par numeroflash le 14/04/2010 20:15
La vente à perte est une hérésie à long terme pour n'importe quelle entreprise mais elle élimine la concurence si on a assez de stock pour vendre à perte...

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/04/2010 20:57 (depuis mobile)
Que le rapport du cac de la srpp soit rendu public, on verra bien alors ce qui est deficitaire>

4.Posté par Vu de plus en plus loin ! le 14/04/2010 22:59
Juste pour" Zinfo" et pour élever d'un demi-centimètre ces débats au raz des planchers,
"Numéroflash", le dumping ou vente à perte est strictement interdit par la loi française, et
passible d'amendes de plusieurs millions d'euros par la commission européenne.
Quand-au" modèle Réunionnais" il coute des centaines de millions à la collectivité. Ici, en zone efficace, le litre de diésel était aujourd'hui à 1,14 Euro chez Leclerc et sans pompiste!
La Bretagne vous salue !

5.Posté par Un Tamponnais ! le 14/04/2010 23:37
Et là vous améliorez les routes et construisent d'autres ! Les réunionnais sont fidèles à leur voiture mais jusqu'à combien de temps va-t-on tenir ? La hausse du pétrole, le chômage augmente au lieu de baisser, le pouvoir d'achat en conséquence diminue... au lieu qu'y a des améliorations ça empire...

6.Posté par GRENADE974 le 15/04/2010 08:26
2 - numéroflash :
Ne confondez pas vente à perte avec baisse des marges bénéficiaires....
Les compagnies pétrolières qui se plaignent constamment, n'ont jamais annoncé de pertes à ce que je sache (quand ils achètent en dollars et vendent en euros, depuis quelques années, ça leur est plus que favorable).

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales