La revue de presse National / International

Quand le calendrier des JO rencontre celui du ramadan

Dimanche 22 Juillet 2012 - 09:26

Quand le calendrier des JO rencontre celui du ramadan
Ce n'était pas arrivé depuis les Jeux olympiques de 1980 : les Jeux de Londres se dérouleront pendant le ramadan, qui débute cette année le 20 juillet. Pas moins de 3 500 athlètes de confession musulmane sont concernés. Jeûner ou ne pas jeûner, telle est la question pour ces sportifs de haut niveau, c'est-à-dire ne pas boire ni manger du lever au coucher du soleil pendant les Jeux olympiques, qui débuteront le 27 juillet.

Le franco-algérien Mohamed-Khaled Belabbas respectera le ramadan pendant les Jeux. "Je ferai comme j'ai l'habitude de faire. Ce n'est pas une nouveauté pour moi", a précisé le coureur à France 24. Sur le site de Voice of America, Muhammad Abdul Bari, directeur d'une mosquée de Londres et membre du comité d'organisation olympique, explique que le plus gros problème pour ces athlètes sera le manque de sommeil, car "ils devront se lever très tôt pour pouvoir manger quelque chose". Au contraire, pour le joueur de hockey britannique Darren Cheesman, le jeûne est un atout : "Le ramadan me donne encore plus de force, cela améliore mes capacités sportives plutôt que de les restreindre."

Le comité olympique a mis en place une logistique particulière pour les sportifs musulmans. "Sur chaque lieu de compétition, de la nourriture sera apportée pour que les sportifs puissent rompre le jeûne au coucher du soleil. Les restaurants du village olympique seront également ouverts toute la nuit", explique France 24.

Une autre initiative, Iftar 2012, a vu le jour. "Les mosquées participant à cette opération serviront des repas de rupture du jeûne aux sportifs et aux touristes musulmans, mais également à tout hôte qui se présentera", précise France 24. Les sportifs ne sont pas les seuls concernés en effet. "Des dizaines de milliers de spectateurs et de membres du personnel des Jeux respecteront eux aussi le jeûne", note Voice of America.

L'intégralité de l'article sur Le Monde.
Pierrot Dupuy
Lu 509 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Juillet 2012 - 10:05 Laetitia Payet, "paupiette" à l’anglaise