Santé

Quatre Réunionnais morts de la grippe ces trois dernières semaines

L’épidémie de grippe saisonnière se poursuit à la Réunion. Depuis le mois de juin dernier,10 personnes présentant des facteurs de risque ont été hospitalisées en réanimation pour des formes graves de grippe. Quatre décès sont survenus au cours des trois dernières semaines. Afin d'éviter les complications et les formes graves de la grippe, l'ARS OI rappelle aux personnes aux personnes fragiles qu'il est encore temps de se faire vacciner.


Quatre Réunionnais morts de la grippe ces trois dernières semaines
L’épidémie de grippe se poursuit actuellement à la Réunion avec des consultations pour syndromes grippaux qui restent élevées chez les médecins sentinelles de l’île et en augmentation dans les services d’urgence. De même, le nombre de virus isolés augmente avec la co-circulation de trois types de virus : A(H1N1)pdm09, A non H1N1 et B. Depuis le début du mois de juin, 10 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation.

Surveillance en médecine de ville

Depuis la semaine 23, le nombre de syndromes grippaux vus en consultation chez les médecins généralistes de la Réunion est estimé à près de 35 000. Bien qu’une légère diminution soit observée depuis la semaine 26, la part des consultations pour syndromes grippaux reste élevée (données non consolidées).

Surveillance virologique

Depuis le début de l’année, 69 virus A(H1N1)pdm09, 61 virus A non H1N1 en cours de sous-typage et 42 virus influenza B ont été isolés par le laboratoire de virologie du CHU Nord sur les prélèvements aléatoires réalisés par les médecins sentinelles. Depuis le début de l’épidémie en semaine 23, le virus A(H1N1)pdm09 représente plus de la moitié des virus identifiés.

VACCINATION

La campagne vaccinale antigrippale à la Réunion a débuté cette année le 15 avril et se terminera le 30 septembre 2013. Il est recommandé aux personnes à risque de complication, aux personnes de plus de 65 ans et aux professionnels de santé de se faire vacciner.

L’épidémie de grippe saisonnière se poursuit à la Réunion. Elle est caractérisée par la cocirculation de trois virus et principalement du virus A(H1N1)pdm09, par des indicateurs de surveillance dans les moyennes saisonnières mais aussi par une augmentation du nombre de patients admis en réanimation ces dernières semaines.
Devant la recrudescence des formes graves de grippe hospitalisées en réanimation depuis le mois de juin, il est important de rappeler qu’il n’est pas trop tard pour se faire vacciner. Le vaccin est le seul moyen pour les personnes fragiles de se protéger contre les complications et les formes graves de la grippe.

MESURE D’HYGIENE

Se protéger et protéger son entourage :
• Mesures d’hygiène systématiques (lavage des mains, solution hydro-alcoolique)
• En cas d’infection respiratoire aiguë : port de masque chirurgical anti projections, protéger les
autres en cas de toux ou d’éternuement par mouchoirs à usage unique jetés à la poubelle
après usage.

Surveillance hospitalière

Le réseau de surveillance des passages aux urgences OSCOUR® indique que le nombre observé de passages pour grippe sur l’ensemble des centres hospitaliers de l’île est en hausse depuis le début du mois de juin, avec une nette augmentation en semaine 27 représentant plus de 20 passages hebdomadaires aux urgences pour grippe.

Depuis le début de l’année,12 personnes ayant développé des formes graves de grippe ont été admises en réanimation. Toutes présentaient des facteurs de risque de complications (principalement diabète, obésité et bronchopneumopathie chronique obstructive) et n’étaient pas vaccinées pour au moins 9 d’entre elles. Parmi ces cas graves, 10 ont été recensés sur les mois de juin et juillet 2013 (6 grippes A(H1N1)pdm09, 3 grippes A non H1N1 et 1 grippe B).

Il n'est pas trop tard pour se faire vacciner !

Pour ces derniers cas, l’évolution a été marquée par le décès de 4 personnes au cours des trois dernières semaines. Quatre personnes restent encore sous surveillance en réanimation tandis que l’évolution a été favorable pour les 2 autres personnes.

En conclusion, face à la recrudescence des formes graves de grippe hospitalisées en réanimation depuis le mois de juin, il est important de rappeler qu'il n'est pas trop tard pour se faire vacciner. Le vaccin est le seul moyen pour les personnes fragiles de se protéger contre les complications et les formes graves de la grippe.
Vendredi 12 Juillet 2013 - 11:51
Lu 1692 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales