Municipales 2014

Quadrangulaire à Saint-Benoît


Quadrangulaire à Saint-Benoît
Il y aura un second tour à Saint-Benoît (21h30)

Le maire sortant, Jean-Claude Fruteau n'échappera pas au second tour... Ils seront même 4 au total à se hisser vers cette seconde étape:

Jean-Claude Fruteau 39,11%
Jean-Luc Julie 22, 09%
Tarek Dallel 16,38%
Sabrina Ramin 13,02%

Quadrangulaire à Saint-Benoît
Taux de participation définitif à Saint-Benoît (19h)

- 60,18 %
- 15 964 Votants
- 26 526 Inscrits

PRÉSENTATION (18h)

En 2008, il n'y a pas eu de second tour aux Municipales à Saint-Benoit. Jean-Claude Fruteau l'emportait avec 57,7% des suffrages contre 21,74% pour Daniel Moreau (UMP).

Jean-Claude Fruteau a été élu pour la première fois en 1983. Devenu député européen en 1999, c'est son adjoint Philippe Leconstant qui prenait alors la municipalité à sa charge. Ce dernier perdait finalement les élections de 2001 face à Bertho Audifax (UMP). En 2008, Jean-Claude Fruteau parvient à récupérer son fauteuil de maire.

Il laisserait entendre qu'il s'agit là de son dernier mandat... Mais pour l'instant, l'heure est à la mobilisation. Face au maire sortant investi par le PS et le Progrès, six candidats se tirent la bourre. A commencer par son ancien adjoint aux affaires scolaires, Jean-Luc Julie, qui se lance dans la bataille avec l'étiquette du PLR. Prêt à tout pour faire tomber l'actuel maire, Jean-Luc Julie est prêt à s'allier avec n'importer qui… sauf Jean-Claude Fruteau. Son score pour ce premier tour reste énigmatique, mais non moins intéressant en vue des tractations d'un éventuel second tour.

Du côté de la droite, c'est la désunion. Aucune attente n'a été possible entre Tarek Dallel (UMP), Sabrina Ramin (sans étiquette, soutenue par l'UDI) et Patricia Robert (Objectif Réunion).

Tarek Dallel, médecin généraliste installé depuis 1995 à St Benoit, avait créé la surprise en forçant Jean-Claude Fruteau à l'affronter lors d'un second tour aux Cantonales de 2011 sur le canton de Sainte-Anne, fief socialiste. Mais sa mise en examen en 2009 pour une présomption de fraude à la CGSS a terni sa réputation, même si encore aujourd'hui, le candidat nie les faits.

Les candidats opposés au maire sortant misent pour beaucoup sur les questions de la redynamisation du centre-ville ou encore la jeunesse pour faire pencher la balance. Ce sera le cas des candidats Jean-Yves Payet, seul représentant FO pour ces élections municipales à la Réunion, et Jean-Yves Alin, candidat du Front National après avoir été encarté PS ces trois dernières années.


Saint-Benoit c'est:
32.252 habitants
96,7 millions de budget

Les candidats:

JC Fruteau (Le Progrès), retraité de l'éducation nationale
Tarek Dallel (UMP), 56 ans, médecin
Jean-Luc Julie (PLR), 56 ans, retraité de l'éducation nationale
Sabrina Ramin (Sans Etiquette, soutenue par l'UDI), 35 ans, cadre au Conseil Général
Patricia Robert (Objectif Réunion), 50 ans, conseillère en gestion du patrimoine
Jean-Yves Payet (Lutte Ouvrière), 46 ans, technicien à la chambre d'agriculture
Jean-Yves Alin (FN, ancien PS), 50 ans, sans emploi
Dimanche 23 Mars 2014 - 17:21
Lu 2301 fois




1.Posté par noe le 23/03/2014 18:16
On sait qui on a mais on ne sait pas qui on va gagner !

Dans 15 mn on comptera les bulletins !

2.Posté par noe le 24/03/2014 14:27
Finalement on revotera encore dimanche prochain dans cette commune bien bénie par la pluie , hier !

On aura encore 4 listes ?

3.Posté par 974 le 24/03/2014 15:55
Les gens ne voient que ce qui n'est pas fait et oublient bien souvent que pour bcp s' ils ont un toit sur leurs têtes, s'ils ont un travail pour la plupart c'est Monsieur Fruteau. Évidemment, il y a encore des choses à faire et il y en aura toujours mais les anciens savent ce qu'était St Benoit et à quel point il a évolué. Ils veulent tenter l'aventure avec des prétendants sans expérience mais c'est cela qui ralenti la dynamique de St Benoit, on ne pas être au coté du maire pendant des années voter toutes les décisions (sans broncher) empocher les indemnités jusqu'à la fin et se lever un jour prendre conscience que le travail avec ton équipe ne convient plus et prétendre faire mieux, prétendre c'est supposer et supposer c'est déjà ne pas offrir un avenir certain à St Benoit, nous en avons fait les frais avec Audifax ne retombons pas dans cette dérive, il faut un homme d'expérience pour Saint Benoit laissons notre maire continuer son travail. Et perso ! je trouve pas ça très honnête de vouloir prendre à celui qui t'a tout appris !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales