Blog de Pierrot

Quel président pour la Chambre de commerce ?

Dimanche 19 Décembre 2010 - 09:04

Quel président pour la Chambre de commerce ?
Au soir des élections, tous les observateurs se sont accordés à saluer la victoire sur le fil de la coalition MEDEF/CGPME/Vimbaye qui l'a emporté par 19 voix contre 17 à l'alliance Patel/Narayanin, qui était pourtant donnée grande favorite au départ.

Cependant, à y regarder de près, les choses sont loin d'être aussi simples et les négociations en cours pour la présidence bien plus ardues qu'on ne le pensait.

C'est le 30 décembre prochain que doit avoir lieu l'élection du bureau de la Chambre, et par voie de conséquence de son président. Et bien malin celui qui peut dire aujourd'hui qui sortira du chapeau...

Une situation moins claire qu'il n'y parait

Si la coalition MEDEF/CGPME/Vimbaye est certes arrivée en tête, elle arrive malgré tout affaiblie dans la négociation dans la mesure où elle compte moins d'élus que l'autre "grosse" liste, celle de la Fédaction d'Ibrahim Patel : 12 voix pour le MEDEF contre 13 pour la Fédaction. Si la liste MEDEF/CGPME/Vimbaye a gagné, c'est pour beaucoup grâce à la CGPME et à Rico Vimbaye, qui ont fait mieux que Guyto Narayanin, l'allié d'Ibrahim Patel.

Le fait que le MEDEF n'écrase pas les autres listes le fragilise, car il n'est pas en position de force pour négocier.

Un MEDEF sans réel présidentiable

Plusieurs noms de présidents possibles ont été avancés au MEDEF : Jérome Isautier, mais qui ne le souhaite pas vraiment, Jean-François Rivière, mais c'est Daniel Moreau qui semble faire l'unanimité. Problème : il ne serait pas très chaud et préfèrerait être en position de n°2 avec un fort pouvoir lui permettant de contrôler un président minoritaire, plutôt que d'assumer la présidence.

Pour l'heure, ce serait la solution vers laquelle on s'orienterait, avec un MEDEF tout puissant au sein du bureau, mais avec un président qui ne serait pas issu de ses rangs.

Une CGPME divisée

Officiellement, c'est Yvrès Hoarau qui est la tête de liste de la CGPME et qui, dans ce schéma, pourrait postuler à la présidence. Mais il doit faire face à une forte opposition interne, regroupée autour de Pascal Plante, qui était en charge de la coopération régionale dans l'ancienne mandature, qui connait donc bien la Chambre, qui "ne mange pas un grain de sel" avec Yvrès Hoarau, et qui aspire à de plus hautes responsabilités.

On peut dire sans grand risque de se tromper que la CGPME (6 sièges) est aujourd'hui divisée en deux et qu'il existe des cicatrices qui seront difficiles à refermer.

De là à penser qu'une partie de ses élus pourrait basculer et rejoindre Ibrahim Patel, il y a un pas qui n'est pas d'actualité pour le moment, mais qu'il ne faut pas écarter totalement.

Un Rico Vimbaye en position de force

S'il ne détient qu'un siège, Rico Vimbaye est malgré tout en position de force car c'est lui qui fait la majorité, selon le camp dans lequel il choisit de se placer.

Autant dire que sa voix vaut aujourd'hui de l'or et, comme le dit le dicton, on sait bien que "tout homme a un prix"...

Un Guyto Narayanin affaibli

Guyton Narayanin n'a pas mégoté sur les frais de campagne. Malgré cela, il n'a pu obtenir que 4 sièges, ce qui le fragilise fortement.

Aujourd'hui, dans un des chémas possibles, Ibrahim Patel pourrait se détourner de lui pour faire alliance avec le MEDEF et tout ou partie de la CGPME. En lui "piquant" au passage plusieurs de ses élus qui préfèreraient pouvoir œuvrer au sein d'une majorité plutôt que d'être cantonnés dans une opposition inefficace et stérile...

Un Ibrahim Patel revigoré

Comme on le voit, la position d'Ibrahim Patel est bien plus forte que les résultats ne le laissent apparaitre.

Le scénario d'une alliance avec le MEDEF, la CGPME et une partie des élus de Guyto Narayanin est aujourd'hui le plus probable, mais ce n'est pas le seul. Le président de la Fedaction aurait plusieurs autres possibilités d'alliances dans son sac et il serait raisonnablement optimiste.

Réponse avant le 30 décembre...
Pierrot Dupuy
Lu 2515 fois



1.Posté par Cambronne le 19/12/2010 10:46

Daniel Moreau
serait vraiment l'homme de la situation pour rétablir ce merdier , histoire de mettre les autres crétins en boite

2.Posté par justedubonsens le 19/12/2010 11:08

Je ne sais pas si dans le tas il y en a un qui peut rétablir quoique ce soit avec une telle "mino-majorité" ! Mais il y a peu de chance que ça ne reste pas un merdier pour reprendre post1.

3.Posté par Citoyenne révoltée le 19/12/2010 11:25

Les magouilles et ententes derrière le paravent, ça doit y aller en ce moment... Mais s'il vous plaît, pas avec (...) Patel !!!!

4.Posté par Citoyenne ravie le 19/12/2010 14:10

Moi je voterai pour Yvès Hoarau, une personne très bien, et qui gagne à être connue plus! il a du coeur et de l'honnêteté, choses bien rares ici....

5.Posté par Moin mi pense que....! le 19/12/2010 14:38

Dans une course,le gagnant n'est pas toujours le favori. Parfois c'est un tocard qui gagne !!!
Quoiqu'il en soit le futur Président sera obligé de faire des compositions contre nature, ce qui le fragilisera et par la même le fonctionnement de la CCIR.

6.Posté par malolle le 19/12/2010 14:57

Daniel MOREAU , l'homme mou par excellence , ne me semble pas être la solution !! On l'a vu a l'époque de La Région ou il n'a pas vraiment fait un travail conséquent , voir inexistant !
A la Mairie de St Benoit avec Audifax : IDEM
Bref , après les MACE et autres "huiles" de la planète économique locale , il serait bon que le MEDEF ne se fourvoies pas dans une présidence "shamallow"
A bon entendeur ....

7.Posté par blandine le 19/12/2010 16:38

d'accord avec "Citoyenne ravie", il faut voter Yves Hoarau !!!

8.Posté par Pattate a durand le 19/12/2010 16:59

Impossible pour un PATEL, il a trop souvent critiqué les nantis du MEDEF et trop tapé sur la CGPME. Patel n'existe et n'existera que dans l'opposition, sinon il sera grillé à vie.
La Présidence ne peut aller qu'a un homme consensuel.
Pascal PLANTE est un homme jeune et dynamique qui semble bien connaître la CCIR et sera faire avancer intelligement.

9.Posté par Citoyenne ravie le 20/12/2010 00:36

@8: Vous ne semblez pas connaître le Pascal Plante! sinon vous l'auriez vous aussi planté en cours de route et pris vos jambes à votre cou!

10.Posté par JEAN le 20/12/2010 07:43

Bien malin celui qui sera capable de prédire le futur président, tant les tractations, les alliances faites, défaites etc..
Le plus triste dans tout ça, c'est qu'on en oublie l'essentiel!
Messieurs, je voudrais vraiment connaître les enjeux de la CCIR pour que certaines personnes soient prêtes à vendre leurs âmes au diable!
En tant que chef d'Entreprise je me vois mal dirigé par des hommes sans scrupule prêt à tout pour être président!
De la à penser que la corruption, les affaires mafieuses ainsi que le copinage seront toujours d'actualité.
Les seuls grands perdants seront les entreprises malheureusement et là encore une fois de plus comme en politique politichienne " la voix du peuple" ne sera pas écoutée!
Si nous analysons les résultats nous verrons qu'une grande majorité ont voté pour les TPE/PME et le résultat final c'est le MEDEF qui sort grand vainqueur pouvons-nous accepter une telle injustice dans les faits.
Ah oui c'est vrai nous sommes à la Réunion et il s'agit là d'une spécificité réunionnaise!
FOUTAISE QU'ON ARRETE DE NOUS PRENDRE LES CHEFS D'ENTREPRISES POUR DES C..
Quel exemple pour la Réunion de voir autant de bassesse!

11.Posté par le crabe le 20/12/2010 10:10

La vrai question est pourquoi faire cet article sans scoop ni analyse un dimanche pour une info plutôt froide...



Faut pas s'en faire un film ma poule!

12.Posté par Une alliance Patel/gyuto mise a mal par Grindu le 20/12/2010 15:33

Si Johny Grindu élu de la Fedaction n'avait pas planté Patrick Verguin ,poulain et dalon de Guyto Narayanin , en respectant la regle du panachage ,la liste Patel/guyto aurait a ce jour 18 élus et le medef 11 élus....Et Patel serait Président...Erreur fatale..disait Patel dans la presse.....

13.Posté par Connivence le 20/12/2010 17:09

Yvès Hoarau président , JAMAIS. JAMAIS JAMAIS. Si vous le connaissiez réellement : coups bas, trahison, individuel, il promet mais ne donne jamais. Il sait à peine lire et écrire, il sait à peine prendre la parole. Plante, trop opportuniste, trop individuel, trop magouilleur avec Hoarau, la CCIR serait un danger pour ces 2 personnages. D'ailleurs, ces 2 à ne sont pas ennemis, ils s'entendent très bien : Pierrot, c'est de la mascarade leurs simulacres, renseignes toi bien et tu découvriras des vérités.
Vives Moreau ou ISAUTIER. Patel, non, non, non pas lui, ce serait une catastrophe pour la Réunion et saint denis. Il a tout arrangé avec le maire de saint denis, ils ont déjà tout magouiller ensemble pour saint denis et se répartir les avantages de la CCIR pour saint denis.

14.Posté par un elu le 20/12/2010 17:50

Il y même un elu qui était au cimetier sur la tombe de son père et grand père pour prier en disant (laisse pas moin tombe - sauve a moin - mi veut pas gagne la honte)

15.Posté par toto des hauts le 21/12/2010 02:40

Patel c'est comme Mogalia, même combat et mêmes magouilles...
Ils disent qu'ils serviront les commerçants, mais commenceront par se servir d'abord.
Qu'est ce qu'ils ont fait pour les commerçants de St Denis ou d'ailleurs, a par faire entrer leurs famille à la CCIR grâcement payé pour rien faire. Ils n'y connaissent rien dehors ban magouilleurs!!

16.Posté par René le 21/12/2010 07:10

pour un certain (elu). C'est le moment de demander au pere noel un 4x4 BMW , pour ce montrer aux public - aussi n'oubliez pas de payer les employes et les entreprises que vous avez fait travailler.

17.Posté par Royal Bourbon le 21/12/2010 11:26

La présidence à un producteur qui fait tourner l'économie locale, en clair un vrai chef d'entreprise et non pas un commerçant qui tient boutique ou sont vendues à prix d'or des marchandises en provenance d'Asie. Arret ek ça. Aprés Maga, voici Patel...dont je demande à Dieu de nous preserver. Marre de se faire ridiculiser à Paris et ailleurs par des charlots...Les Réunionnais méritent mieux ....

18.Posté par Le Planteur le 22/12/2010 09:05

Pascal Plante???? a oui un élu sous la mandature de Magamootoo et qui n'a presque rien fait pendant son mandat , sauf oui de profiter des avantage de la chambre... il n'avait qu'a conduire sa liste lui même... mais non c"est trop facile de laisser les autres faire le boulot et puis d'arriver ensuite faire le fanfaron , quel président, lui il serai vraiment le jouet du MEDEF........(sans compter les magouilles avec son centre de formation)

au moins je suis Heureux que Certains Hotelier de l'ETANG SALE ne soit plus élu cela fera moins de frais d'avion a la CCIR pour ce monsieur qui va découvrir a ses depend le prix d'un billet en 2010.

Moi je voterai YVES HOARAU car lui c'est un vrai chef d'entreprise qui connait les difficultés des TPE/PME.

19.Posté par Panacheur le 22/12/2010 11:28

Lorsque l'on connaît réellement les règles du scrutin, on peut comprendre que le MEDEF n'est PAS légitime à demander la présidence, Ils ont fait leur sièges avec des voix de la CGPME, probablement dans le cadre d'un accord pour la gouvernance de la Chambre, vouloir emporter les voix de la CGPME sans respecter l'accord, c'est purement et simplement du vol ! ni truand en patalon la toile, ni truand en col balnc, honnêteté, rigueur, et justice : HOARAU PRESIDENT !!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >