Social

Quatrième jour de manifestation de jeunes tamponnais pour le renouvellement de leur contrat d'avenir


Quatrième jour de manifestation de jeunes tamponnais pour le renouvellement de leur contrat d'avenir
Ils sont une trentaine de jeunes tamponnais à manifester, ce début d'après-midi, devant la mairie du Tampon pour dénoncer le non-renouvellement de leur contrat d'avenir. Cette mobilisation a en fait débuté lundi et, réunis en collectif, plusieurs dizaines de jeunes tamponnais sur les 334 concernés ne baissent pas les bras.

Au 4ème jour de manifestation, ils ne veulent pas se contenter de la réponse apportée dans la semaine par les services de la mairie, selon laquelle le maire souhaite "partager le travail" en donnant ces contrats de un an renouvelable à d'autres jeunes. Ainsi, au lieu de bénéficier à une personne sur trois ans, ce contrat renouvelable devrait permettre à trois personnes de travailler sur une année, expliquait la mairie.

L'ancien maire, Paulet Payet, le député socialiste, Jean-Jacques Vlody, et quelques élus de l'opposition sont montés au créneau dès lundi pour défendre ces jeunes tamponnais.
Jeudi 3 Juillet 2014 - 15:00
Lu 968 fois




1.Posté par noe le 03/07/2014 16:38
On sait que TAK ne reçoit pas les brebis galeuses surtout des jeunes qui ont embêtés leurs différents profs !

2.Posté par La rédactrice le 04/07/2014 09:10
Bonjour,

TAK fait la une en ce moment.
Cependant, tous les communiqués sont négatifs et mettent en exergue une mauvaise gestion de la Mairie, des décisions allant en contre sens de l'ambition de la Réunion d'une part en termes d'emplois (non renouvellement de 334 emplois d'avenir) et d'autre part en termes touristiques (refus de signer l'autorisation de l'ouverture de la Cité du Volcan).

Que souhaite faire TAK de la commune du Tampon ?
L'appauvrir, l'anéantir ?

Je trouve regrettable que pour des manigances politiques, ce Maire prend la population en otage.
Il nous prive de tous les avantages et opportunités sociales, culturelles, socioéducatives ...
Il ne cesse de fermer des établissements (OMS, USST, maison de retraite).
Il continue sa chute en refusant d'ouvrir la Cité du Volcan.

Comment, en tant que Maire d'une commune, peut-il publiquement faire marchander le President de la Région ?

C'est a cause de ce genre de personnages que les Réunionnais ont une défiance de plus en plus grande à l'égard de la politique.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales