Faits-divers

Québec : Deux Réunionnais condamnés pour agression sexuelle


Crédit photo : cyberpresse.ca
Crédit photo : cyberpresse.ca

L'information est relatée par la presse canadienne et le journal cyberpresse.ca. Deux Réunionnais âgés d'une vingtaine d'années ont été condamnés à 18 mois d'assignation à résidence pour une agression sexuelle commise sur une jeune femme, Réunionnaise également, qui était une connaissance. Les faits se sont déroulés le 11 août dernier à Trois-Rivières, ville du Québec (Canada) située sur la rive Nord du fleuve Saint-Laurent.


Guillaume Ludovic Leichnig, 24 ans, et Romain Suchet, 22 ans, deux jeunes originaires de la Réunion, ont écopé d'une peine de 18 mois d'assignation à résidence pour une agression sexuelle sur une étudiante réunionnaise après une soirée bien arrosée.

Elle hésite à porter plainte

Le soir du 11 août 2010, à Trois-Rivières, les jeunes prennent part à une fête dans un bar de la ville pour ensuite finir la soirée chez l'un des protagonistes en compagnie d'autres amis. En état d'ébriété, la jeune femme accepte de dormir sur place, faisant confiance aux deux hommes qu'elle connait depuis un certain temps. Mais une fois seuls, ils profitent de la situation pour l'agresser chacun leur tour sexuellement. Celle-ci ne peut résister à cause notamment de son état alcoolisé.

Malgré une longue période d'hésitation, la jeune femme a finalement décidé de porter plainte sur les conseils de ses proches.

Bien que cette sentence puisse paraître peu sévère, la juge Dominique Slater s'est rangée du côté de l'accusation en tenant compte du désir de la victime d'en finir au plus vite avec cette histoire. L'accusation qui avait été portée au départ contre les deux jeunes hommes était "agression sexuelle avec la participation d'une autre personne".

Le Palais de justice de Trois-Rivières
Le Palais de justice de Trois-Rivières
Une décision qui prend en compte la situation des deux hommes

Guillaume Ludovic Leichnig et Romain Suchet, qui n'ont aucun antécédent judiciaire, ont décidé de plaider coupable, ce qui leur permet d'obtenir une peine réduite. La justice du Québec précise que, si "l'emprisonnement maximal était de 14 ans de prison pour la précédente accusation, il est de 18 mois lorsqu'il s'agit d'une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure rapide". Le plaider coupable permet ainsi d'éviter la tenue d'un procès.

Les deux jeunes qui sont également étudiants devront subir une assignation à domicile 24 heures sur 24 (sauf pour études et travail). En rendant sa décision, la juge Slater a d'ailleurs fait une mise en garde aux deux individus. "J'espère que ça va vous donner une bonne leçon. L'alcool ne justifie pas de se comporter de cette façon", a-t-elle affirmé.

Les six mois suivants, ils devront respecter un couvre-feu de 22 h à 6 h. Une fois leur peine terminée, ils seront soumis à une probation de deux ans. Il leur est par ailleurs interdit d'entrer en contact avec la victime.
Mercredi 2 Février 2011 - 11:04
Ludovic Grondin
Lu 4863 fois




1.Posté par love kills le 02/02/2011 11:15
Avant de passer la nuit avec une tantine il faut désormais....
1/ lui faire signer devant huissier un certificat de pleine possession de ses moyens intellectuels
2/ lui faire passer un éthylo-test certifié conforme par huissier
3/ lui faire passer un test de non-consommation de drogues certifié conforme par huissier
4/ lui faire signer un document devant huissier certifiant de son consentement plein et entier
5/ faire signer devant huissier une déclaration de non-contagion au virus du sida ou à toute autre maladie...
6/ faire constater par huissier la mise " en place " d'un préservatif labellisé
7/ faire constater après " coup " par huissier la non-détérioration dudit préservatif durant l'acte
bref.....y'a plus que les huissiers qui pourront " attraper " ! lol !

2.Posté par Simplet le 02/02/2011 12:21
Il s'agit d'une femme ... d'un être humain ... pas d'une "tantine" comme vous le dites si péjorativement ...

Dans tous les actes de notre vie (et pas seulement sur le plan sexuel), nous nous devons de respecter l'Autre, et de ne jamais profiter d'un état alcoolisé pour profiter de l'Autre ...

Visiblement il y a des manques dans votre éducation "Love Kills" ... mais il n'est jamais trop tard pour apprendre ...

3.Posté par L.F. le 02/02/2011 12:35
c'est clair que je ne cautionne pas leur actions.

Mais de nos jours, on peut que constater l'évolution de la société qui permet ce genre de dérive. A l'époque, les bonnes mœurs auraient traité cette pauvre fille de "trainée" et lui aurait dit qu'elle l'aurait bien mérité: on ne couche pas chez un homme si ce n'est pas le sien!

De nos jours, les choses sont différentes, mais les pulsions de certains toujours incontrôlables...

Donc mesdames, si vous êtes un peu éméchées, joyeuses, évitez quand même de rester chez un ami qui "vous veut du bien"...

4.Posté par Choupette le 02/02/2011 13:33
"... mise en garde aux deux individus. "J'espère que ça va vous donner une bonne leçon. L'alcool ne justifie pas de se comporter de cette façon",..."

C'est aussi valable pour ...euh, la victime.

5.Posté par noe le 02/02/2011 13:34
Il y a des pervers partout ; ce n'est pas spécifique aux réunionnais !

La peine est un peu légère . La justice pourrait mieux faire !

6.Posté par Zean Bérick le 02/02/2011 15:36
Ils auraient du prendre plus...après la justice canadienne est ce qu'elle est.

7.Posté par jean le 02/02/2011 15:40
bien vu leurs photos

grillés partout !!!! surtout sur lîle ou tout les monde est cousin mais moins que dans les hauts ....
et leurs familles aussi ....

8.Posté par Kohl PATEX le 02/02/2011 16:48
...
Personne ne trouve "puant" le fait jeter en pâture ces personnes (condamnées par la justice canadienne, même si le quantum de la peine est discutable) en montrant leur photos sur zinfos ?
Ainsi zinfos condamne à sa façon une deuxième fois ces individus, sur la foi d'un article trouvé sur une presse du Net...
...
Bravo !

9.Posté par lendormi le 02/02/2011 17:56
genre on va se souvenir de leur visage, alors qu'ils sont encore au quebec pour un temps...

Même si dans l'idée, c'est vrai que mettre les noms et les visages est un peu une double peine. Mais vu que leur peine à purger est pas énorme.... (ils auraient pu avoir bien pire)

"Mais une fois seuls, ils profitent de la situation pour l'agresser chacun leur tour sexuellement. Celle-ci ne peut résister à cause notamment de son état alcoolisé. "

On manque un peu de détails. Elle a exprimé son refus lors de leur tentative, je suppose ? Mais ils étaient sur leur "lancée" et ne supportaient pas que ça ne se passe pas comme prévu et l'ont forcé ?
Si elle n'a pas exprimé son refus, mais qu'au fond elle n'avait pas envie, c'est autre chose...

Difficile d'avoir un avis sur ce genre d'affaires quand on ne connait pas tous les détails.

10.Posté par Ded le 02/02/2011 18:23
Voila une bonne pub pour la Réunion!
Ils n'ont fait que reproduire ce qui se passe régulièrement ici, en particulier le week end , après la boite de nuit , la boite de capotes (enfin espérons)
C'est grave mais je me demanderai toujours comment une jeune femme , sachant ce qui se passe si souvent, peut encore accepter de "sortir" avec des mecs qu'elle vient justte de renconter en boite sans se douter de ce qui va se passer! Naïveté, bêtise...elle est étudiante elle aussi?...
C'est vrai là-bas , c'est vrai ici ( remarque, la victime est aussi Réunionnaise!)

11.Posté par G'elanna, une reunionnaise le 02/02/2011 22:14
je trouve que c'est tres bien qu'on montre leur photos, noms et tout ce qui va avec.Ainsi, quand ils sont en vacances sur notre ile, si l'envie leur prend de vouloir faire un remake de leurs conneries, on se souvient d'eux et les filles font sauve qui peut, et c'est tres bien.Prendre les filles qu'on envoie etudier loin de leur ile, des reunionnaises comme eux pour "chouchoute le tas" ainsi qu'on partage dans une nuit, alors peut etre qu'elle, justement le fait qu'ils sont reunionnais, comme elle, elle a fait confiance.et elle a pense etre dans un lieu securise.Je dis à la famille de cette jeune fille courage et lever la tete, ne sombrer pas dans la honte comme font certaines familles.Ce sont vous les victimes.

12.Posté par Tonton le 02/02/2011 21:52
Kohl Pattex & l'Endormi

C'est quoi le probleme de mettre en ligne le noms de condamnés?
Vous avez vraiment un probleme avec ça?

Faudra toujours faire !
Il y a des pays ou tous les décisions de la justice sont publiés dans le journal officiel y compris d'edition Online !

La justice ne devra pas devoir se cacher. Tous le monde peut le savoir.

Mais bof, je connais, on france la moral est autre.
ça sera trop geneant pour sa classe dirigeant aussi. Alors on protege les povres voleurs, violeurs et autres

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/02/2011 23:19
Pourquoi l'identité de la victime n'est il pas également mentionnée ?

14.Posté par 97400 le 03/02/2011 06:32
ça se trouve elle les ont provoquées

15.Posté par môvélang le 03/02/2011 20:25
milé d'accord ek zot, mais mettez vous à la place des honnêtes gens qui payent leur cantine,

c'est vrais que des parents sont misères, n'ont pas d'argent pour payer la cantine , mais le rhom, le vin et les cigarettes imanke po zot,

hier sur fridom, une femme pleure parce qu'elle n'arrive plus à payer ses 4 contrats de GSM ( elle reconnait qu'elle a bien signé ces 4 contrats, mais c'est Bana ke lé voler)

l'autre pleure pour 2400 € d'internet mobile, il reconnait qu'il n'a pas d'abonnement internet mobile!
( donc , il surf en hors forfait, c'est dire à la minute et au tarif max.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales