Faits-divers

Quand une voisine transforme une interpellation en guet-apens


Quand une voisine transforme une interpellation en guet-apens

Hier, à Saint-Denis, un jeune homme de 21 ans au casier judiciaire impressionnant est jugé pour le vol d'une moto de grosse cylindrée à la Possession. Seulement plus que les faits, c'est son interpellation qui a occupé les débats. Une interpellation somme toute banal pour les policiers de la brigade anti-criminalité mais qui va tourner au guet-apens.

La responsable n'est autre que la voisine du prévenu, qui habite rue des Muscadier, un quartier de Deux-Canons. Alors que les fonctionnaires vont entrer pour procéder à l'interpellation, elle sort de chez elle, en état d'ébriété, et les menace d'appeler les jeunes du quartier. Celle qui revendique être employée municipale de Saint-Denis met ses menaces à exécutions. Alors que les policiers repartent avec le prévenu, une quinzaine de jeunes armés de bouteilles se précipite vers eux les obligeant à se retrancher dans l'appartement. Ce n'est qu'après l'intervention de renforts que les forces de l'ordre peuvent s'extraire de ce véritable guet-apens.

Hier, l'accusé a été condamné à 15 mois de prison dont trois avec sursis. Son arrestation rocambolesque ne lui a pas porté préjudice puisqu'il n'en est pas l'instigateur. En revanche, sa voisine devrait bientôt avoir des nouvelles de la police...
Jeudi 2 Décembre 2010 - 11:10
Lu 1836 fois




1.Posté par JUBILATION le 02/12/2010 13:37
Elle, elle mérite Ans Ferme sans alcool et autres produits stupéfiants, ça lui apprendra et au retour au moins, elle aura été sevré pendant, allez 3 Ans, un bienfait pour la société.

2.Posté par Tonton Rapetout le 03/12/2010 08:40
tu rêves," jubilation" !

primo : en prison n'est sevré que celui qui veut l'être car tout circule (pas trop l'alcool mais pas mal le reste).

deuzio : la prison n'aide à résoudre qu'une toute petite partie des problèmes sociaux. C'est Sarko qui croit qu'en mettant en prison des gens en difficulté on va tout résoudre : petite vue étriquée. Oui la prison aide à résoudre certaines situations et à aider certaines personnes à changer en profondeur, mais pas mal d'autres retrouvent leur frustration en sortant pas changée d'un pouce.

arrêtons de crier "au trou" ! pour n'importe qui et n'importe quoi en croyant que çà va régler un problème : c'est de la courte vue et du pur défoulement. Si la prison résolvait tout, çà se saurait, depuis le temps qu'elle existe !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales