Culture

Quant il est mort le poète

(Note de Pierrot Dupuy : Il n'est pas de coutume sur Zinfos de mettre un courrier de lecteur dans le "Fil de l'eau", mais pourquoi ne pas avouer que nous avons été ému par ce magnifique hommage rendu à Jean Ferrat par un lecteur anonyme. Nous souhaitons nous associer à cet hommage en donnant à ce courrier toute la place qu'il mérite...)


Quant il est mort le poète
Je sais que chacun pourra dire, la rime est facile lorsqu'elle est copiée, mais quoi qu'il en soit le vide s'installe dès que l'on a passé 50 ans.

On est né avec des paroles, on c'est ouvert aux textes de la chanson française avec "La montagne" ou "Ma France" et puis pouf, la vie s'en va et nos rêves, nos combats et nos amours s'estompent et l'on se dit qu'on sera un jour le suivant de cette longue liste de gens qui passent !

"L'amour est cerise et le temps pressé c'est parti remise pour aller danser". Danser oui peut-être, mais sur le ventre du monde, d'un monde qui se dissout dans un univers virtuel ou les musiciens ne pincent plus les cordes d'une guitare, ni ne tapent plus sur les touches d'un piano, mais composent des formules informatiques.

Alors, le poète a pris son échelle l’a posée sur ses épaules et s'en est allé escalader son dernier chêne ou peut être retrouvera-t-il Félicien pour faire la bamboche ou pour un poker au paradis des troubadours.

Voilà, c'est fini, mais il reste des textes et des musiques, mais surtout une idée que lorsqu'on est un simple instituteur, on peut donner du bonheur. Du bonheur peut-être, mais aussi des idées et surtout des envies de tout foutre en l'air et de dire allez tous vous faire voir messieurs qu'on dit grands.

Je vous laisse tomber, car la mort c'est une fuite même lorsqu'elle n'est pas voulue, même lorsque comme disait Brel, cela s'arrête parce que l'arbitre l’a décidé. Mais qui sait, dis-moi pour toi l'arbitre, toi le mécréant, le bouffeur de soutanes, toi le juif qui nous dit : "certains priaient Jésus, Jehova ou Vishnou, mais d'autres ne priaient pas, qu'importe le ciel, ils voulaient simplement ne plus vivre à genoux" !

Tu n'as jamais vécu à genoux toi le vrai coco, tu as été au bout de tes idées et tu as servi la France, non comme un militaire, mais comme un poète, un poète qui poétise et qui met le doigt là où ça fait mal, la France plutôt ta France ! Celle des travailleurs et des rêveurs, pas celle des boursiers et des usiniers.

Alors, demain lorsque j'aurai posté ces lignes, les crevards et les corneculs vont soit t'encenser, soit t'escagasser et tous les vieux clichés anti ceci, anti cela, vont ressurgir.

Voilà, moi je voulais te dire adieu l'artiste, mais je ne savais pas comment, espérons que tu auras compris que le vieil Anar que je suis ne va pas pleurer, mais juste te rappeler que si tu pense toujours que Dieu n'existe pas, ce n'est pas la peine de revenir pour me le dire, garde tes certitudes, moi je m'arrangerais avec les miennes.

Une dernière chose avant te laisser partir aux fleurs, je pense qu'il y a quelqu'un de l'autre côté de la terre du côté ou l'on va te mettre, qui dans son vieux pardessus râpé va pleurer son vieux et penser que cette putain de vie n'est sans doute pas terrible, mais on en a pas d'autre, alors...
Samedi 13 Mars 2010 - 07:50
du974@yahoo.fr
Lu 2159 fois




1.Posté par Cambronne le 14/03/2010 11:06
Bon il est mort le poète , et ensuite les cocos vont reprendre du poil de la bête ?

2.Posté par Under Ground le 14/03/2010 11:12
"...En groupe, en ligue, en procession
En bannière, en slip, en veston, il est temps que je le confesse
A pied, à cheval et en voiture
Avec des gros, des p'tits, des durs, je suis de ceux qui manifestent
Avec leurs gueules de travers
Leurs fins de mois qui sonnent clair, les uns me trouvent tous les vices
Avec leur teint calamiteux
Leurs fins de mois qui sonnent creux, d'autres trouvent que c'est justice

Je suis de ceux que l'on fait taire
Au nom des libertés dans l'air, une sorte d'amoraliste
Le fossoyeur de nos affaires
Le Déroulède de l'arrière, le plus complet des défaitistes
L'empêcheur de tuer en rond
Perdant avec satisfaction vingt ans de guerres colonialistes
La petite voix qui dit non
Dès qu'on lui pose une question quand elle vient d'un parachutiste

En groupe, en ligue, en procession
Depuis deux cents générations, si j'ai souvent commis des fautes
Qu'on me donne tort ou raison
De grèves en révolutions, je n'ai fait que penser aux autres
Pareil à tous ces compagnons
Qui de Charonne à la Nation, en ont vu défiler parole
Des pèlerines et des bâtons
Sans jamais rater l'occasion de se faire casser la gueule

En groupe, en ligue, en procession
Et puis tout seul à l'occasion, j'en ferai la preuve par quatre
S'il m'arrive Marie-Jésus
D'en avoir vraiment plein le cul, je continuerai de me battre
On peut me dire sans rémission
Qu'en groupe, en ligue, en procession, on a l'intelligence bête
Je n'ai qu'une consolation
C'est qu'on peut être seul et con et que dans ce cas, on le reste..."

Jean Ferrat - En Groupe, en Ligue, en Procession
(Une chanson écrite comme une réponse à Brassens qui disait : "à partir de deux personnes, on est déjà une bande de cons...")

3.Posté par chikun le 14/03/2010 11:18
Jean Ferrat a chanté :
"Ma France et ma faucille".



ma chanson favorite de Jean Ferrat est :
"On ne voit pas le temps passer".

Je pense que beaucoup de camarades adorent aussi cet hymne au bon vieux temps.

4.Posté par Ded le 14/03/2010 11:29
Petits courriers mesquins ce matin.
Oui, il est mort le poête ,mais certains, la haine en étendard( c'est moins risqué que la fleur au fusil!) ne voient en lui que le communiste ( qui ne fut jamais encarté de peur de se voir imposer trop de choses qu'il désaprouvait et qu'il dénonça avec virulence)
Il le fut par fidélité au communiste qui sauva l'enfant juif qu'il était et que les bienpensants de l'époque ( dont les fils sont les bienpensants d'aujourd'hui) allaient envoyer à l'abattoir!
Ah la France éternelle!!

5.Posté par Cambronne le 14/03/2010 11:34
2.Posté par Under Ground le 14/03/2010 11:12

J'espère que c'est de l'humour coco

6.Posté par jina le 14/03/2010 11:59
Ferrat c'est un vrai coco de l'ardeche, ici on a un coco de l'ardeche payé à rien foutre
R.IP. l'artiste respect total

7.Posté par JUBILATION le 14/03/2010 12:22
Ma chanson préférée: "NUIT ET BROUILLARDS", que la jeunesse devrait avoir au programme de Français. Il en sont revenus, en étaient-ils plus heureux !

8.Posté par Cambronne le 14/03/2010 12:28
4.Posté par Ded le 14/03/2010 11:29
Un communiste FRANCAIS.

C'est comme la chute du mur de Berlin ça fait partie du passé…
On va encore nous emmerder au journal TV durant trois jours .
En tout cas, moi je ne le regretterai pas, pour des raisons d’obsession Libérale primaire !

Pareillement autant de compassion que vous avez pour les Bretons et Vendéens il y a 217 ans massacrés par les colonnes infernales de Turreau et Westerman , y aurait il quelqu'un dans l'assistance pour venir pleurer leur mort?
Comme la mort du bon roi Louis XVI innocent mais guillotiné suite à une parodie de justice Jacobine pour l'exemple , alors , votre poète et mort à 79 ans il a bien vécu sa belle vie engagé au PCF tout comme le respectable Staline qui est mort à 74 ans ou encore comme Lénine qui lui est décédé des suites d'une syphilis...
Les communistes ont un sens inouïs pour venir nous faire chier avec leur récupération pourvu que ça serve la cause qui va bien pour eux ...certes Jean Ferrat n’a pas hésité à critiqué l’URSS mais est toujours resté fidèle à son engagement à gauche.

Il faut dire qu'avec la propagande gauchiste il y aura toujours des artistes selon la sensibilité qui auront vite été oubliés ou qui n’ont aucune chance de percer parce qu’ils ne sont pas de gauche …Je sais qu'il va y avoir un tsunami d’hommages de tous types !!! De tous horizons… Gare à la surenchère…



9.Posté par ticaf le 14/03/2010 12:52
Salut l'artiste , toi qui est de notre car les morts ne sont pas morts ils sont simplement rentrés chez eux , pas du même pays .Encore aujourd'hui, combien de français du ( continent ) parlent de ( la FRANCE ) ! Dans L'hexagone ,territoire unifié par un même souvrain, le sentiment d appartenance à une même nation a été l'aboutissement d'un long processus d'accroissement des échanges et des contacts et de rapprochement des modes de vie et des mentalités, l'aboutissement d'une longue histoire de plus en plus commune (épreuves subies en commun, grands, événement partagés ), d'où la prise de conscience d'une solidarité de fait face aux autres peuples et à toute forme d'adversité, d'où la création de liens affectifs. C'est la base de toute l'hitoire dramatique des années cinquante entre métropole et outre-mer : toi qui chante encore peuple multethnique, c'est à-dire qu'un seul coeur :
ticaf

10.Posté par Victor le 14/03/2010 14:14
Jean Ferrat n'appartient pas seulement aux communistes. Il est avant tout un artiste, engagé certes. Laissez Ferrat tranquille, il appartient à tous ceux qui l'appréciaient et qui continueront à rêver en l'écoutant.
J'aime Ferrat pour sa voix, ses textes, son talent à nous émouvoir. Le talent n'a pas besoin de gesticulations sur la scène.

11.Posté par Cambronne le 14/03/2010 15:03
10.Posté par Victor le 14/03/2010 14:14

Cher Victor vous n'êtes pas le liquidateur j'espère car c'est une aubaine pour les forces de progrès juste la veille des élections , car quand vous dites Laissez Ferrat tranquille, il appartient à tous ceux qui l'appréciaient et qui continueront à rêver en l'écoutant, vous avez peut être raison Jean Ferrat (Jean Tenenbaum),celui qui chantait que “Ma France c’est celle de Robespierre”, et qui vantait donc la division française et la remarquable performance des guillotineurs inspirateurs des Lénine, Trotski, etc. ?

Tenenbaum, c’est de la pure propagande de l’anti-France ! avec ce buccholisme qui empester les odeurs de naphtaline de la vieille France avec les retour de “moisis”en plus , même qu’il la teintait un peu trop vers le rouge à mon goût… d'une gauche si noble, si sincère, et si généreuse… ou la corruption est inexistante ou ves gens si respectables ne vendent pas leurs amis pour un strapontin...

Néanmoins, paix à son âme, puisqu'à présent il est mort. même radio Moscou s’en tape le coquillard … depuis 1991
Vous aurez peu être un passage sur télé Pyongyang, fera un vif hommage, ce soir comme l'opportuniste Drucker …

12.Posté par chikun le 14/03/2010 16:07
Bientôt 16h . Le championnat du monde de F1 reprend aujourd'hui.
Schumarrer revient avec ferrari..
Souhaitons que, que cette saison, ferrat rie avec schumarrer dans un spectacle inoubliable.

13.Posté par Victor le 14/03/2010 21:38
Cambronne , vous avez peut-être raison, mais je vois en Ferrat, avant tout , l'artiste. Comme je le disais , ses textes me faisaient rêver, je ne voyais que le côté idéal. Vous le critiquez, mais interrogez-vous, pourquoi ne s'est-il pas engagé politiquement ( une apparition sur la liste de Robert Hue pour les européennes) Moi je pense qu'il était trop idéaliste...
Quant à l’histoire du liquidateur, je vous avoue, que des fois, j’aimerais bien l’être, quand je vois la pourriture qui règne dans le monde politique. Mais, j’avoue que je ne saisis pas trop ce que vous voulez dire. Si vous faites allusion à Robespierre, oui , j’aime son coté incorruptible, mais je n’approuve pas tout ce qui s’est passé ensuite (procès, exécutions etc) Encore un idéaliste. Si maintenant vous voulez dire , que par mon commentaire, je fais le jeu des communistes, c'est tout le contraire que je veux. Ferrat était un idéaliste, les communistes sont loin de cet idéal, et ceux de la Réunion ( je ne sais pas si on peut les qualifier ainsi) , eux ils sont à des années lumière de cet idéal.

14.Posté par *MeL* le 15/03/2010 13:56
4.Posté par Ded le 14/03/2010 11:29

Petits courriers mesquins ce matin.
Oui, il est mort le poête ,mais certains, la haine en étendard( c'est moins risqué que la fleur au fusil!) ne voient en lui que le communiste ( qui ne fut jamais encarté de peur de se voir imposer trop de choses qu'il désaprouvait et qu'il dénonça avec virulence)
Il le fut par fidélité au communiste qui sauva l'enfant juif qu'il était et que les bienpensants de l'époque ( dont les fils sont les bienpensants d'aujourd'hui) allaient envoyer à l'abattoir!
Ah la France éternelle!!

Très juste Ded...j'approuve ton commentaire .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales