Blog de Pierrot

Quand des bourses deviennent un enjeu politique...

Lundi 13 Décembre 2010 - 15:01

On se souvient qu’il y a moins d’un mois le Conseil régional a attribué des allocations doctorales à des étudiants réunionnais. Et que cela ne s’est pas fait sans créer de polémique.

Les élus de La Région avaient pourtant décidé d'attribuer ces allocations sur la base d’avis consultatifs émis par un comité d’experts.

Quelques jeunes alors classés par la commission d’experts ne se sont pas vus attribués cette allocation car leur sujet de thèse ne correspondait aux orientations prioritaires de la nouvelle majorité de la Région.

Cela a été l’occasion pour des jeunes proches de l’Alliance de récupérer politiquement le dossier, notamment parce que l’une des thésardes avait présenté une thèse sur "La Construction de l’Identité Réunionnaise depuis 1959, date de la création du Parti Communiste". D'où notre interrogation,, au moment où l'affaire avait éclaté, de savoir si cette thèse n'était pas en fait un moyen détourné de faire payer par de l'argent public un livre sur Paul Vergès et sur le Parti communiste. Le tout devant être fait dans le cadre de la MCUR puisque le maître de thèse de l'étudiante n'était autre que Carpanin Marimoutou...

Quel n’est donc pas mon étonnement en lisant le Témoignages de vendredi dernier, de découvrir que la Commission permanente du Conseil général a décidé d’attribuer les allocations doctorales refusées par la Région !

Cet étonnement est encore renforcé lorsqu’à la une du Témoignages d'aujourd'hui, on peut voir la thésarde en question, en photos avec ses amis de l’Alliance de la Jeunesse pour la Formation et l’Emploi à La Réunion (AJFER).

Je me rappelle ainsi que le représentant de ce mouvement, frère de Béatrice Leperlier, conseillère régionale de l’Alliance, avait décrié le choix clientéliste de la Région. On est en droit aujourd'hui de se demander si ce ne serait pas plutôt l’inverse...

Sur quelles bases le Département a-t-il attribué ses bourses doctorales aux 3 étudiants repêchés ? La collectivité départementale a-t-elle eu le temps d’analyser les sujets ? Sur quel avis technique s’est elle appuyée ? Sur quel règlement les bourses ont-elles été attribuées ?

On peut alors se rendre compte que le véritable intérêt de l’AJFER n’était pas l’intérêt des étudiants de l’Université de La Réunion, mais bien celui de l’une de ses camarades.

On peut dès lors s'interroger sur les conditions dans lesquelles ont été attribuées les allocations doctorales par la précédente majorité régionale. Les élus de La Région sous la Présidence de Paul Verges n’auraient-ils pas utilisé la collectivité pour remercier leurs amis ?

Heureusement que Nassimah Dindar est venue au secours de ses camarades communistes. Nul doute que Catherine Payet, sa nouvelle directrice de Cabinet qui était auparavant Chef de Cabinet à la Région auprès de Paul Vergès, a su défendre la cause de ses camarades...
Pierrot Dupuy
Lu 1433 fois



1.Posté par lol le 13/12/2010 16:19

ah le piston, les pistonnés, droite ou gauche n'avez vous donc aucune fierté? Que seriez vous sans vos "pistonneurs" : RIEN !!! Vous ne faites qu'illusion quand on creuse juste un petit peu on retrouve une coquille vide de tout. Et dieu sait que nos administrations en sont remplies et on s'étonne qu'il n'y a rien qui marche sur ce si joli ti bou de péi.

2.Posté par vihache le 13/12/2010 16:59

C'est inadmissible ce genre de pratiques !

3.Posté par boyer le 13/12/2010 17:18

les bourses, les emplois, les passes droits, tout est fait , tout est organisé pour maintenir les gens la tete sous l'eau pour qu'une nomenklatura qui veut se maintenir pouvoir. Ils se sont distribué les roles, de droite, de gauche et se serrent les coudes au fil des alliances.


4.Posté par Capoeira le 13/12/2010 17:19

Je suis dégoûté par cette jeunesse qui a déjà la pratique des anciens. J'ai vraiment l'impression que la collectivité régionale était auparavant utilisée pour faire plaisir à sa famille: Françoise Vergès à la MCUR, Pierre Vergès à la SR21 et maintenant recruté à la Mairie du Port.
Même plus, cela me fait doucement sourire quand j'apprends que Madame Nassimah DINDAR souhaite privilégier l'emploi de jeunes diplômés en les recrutant au grade d'attaché territorial. Je ne peux que saluer la démarche bien entendu. Mais il faut rappeler la norme à Madame Dindar qu'elle devrait recruter en priorité ceux qui ont été reçus au concours d'attaché et qui ne sont pas encore recrutés par une collectivité; ils doivent être une quarantaine...
Et d'ailleurs on sent la gabegie dans son projet: elle s'est ouvert la possibilité de recruter de manière contractuel les diplômés qui n'ont pas le concours...
Encore une fois, on pourra s'attendre à des recrutements partisans.

5.Posté par Alibaba le 13/12/2010 17:22

Quelle honte! Comme je suis jeune et si j'ai besoin de l'aide du Conseil général, il faut donc que je demande à M. Gilles LEPERLIER, représentant de l'AJFER et du renouveau du Parti Communiste, d'intercéder en ma faveur auprès de Mlle Catherine PAYET qui elle même sollicitera sa Présidente!!!
Je prends demain ma carte au Parti Communiste!

6.Posté par Oubli le 13/12/2010 18:01

Sans oublier que dans l'affaire il y avait 4 avis très favorables qui n'ont pas eu de bourses de la Région...j'ai lu que 3 bourses avaient été attribué...4-3=...pas zéro, du coup on se dit que c'est cool en faites faut juste lécher dans le bon sens....ou manier sa langue avec dextérité!

7.Posté par COMMUNISTE CREOLE 974 le 13/12/2010 22:26

ainsi donc, pour DUPUY, une jeune qui adhère dans un parti COMMUNISTE doit se voir INTERDIRE les aides auxquelles tous les autres ont droit??

8.Posté par Zean Bérick le 13/12/2010 22:38

Inacceptable ! On a viré paulo, ton tour va venir Nassimah ! Quant à Leperlier on se retrouve en fac de droit ou de lettres ou de sciences (personne ne sait où il est inscrit) pour les prochaines élections étudiantes. C'est sûr qu'avec Camille Maillot ou Emmeline Vidot vous irez loin...On va bien rigoler quand elle devra expliquer à ces collègues doctorants le pourquoi du comment de l'attribution de cette bourse par le Conseil Général. Piston un jour, piston toujours.

9.Posté par hervé hoarau le 13/12/2010 23:03

Pourquoi ce sont seulement 3 dossiers qui ont été soumis à la commission générale et pas d'autres demandes aussi méritantes.

C'est vrai que l'une des thèses retenues concerne le clan Vergès. Faut-il être un proche, avoir sa carte ou une relation avec le parti de l'Alliance pour obtenir une subvention du Conseil général?

Je suis sidéré mais pas étonné de ce mode de fonctionnement. Vraiment stalinien Kamarad.

Mais dramatique de voir comment se gèrent les dossiers des jeunes futures élites!

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/12/2010 00:23

que les doctorants lésés aillent derechef à la Région pleurer sur le clientélisme dont ils n'ont pas pu bénéficier.. clientélisme par ci, clientélisme par là.. halte là l'hypocrisie, exécutif régional et exécutif départemental, exercent avec habilité l'un COMME l'autre cette pratique..

les journalistes seraient bien avisés de ne pas sombrer dans la facilité en publiant autrement des dossiers moins ladi lafé..

11.Posté par mwa la pa di le 14/12/2010 07:17

Quelle est la compétence du C G pour octroyer des bourses ? S'il n'y a pas compétence alors de quel droit et comment ester en justice ? Si il y a compétence, alors bravo les magouilles et la petitesse de Madame Dindar qui utilise l'argent des contribuables pour une politique de copinage.

12.Posté par Les bourses ou la vie le 14/12/2010 15:11

Depuis qu'on a coupé les bourses de mon fils, il ne va plus à l’école...

13.Posté par Maoul974 le 14/12/2010 15:30

A vomir ... Si ce que vous dites là est vrai monsieur Dupuy, tout ceci est à vomir ! Je me souviens de quelqu'un de proche, dont les résultats étaient plus que probants, la mention plus que méritante et dont l'allocation doctorale avait été refusée parce que cette personne avait refusé de faire allégeance à la maison des syphilisations ! Cette même personne s'était alors, en vain, retournée vers le conseil général afin d'obtenir non pas cette allocation, mais une intervention en faveur de son obtention, qui lui aurait été capitale pour la poursuite de sa thèse et également obtenir un poste de moniteur ! Alors quand je lis qu'un tel sujet, comme : "La Construction de l’Identité Réunionnaise depuis 1959, date de la création du Parti Communiste", avec pour directeur de thèse le sieur Carpanin Marimoutou, je me dis non seulement que c'est à pleurer de voir ce que l'on fait de notre jeunesse, de nos étudiants mais je me dis aussi que c'est peut-être pour ça que l'on encourage la fuite des cerveaux, afin que les places restent disponibles pour les cocos (jeu de mot involontaire) vides, dont la seule énergie n'est pas celle du travail et du mérite, mais celle du piston et du clientélisme ! Et puisque nous sommes dans le cadre d'un sujet historique, même si dirigé par un littéraire, je me permettrai une ouverture : faut-il voir dans la probable mise à disposition de 20 contrats pour les jeunes diplômés, au conseil général, une porte ouverte seulement à gauche ? L'avenir nous le dira ! Quoiqu'il en soit, cela est bien décevant et navrant, car il y a encore des gens qui continuent encore à croire en cette institution et par là-même en sa représentante ... Quel gâchis ... Dommage !

14.Posté par sapetoku le 14/12/2010 20:57

"Depuis qu'on a coupé les bourses de mon fils, il ne va plus à l’école... "
C'est certain, les écoles n'aiment pas les castrats ! C'était facile à faire, je dois l'avouer, mais trop tentant !

Pierrot, il faudrait que zinfos nous offre son lot de bonbons coco et moques en tôles avant cette fin d'année ! Chiche ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >