Economie

Professionnels de la route: Le fonds de compensation adopté par la Région

Les professionnels de la route ont de l'espoir. Lors de la dernière commission permanente de la Région Réunion, un rapport a été adopté instituant, entre autres, la création d'un fonds de soutien aux professionnels de la route.


Professionnels de la route: Le fonds de compensation adopté par la Région

"Le marasme dans lequel notre secteur se trouve actuellement nous oblige à être à l'écoute de toutes les propositions", lance un Joël Mongin bien déterminé à poursuivre les discussions entamées avec l'ensemble des acteurs publics sur la question du carburant. Il y a deux jours, à l'occasion de la commission permanente de la Région Réunion, le rapport sur la création d'un fonds de compensation, le projet de mise en place d'un gazole professionnel et les mesures d'accompagnement pour les transporteurs et autres professionnels de la route, a été adopté.

D'abord, la création du fonds de compensation a pour but de répondre à la hausse de 5 centimes du mois d'avril. La Région entend alimenter ce fonds par les surplus de recettes de l'octroi de mer, non prévues aux budgets des collectivités suite à l'augmentation des prix CAF des carburants. "C'est ce que la Région nous a proposé depuis déjà quelques mois, d'un montant de 2 millions d'euros. J'étais en réunion mardi avec Didier Robert, il a évoqué cette aide. C'est un premier jet mais on peut aller encore plus loin", analyse fermement l'un des porte-paroles des transporteurs, Joël Mongin.

Gazole professionnel... Existera, existera pas?

A l'instar du dispositif appliqué en métropole, la Région propose de mettre en place une ristourne de 0,036 euros par litre, ce qui aboutirait à la création d'un gazole professionnel. Le financement de ce dispositif nécessitera évidemment l'accord des autres collectivités… Pour Bernard Caroupaye, le président de la FNTR, principale fédération des transporteurs routiers à la Réunion, "cela va dans le sens de nos attentes. La Région nous a écouté sur notre volonté de mettre en place un fonds de compensation ainsi qu'un gazole professionnel. Notre souhait est désormais de voir l'enveloppe de 2 millions d'euros être pérennisée en l'intégrant dans la ristourne de 0,036 euros par litre". Mais Bernard Caroupaye relativise vite, "il y a encore beaucoup de travail à faire, et tous ensemble. La Région ne pourra pas y arriver seule".

Michel Allamèle, le président du syndicat des terrassiers de la Réunion, insiste : "Ce sera difficile de mettre en place un gazole professionnel, d'où notre réflexion en cours pour l'importation de notre carburant". Sur cette question, Joël Mongin l'assure, "le président de la Région n'est pas contre nos démarches, l'importation du gasoil ainsi que du GPL sont de bonnes alternatives".

Dans deux semaines, de nouvelles réunions de travail sont prévues à la Région. Réunions qui permettront aussi de plancher sur l'actualisation de la charte de transport, la fixation d'un prix de référence, la création d'une commission de médiation avec les donneurs d'ordre ou encore la mise en place d'un observatoire des transports.
Jeudi 12 Mai 2011 - 13:51
Melanie Roddier
Lu 893 fois




1.Posté par noe974 le 12/05/2011 14:23
Comme d'habitude , ceux qui crient plus fort , gagnent ...
On ne pense pas aux masses laborieuses qui circulent tous les jours sur les routes pour rejoindre leur poste de travail ....
On ne pense qu'aux gros transporteurs qui possèdent de gros jolis camions flambants neufs qui vous dépassent en vous jetant sur le côté ....
On ne pense pas à ceux et celles qui se promènent toute la journée parce qu'ils n'ont rien à faire ...

Monde injuste !

2.Posté par JORI le 12/05/2011 15:44
On attend toujours la contre partie de ces professionnels car pour l'instant tout va dans le même sens surtout les fonds publics.

3.Posté par georgio le 12/05/2011 16:03
Et les consommateurs dans tout cela? Nous sommes pas des vaches à lait!!!

4.Posté par ptit crick le 12/05/2011 16:19
j espere qu ils ont pensé a augmenter leur chauffeur pour certain avec un salaire de smicar et en
possession d un permis depuis plusieurs année j espere qu un jour tous les syndicats vont
se mettre autour d une table pour appliquer LA CONVENTION COLLECTIVE DU TRANSPORT
se qui est déjà appliquable en france et ici ils chechent toujours a gagner pour certain a faire
valoir leur bijoux et a rouler dans des grosses voiture et ilssont meme pas capable d acheter une paire
de chaussure de sécuriter pour leur chauffeur ou encore moins leurs payer les heurses supplementaire

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales