Blog de Pierrot

Qu'a à cacher le président de l'Université ?

Vendredi 7 Novembre 2014 - 15:30

Mohamed Rochdi a depuis un certain temps déjà un rapport de l'Agence d'Evaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur (AERES) sur son bureau. Malgré de nombreuses demandes, il refuse obstinément de le rendre public. Faut croire qu'il craint ce qu'il contient.

Zinfos a réussi à se procurer une copie du dit rapport. Et il est vrai qu'il n'est pas très tendre pour la politique menée par Mohamed Rochdi, même si, comme il est de coutume entre gens d'un certain milieu, tout est dit de manière très diplomatique. Il faut donc parfois lire entre les lignes pour comprendre réellement le sens des reproches faits au président de l'Université.

Le rapport de 32 pages détaille abondamment le fonctionnement de l'Université de la Réunion. Mais c'est dans les deux dernières pages, les conclusions, que l'on trouve un concentré de ce qui est reproché à l'équipe de Mohamed Rochdi.

Premier reproche : une trop grande "préditentialisation" de la gouvernance, assurée par Mohamed Rochdi et ses proches, sans participation de l'opposition et sans concertation suffisante avec les autres responsables. Ce qui se traduit notamment par la phrase suivante : "Malgré la mise en place de nombreuses instances dédiées à la concertation et au partage d'orientation, le dialogue nécessaire entre l'équipe présidentielle et les directions de composantes et de laboratoires est à parfaire pour créer une culture universitaire..."

Deuxième point : les relations exécrables entre la présidence de l'Université et la Région, pourtant partenaire prioritaire : "Les relations entre l'Université de la Réunion et la Région sont actuellement tendues. Quelles qu'en soient les raisons, cette situation est fortement dommageable pour tous"...

Mais les critiques les plus virulentes concernent peut-être le secteur de la formation : "Absence de maîtrise de l'offre de formation et de son coût, manque d'indicateurs indispensables au pilotage et à l'évaluation, difficultés budgétaires, nécessaire réorganisation administrative". N'en jetez plus, la coupe est pleine...

Autre gros point noir, la réussite des étudiants : Les membres de la mission d'évaluation pointent du doigt le taux de réussite extrêmement bas, qui n'est que de 20% en licence, toutes filières confondues. D'où la recommandation de mettre en place "des mesures incitatives amenant une réelle prise en compte par les responsables de diplômes".

Beaucoup plus grave : Le rapport pointe également du doigt "l'impasse budgétaire dans laquelle va vite se trouver l'Université de la Réunion sous le double effet du nombre de contractuels présents et du récent protocole d'accord les concernant", avec cette conclusion qui va certainement fortement intéresser les personnels de l'Université et leurs syndicats : "Une titularisation après deux ans (...) semble difficilement soutenable financièrement"...

En conclusion, les rapporteurs notent "une absence de maîtrise de l'offre de formation et de son coût, le manque d'indicateurs indispensables au pilotage et à l'évaluation, les difficultés budgétaires, la nécessaire réorganisation administrative". C'est à se demander ce qui marche...

(Lire ci-dessous le rapport dans son intégralité...)
Pierrot Dupuy
Lu 4263 fois



1.Posté par lunette le 07/11/2014 16:05

Quand on lit ce qui est écrit on comprend le pourquoi de la conduite de ce " responsable" .

2.Posté par triangle rectangle le 07/11/2014 16:07

Il est tout sauf à la fête mais il est vrai également que ceux qui trinquent ne sont pas les fils et filles de ses soutiens .

3.Posté par sindini le 07/11/2014 16:42

Voilà un vrai socialiste ! comment disent-ils déjà ? : l'égalité des chances , la défense des démunis , la réussite pour tous et j'en passe et des meilleurs .
Pas de doute ils travaillent pour la réunion et sa jeunesse.
j'espère que son deuxième mandat achevé ils auront à cœur de trouver une grande mission pour ce brillant universitaire.

4.Posté par moi le 07/11/2014 19:12

Philippe Jean pierre principal opposant a rochdi+philippe allié aujourd'hui de didier robert à à la région= mauvaise relation entre la région et l'université

Zinfos 974 favorableà la région= cet article

5.Posté par malou le 07/11/2014 19:35

Ce rapport nous interpelle sur le réel intérêt que porte ce personnage au rôle primordial d'une université censée travailler à la réussite d'une jeunesse qui porte sur elle la responsabilité de l'avenir de son pays. Il faudrait revoir les critères de nomination à ces postes-clés qui trop souvent échappent à ceux qui sont plus au fait des réalités locales.

6.Posté par Euréka le 07/11/2014 19:56

4 . merci . vous nous dévoilez tout .
Et c'est évident que c'est ou ce méchant Pierrot Dupuy ou le cabinet de Didier Robert ou Philippe Jean- Pierre qui a écrit ce rapport pour nuire à Rochdi.
Donc point nécessaire de le lire ni de le commenter .

ET tous mes encouragements à vos enfants inscrits dans une autre université . j

7.Posté par anomalie le 07/11/2014 19:59

Le Président n'a -t-il pas obligation de communiquer ce rapport?

8.Posté par RadioLondres le 07/11/2014 20:14

D'autres rapports sont restés dans un tiroir du président de l'université, par exemple le rapport final de la cour des comptes (et pourtant les magistrats n'ont pas tout contrôlé !).
Les soutiens du président s'inquiètent déjà du départ de leur président. Ce qui est caché risque d'apparaître au grand jour ! Les universitaires s'entre-déchirent jusqu'à l'écoeurement.
Le plus grave, c'est la forte réduction des heures de formation des étudiants de l'université de La Réunion.

9.Posté par Fredo le magnifique le 07/11/2014 23:08

Très bien , très bien tout cela. Je n'aurai pas à le pousser il va tomber tout seul et alors à moi la présidence.

10.Posté par bonnenouvelle le 08/11/2014 07:44

Plus de rochdiens à la défense , ils pensent que le bougre est fini et cherchent à se placer.
Fredo le magnifique est de retour et en a assez d'essayer de ripoliner Momo pour le rendre présentable.
Le compte à rebours serait-il commencé ?
A suivre donc et d'ici là un nouveau DGS de plus?
Et bonne lecture à celles et ceux dont les enfants seraient à inscrire à l'université.

11.Posté par Délégué Responsable le 08/11/2014 07:55

Fredo, je ne suis pas d'accord.
C'est moi qui ai soutenu le président dans ses oeuvres pendant déjà plus de 6 ans.
Je mérite beaucoup plus d'être élu à la présidence, mon boulot que j'attends depuis au moins 10 ans.

12.Posté par chikun le 08/11/2014 09:01

L'université vit sur la bête et forme des milliers de jeune glandeurs et/ou casseurs à devenir eux aussi professionnels du "donn a mwin". Ils n'ont jamais travaillé mais haïssent déja les patrons. L'idéal cher à Lénine et Staline n'est pas mort....
Il faut une femme comme Joni Ernst, la nouvelle sénatrice de l’Iowa,à la tête de l'université : « Je m’appelle Joni Ernst, j’ai passé ma jeunesse à castrer des cochons dans une ferme : quand j’irai à Washington, je saurai couper dans le gras. » Dégraisseuse de mammouth en chemise à carreaux, poings sur les hanches, qui-c’est-qu’est-pas-content ? Puis de conclure en expliquant qu’elle allait faire couiner les hommes politiques de Washington comme des porcs. Élue avec 52 %, crénom vain diou.

13.Posté par Un étudiant militat le 08/11/2014 09:37

Et ce rapport de la cour des comptes on peut le trouver où ?

14.Posté par Fredo le magnifique le 08/11/2014 09:39

Cher Délégué responsable .
Qui de Nantes conseillait Momo?
Qui Momo, a fait revenir de Nantes , et à imposer à l'a direction de l' École ? Qui corrige les courriers dingos du tamponné que signe Momo?
Qui a monté l'opération pour se débarrasser des foies jaunes du syndicat ?
Qui a les bataillons de l' École derrière lui?
Qui a balayé ces rassis du Laboratoire ?
Manœuvrer c'est une éducation, étouffer les copains c'est une culture, poignarder l'autre c'est une philosophie de vie .
Je lui ai toujours dit à Momo , insulte avec décontraction, salit avec le sourire , trahit avec empathie, poignarde avec finesse.
Mais impossible de lui faire rentrer cela dans le coco ,
il est donc temps qu'il s'en aille sinon on va tout perdre. Et moi je ne me vois pas encore des années à faire des courbettes à ces cons d'inspecteurs .
A bon entendeur l' ami .
Et voilà le téléphone qui recommence à sonner !

15.Posté par Réveillez-vous le 08/11/2014 14:52

L'université de La Réunion, c'est la Bosnie sans casque bleu, la zizanie savamment entretenue par le pouvoir: cadeaux du clan des puissants à ceux dont la voix peut compter, et tous les autres vont au boulot la peur au ventre.

Question: jusqu'à quand peut tenir un pouvoir qui tourne en vase clos et qui n'est assis que sur la violence et le mépris, à commencer par le mépris de la jeunesse et de son personnel -enseignant ou non enseignant ?

16.Posté par Délégué Responsable le 08/11/2014 15:08

Mon pauvre Fredo,
Moi, je ferraille mieux que toi pour la recherche.
Je fais m'allier avec Fred l'éternel second qui a un meilleur profil que toi. J'aurais mes entrées dans les arcanes du pouvoir et, après ta défaite, tu pourras pleurer auprès de qui tu veux.
Sois heureux que je t'épargne cette lourde tâche aux émoluments attractifs.

17.Posté par Ombreduvent le 08/11/2014 17:28 (depuis mobile)

Qu''est devenu momo le terrible ?

18.Posté par Fredo le magnifique le 08/11/2014 18:32

Cher délégué,
Tu es un peu présomptueux .
Étrangler , sans se faire repérer avant de porter le coup final , demande quelques aptitudes et beaucoup de pratiques .
Dézinguer le collègue tout en faisant mine de l'aider demande des compétences bien travaillées.
Endormir l' universitaire de base avant de le détrousser demande de l'habileté.
que reste-t-il ds départements qui m'ont recruté, ici et la-bas?
que reste-t-il des laboratoires qui m'ont accueilli à Saint - Denis et la-bas?
que sont devenus les copains du syndicat où je suis encarté , ici et là-bas?
Faire propre , lisse , urbain et fraternel c'est un art qui se cultive .
Réciter : moi amoureux de la Réunion et des réunionnaises, moi défenseur de l' université , moi animateur de la recherche, moi promoteur des talents c'est un récital de tous les jours .
Tu y penses?

19.Posté par Euréka le 08/11/2014 19:47

Fredo le magnifique j'adore!
Mais merci à "Délégué" de ne pas lâcher prise pour autant.
Y a pas à dire cette université est extraordinaire
Et Momo sait s'entourer. car si je comprends c'est Momo , dont l'adjoint est Fred, qui a fait revenir Fredo .

20.Posté par Délégué Responsable le 09/11/2014 08:44

Mon vieux Fredo,
L'art de la séduction universitaire, c'est pas ma tasse de thé. Je suis plus jeune et moins lénifiant que bien d'autres, pas besoin de prouver quoi que ce soit !
Je ne laisserai pas me faire voler mon boulot de président par un pseudo-scientiste.
Je représente le sérieux et la constance, la détermination et l'esprit d'ouverture. Avec moi, cela ne paraît pas bidon !
J'ai déjà pris mes contacts avec nos ennemis d'aujourd'hui : tu es grillé !

21.Posté par Alicante le 09/11/2014 10:43

Pierrot vous cumulez incompétence et défaut total d'objectivité… ça fait beaucoup pour un journaliste ! Je ne sais pas qui vous informe, mais ce n'est vraiment pas brillant, quand on analyse les 5 points que vous évoquez il n'y a pas de quoi fouetter un chat : les deux premiers parlent de dialogue entre différentes institutions. Pourquoi imputer à M. Rochdi l'unique responsabilité des problèmes de communication ? Pour échanger, il faut que les 2 le veuillent. Et on sait bien que les universitaires qui ont investi la Région ne sont pas les amis de Rochdi (mais ils ont l'air d'être les vôtres). Idem pour les directeurs de composantes, dont certains sont candidats à la succession de Rochdi. Normal que le débat soit conflictuel. Le 3ème point concerne de problèmes technico-administratifs dont je vous défie de savoir expliquer les tenants et les aboutissants. Le 4ème point est simplement ridicule : comment reprocher à la Présidence le faible taux de réussite des étudiants en 1ère année ? La faillite est celle d'un système qui donne le bac à des jeunes qui n'ont pas acquis les fondamentaux, et qui oblige l'université à recevoir ces jeunes sans formation. Aucune équipe dirigeante ne pourrait faire de miracle avec de tels ingrédients.
Reste le 5ème point : la volonté de titularisation des contractuels… pour moi ce n'est pas vraiment un défaut. Et les difficultés financières de l'Université de la Reunion sont celles que toutes les universités et tous les établissements publics ressentent actuellement. Et qui viennent du fait que l'Etat est en train d'étrangler les services publics en diminuant leurs ressources et en augmentant leurs charges, si bien que plus rien de peut fonctionner correctement.
Au final vous avez bien peu d'information, et beaucoup de mauvaise foi.

22.Posté par bonnenouvelle le 09/11/2014 13:06

21 si tout va pour le mieux pourquoi ne pas avoir diffusé ce rapport?
Au fait vos enfants , ceux de vos proches ,sont dans cette université ?
Maintenant " si l’État étrangle les services publics" il reste les collectivités locales dés lors pourquoi leur déclarer la guerre?
En ce qui me concerne la lecture que je tire de ce rapport est conforme à la présentation faite par le journaliste , ne vous en déplaise.

23.Posté par ombreduvent le 09/11/2014 15:32

alicante
tu respires l'objectivité sauf que tu ne connais rien à l'université pour écrire des co......pareilles.
momo se frictionne avec toute l'ile mais tu dis que ce n'est pas de sa faute mais celle des autres. 30 % de turn over chaque année chez les personnels, des cancers à profusion des contentieux pour harcèlement à la pelle mais toi alicante tu soutiens que ce n'est pas la faute de momo. L'université truste les dernières places dans pratiquement tous les domaines depuis dix ans mais ce n'est encore pas la faute de momo. Pauvre c...combien il t'a payé de déplacements, quelle promotion t'a t'il apporté sur un plateau pour écrire de tels mensonges ?

24.Posté par Bienheureux le 09/11/2014 15:42

21. Ainsi vous justifiez l'actuelle gouvernance de l'Université de La Réunion, avec tous ses excès depuis de longues années... avec des conflits constamment entretenus contre les collectivités, des personnalités et des opposants internes,... avec le refus de regarder les choses en face ? car le classement de l'université n'est-il pas en queue de liste et ne s'est-il pas aggravé ? selon les sources officielles... et pour finir : l'augmentation des contractuels et les fausses promesses de titularisation ne datent-elles pas de la dernière campagne à la présidence que vous avez gagnée dans des conditions déplorables ?
Sous un discours prétendûment sérieux, je dirais simplement technico-gestionnaire, vous jetez le voile sur tout ce qui peut vous offusquer.
Votre dernière phrase sur le manque d'informations explique clairement votre volonté de cacher tous les rapports, les analyses et les indicateurs de gestion et de réussite.
Quant à la foi dont vous parlez, vous semblez beaucoup croire aux bienfaits du maintien définitif au pouvoir. N'est-ce pas ?

25.Posté par Ca même le 09/11/2014 16:47

21. Pour Alicante.
Pour ne parler que des problèmes technico-administratifs (c'est ton angle d'attaque pour discréditer), je constate que les quelques rares réunionnais qui servaient de caution ont été écartés des fonctions les plus hautes, ou ne sont plus aux affaires. Sans compter d'autres démissions et mises au placard qui se sont succédé pendant des années.
Epargne-moi les explications officielles qui sont édifiantes sur l'art de convaincre à l'Université de La Réunion. Qui cache ? Qui se moque du monde ?
Qui est responsable ? Qui ne veut rien savoir ?
Alicante du siècle d'or, mais pas des Lumières ?

26.Posté par Madame La Marquise le 09/11/2014 18:30

Tout le problème de l'université provient de personnes comme Alicante (21). Elles ne voient que leur carriere et sont prêtes à toutes les compromissions. Si cela va mal, ce n'est pas de leur responsabilité. Mais Alicante comment peut on dire autant de bétises ? C'est oublier que le président est élu avec un Conseil d'administration qui a été invalidé et donc il ne devrait pas être président (Invalidé car élu par manipulations anti-démocratiques.) Bref tout un clan qui a mis en coupes réglées les moyens de l'état pour leurs propres avantages. Les étudiants vont vite s'en apercevoir avec les formations peau de chagrin mises en place en 2015. Encore Heureux qu'il y a des directeurs de composantes pour essayer de sauver des formations pour cette Ile.

27.Posté par Euréka le 09/11/2014 19:39

Alicante,
Merci de m'avoir permis de tout comprendre .
Si le Président de l’université cache ce rapport ce n'est pas parce qu'il serait défavorable à sa présidence mais pour l'exact contraire c'est parce que, grand modeste ,il ne tient pas à diffuser des documents qui lui sont favorables .
Si le président de l'université est en conflit avec à peu près tout le monde c'est tout simplement c'est parce que à peu près tout le monde ne reconnait en rien ses aptitudes, ses comportements .
Alicante vous êtes un as et j'ose espérer que votre talent est correctement récompensé.

28.Posté par Fredo le magnifique le 09/11/2014 19:50

Alicante , t' es un bon talent .
Et moi je sais reconnaître les talents .
je multiplierai par deux tes missions . Tes promotions vont faire un véritable bond .
T'as toute ta place dans l'équipe que je construis .
VP CS cela t'irait ?
Ne lâche rien à ces minus nous sommes le savoir , nous sommes la compétence, nous sommes l'université de La Réunion.
Appelle moi demain à mon bureau il faut qu'on se cause.
Il y a quelques prétentieux à flinguer dont " Le délégué".
Je dois pouvoir compter sur toi car tu sais que tu peux compter sur moi.

29.Posté par ombreduvent le 09/11/2014 22:04

Ali cante

Toi au moins tu as un peu de courage, je dois le reconnaître. Où est passé le sportif du tampon (on l'entend plus ), ou bien les truqueurs de vote du nord (nanard), véritables créateurs de CEV sortis du chapeau et du gymnase, DPSP tous coupables d'escroquerie électorale en bande organisée !

30.Posté par KoudZoc le 09/11/2014 23:28

A Alicante - Rapport Cour des Comptes 2014 :

En termes de réussite en premier cycle, les résultats sont hétérogènes selon les filières et globalement faibles. Le taux de réussite en LI était très inférieur en 2009 à la moyenne nationale (24 % contre 44,3 %)...

Les crédits du plan « réussite en licence» ont parfois financé des projets qui avaient peu de lien avec la réussite des étudiants, leur suivi s'est avéré incomplet et la mobilisation des enseignants-chercheurs pour sa mise en œuvre très inégale.

31.Posté par KoudZoc le 09/11/2014 23:36

A Alicante : autre rapport 2014 non diffusé

- Un pilotage budgétaire insuffisant
- Des décisions modificatives multiples et fausses
- Un manque de qualité du budget qui entache sa sincérité
- Une absence de préparation de la certification des comptes

- Des risques financiers mal appréciés
- Inexistence de provisions .... "
- Insuffisance des affectations aux travaux d'entretien/maintenance
- Une qualité comptable à faire progresser
- Une absence de préparation à la comptabilité budgétaire
- Une confusion entre contrôle de légalité et contrôle budgétaire

- L 'université doit s'efforcer de contracter avec les collectivités territoriales .

y aurait bien des responsables à ces manquements ? La direction peut-être ?

32.Posté par RadioLondres le 10/11/2014 17:22

Chacun peut constater avec étonnement le grand nombre des lecteurs et de commentateurs de l'article sur un manquement du président de l'université à sa promesse de transparence. Un fort besoin de s'exprimer est patent.
L'université de la Réunion n'est plus un lieu d'échanges, de discussions, de débats démocratiques.
Tout est verrouillé en interne, sous peine de représailles aux frais de l'université.
Même l'absence de respect des statuts votés par ceux-là mêmes qui ne les respectent pas n'est pas dénoncée. Les résultats des dernières élections partielles exigeaient pourtant la démission d'un membre de l'équipe dirigeante, selon les statuts récemment votés et suivant les principes démocratiques. Est-on légitime quand on s'accroche à son fauteuil ? La place est donc si bonne ?

33.Posté par Francois le 10/11/2014 22:56

triste période sous nous tristes tropiques !
finalement qu'est ce que cette gouyave a apporté à cette université ?

34.Posté par KoudZoc le 10/11/2014 22:57

Distribution de Mok en tol pou ce grand president

35.Posté par Un étudiant militant le 12/11/2014 09:37

Mais il est où ce rapport de la cour des comptes ? J'ai beau "googler", rien trouver >

36.Posté par Jaquas DIT le 16/11/2014 09:37

Chers tous, ex-futurs candidats à la Présidence
je suis éffaré de constater que vous n'avez encore rien compris à rien. Ca fait plusieurs années maintenant que tout le monde sait qui prendra la relève de la Présidence. Et sur ce point le Président est certainement d'accord avec moi (et je suis d'accord avec le Président).
Je suis très bien informé et mes compétences sont claires pour tout le monde. Je suis prêt, c'est indéniable.
Alors arrêter vos spéculations sur "qui fera quoi". Ce n'est surement pas vous qui déciderez.
Je suis étonné quand même que mes argumentaires ET mes qualités ne vous aient pas encore sauté aux yeux. C'est surement que vous ne m'avez pas suffisamment écouté quand j'interviens dans les instances de l'université. Vous avez quand même bien vu que même si je ne suis qu'invité (oui pas (encore?) élu) j'ai à coeur d'avoir un point de vue sur tout. Ca montre bien que je suis l'homme de la situation. Mais en fait ça ne m'étonne pas, j'ai bien remarqué que quand je parle vous ne comprenez rien. Certains s'endorment même : c'est vraiment un manque de respect. Après ça vous comprendrez pourquoi Momo me préfère.
Pauvre université française qui ne sait pas reconnaitre les talents!
Heureusement l'avenir (enfin notre chef à tous) me donnera raison .... comme toujours.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter