Politique

Projet de loi santé: Deux amendements du sénateur Vergès adoptés


Deux amendements du Sénateur Paul Vergès ont été adoptés dans le cadre du projet de loi santé. 

Le premier concerne l’arrêté sur les teneurs en sucre des produits fabriqués et consommés dans les Outre-mer. Il aurait dû être signé en même temps par les ministères de l'Outre-mer, de l'Agriculture et de la Consommation, et être publié en 2013.

De plus, une approbation du texte a été demandée à Bruxelles, ce qui a eu pour effet, selon le sénateur, de "créer une confusion considérable", rappelant que "cette question est primordiale pour la santé des ultramarins".
 
Paul Vergés a également été conforté dans sa demande d'information de statistiques précises pour les collectivités ultramarines. Le deuxième amendement a été adopté malgré l’avis défavorable de la rapporteure UMP. Il prévoit que toute statistique publiée par les services du ministre chargé de la santé ou par des organismes placés sous sa tutelle comporte des données chiffrées concernant les collectivités régies par l’article 73 de la Constitution.

"Unanimement, (professionnels et parlementaires) reconnaissent, faute de ressources nécessaires, que les administrations publiques locales ou nationales ne sont pas toujours en mesure de fournir, à ce jour, une information statistique complète sur l’ensemble des territoires ultramarins, notamment le département de Mayotte et les collectivités d’outre-mer ". 
 

 

Mercredi 7 Octobre 2015 - 12:32
Lu 1215 fois




1.Posté par C bien le 07/10/2015 14:07
C bien M. Vergés occupe un peu out mandat de sénateur.

2.Posté par COP 21 le 07/10/2015 14:10
M. Vergés vous avez été le premier élu réunionnais à nous sensibiliser au réchauffement climatique.
Quelle est donc le positionnement de La Réunion sur ce moment préparé par 196 pays ?

3.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 07/10/2015 14:33
Il fallait certainement faire ces deux amendements, mais les Réunionnais attendent beaucoup plus de la part d'un des gourous de la vie politique locale.
Faut-il que je lui rappelle les chiffres du chômage, de la pauvreté, du nombre de Réunionnais dépendant du RSA, de la disparité de pouvoir d'achat entre les Réunionnais et les métropolitains, de la plus grande précarité des emplois à la Réunion, de la discrimination de pouvoir d'achat entre les "sur rémunérés" et les autres, de la surtaxation des produits à la Réunion, du manque de logements sociaux, etc. ?

Je lui ferais juste une remarque : si la vie est plus chère à la Réunion qu'en métropole de 25 % (entre 17 % et 30 % suivant une étude de l'INSEE) et le seuil de pauvreté à 960 € en France (chiffre donnée l'année dernière), alors tous les Réunionnais disposant d'un revenu de moins de 1200 € net vivent sous le seuil de pauvreté en raison de la disparité de pouvoir d'achat qu'il existe entre les Réunionnais et les métropolitains (c'est à dire : s'il faut à un Réunionnais 1200 € pour acheter 1200 baguettes de pain, il ne faut aux métropolitains que 960 € pour acheter 1200 baguette de pain).
Ainsi, les Réunionnais ayant un revenu entre 960 € et 1200 €, malgré que leur faible pouvoir d'achat fasse d'eux des "pauvres", ils ne bénéficient pas des éventuelles aides qu'offrent cette condition de "pauvre", et ceci est l'une des conséquences de l'entretien de la vie chère à la Réunion, qui elle même est l'une des conséquences de l'application de l'octroi de mer à la Réunion... et c'est la même chose pour les allocations, pensions de retraite, etc..., calculées sans tenir compte de CETTE DISPARITE DE POUVOIR D'ACHAT ENTRE LES FRANCAIS (un RSA de 500 € ne vaut en réalité que 400 € de pouvoir d'achat à la Réunion) !!!
Prenez votre retraite Mr Vergès... vous avez déjà fait suffisamment de mal aux Réunionnais !

4.Posté par olive le 07/10/2015 15:41
Heureusement que le vielle homme est là !!! d'autres sont trop occupés a magouiller...

5.Posté par noe le 07/10/2015 15:51
On voit que l'âge de notre sénateur n'affecte en rien ses propositions sur la Santé !
C'est bien !

6.Posté par PECPEC le 07/10/2015 16:27
Verges a du envoyer un mail au sénat pour proposer un amendement, lui le champion de l'absentéisme, qui passe tous les mois à la caisse du sénat sans y mettre les pieds.
Il est vrai que Verges était porteur d'un projet qui va changer la face du monde ! Assez les clowneries ! ! !
Le refuge des notables en mal des pouvoirs qu'ils n'ont pas....Tout pouvant être rayé d'un trait de plume à l'assemblée.
Du travail pour rien si ce n'est retarder les dossiers !
Vive la France.

7.Posté par la réunnion le 07/10/2015 16:55
on commence A LUI CARESSER LE DOS POUR LE DEUXIÈME TOUR

8.Posté par kld le 07/10/2015 19:57
il a fait avancer les choses , Robert Didier est également sénateur ???????????? je ne m'en souviens plus ..............................

9.Posté par JORI le 07/10/2015 21:59
Et pendant ce temps là que fait notre super cumulard de sénateur D.Robert, hormis encaisser ces très grosses indemnités???.

10.Posté par GIRONDIN le 08/10/2015 22:49 (depuis mobile)
Désolé le Didier ne peut pas tout faire tout seul. Il prépare, range des papiers.....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales