Blog de Pierrot

Quand Françoise Vergès ment effrontément pour excuser l'assassinat d'Alexis de Villeneuve par son père

Mercredi 16 Novembre 2016 - 23:33

Capture d'écran de l'émission d'Antenne Réunion
Capture d'écran de l'émission d'Antenne Réunion
Dans le peuple, on dit "Qui veut tuer son chien dit qu'il a la rage". Chez Françoise Vergès, on dit: "Qui veut tuer un opposant politique dit qu'il est fasciste"...

Incroyable moment de vérité ce midi dans l'émission "Tête à tête" de Sabrina Supervièle sur Antenne Réunion.

Interrogée par la journaliste sur ces personnalités qui auraient refusé de se rendre à l'enterrement de Paul Vergès pour protester contre l'assassinat d'Alexis de Villeneuve le 25 mai 1946 sur le parvis de la cathédrale à Saint-Denis, sa fille, Françoise n'a à aucun moment tenté de nier les faits. Tout juste s'est-elle contentée d'affirmer que "c'est en leur âme et conscience" qu'ils ont pris cette décision, avant de déraper complètement et de ne pas hésiter à salir la mémoire de la victime de son père...

C'était un "fasciste", donc c'est normal qu'on l'ait tué...

"Il faut aussi faire une enquête", a-t-elle affirmé. "C'était un espèce de mouvement fasciste, proto-fasciste à la Réunion. Qui est Alexis de Villeneuve aussi (...) On parle de ça comme si c'était quelque chose de vraiment incroyable".

Eh oui, ne vous en déplaise Mme Vergès, c'est effectivement quelque chose d'"incroyable" qu'un homme politique abatte le concurrent de son père à une élection, parce que ce dernier risquait de l'emporter...

Et c'est encore plus incroyable qu'on tente de faire passer la victime pour un fasciste, comme si le simple fait d'être accusé de cette vilénie autorisait qu'on l'abatte.

C'est d'autant plus scandaleux que c'est totalement faux. Alexis de Villeneuve était le patron du MRP (Mouvement républicain populaire) à la Réunion, un mouvement classé comme démocrate-chrétien et centriste. On est loin du fascisme ! Le MRP se voulait le parti des résistants démocrates-chrétiens qui souhaitaient dépasser le clivage droite-gauche tout en étant fidèles au général de Gaulle.

Enfin, Alexis de Villeneuve s'était lui aussi courageusement battu en France pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ce fait d'armes n'était pas l'apanage de la seule famille Vergès !

Un mensonge pour tenter de nier l'évidence jusqu'au bout, avant de passer aux aveux...

Sabrina Supervièle poursuit son entretien et rappelle à Françoise Vergès que son père avait toutefois été condamné pour ces faits. Réponse de Françoise Vergès, qui là encore n'hésite pas à tenter, jusqu'au bout de mentir : "Il a été, oui enfin, il a été mis hors de... Je dirai, il n'a pas été condamné"... Ce faisant, elle n'a fait que ressortir, peut-être automatiquement, les arguments du PCR pendant des dizaines d'années pour tenter de nier l'évidence et de faire oublier l'ignominie dont s'était rendu coupable Paul Vergès.

"Condamné à 5 ans avec sursis...", insiste la journaliste "Avec sursis, oui. Mais je veux dire, (...) je n'aurai jamais honte".

"Ce n'est pas ce que vous retiendrez des obsèques de votre père?", insiste Sabrina Supervièle. "Non, mais même de sa vie. J'espère que toutes ces personnes auraient le courage, si aujourd'hui, nous étions face de nouveau à des dangers comme le nazisme, auraient le même courage que mon père et mon oncle. (...) Je veux bien que l'on juge des choses, mais il y a eu également des choses extrêmement fortes et mon oncle s'est engagé auprès des Algériens pour avoir leur indépendance. Ce sont ces choses là qui importent".

Pourquoi je ne suis pas allé à l'enterrement, au Port...

Que faut-il retenir de cette interview-vérité ? Acculée, Françoise Vergès a enfin fini par avouer que son père avait bel et bien été condamné pour avoir abattu un homme, le 25 mai 1946. Une fois cet aveu arraché, elle n'a pas hésité à tenter de nier l'assassinat lui même. Elle aurait pu reconnaitre la condamnation, mais dire qu'on avait puni un innocent... Jamais elle n'a pris la défense de son père sur ce terrain là.

Par contre, comme un deuxième aveu, elle a tenté de justifier l'assassinat par le fait que la victime "un fasciste", "un proto-fasciste" même, ce qui semble constituer à ses yeux l'insulte suprême.

Alexis de Villeneuve n'a pas eu droit à un procès. Paul Vergès a jugé en son âme et conscience, pour reprendre les propos de sa fille, qu'il était un "fasciste" et que c'était suffisant pour qu'il l'abatte en pleine rue.

Et bien, n'en déplaise à Françoise Vergès. "En mon âme et conscience", si je peux reconnaitre que le Paul Vergès des années 2000 n'avait sans doute plus rien à voir avec celui de 1946, que c'était indubitablement quelqu'un de très intelligent qui s'est toujours battu pour la vision qu'il avait de la société réunionnaise, je ne me suis pas déplacé comme nombre de faux-culs au cimetière du Port. J'ai toujours combattu Paul Vergès dont les idées étaient à mon avis néfastes pour la Réunion et je pense que lui même n'aurait pas compris de me voir près de son cercueil.

Nos relations s'étaient apaisées ces dernières années. Je l'ai même reçu fin 2013 dans l'émission politique que j'animais tous les matins sur Antenne Réunion Radio. Il ne souhaitait pas rester, mais avait fini par accepter et l'entretien avait été très cordial. Beaucoup plus que d'autres débats qui nous avaient opposés par le passé.

Comme j'ai eu l'occasion de le dire à Pierre, avec qui j'ai également fumé le calumet de la paix, je pouvais reconnaitre beaucoup de qualités à son père. Dont, je le répète, une grande intelligence. Il existe malheureusement des hommes très intelligents qui tournent mal. Mais, comme je le lui ai dit, jamais je ne pourrai pardonner à son père ce qu'il a fait sur le parvis de la cathédrale.

C'était comme une tache indélébile, un péché originel...

Voila pourquoi je n'étais pas au Port...

PS : Si vous doutez des propos que j'ai rapportés, cliquez ici pour regarder l'émission dans son intégralité. Le passage qui nous intéresse commence très exactement à la 10ème minute...
Pierrot Dupuy
Lu 30725 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

74.Posté par Esvant le 20/08/2017 00:28

Bonjour, je decouvre votre articla aujourd'hui car Francoise Verges passait ce matin 19/07/2017 a l'emission Les Savantes sur france inter de 10h a 11h : a la 4'54" de l'emission elle affirme "il n'y a pas d'hopitaux en Guyane" : encore une fois dire n'importe quoi est son lot quotidien !!! Ecoutez le podcastde l'emission sur france inter .

73.Posté par Laurent le 13/12/2016 11:49 (depuis mobile)

Bis : Il serait intéressant de trouver une copie de cette émission-jeu tv où on a pu constater que la fille Verges s''y connaissait en esclavage autant que moi pour servir la messe.
Cet épisode mériterait d''être diffusé sur internet (You Tube p ex).

72.Posté par loyada le 02/12/2016 14:27

57.Posté par Bayoune ****il était peut être dans la clandestinité avec ....Taubira ? qui sait ? enfin ...des pas bien propres et pas clairs !

71.Posté par loyada le 02/12/2016 14:24

73.Posté par legendre de noé...il est vrai que ce fut une belle famille !!!!!!!! cela a été constaté depuis des dizaines d années , ali baba et les quarante voleurs fait figure de minus !!!!!!

70.Posté par legendre de noé le 29/11/2016 19:57

A tous les détracteurs de la famille Vergès, vous êtes tout simplement pitoyables et jaloux de la position de cette homme ?? Qui a été témoin de la scène ? N'en déplaise à certains, personne actuellement parmi les élus locaux n'arrivent Paul Vergès à la cheville. Maintenant on peut baver sur le bonhomme, mais personne n'égalera cet homme, pour qui on devrait avoir du respect même si on ne partage pas sa politique.... respect a li, li lé pas plis li lé pas moin...

69.Posté par Laurent le 23/11/2016 01:21 (depuis mobile)

Il serait très intéressant de trouver une copie de cette émission-jeu tv où on a pu constater que la fille Verges s''''y connaissait en esclavage autant que moi pour servir la messe.
Cet épisode mériterait d''''être diffusé sur internet (You Tube par ex)

68.Posté par Zarbi le 20/11/2016 17:11

"Mademoiselle" semble ignorer que le fascisme a été enfanté par la gauche , la gauche de Mussolini en 1926 !
Que les communistes n'ont jamais été des enfants de choeur ( en 70 ans , 100 millions de morts en ex urss dont le confidentiel holomodor ) et que c'est une hérédité qu'il vaut mieux faire oublier aujourd'hui .
Une femme ( demoiselle , pardon ) descendante directe d'une famille d'esclavagistes et qui prétendait dénoncer cette pratique ignominieuse à travers la Mcur ? J'en ris encore ! Quoiqu'à 15.000 euros mensuels on peut se permettre bien des acrobaties historiques et morales . Leurs 148 esclaves n'étaient pas que des meubles , mais aussi et surtout des animaux domestiques .
Quant à "l'Oncle" , opportuniste porteur de valises du FLN ... celui là aussi il vaudrait mieux ne pas en parler .

67.Posté par Pascal Maillot du RBM le 20/11/2016 08:13

Cette pauvre dame doit être oubliée et vite!!!! Elle est finie, elle n'est rien! Adieu

66.Posté par y.féry le 19/11/2016 12:08

65.Posté par un citoyen le 19/11/2016 08:37

Remarque pertinente.Beaucoup occultent ce "détail".

65.Posté par un citoyen le 19/11/2016 08:37

Post 21 l'arme appartenait au père de Popol, c'est un fait réel, reconnu, acté, il faut revoir les faits pour comprendre qu'un étranger du clan verges ne pouvait avoir accès à cette arme.................à méditer

64.Posté par Mwa la pa di le 19/11/2016 06:19

J'ai eu honte en regardant l'émission de télé, honte et pitié pour une fille qui venait de perdre son père, mais qui, la pauvre , n'a pas trouvé mieux que de justifier le crime de son père... En fait c'est une personne perdue et sans territoire, sans réelle appartenance à un pays, mais uniquement à une famille... Je trouve Pierre plus dans la réalité des choses.

63.Posté par une réunionnaise 97410 le 18/11/2016 22:48

le problème à cette époque, les réunionnais, réunionnaises pour un probleme quelconque frappait à toutes les portes qui restaient fermées à leurs appels sauf celle de Paul Vergés.Un exemple, ma mère avait frappée à toutes les portes sur notre ile, car j'avais un frère militaire de carrières qui n'écrivait plus, qui ne donnait plus signes de vie, malgré les lettres tout.Et dans les années 70 les téléphones ne couraient pas les rues comme maintenant.Une de mes tantes est allée voir Vergès et lui a demandé de nous aider, car ma mère depérissait avec cette histoire.Il a pris les choses en main de suite, devant nous dans son bureau.Et on a appris que mon frère était bien à la base d'allemagne, et il déprimait tout simplement, et il a repris contact avec la famille.Et tout le monde fut content.
Ce que Vergès a fait, tous les autres où ma mère avait frappé à leurs portes auraient pu le faire, ils l'ont envoyé "chier" car c'était une citoyenne lambda.Et depuis ce jour, mes relations avec mon frère a "dépérit," j'étais trop jeune et je ne lui ai pas pardonné d'avoir agit ainsi avec la famille, ne pas donner de nouvelles des années durant..
Je pense que c'est pour ces petits gestes de sa part, que les gens de l'époque, l'appréciaent.Mr Vergès.
Dans les années 70 je ne savais pas cette histoire de assassinat, et je ne savais pas que j'étais assis dans le bureau d'un type qui a assassiné.

62.Posté par klod le 18/11/2016 21:40

tention pangard zobzossi "petit blanc , vous serez tous mangé !"


pas d'affolement , ce n'est pas le KKK à l'envers , juste le titre d'un roman pou fé peur le bande vaza à la triste mémoire et sans conscience , ya !

61.Posté par Zozossi le 18/11/2016 20:06

@58.Posté par y.féry,
qui écrit:
"Tiens, tiens ..."l' illettré à trois lettres" qui s'en est rajoutée une pour ... paraître... plus lettré?"

Bien vu !
Manque de chance, la quatrième lettre qu'il a ajoutée aux trois est un "O".
Bref, un zéro de plus...
En en attendant un autre.
Zéro + zéro = la tête à KLODO.

60.Posté par Nono le 18/11/2016 18:04 (depuis mobile)

Comme ont singe y voit pas ça fesse si il y avait pas verges ont était encore dans fenoir dit à moin qui ça la bataille pou que les noir les reconnue et la avancée dans l''échelle social les pas un blanc bien sur qui ça le batail pour l''égalité SMIC

59.Posté par klod le 18/11/2016 17:53

lé maléré pou dire , mais le château trés vieux y confirme sak bayoune y dit , sot y koné , le "château vieux, tradis cathos et "gro blanc" qui soutient fillon et sa vision raciste de la colo !!!!! et si ! :

"romarke lé famiye si mi tronpe, bann groblan là toute té famiye entzot... "


reusement chateaux vieux n'est pas tous "les blancs " , merci bon dié !!! ya.

ce n'est pas un "jugement" mais juste une constatation ............ ben !

58.Posté par Bayoune le 18/11/2016 15:28

"Post 59, effectivement dans ses accoutrements, elle nous rappelle les dessins laissés par Mme Chateauvieux, " Je m'excuse, je voulais dire Mme Desbassyn, romarke lé famiye si mi tronpe, bann groblan là toute té famiye entzot...

57.Posté par Bayoune le 18/11/2016 09:57

Post 59, effectivement dans ses accoutrements, elle nous rappelle les dessins laissés par Mme Chateauvieux, avec son foulard dosi la tête. Génétiquement, elle reste et démontre qu'elle est l’arrière petite fille d'une Demarquet esclavagiste du coté de St André - qui sans doute regrettait l'abolition officielle de l'esclavage. Elle perdait ainsi 148 meubles !!! étaient ainsi considérés les esclaves.

56.Posté par C''est mardi gras ? le 18/11/2016 07:36 (depuis mobile)

C''est quoi cet accoutrement de descendente d''esclavagiste et de petit dictateur ? Je revois encore cette "Experte" en histoire de l''esclavage incapable de répondre à une question portant pourtant sur l''esclavage ! Et son emploi fictif à la mcur...

55.Posté par y.féry le 17/11/2016 21:24

Tiens, tiens ..."l' illettré à trois lettres" qui s'en est rajoutée une pour ... paraître... plus lettré?

54.Posté par Bayoune le 17/11/2016 21:07

Post 10 - pou arprann lo fil de listwar
Le 5 octobre 1940 Raymond Vergès écrit au gouverneur Aubert « je m’engage donc personnellement à suivre, avec un entier loyalisme, le gouvernement français, ainsi que son chef le maréchal Pétain"

..."En tant que chef du service de santé il transmet ses ordres à ses subordonnés « J’attire votre attention sur la discipline dont vous avez obligation impérieuse de donner l’exemple. Il n’est pas possible de concilier les avantages qu’on retire d’une fonction publique avec un comportement hostile, voire rétif envers le gouvernement qui rétribue cette fonction, et si on attend à agir autrement, l’honnêteté la plus élémentaire consiste à se démettre. Je suis sûre que la grande majorité d’entre vous, sinon tous vous suivez les directives de fidélité et de loyauté qu’on vous a donné" - Le 31 mai 1942, Raymond Vergès prend part à la cérémonie de prestation de serment des légionnaires que la place du gouverneur, autour de la statue de R. Garros avec discours nationaliste enflammés, serment d’allégeance collectif, brassard tricolore, bras tendu, selon le salut à la mode en ce temps là par Mussolini et Hitler.
De 1939 à 1942, on n’a pas trouvé dans cette grande famille bourgeoise de l’époque des velléités de combattant anti nazi. L’engagement des deux jeunes fils était ce pas une façon de se racheter du temps au service du Maréchal.
Le jeune Vergès …. devient secrétaire permanent de la section coloniale du PCF. En effet accusé d’avoir assassiné le 25 mais 1946 A. de Villeneuve, le maire et conseiller général MRP de St Benoit, il est condamné à 5 ans de prison avec sursis ? il s’est retiré en France, le temps de se faire oublier. C’est le pistolet de Raymond Vergès père qui a tué de Villeneuve. En le faisant rentrer à la Réunion en 1954, on passerait sous silence ce haut fait d’arme de notre héros. En 1953, Paul Vergès est gracié par le président de la République, sans doute par reconnaissance de s’être engagé à coté de De Gaulle dans les FFL. Bien entendu il a toujours nié cet assassinat.

Poursuivi par l’Etat français qui l’accuse de porter « atteinte à l’intégrité du territoire », Paul Vergès… et se voit contraint d’entrer en clandestinité le 17 mars 1964. Le leader du PCR bénéficie du soutien de tous les milieux… surtout de bourgeoisie la coloniale chez qui il se camoufle, pa tro lwin anlèr la Rivière des Pluies Ainsi, il pouvait tenir meeting, réunions au nez et à la barbe des CRS ou gendarmes sans qu’il soit arrêté. J’avais 17 ans, à St Benoit, lieu dit chemin Bras Canot, était annoncé la venue du « camarade P. Vergès » pour tenir un meeting chez son vieil ami et complice, feu André Marimoutou, le papa de l’autre, celui qui voudrait que Paul soit noute zansète ? Les grands cars bleus des CRS sont rangés le long de la route, « des camarades » annoncent l’arrivée de Paul – effectivement, il arrive, passe sans encombre devant la rangée de CRS qui ne bougent pas. Il m’a semblé depuis ce jour qu’il y avait une complicité avec le pouvoir colonial, ce que J. Baptiste Ponama, le 2ème responsable du parti m’a confirmé plus tard. La même chose s’est passé pour son fils Pierre mêlé à une affaire de détournement de fond pour l’endiguement de la Rivière des Galets, recherché officiellement par toutes les polices de l’Île, il est arrêté au carrefour de la Plaine à St Benoit, un quart d’heure après il est libéré. Le policier dit avoir reçu des ordres, une rumeur voudrait que les ordres venaient directement de l’Elysée sous Mitterrand. Pour éviter de la prison à son fils Pierre, Paul a fait voté Chirac aux présidentielles. Sans être inquiété, pourtant recherché par la police, Pierre a candidaté sur la liste de son père aux européennes. Il était aussi le directeur rémunéré d’un SIVOMR présidé par Paul Vergès le père. Comme la françoise directrice rémunérée pour un MCUR virtuelle. Où sont passé les vieux souvenirs des familles confiés aux agent de la MCUR pour y être exposer????????
Ah si pouvais lui poser une question à la fifiye à papa, je lui aurai demandé qui a explosé la cellule familiale ddu camarade J. Baptiste Ponama?

53.Posté par Zeb BULO le 17/11/2016 19:46

Le plus drôle, c'est P. Vergès qui essaye de se dédouaner dans l'un des reportages malheureusement diffusé sur les chaines du bled comment la balle n'a pas pu atteindre Alexis de Villeneuve. Sur le coup, cela m'a fait penser à cette fameuse "balle magique" lors de l'assassinat de JFK

Il serait peut-être temps de fermer le livre et qu'on oubli très rapidement la "Dynastie Vergès et le PCR".
Tirons tous la chasse d'eau.

52.Posté par Zozossi le 17/11/2016 18:56

Si l'ami Jean-Marie n'avait pas rappelé le premier ce qu'a fait Vergès en 1946, l'ami Pierrot l'aurait-il fait de lui-même?
L'essentiel est que ce soit dit, et redit.

Sur ce point comme sur tant d'autres, il est excellent que la parole se libère.

Cette parasite enturbannée à l'accoutrement ridicule représente ce que la Réunion a produit de pire: profiter de la France en lui crachant au visage, empocher depuis des années le salaire du repentantisme alimentaire, et maintenant justifier l'assassinat politique en insultant la victime et en maquillant l'histoire.

Paul Vergès mort, il reste du travail aux Réunionnais pour se débarrasser de ce qu'il laisse ici-bas.

51.Posté par KLOD le 17/11/2016 18:54

met enkor la passé , la terre y rekoné son dalon ! laisse kosé ces "tenants du système" , contents d'eux ; l' Histoire a déjà jugé , malgré les "contents d'eux" .

50.Posté par KLOD le 17/11/2016 18:52

laisse kosé Dupuy ou d'autres ...................... cette période était violente et peu "démocratique" ........................ les "natifs ", yes , les natifs, et autres "conscients" d'ailleurs ,conscient du monde comme il va , aussi , y koné kossa nou doit M. Vergés : la lutte anticolonialiste et la défense l'identité réunionnaise , ben .

la lutte anticolonialiste et la défense des identités "territoriales" , ne sont pas un "concept de droite ou de gauche ", mais une conscience de l'histoire ............... laisse kosé , les memes depuis 400 ans ...............


merci Monsieur Vergés , maintenant que ou la kité "cette terre" , ou doit bien ri , face à ces terriens .................. la lutte continue , plus que jamais , !

merci zarboutan Vergés .

49.Posté par golf51 le 17/11/2016 18:30

Sacré cumulard ce Vergès !! 61 années de politicien chapeau l'artiste. Du grand art........

48.Posté par Ma sonnerie le 17/11/2016 17:49 (depuis mobile)

45.
Vous m'avez l'air bien imbécile..

47.Posté par Loran le 17/11/2016 17:00 (depuis mobile)

Ce sera qui demain Francesca Vergescoski ? Personne ! Ouf merci seigneur !

46.Posté par Raasimanda le 17/11/2016 15:40

Salut je suis toute à fait d'accord avec post 4, la vérité doit sortir, la vrai.

Ses spécialiste de l'intelligence artificielle, pour ne pas dire "hacker" trouve nous la fortune des vergès dans le monde entier, les gens comprendrons pourquoi il à manipulé les personnes au temps de temps.

45.Posté par De la Giroday le 17/11/2016 15:13

Les hauts faits de résistance de la famille Vergès...
- En juillet 1940, Raymond Vergès a prêté serment de fidélité au Marêchal Pétain, quelques jours après l'abolition de la République, un serment dont il ne s'est jamais dédit.
- Jacques Vergès a été le défenseur de Klaus Barbie, le tortionnaire et assassin de Jean Moulin.

Les Vergès... 90 ans d'histoires.

44.Posté par PATRICK CEVENNES le 17/11/2016 13:03

fukcd473
Très imbus de sa personne, cette dame avec son turban à deux balles.

Manquerait plus que l'on relance le débat de construire ou non un mausolée (MCUR) pour le "Pol Pot". Et qu'elle en devienne la directrice pour percevoir indument des émoluments le temps de la construction. Mdr !

Mais remercions Jacques Tillier du JIR et une association d'avoir inauguré un emplacement pour le buste d'Alexis de Villeneuve. Un devoir de mémoire.

43.Posté par Creole lucide le 17/11/2016 13:01

Enfin un article qui sort de tous ces propos flatteurs tenus par les politiciens de tous bords. Un peu de vérité : quel fraîcheur ! Vergès est co responsable de la situation catastrophique de la Reunion. Il aime beaucoup plus sa famille et ses amis que la population. Il s'est enrichi, et n'a rien fait pour les pauvres, si, il les a manipulés et utilisés. Et de vouloir rester sénateur jusqu'à la mort : quel intérêt pour les Réunionnais ?

42.Posté par PEC-PEC le 17/11/2016 12:42

Comment peut on accorder le moindre intérêt à cette femme.
Elle s'est vue kalif à la place du kalif ! au poste sur mesure fabriqué par papa...
Elle est un peu comme les frère Bogdanoff...Une usurpatrice, qui s'invente des qualifications, des diplômes pipos, qui pense être une sommité dans des domaines qu'elle ne maitrise même pas...Et si elle remboursait tout cet argent indument reçu ? Ce serait drôle....

41.Posté par Choupette le 17/11/2016 12:39

18.Posté par môvélang

Bien vu.

Dans cette cacophonie, j'ai quand même 2-3 petites anecdotes concernant le défunt :

1. J'ai eu l'occasion de voir ce Monsieur lors de sa cavale. Il se cachait chez une infirmière (brave femme militante communiste) à la rue des Morts à Saint-Paul. C'était un dimanche et il était en train de manger une salade de cresson et un cari volaille ... . C'est l'image qui m'est restée car mon nez arrivait à la hauteur de la table. Mon père tenait à le saluer, comme les créoles savent si bien le faire. Mais je n'ai pas compris l'absence de M. Vergès aux funérailles de cette dame qui avait pris tant de risques pour lui.
2. Cette fois, cela se passait dans l'avion qui emmenait ma sœur de 17 ans en Métropole via le Bumidom. Dans un de ses courriers, elle nous a raconté qu'elle était assise à côté d'un monsieur politicien (P. Vergès) qui lui a demandé s'il pouvait mettre sa tête sur son épaule pour dormir ... . A l'époque, il voyageait en 2ème classe comme tous l'monde ... .
3. A l'époque, je fréquentais le CET du Port. Un soir, un monsieur connu pour son militantisme communiste dans le quartier est venu appeler maman. Je n'étais pas encore rentrée de l'école et maman avait craint un accident du car qui nous transportait. Quand la personne a commencé à lui parler des élections et de M. Vergès, ma mère lui a répondu que le moment et le lieu étaient mal choisis car elle travaillait à la commune de Saint-Paul. N'empêche, sur foi de ragots, elle a été dénoncée, alors qu'elle ne faisait pas de politique, et le s... d de maire de l'époque, grand adversaire de Vergès, l'a mise dehors en même temps que beaucoup d'autres. De pauvres femmes qui essayaient de nourrir leurs enfants.

C'est bien un nom qui aura marqué notre histoire ... .

40.Posté par COCODELO le 17/11/2016 12:30

Un sénateur de la République qui ne se fait pas enterrer sous le drapeau bleu blanc rouge, pas de marseillaise mais l'internationale.Un dernier crachat au visage de Marianne. Dire que c 'est nos impôts qui ont enrichi cette famille DE POLITICIEN PROFESSIONNEL qui, génération apres génération, n'as eu de cesse de dénigrer la République mais qui lui a fait les poches, lui et sa descendance (sont jolies les grosses digues de la riviere des galets,SR21 ,MCUR,mission ministérielle bidon, assassinat, cavale, utilisation des réserve parlementaire, refus de démissionner, =p). Manquait que le défilé militaire et quelques exécutions (ah ya eu alexis de Villeneuve le proto fasciste suffit de trouver les proto fasciste d'aujourd'hui...) pour qu'on soit piong yang. La vrai place de toute cette famille est en prison mais ca...

39.Posté par Raymond le 17/11/2016 12:26

Vergés pensait sans doute pouvoir faire de la Réunion un Cuba Bis! Son projet avorté, il lui a bien fallu trouver un axe pour exister. 60 ans de carrière, 60 ans à brasser de l'air, dans une gymnastique cérébrale de fausses idées sur la Réunion! Les concepts staliniens aux portes de l'île c'était bien de son fait.

38.Posté par Patrick le 17/11/2016 12:08

Le fasciste il mort la semaine dernière, on ne crache pas sur la mémoire de votre père, mais des deux personnages Alexis était loin d'être un fervent admirateur des causes marxistes!

37.Posté par Titi or not Titi le 17/11/2016 12:04 (depuis mobile)

Bien Pierrot ! 😜👍

Serait Intéressant De Ressortir Les Archives ... 😜👍👍

Sudel Est Parti Trop Tôt ! 😢

ANouLa©®

36.Posté par Reveillez vous le 17/11/2016 11:58

thierry3468
"Il ne doit pas faire oublier tout ce qu'il a fait pour la Réunion .C'est un bon exemple de rédemption et donc il implique une certaine miséricorde. "

ha d accord
donc si après avoir tuer un être humain, on fait du bien autour de soit, on n'est donc pas condamnable... ??? belle vision

si je tue un de tes enfants ou ta mère, ton pére...et que après je vais aider bénévolement à l'abbé pierre...tu m'en voudra pas alors ???
haaaa la rédemption et miséricorde...ils ont bon dos..

c'est si simple de commenté quand on est pas concerné directement par la personne tué...
je pense pas que ceux qui pleure le disparu on la même vision que toi...

35.Posté par Manuel le 17/11/2016 11:57

Elle a complètement répondu à côté! Et le pire, même si ça reste une vision communiste, c'est que l'assassinat d'une personne c'est pas si "dramatique"! Non mais elle sort d'où celle là? Et ça se dit avoir une chaire dans un collège de ptits bourges en déperdition!?!

34.Posté par Pradier et Alexis...fascite? c''''est encore trop mou pour alexis! le 17/11/2016 11:54

Perso, je dirai pas qu'il était fascite Alexis de villeneuve. Je dirai qu'il était un voyou raciste dictatoriale et liberticide.
Les fascistes ne sont pas forcement racistes, AdV si! il ya qu'à relire son journal "le cri du peuple" pour s'enr endre compte lui qui appelait à lutte contre le "péril jaune" et la race bridée.
les fascistes ne sont pas frocement des assassins. AdV en faisant tirer sur la foule, en blessant des dizaines de personnes venus voter et en tuant deux citoyens qui avaient l'outrecuidance de porter des couleurs adverses..qu'était-il d'autre?
Les fascistes ne sont pas forcement dicatorial, AdV en mobilisant l'appareil policier, gendarmesque et les forces militaire contre les opposssants, les citoyens, et en faisant bourrer ouvertement les urnes .. l'etait.

Et dire que certains érigent des statues a ce genre de personnage liberticide! Un des pires qu'à connuu notre histoire au 20eme siecle au moins à egalité avec P.pradier!

33.Posté par Gabriel le 17/11/2016 11:04

Il y a quelque chose que je n'arrive pas à comprendre . Lors d'un interview posthume mardi dernier ( cet interview n'avait jamais été diffusé par RFO) Paul Vergés disait qu'il avait bénéficié d'un non lieu concernant l'assassinat d'Alexis De Villeneuve car ce jour là le 25 Mai 1946 , Paul Vergés qui était dans la manifestation se trouvait loin de la victime et le coupable était un proche d'Alexis De Villeneuve
Paul Vergés disait en substance que le tribunal avait reconnu que c'est impossible que se soit lui l'assassin . A la question du journaliste de RFO , qui était ce cet assassin , Paul Vergés disait que c'était quelqu'un lui avait dit qui était , mais il ne voulait pas dire son nom ,
Question : Si Paul Vergés était l'assassin , pour quoi il est libre , ou même condamné à 5 ans d'emprisonnement avec sursis ? Ca ne colle pas
Peut être que Mme Françoise Vergés n'avait pas eu le temps de regarder l'interview de son père
François Hollande disait que Paul Vergés était un visionnaire , Jean Marie Le Pen , c'était un assassin

32.Posté par orage d''''''''acier le 17/11/2016 10:29

Se donner tous les droits, dont celui de tuer...une fois que la personne à abattre a été affublée du qualificatif de fasciste.....une pratique très courante à gauche, mais aussi chez une certaine droite.

31.Posté par Oscar DUDULE le 17/11/2016 10:21

C'est vrai qu'elle n' a pas nié le fait. Elle a tenté de le justifier ce qui est grave. Comment justifier un crime??

Sur la Maison des civilisations aussi, c'est pas très exact.Quelque soit ses propose il est indéniable qu'elle aurait été la directrice avec le salaire qui allait avec.. Dire que d'autres personnes auraient du des rôles importants est une façon d'essayer de minimiser la chose.

30.Posté par DOGOUNET le 17/11/2016 10:21

Désormais que Mr Verges est décédé, ses rejetons n'ont aucune latitude à parler politique sous l'ombre de leur père. J'invite Zinfos d'une manière générale de ne plus en faire de la tarte à médias, à la sauce du paraître et du "toujours plus" !

29.Posté par CIMENDEF le 17/11/2016 10:16

Pour répondre au post8, c'est à la famille de la victime de pardonner. Le reste appartient à l'histoire, et les historiens doivent faire leur travail, je parle des vrais historiens, je ne parle pas d'Eugène.

28.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 17/11/2016 10:05

Juste un rappel , la loi devrait etre la meme pour tous , de plus l'Histoire nous a appris que le communisme a fait plus de victimes que le nazisme , pas tres glorieux tout ça , et bien sur au nom des masses laborieuses !!!!

27.Posté par Pascal le 17/11/2016 10:02

"Les chiens ne font pas de chat"...
Crimes, délits, mensonges: c'est l'apanage de cette famille. Faux en écritures publiques, falsification de documents administratifs, falsification d'identité, disparitions et décès mystérieux, assassinat, escroquerie, détournement de fonds publics, association de malfaiteurs, cavales, la liste est encore longue, très longue. Ce qu'il faut retenir, c'est ce qui demeure sur le visage de ces gens là: la prétention, le dédain. Tous sans exception, c'est une réalité flagrante. Le plus triste, ce sont les gens qui déclarent leur admiration en cautionnant ces crimes et délits. Les hommages indécents qui travestissent, qui insultent l'Histoire en sont la preuve. Comment, ceux-là, peuvent-ils encore regarder leurs enfants, c'est ça les leçons de vie, l'éducation qu'ils donnent aux jeunes réunionnais, leurs propres enfants, de l'âge des nôtres? C'est cette misère intellectuelle que je retiens, cette vile attitude qui consiste à magnifier les escrocs de l'Histoire.
Il suffit!

26.Posté par Biscuit le 17/11/2016 09:46

Mord de rire vous aussi vous avez compris ça !!!!

25.Posté par ORFELLE Patrick le 17/11/2016 09:30

Comment voulez-vous qu'un pays avance quand notre système d'information fonctionne de manière sélective et partiale. Un journaliste est à la recherche des preuves, des informations pour étayer ses dires et porter la vérité pour les lecteurs et le téléspectateurs, et non se positionner comme des donneurs de leçons où en moralisateur. Je pars sur zinfos 974 tous les jours et c'est vraiment dommage que son patron est à la botte d'un parti politique, les journalistes doivent traiter tous les politiciens au même niveau.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter