Politique

Propagande électorale: 600.000 enveloppes préparées pour les départementales


Les élections départementales approchent et les candidats se lancent dans la course aux votes. En préparation des 22 et 29 mars prochains, des opérations de mise sous pli de la propagande électorale sont en cours sur toute l'île. Des centaines de personnes remplissent des milliers d'enveloppes de professions de foi et de bulletins destinés aux électeurs réunionnais.

A Saint-Denis, il s'agit ce mercredi de la deuxième journée de travail au gymnase Jules Reydellet pour une centaine de demandeurs d'emploi qui préparent 123.000 enveloppes pour l'arrondissement du nord.

Payée à l'enveloppe mais au dessus du SMIC pour ces deux journées, Emeline apprécie l'opportunité de gagner une petite monnaie. "C'est la première fois que je le fais, donc au début c'est un peu éprouvant de comprendre comment ça fonctionne. Mais une fois dedans, c'est parti et on oublie vite la fatigue, affirme-t-elle. S'ils proposent la même opération pour les régionales, je serais intéressée".

Et ce sera sans doute le cas. L'Etat fait en général appel à deux associations, BAC Réunion et le CRIPE (Chantier réunionnais d'insertion des personnes à l'emploi) qui fournissent les demandeurs d'emploi pour l'occasion. "On fait le choix de donner un peu d'emploi à ceux qui n'en ont pas, le temps des élections", explique Maurice Barate, secrétaire général de la préfecture présent ce matin. BAC Réunion s'occupe du Nord et du Sud, tandis que CRIPE gère la mise sous pli dans l'Est et l'Ouest du département.

Sur les quatre arrondissements, on compte plus de 400 demandeurs d'emploi qui travaillent pour ces élections et 600.000 enveloppes à remplir. Si certains petits candidats n'ont pas eu recours à ce genre de communication, la quasi-totalité ont fait imprimer leurs flyers dans les boîtes aux lettres d'ici demain. La poste distribue en effet déjà les tracts qu'une dizaine d'imprimeurs ont produit.

Les personnes inscrites sur la liste électorale recevront donc très prochainement les professions de foi des candidats de leur canton. A elles maintenant, de faire leur choix.



Mercredi 11 Mars 2015 - 14:18
Lu 1089 fois




1.Posté par noe le 11/03/2015 14:53
Toutes ces enveloppes perdues et gaspillées ... qui paiera la note ?

2.Posté par kas le 12/03/2015 10:11
Il faut comprendre que les RSA dépendent des conseils régionaux, déjà qu'ils ne bénéficient pas pour retrouver un emploi des nombreuses aides aux financements de formations apportées pas la région (ce qui peut paraître totalement délirant) mais quand l'on sait que les compétences de nos futurs conseillers départementaux ne sont tjrs pas fixé entre les région et les département et que se sera voté qu'en fin d'année par l’assemblée nationale, on peut réellement tous s'interroger sur la cohérence et le coût de toute cette propagande et la fiabilité du programme de chacun des candidats à cette élection !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales