Politique

Quand la SR21 engloutissait 650.000 euros dans la com'

La société d'économie mixte locale SR21 n'a pas lésiné dans ses opérations de communication. Au point même que l'image de la structure pouvait prendre beaucoup plus de place que ces missions d'intérêt général.


Quand la SR21 engloutissait 650.000 euros dans la com'
 
Des 66 pages de son rapport d'observations sur la gestion de la SR21 de 2002 à 2008, la Chambre régionale des comptes (CRC) conclut par un cinglant désaveu quant à l'opportunité de l'existence même de la SR21.
 
"La chambre s'interroge sur l'origine réelle des ressources affectées à la communication globale dans cette SEML, laquelle apparaît comme une activité mal cernée sur le plan comptable et fortement consommatrice de crédits qui devraient normalement financer des activités d'intérêt général de promotion économique du territoire et non de promotion de la SR21 elle-même".
 
L'effectif monte en flèche
 
D'une personne en 2005, à quatre en 2006, la SR21 engage sept personnes à la fin de l'examen de la CRC en 2008. Cette augmentation dans l'effectif de la SEML témoigne d'une politique qui prendra les allures d'auto-promotion permanente. Pierre Vergès, ancien PDG de la société d'économie mixte y voit au contraire une "maîtrise des coûts de production" grâce à l'inclusion d'une cellule communication avec une unité de création (infographiste, photographe...) dans la SEML.
 
Au-delà de l'aspect toujours plus grandissant de la cellule communication, la chambre reproche aux dirigeants de la société de ne pas avoir su comptabiliser les temps d'activité totalement dédiés à la promotion du projet Tram-Train. Or, précise la chambre, ces prestations communication tram-train ont fait l'objet d'un marché signé avec la Région. De ce fait, le manque de discernement quant aux marchés conclus aurait dû rendre celle-ci encore plus vigilante. Pierre Vergès, ancien PDG de la société, rappelle aux magistrats financiers que "pour les exercices 2007, 2008, 2009, ce ne sont pas moins de 4.581 heures qui ont été consacrées à la médiation/concertation autour du projet". Plus loin, les critiques sont adressées aux deux institutions cette fois.
 
La CRC s'étonne de la complicité non dissimulée entre la collectivité territoriale et l'organisme créé par elle. "Il apparaît que la SR21 a été étroitement associée à l'impulsion et la définition du besoin en communication tram-train de la Région, et qu'en définitive, le marché passé sur appel d'offres restreint en 2007 ne pouvait échapper à la SR21, celle-ci ayant amplement commencé les prestations définies dans le marché".
 
Dans le même registre, la chambre révèle que "la SR21 a mené des actions de communication tram-train en 2006 et 2007 sans base juridique, en anticipant même sur une procédure qui allait prendre la forme d'un appel d'offres restreint européen lancé courant 2007".
 
La SR21 devance les marchés publics de la Région
 
Sans surprise, plus tard, la Région conforte la SR21 dans son rôle. Presque normal au vue de l'avance dont celle-ci a pu bénéficier. "Compte tenu de ses compétences, le service communication de la SR21 sera en mesure de proposer à la Région (...) une stratégie de communication jusqu'à la mise en service du système prévue en 2012". Le rapport annuel de gestion n'avait en effet pas vu venir le changement de majorité à la pyramide inversée courant 2010. Pour Pierre Vergès, "le raccourci utilisé par la CRC est trop rapide" car pour ce dernier "la Région a opté pour une optimisation des coûts mais aussi une meilleure efficacité de l'offre de la SR21, outil stratégique de la collectivité régionale". Sur la forme, l'ancien PDG reproche à la Chambre son manque de précision dans ses griefs : "il apparaît que...", tacle Pierre Vergès. Cette imprécision "implique une supposition et non un constat dans les documents que vous aviez eu à votre disposition lors de votre contrôle", ajoute-t-il. 
 
A la toute fin de sa période d'analyse, la CRC dresse le bilan d'une communication devenue le souci numéro 1 de la société. "L'analyse des comptes-rendus financiers du programme d'actions 2008 a permis de relever que les activités d'intérêt général intègrent dans leurs coûts des frais de structure liés à la communication. 251.600 euros pour le plan, 167.700 euros pour l'intelligence économique, même montant pour l'économie développement et 67.300 euros pour l'aménagement des zones stratégiques régionales, soit un montant total de 650.000 euros pour des frais de structure liés exclusivement à la communication".   
 
Le jugement de la CRC est sans détour. "La Chambre estime que ces dépenses de communication des actions d'intérêt général semblent pour le moins considérables, d'autant que leur calcul ne repose sur aucun outil fiable, et qu'aucune pièce justificative n'est jointe à l'appui du compte-rendu financier". Pire, les magistrats financiers ne sont pas aidés dans leur tâche de contrôle. "Il est impossible de vérifier la réalité des dépenses de communication, la Région ne semblant pas effectuer un contrôle rigoureux des subventions allouées en cette matière".
 
650.000 euros affectées uniquement à la communication
 
Toujours en 2008, alors que la convention annuelle de financement fait apparaître des charges de structure globales qui ont atteint 778.000 euros, dont 650.000 sont affectées uniquement à la communication.
 
Egalement égratigné dans ce rapport, la majorité régionale de l'époque apporte des précisions qui tendent à conforter les conclusions de la juridiction financière. "C'est précisément le manque de pièces justificatives qui a conduit le service concerné de la Direction des Affaires Economiques de la Région à demander des explications complémentaires", affirme Paul Vergès, ancien président de Région dans son droit de réponse.
 
En conclusion à l'ensemble de ses observations, "la chambre recommande la réintégration des activités de la société dans le giron de la Région elle-même, solution de nature à préserver, au mieux, l'usage des deniers publics".
 
Reste à savoir quelles suites ce rapport de la juridiction financière offrira dans les jours qui viennent. Sur le plan politique, l'assemblée plénière du Conseil régional ainsi que le conseil d'administration de la SR21 devront au moins offrir à leurs membres la lecture de ce rapport. Un minimum. Toujours est-il que ce rapport critique vis-à-vis d'un organisme satellite d'une collectivité territoriale est une nouvelle fois venu ternir les missions des SEM dans leur ensemble. Parmi les nombreux cas de dérive de gestion dans ces organismes à mi-chemin entre public et privé, le cas de la SR21 pourrait bien finir comme un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire. Encore faudrait-il que les dirigeants des SEM de l’île s’en inspirent à leur tour, toujours dans un souci de préservation des deniers publics.

rapport_chambre_regionale_des_comptes_avec_reponses_contradictoires.pdf rapport-chambre-regionale-des-comptes-avec-reponses-contradictoires.pdf  (4.07 Mo)


Lundi 20 Juin 2011 - 18:44
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2805 fois




1.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 20/06/2011 18:54
""il apparaît que...", tacle Pierre Vergès. Cette imprécision "implique une supposition et non un constat dans les documents que vous aviez eu à votre disposition lors de votre contrôle", ajoute-t-il. "

Mwarf!

2.Posté par citoyen le 20/06/2011 19:07
le citoyen que je suis note la facilité avec laquelle ce genre de montage puisse fonctionner.
Statuts fermés, administrateurs complices, absences, non respect de ses propres statuts et personne ne se plaint, validant par la suite les décisions prises par le PDG.

Alors , qui plaindre?
Alors à qui la faute?
Bien sùr celui qui a des couilles de répondre au tac o tac à la Chambre
Mais aussi et surtout ces fonctionnaires, élus de la RÉGION, sans ame, sans courage, sans éthique
et qui font honte à leur fonction:

C'est pour cela que je ne vote plus...

QU'ATTEND DIDIER ROBERT pour porter plainte?

3.Posté par noe974 le 20/06/2011 19:25
Avec ces dépenses , combien de contrats aidés aurait-on pu payer ?
Pas honte , ti Pierre ?

4.Posté par john le 20/06/2011 19:52
"QU'ATTEND DIDIER ROBERT pour porter plainte"

John attend !

5.Posté par minolta le 20/06/2011 20:12
ca devient un peu long ton truc Pierrot ....
Une couche tous les jours ... C bon ???

6.Posté par la case de l'oncle tom le 20/06/2011 21:58
c'est dégueulasse...en plus , il aurait jamais donné autant de blé à zinfos que DR , ce méchant !

7.Posté par Anti cons et connes le 20/06/2011 22:27
De toutes façons, de bon peuple s'en fout !!!
Qu'est ce qu'il faut pour réveiller les électeurs de leur torpeur ?

8.Posté par Mette encore la passé le 21/06/2011 04:11
Certains voudraient cacher ces gaspillages honteux...cracher sur Zinfos ne changera rien à la réalité des faits.

9.Posté par fabrice le 21/06/2011 06:23
pour la comm, c'est à peu près autant que didier robert à la région non ?

10.Posté par Vote blanc le 21/06/2011 07:34
Ce qui me dérange dans tout ça c'est réellement la période a laquelle il nous sorte ce dossier : a l'approche des sénatorial ! Pourquoi ne pas faire un dossier sur les élus UMP ? Qui accumule les mandat ou ne font pas leur métier tout en restant payer ? La politique est pourris et tout serait à refaire ! On ne s'intéresser aux abus non pas dans l'objectif de justice ( sinon ils y passeraient tous ) mais soit dans le but de descendre l'opposition en temps d'élection soit d'asseoir son pouvoir ! Mais une chose que vous avez pas compris c'est que porte plainte c'est beau mais ça ne fait rien entre le hamilcaro ou le Annette ... On se demande si il y a une réelle justice voir même ... Une réelle politique !

11.Posté par Roger le 21/06/2011 09:57
Combien d'enveloppe on été récupérer en retour

12.Posté par Cambronne le 21/06/2011 10:31
Mwarf!

Aussi je serais curieux de connaitre les montant ventilé à l'aide d'hélicoïdes ultra bienfaiteur pour notre bien être que l'état injecte et l'étude d'impact , rien qu'en prévention routière, risque divers maladie type dépistage cancer divers de variés ou autres maladie HIV et autres virus, lutte anti tabac tout en prenant le pognon sur les taxes, la liste n'est là qu'une compilation non exhaustive ... juste pour rire sur la protection des personnes et des biens .... l'on parle de combien de millions souvent distribué à des associations qui profitent de cette manne providentielle sans vraiment apporter des solutions aux problèmes , c'est marrant mais tout le monde regarde à la télé dans les médias ces annonces souvent populistes sans que personne ne bronche et trouve ça normal qu'une liste non exhaustive des initiatives d'état à communiquer sur tout et n'importe quoi, juste pour notre bonheur ...Comment gérer le budget de l'état pour sortir du surendettement ? hein ...

13.Posté par JORI le 21/06/2011 13:34
@ post 2. Je mets au défi que ce soit la SR 21 elle même, que ce soit Super Cumulard D.Robert président de Région de porter plainte contre l'ancienne équipe, tout simplement parce que les loups ne se mangent pas entre eux. Nous attendons aussi toujours des nouvelles du dépôt de plainte que notre Super Cumulard D.Robert devait déposer contre Bello suite aux emplois aidés accordés avant les cantonales. Que des effets de com. Tout comme la CIREST qui envisageait porter plainte contre l'ancienne équipe, que du blabla. Il faudrait là encore qu'un procureur de la République tel Patrice Cambérou porte plainte au nom de tous les réunionnais, mais je crois qu'il n'en a pas la possibilité, hélas. Sans ce dernier, les magouilles ont encore de beaux jours devant elles et toujours au profit de personnes qui sont censées nous représenter, nos élus. REUNIONNAIS, INDIGNONS NOUS!!!.

14.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 21/06/2011 15:12
10. Ce dossier est en cours de préparation depuis des années, les délais d'enquête sont fixés par la loi (code des juridictions financières) et c'est Pierre Vergès qui a sorti l'info en premier sur son blog (pour y répondre) . J'ai un peu de mal à y voir une commande politique.

15.Posté par edouard le 21/06/2011 15:47
SR21 : FRUSTRATION ET INDIGNATION
Jusqu'à quand la presse locale va-t-elle relayer les informations du rapport de la CRC et nous abreuver des abus, du gaspillage de l'argent public et des magouilles de cette équipe malhonnête ?
C'est frustrant de lire chaque jour ces observations qui ne connaitront pas de sanction car QUI VA PORTER PLAINTE ?
Post 13, post 4, post 2 vous vous posez la question de savoir ce que va faire le nouveau Président de la Région ? Mais bien sur qu'il ne fera rien, les loups ne se mangent pas entre eux et quand on pense à tous les salaires qui continuent de courir dans les structures fermées depuis plus d'un an (MCUR) à tous ces cadres qui prennent tranquillement leur petit café le matin en lisant la presse et en émargeant grassement, sans rien faire, des émoluments "volés" à la communauté au vu et au su de tous les complices de La Région....
S'INDIGNER NE SUFFIT PAS !

16.Posté par lulu56 le 21/06/2011 17:13
pierrot pouquoi tu nous gave d'info et quand ont fait des commentaires tu nous zappe je croit que je vais aussi zapper ton site bay bay

17.Posté par julien M, l'authentique giulio974 le 12/01/2012 00:09
Pourquoi vous vous attaquez à une structure comme la SR21, qui fait travailler des agences de communication de la Réunion ?

De plus, il faut beaucoup de budget pour avoir une communication "corporate for global business" de qualité et attirer les pros de chez pros - des "winners" quoi- qui ont fait leurs preuves.

Les entreprises du secteur Automobile et Immobilier en font autant, alors pourquoi d'essayer de mettre une quenelle - ou une olive- à la SR21 et chercher la pette bête sur les soit disants dérives de M. VERGES ?

Car quoiqu'on dise, le bilan de M. VERGES est plus que positif et la fin à permis de justifier les moyens avec une meilleure visibilité économique de la Réunion dans la Zône Océan Indien et au-delà.
Et ce serait un véritable gâchis que de tout remettre en cause maintenant pour des raisons politiques ou/et de convenances personnelles.

Il suffit de voir les résultats de la SR21 à Saint Gilles les bains et à la Souris Chaude -réaménagement de la chaussée et de l'espace public- pour comprendre que le budget est utilisé à bon escient.
Au lieu de chercher des poux dans un chat persan - miaou!, certains journalistes feraient mieux de s'intéresser aux dérives comptables du Conseil Départemental à la Réunion et à Mayotte à venir.

Car ce n'est pas du joli/joli.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales