Politique

Projet de loi de finances rectificative: Thierry Robert s'abstient

Hier, s'est tenu le scrutin en première lecture du projet de loi de finances rectificative pour 2014. L'Assemblée nationale a voté pour ce texte en majorité. Thierry Robert s'est abstenu et s'en explique dans le communiqué ci-dessous:


Projet de loi de finances rectificative: Thierry Robert s'abstient
Ce projet de loi de finances rectificative est le symptôme d'une prise de conscience du réel par la majorité. Sur le principe, il faut saluer la volonté du gouvernement de modifier la loi de finances initiale. Je regrette cependant que cette volonté semble limitée.

J'avais salué le changement de ligne de l'exécutif à l'occasion de l'annonce par le président de la République du Pacte de responsabilité. J'avais clairement dit que si les décisions courageuses qui s'imposent étaient prises, je les soutiendrais. Or, force est de constater que les mesures gouvernementales que l'on retrouve dans ce texte ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Les quelques améliorations ou corrections de la loi de finances initiale apportées par le gouvernement, évidemment les bienvenues, restent marginales tout en étant indispensables. Par ailleurs, aucune réforme structurante, comme celle de l'impôt sur les sociétés par exemple, n'est envisagée. C'est donc un texte a minima qui a été présenté au vote ce mardi 1er juillet.

Afin de ne pas m'opposer aux quelques points positifs de ce texte, au nombre desquels la suppression programmée de la C3S, j'ai décidé de m'abstenir. Le projet de loi de finances 2015 devra être beaucoup plus ambitieux.

Thierry Robert
Mercredi 2 Juillet 2014 - 16:40
Lu 577 fois




1.Posté par maxou le 02/07/2014 21:01
IL EST ENCORE LA LUI?

2.Posté par R I P O S T E le 02/07/2014 21:09
T.ROBERT sort de sa tanière !

3.Posté par Rachelle le 03/07/2014 09:50
Ha il s'est réveillé !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales