Social

Professeurs: "Il faut arrêter de demander à nos enfants d’aller travailler dans les banlieues"

Ce matin, le collectif Lantant Pou Lanplwa Lokal (LAPLL) a demandé à être reçu par le recteur. Au cœur des revendications, un sujet récurrent : la mutation des jeunes professeurs réunionnais fraichement titulaires du concours vers la métropole.


Professeurs: "Il faut arrêter de demander à nos enfants d’aller travailler dans les banlieues"
Membre du collectif, sympathisants, famille de professeurs mutés ou professeurs en vacance se sont rassemblés devant le rectorat ce matin au Moufia. Le collectif Lantant Pou Lanplwa Lokal (LAPLL) dresse un bilan alarmiste de la situation.
 
"On fait face aujourd’hui à une fuite des cerveaux, qui a une conséquence. On prive les réunionnais de références culturelles et identitaires. On ne permet pas aux élèves de pouvoir se créer eux-mêmes des références, en choisissant volontairement des gens qui viennent de l’extérieur. Ils ne détiennent pas la langue, ni l’histoire, ni la culture et drainent une philosophie assimilationniste" déclare Ghislaine Mithra-Bessiere.
 
Le jeu des mutations
 
Selon le collectif, l’année passée, 212 réunionnais  ont dû quitter l’île car affectés en métropole. 397 postes ont été pourvus à la Réunion, dont 10% accordés à des Réunionnais. Une situation qui fait dire à Georges Potola qu’il y a des réseaux d’influences, des arrangements afin d’attribuer ces postes sous le soleil. "Il faut arrêter de demander à nos enfants d’aller travailler dans les banlieues", appuie-t-il. Le jeu des mutations ? Certes, mais selon lui, cela n’explique pas tout.
 
Monique Dijoux-Turpin, mère d’un professeur de construction mécanique affecté en métropole, désespère de voir revenir un jour son fils. "On n’essaie pas de chercher des solutions pour les Réunionnais. C’est le cas de mon fils qui est en France depuis 8 ans. C’est dur à vivre, surtout quand on ne voit même pas naître ses petits enfants. Je vois mon fils une fois de temps en temps quand il arrive à venir en vacances, ce n’est pas normal. Quand c’est un choix de la personne d’accord, mais lorsque c’est imposé, un moment donné on craque".
 
Ce point de vue est également partagé par Ghislaine Mithra-Bessier. "Les dégâts psychologiques sont énormes lorsque l’on oblige quelqu’un à s’exiler" déplore-t-elle.
 
Une préférence pour les réunionnais qui passent le concours à La Réunion
 
Isabelle B. professeur d’économie-gestion affectée à Paris depuis deux ans, doit faire face à cette situation. "C’est compliqué, c’est toute une famille brisée. Lorsqu’on quitte sa famille, son île, ses amis, c’est compliqué pour tout le monde. Le conjoint ne peut pas toujours suivre ou trouver une situation adéquate en métropole", explique-t-elle.
 
LAPLL demande la plus grande transparence sur les affectations, afin que les Réunionnais qui passent leur concours dans le département obtiennent un poste dans leur académie de manière préférentielle. "C’est le cas dans toute la France métropolitaine, il n’y a pas de raison que cela se passe différemment ici", conclut Ghislaine Mithra-Bessiere.

La délégation a rencontré la direction des Ressources Humaines qui a recueilli les doléances. Le secrétariat général du rectorat assure recevoir la délégation dans les semaines à venir.




Vendredi 12 Août 2016 - 15:30
Laurence Gilibert
Lu 4434 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

67.Posté par CT91 le 15/08/2016 01:51
Au vu de tous ces commentaires, je m'inquiète car on sent monter l'extrémisme et le sectarisme dans les esprits à la Réunion. Le vivre ensemble, la tolérence avec le respect mutuel des autres est en train de voler en éclat. Nos élus politiques locaux et nationaux doivent d'urgence prendre la mesure de la situation.L'état Français ne peu plus continuer avec la même politique des années 1950. A quoi ça sert
par exemple, de subventionner à outance les naissances(alloc, femme seule) sur l'ile alors qu'il n'y a pas de travail, pas suffisamment de logements, que les routes sont saturées et qu'on ne pourra pas bétonner indéfiniment notre petite ile.Si rien ne change, l'ile sera surpeuplée dans un proche avenir et les problèmes sociaux vont exploser. Pour l'instant personne n'aborde ce sujet comme si la question était tabou et pourtant gouverner c'est prévoir...........

66.Posté par un créole ex lenoir... le 14/08/2016 21:00
ben que cet état français cessent de se foutre de la gueule du monde, qu'elle entreprend une politique d'égalité juste et simple ....""nou lé pa pliss,nou lé pa moins"" ala le slogan i traverse partout....

quelle logique il y à de faire des DOM des zones de privilège??? quelle est la logique de cette sur rémunération, de ces primes de vie chère que ces fonctionnaire ne connais pas et qui au passage cautionne l'inégalité dans ces DOM qui s'avère être inefficace "" aux niveaux scolaires,de l'illettrisme, de l'insécurité et du chômages"" ????

est ce que entretenir ces privilèges n'est pas entretenir les ressentiment qui sont présent et pesant dans cette société Réunionnaise??

AFRIK MADA EK L'INDE ET EUROPE ALA MON METISSAGE, mi pe pas avoir de mauvaises pensé pour mes racines et accepté que les gens taillades comme bon leur semble l'histoire pour me justifier l'injustifiable aujourd'hui.... lé bien trop facile et mesquin de faire cela.... et en plus po certain le pire c'est que zot i bafoue zot propre lois pour pouvoir emprofiter "" nous l'avons vue dernièrement avec la nantaise"" faut pas s'étonné que comme elle il y en à d'autre.....

65.Posté par parlamer le 14/08/2016 15:24
@ poste 62 bilinbi
sans nos bateau français vous ne seriez vraiment RIEN, parce que le spermatozoide de votre ancêtre n'aurait pas pu rencontrer l'ovule de votre ancêtre en terre de REUNION FRANCAISE.....
c'est pas insultant, c'est juste de la logique.

64.Posté par parlamer le 14/08/2016 08:39
Ben si c'est avec une barcasse que l'autre il veut protéger des millier de km carré autour de l"ile,
il faut soit qu'il fasse un stage de quelques jours en mer sur le trait de cote a moins de 5 miles,
c'est pas pour rien que les français et les australiens regroupent leurs efforts pour protéger les ressources encore françaises
de plus à Madagascar , il ne connait pas la pêche industrielle faite à l'aileron de requin ?
on prend le requin; on coupe l'aileron puis on remet le requin vivant a la mer, environs 600 requin par bateau thaïlandais ou philippin, etc... et que font les indépendants?

trop occupés à déforester le bois de rose qui part vers le moyen orient, c'est pas la mer qui se vide à Mada , c'est la terre brûlée ou les trafiquants fonts ce qu'ils veulent.
sans les bateaux français il n 'y aurait pas de malgache à la réunion ou peut être après vers 1900....
indépendance , c'est un concept d'adolescent, il faut mûrir un peu
au seychelles, il y a déjà des iles ou la seule indépendance autorisée c'est celle de l'imam , la loi du talion et de la charia est appliquée, faut se renseigner , c'est vérifiable.

63.Posté par Nono le 14/08/2016 07:16
@53 @62 bilinbi

Il ne faut quand même pas exagérer, Madagascar longtemps exploitée et pillée par le colonialisme français, cela fait plus d'un demi siècle que Madagascar est indépendante, et...? Elle se retrouve exploitée et pillée par des politiciens corrompus Malgaches via des entreprises étrangères. Pourquoi voudriez vous que cela soit différent à la Réunion, connaissant l'honnêteté de nombreux élus du cru ? Le système Français est loin d'être parfait, mais c'est un état de droit.

Faire croire que les réunionnais qui veulent sortir de la France qu’ils sont racistes et bêtes relèvent d’une simplicité de l’esprit.

D'accord avec vous, seulement, à la différence des Français qui veulent sortir de l'Europe, la Réunion n'a pas une agriculture ou une industrie qui lui garantissent l'indépendance économique. Allez parler d'arrêter de planter de la canne à sucre pour faire de la culture maraichère, et ces mêmes indépendantistes vous sautent à la gorge. Les indépendantistes Réunionnais devraient plutôt se pencher sur ces sujets là (indépendance économique, énergétique et alimentaire) plutôt que de rabâcher sans arrêt "Maïtropole" et "enfants de la Creuse". Ils n'en seraient que plus crédibles.

L’APLL n’a pas encore compris qu’en acceptant le maître, ils restent des esclaves

Pas faux. Difficile de passer un concours national, de travailler pour l'état Français, et de jouer les indépendantistes ensuite, n'est ce pas?

62.Posté par Bilinbi le 13/08/2016 22:54
Post 61 vous faites un peu trop le deni de l'histoire, où sont passés les malgaches nos véritables ancêtres dans votre récit. Pourquoi voudriez vous que la Réunion indépendante vivrait comme Madagascar longtemps exploité et pillé par le colonialisme français. On pourrait vivre en réunionnais comme vivent les Mauriciens, Seychellois ou d'autres peuples libres. Ou vé fé pèr anou, pou ou la France coloniale serait la meilleure, mais vous semblez oublier que sans les rapines coloniales, votre France ne serait RIEN. Que serait la France sans la Guyane, elle ne serait pas cette puissance spatiale, sans les océans autour de des colonies, votre misérable France serait la 43ème puissance maritime au lieu d’en être la 3ème. Et que serait la France sans le pillage des colonies africaines, hier comme aujourd'hui et çà continue. Vous avez entendu parler de la Franç/afric de Foccar le barbouze qui organisait les coups d'Etats pour installer des hommes à la solde de la France. Pour une Réunion Réunionnaise et libre dans le concert des Nations libres. L'Indépendance serait salutaire, nos mers autour de la Réunion nous appartiendront et le pillage cessera. A bon entendeur salut.

61.Posté par parlamer le 13/08/2016 22:15
La reunion Ile française depuis au moins 1665 ( 100 ans avant la corse )

Petit extrait des mémoires de la congrégation (des lazaristes):

C’est à ces deux Blancs que se joignirent Regnault et ses compagnons. Leurs noms ont été religieusement conservés, c’était justice : François Ricqueboug, Pierre Hibon, Fontaine, Macé, Baillif, Léger, Payet, Robert, Gruchet, Mancel, Cadet, Techer, Mottet, Aubert, Dennemont, Michel Esparon, Belon, Mussard Hoarau, Nativel, Launay, Touchard.
L’Aigle-Blanc quitta Bourbon le 21 juillet et selon d’autres le 2 août ; le Taureau et la Vierge-du-Bon-Port ne quittèrent qu’une quinzaine de jours après. Tous ces navires surent en arrivant au Fort-Dauphin le principal motif pour lequel Monsieur de Beausse ne s’était pas arrêté à Bourbon. Ils le trouvèrent dans un état de santé déplorable ; il mourut le 14 décembre de cette même année 1665.

donc pourquoi un système différent des autres régions françaises?

voulez un système indépendant ? les ignorants ne voient même pas la suite logique : l"indépendance , c'est vivre comme à Madgascard
, avec le même niveau de vie , de soins et de plaisirs ....

60.Posté par CT91 le 13/08/2016 19:29
Il faut abolir le système de sur rémunération actuellement en cours et les primes injustifiées qui vont avec, pour mettre un terme à cet appel d'air artificiel.
Après cela, il y aura de la place pour tout le monde et les arrières pensées disparaitront.
Est ce que les membres du collectif APLL sont d'accord avec cette solution ?
CQFD

59.Posté par Bilinbi le 13/08/2016 16:58
Post 55 vous avez raison, il y a eu effectivement une déportation en masse de jeunes réunionnais, non pas en maîtropole comme vous l'entendez pour brouiller les piste, mais un exil massif de réunionnais vers votre France avec l'intention diabolique de changer le rapport démographique de notre pays, ce que Césaire qualifiait de génocide par substitution. Des enfants ont été volé à leurs parents, pour, parfois servir d'étalons à repeupler votre France stérile. Les enfants de la Creuse, vous avez entendu parler de ce cette région sinistrée ? D'autres réunionnais sont partis pour travailler dans l'usine Simca Chrysler, l'usine au milieu des fleurs disait la propagande coloniale des années 70, chez Simca, pour l'avoir vécu avec mes compatriotes c'était l'enfer, le racisme, la souffrance et l'exploitation. Nos compatriotes hébergés dans les foyers de l'ADEF, une officine du RPR de l'époque louait un F3 entre 1200 à 1500F/mois. Les réunionnais cohabitaient à 6 ou 7 dans ce F3 et dormaient à tour de rôle. Ils étaient contraints de partir, les sankoulers viennent volontairement avec primes et toutes les gracieusetés des avantages coloniaux. Renseignez vous, et vous verrez la différence entre les exilés réunionnais, et les migrants zorèys dans la colonie. Oui, des milliers de réunionnais souhaiteraient retrouver leur pays submergés d'européens essentiellement français, en France ils sont et restent considérer comme des émigrés. Et oui pourquoi pas l'indépendance, pourtant, ce n'est pas ce que revendique lAPLL - qui revendiquent leur qualité de ressortissants français et ose exiger les mêms droits, niant de fait leur qualité de colonisés. Ils ne sont pas à une contradiction près. La libération nationale éviterait à nos enfants l'exil à l'étranger en France.

58.Posté par un créole ex lenoir le 13/08/2016 16:42 (depuis mobile)
car à chaque le traité d'assister, de champions du monde du chômage... vous n'y faites rien pour y remédier à cette image que souffrent la société Réunionnaise, cette île que nous tous prétendent si tellement aimé....

57.Posté par un créole ex lenoir le 13/08/2016 16:38 (depuis mobile)
ce problème colonialiste mérite qu''on en parle et que nous y trouvions solutions..proposé l''indépendance n''est pas sérieux les personnes qui n''ont que ça comme argument sont des personnes qui n''ont pas l''amour de la réunion et des réunionnais....

56.Posté par un créole ex lenoir le 13/08/2016 16:32 (depuis mobile)
ma petite soeur qui était en quatrième aux collèges l''année dernière avait une prof qui fesait cour aussi aux lycées, est ce que c''est normal ce genre de situation dans l''éducation national??? donc cette femme reçois deux salaires plus les avantages

55.Posté par Indépendance le 13/08/2016 15:53 (depuis mobile)
Réfléchissez bien, il y a bien plus de réunionnais en métropole et ailleurs, que de zoreils à la reunion. Soyez honnêtes, si vous voulez la préférence, faudrait logiquement virer les réunionnais de Métropole, chacun chez lui, vive l''indépendance !

54.Posté par Elle le 13/08/2016 15:10 (depuis mobile)
C''est un concours NATIONAL ! Donc, dès l''inscription ils sont avertis d''une possible affectation sur tout le territoire français... ce qui me paraît plus problématique est l''affectation quasi systématique de débutants domiens ou zoreys en zone diffic

53.Posté par Bilinbi le 13/08/2016 14:32
« "C’est le cas dans toute la France métropolitaine, il n’y a pas de raison que cela se passe différemment ici", conclut Ghislaine Mithra-Bessiere, ma pauvre Ghislaine, « ici » selon toi-même c’est la France que tu ne peux nier en tant que ressortissants et citoyenne de la République française (déclaration de l’APLL du 8 juillet 2016) tu sembles reprocher aux citoyens français de France d’avoir les mêmes droits que toi, cela me semble illogique. Dans la vie il faut savoir ce que l’on veut, ce n’est peut-être pas ton cas et cela se comprend malheureusement, il n’est pas facile d’avoir le Q entre deux chaises… Surtout comme Isabelle qui garde toujours la notion de Maîtropole. Le Maître hante toujours l’esprit du colonisé qui se refuse d’être ce qu’ils sont.
Post 6 - C'est une situation récurrente..Oui, nous avons passé un concours national, vous semblez oublier, qu’un concoure national sous entend un concours français. Ce LAPLL n’entend pas remettre pas en cause le statut de la Réunion, la cause de tous leurs malheurs ou de l’occasion de leurs criailleries. Est ce que ces militants accepteraient que la Réunion notre pays deviennent une NATION ? Leurs différentes déclarations laissent bien croire le contraire
Post 7 - Il est juste que les réunionnais veulent rester pour travailler et vivre dans leur pays, ce que font d’ailleurs les français. Sans doute la France n’est pas un goulag, mais peut être un cimetière pour les basanés que sont les réunionnais, ou d’autres étrangers. A coté d’Orléans un jeune réunionnais Loïc Louise de 20 ans a été tazérizé jusqu’à ce que mort s’en suive par les gendarmes français, le jeune Adama Traoré pour avoir servi de coussin à 3 gros gendarmes français a dû « involontairement » cesser de respirer, il en est mort. Sans doute une bavure !!!Vous ignorez sans doute aussi que d’être noir en France blanche c’est presqu’un délit, de faciès la di… Lucas, Etudiant de 20 ans, relaté dans Le Nouvels Observateur du 9 08, français et noir, il a subit 24 contrôles policier en 6 mois.
Post 16 – certains français européens manifestent bien pour sortir de l’Europe, je ne pense pas qu’ils sont racistes. Faire croire que les réunionnais qui veulent sortir de la France qu’ils sont racistes et bêtes relèvent d’une simplicité de l’esprit.
Post 19 – vous avez raison, mais le courage manque à ces militants de l’occasion de se faire entendre. Garrotés dans la limite de leur liberté d’expression, non prêts à remettre en cause les petits avantages et privilèges égoïstes de la coloniale, ils gardent le bâillon et ne font que bégayer ce que d’autres ont fait bien avant eux en 1946.
Post 21 – au moins tu es clair, et tu l’affirmes qu’il n’est pas question de l’indépendance, Mais de savoir pourquoi on fait partir certains alors que des postes peuvent leur être attribué localement. Dalon, le colonial français applique la doctrine du sinistre Mesmer « du Peupler blanc » - En fait c’est le maître qui décide si tu dois aller dann karo kann, ou sinon curé les chiottes. Comme l’affirme l’apll, tu restes un ressortissant citoyen français – c’est la France qui décide de ta destinée. L’APLL n’a pas encore compris qu’en acceptant le maître, ils restent des esclaves, justes bon à batt roulèr ek kayanb pou fé vni touriss. Le pouvoir colonial n’a rien à foutre de leurs jacasseries.

52.Posté par loyada le 13/08/2016 13:45
ministere del l education nationale ou...ministere de l education reunion , police nationale ou police reunion , alors choisir concours reunion et non concours nationale

51.Posté par David le 13/08/2016 13:35 (depuis mobile)
Pour ce qui est de la préférence régionale, elle existe déjà ! Les Réunionnais ont droit à une bonification pour CIMM (Centre d''Intérêts Matériels et Moraux) qui les favorisent largement par rapport à un non originaire... Pas en métropole !

50.Posté par cmoin le 13/08/2016 13:21
Dans ce cas,qu'on fasse dégager tout les réunionnais qui travaillent en métropole!!

49.Posté par Pas convaincant le 13/08/2016 12:46
Précision:

J'ajoute encore une chose: il me semble (sauf erreur, merci de donner des précisions chiffrées, si on est pas d'accord, car je peux me tromper, mais à vue de nez...) qu'il y a déjà énormément de réunionnais(es) né(e)s iiçi dans l'EN. Alors 2 ou 3 qui vont faire leurs "armes" en métropole, franchement, pour l'identité culturelle, je ne vois pas trop l'impact réel.

48.Posté par Pas convaincant le 13/08/2016 12:42
Toujours la même rengaine: "don a nou post a ter là!"

Oui, sauf que, quand on passe le concours, on sait à quoi s'attendre: partir pour quelques années. Ou alors, on passe pas le concours. Et puis, partir, travailler ailleurs, même si ça poeut être difficile dans un premier temps, ça ouvre quand même l'esprit et donne un peu d'expérience. Sans compter le système de bonifications qui permet à plus d'un de revenir au pays.

Et on peut toujours choisir de faire autre chose qu'enseignant, non?

De plus, je suis gêné d'entendre parler de fuite des "cerveaux", de "références culturelles", de discours "assimilassionniste" des personnels nés ailleurs..

D'abord, arrêtons de parler de fuites de cerveaux: il y a beaucoup de réunionnais qualifiés sur l'ile, et ne mélangeons pas les termes (l'expression fuites des cerveaux concernant surtout les départs vers l'étranger de savants, chercheurs, hauts diplômés, ... français, mais pas de "simples" bacheliers ou bac + 2 ou 3).

De plus, que je sache, quand on rentre dans l'administration, on doit être neutre politiquement. Le contraire est dangereux et inacceptable, dans une république égalitaire, laïque, démocratique.

Certes, celui/celle qui est né(e) ici, et connaît bien la langue, a un avantage par rapport à un personnel "débarqué" d'ailleurs,: mais est-ce suffisant en matière d'éduction à valeur nationale?

Et est-ce vraiment une garantie d'être une "référence culturelle" pour des jeunes. On peut être né ici ou ailleurs et être une truffe (pour rester poli).

En réalité, ce qui compte à mon avis c'est l'envie d'enseigner, et la méthode. Et ça, je crains que ça n'échappe en grande partie au lieu de naissance...

J'ai en fait l'impression que tout cet argumentaire ne tient pas la route et est en fait un moyen pour 2 ou 3 qui ont monté cette "assoc" de chercher à ne pas partir. Je me trompe?

Au fait, si on parlait des avantages de l'EN par rapport à d'autres métiers?

47.Posté par Pierre Balcon le 13/08/2016 12:31
à post 37 :Ce qui empêchera justement La Réunion d'accéder à plus d'autonomie c'est que des exaltés puissent tenir ici ce genre de discours .
La raison y perd son latin dans cette folie du langage où les mots ne signifie plus rien .
Qu'il nous dise ce qu'il entend par : continentaux , insularité , contrepartie , colonie , indépendance , peur , résultat positif , perdre , avenir , richesse marine , énergie, territoire , respect , bataille, agitation , destin , se prendre en main , dignité , culture , génocide , substitution ...
La politique ne peut être envisagé comme une psychothérapie sur le divan de notre république généreuse .
La question est alors de savoir ce qui rend possible un discours qui nie la possibilité de son énoncé .
Il faut sans doute aller voir du côté de chez Freud .
Quant à KLD son cas est d'un autre ordre .
L'âme d'un socialiste est un véritable champ de bataille et l'on sait que les guerres civiles sont les plus cruelles.
Je lui conseillerai la lecture de Nietzsche qu'il a trop vite jugé et qui pourrait utilement l'éclairer sur la généalogie de sa morale . Il n'y trouvera aucune "altruisme" mais une défense de son moi égoïste , paresseux et un peu¨menteur .
Dans l'ordonnance que je lui prescrirais volontiers je lui recommanderais d'éviter l''exorcisme des pulsions territoriales de son ego par les contorsions idéologiques de la préférence régionale . Il finira comme Doriot. et prendre sa carte au FN qui adore aussi les cultures régionales .
Il n'est pas non plus recommandé de se soigner au hasard en fouillant dans la boîte à pharmacie du voisin ! Les " catégories" que nous offrent l'élection américaine ou plus loin la révolution française ne sont pas encore des médicaments génériques . Il vaut mieux préalablement à leur ingurgitation recueillir l'avis de l'agence de santé citoyenne..

46.Posté par PATRICK CEVENNES le 13/08/2016 12:22
fukcd473
Sérieusement, les "tartuffes" sur les photos de cet article sont vraiment des "cerveaux" ?

Sans vouloir faire un "délit de faciès", ils ont plus la tronche de dernier de la classe ! Mdr !

Plus sérieusement, s'il y avait des cerveaux dans l'Éducation nationale, cela se saurait. Que les cerveaux nous expliquent pourquoi 140.000 élèves quittent encore et encore le système scolaire sans diplôme !

Si je reprends le blabla de la séquence vidéo avec les 2 illustres cerveaux qui déblatèrent un tertre de connerie sur les 397 arrivants, 10% sont des réunionnais. Donc ça fait 39,7 réunionnais !!!! Et le 0,3 il est passé où ?
Vous êtes bien les représentants de la crème de la crème ! Plus tartuffe que vous on meurt ! Mdr !

PS : Votre missive, vous auriez du l'envoyer à l'alimentaire de service de la Région Ile de France ! Trop "con" ces cerveaux de la Réunion !

45.Posté par alexandre le 13/08/2016 12:20
Bonjour à tous ,

Je souhaite apporter mon témoignage car j'ai siégé pendant longtemps dans une commission locale et j'avais accès aux listes ainsi qu'aux cv des personnes qui postulaient dans les centres de formation pour les jeunes et les adultes à la Réunion.
Ce centre de formation géré par l'Education Nationale donc par le Recteur procédait chaque année à des recrutements de formateurs à 4000€/mois. Quel n'a pas été ma stupéfaction lorsque j'ai exigé la transparence sur les recrutements des formateurs . 90% des dossiers venaient de la métropole et j'avais bien compris qu'il y avait une filière . Lorsque j'ai demandé des comptes on m'a expliqué que ce recrutement se faisait essentiellement sur la base des cv et des expériences. Je suis moi même professeur et je connais bien les rouages car j'ai une bonne expérience syndicale . Je n'ai pas du tout été convaincu par les explications de la directrice de ce centre. Bien évidemment au Rectorat de la Réunion il se passe aussi des choses pas claires la pression politique est très forte mais quand il s'agit de défendre l'emploi locale cette pression est la bienvenue.

44.Posté par Blanche neige le 13/08/2016 11:57 (depuis mobile)
Bravo à LAPLL d'' avoir le courage d''informer et dénoncer . Ne nous voilons pas la face si il n''y avait plus de surémuneration et avantages il y aurait plus de postes libérés pour les réunionnais.y a t il autant de postulants pour st Pierre miquelon?!

43.Posté par Kld, le réveil le 13/08/2016 11:44 (depuis mobile)
Parler de ses potes du hamas et consort, il n''est pas fort ! Mais là, c''est l''exemple typique de l''hypocrite. "Vive la france", mais de préférence sans les français de là bas ! Bon des français de mayotte, de mada, ça peut aller...

42.Posté par cmoin le 13/08/2016 11:39
A poste 37,
L'indépendance?Aaaahhhh!!
Si la Réunion devient indépendante,elle est fichu!!Réfléchissez aux centaines de millions,voir milliards(NRL) que la france et l'europe nous donne généreusement pour nourrir les réunionnais assistés, les politiques véreux,éducation,administrations,etc,...!!!
N'importe quoi!!

41.Posté par Ti coq le 13/08/2016 11:38 (depuis mobile)
Arrêté pleurer les gars la situation n est pas si dramatique les mouvements sont assez rapide et les mutations transparentes. Le concours est un choix qui faut assumer jusqu'au bout. Regarde les autres administrations c plus difficile.

40.Posté par La vérité vraie... le 13/08/2016 10:41
Le bal des faux-cul dans les commentaires. Un lot de sarda en service commandé ? Une seule solution et nous verrons si ces continentaux aiment l'insularité comme ils le prétendent : suppression définitive et immédiate, sans contrepartie, des avantages coloniaux de la fonction publique (vie chère et tutti quanti).
Alors si rien : OUI L’INDÉPENDANCE ! N'AYONS PLUS PEUR ! Un référendum et vite : avec le résultat positif ça va trembler dans les instances ministérielles : perdre La Réunion, c'est perdre l'avenir (la richesse marine et énergétique du XXIe siècle de la France dépend de son territoire ultra-marin !!!), aucun politique ne s'engagera sur cette voie et préférera céder (d'après vous comment la France achète la paix sociale à Mayotte et calme l'agitation comorienne sur le destin de cette île ? On critique souvent, mais au moins là-bas on a su se faire respecter : en 10 ans seulement ils ont gagné plus de batailles que les autres DROM en 70 ans de départementalisation).
Réunionnais, il faut se prendre en main : un peu de dignité si nous voulons avancer pour l'avenir de nos enfants. Sinon, dans 30 ans la culture de cette île aura disparu.
Le génocide par substitution évoqué par A. Césaire est en marche...

39.Posté par Ravine le 13/08/2016 10:31
Des solutions existent :
- Suppression des primes d'installation " cocotiers "
- De la sur-rémunération de 53%
- Des congés bonifiés dans un sens ou dans l'autre
- Des retraites indexées, liste non exhaustive et le tri sera vite fait entre ceux qui aiment vraiment cette île et les profiteurs du système post colonial ....
Allez chiche quel gouvernement s'y attaque !!!!

38.Posté par DADI le 13/08/2016 08:44
Je n'ai pas lu l'article: je me suis arrêté au nom de l'association: devoir lire à haute voix pour comprendre par la phonétique ce qui est écrit !
Le créole ce n'est pas du petit nègre et vouloir cacher l'origine du mot français traduit bien l'esprit de cette association et cela m'a suffit.
( ...)

37.Posté par QI 70 Réunion le 13/08/2016 06:44
La CBP ou Compagnie des Baiseurs de Paquets est surtout motivée pou gagn la surrémunération. L'arzzzzzzzzzent fait la vocation, rien à foutre d'ouvrir les jeunes aux mondes; rest don case moman . A salaire égal avec un prof métro, il y aurait moins de prétendants ...

36.Posté par Babeuf le 13/08/2016 03:34
Bravo LAPLL ….
Cependant vous raisonnez avec votre cœur mais comme des casseroles !
Vous voulez que les cerveaux réunionnais restent à La Réunion et vous ne voulez pas reconnaître les lois qui régissent notre administration.
Pourquoi mettre la charrue avant les bœufs ?
Commencez par demander l’indépendance de l’Ile avec pour corolaire suppression des subventions de la France et de l’Europe, du RSA, de la continuité territoriale et de tous les avantages octroyés par la mère Patrie.
Fini les travaux pharaoniques, la route des tamarins, la route du littoral, le tramway ou le train pour relier les grands centres !
Fini les primes pour l’agriculture, fini les salaires pharamineux des élus qui s’engraissent sur votre dos !
Les fonctionnaires zoreilles rentrent en métropole, ils sont remplacés par des fonctionnaires réunionnais qui seront payés avec parcimonie puisqu’il n’y aura plus de sous dans les caisses.
La vie économique s’écroule, les investisseurs quittent La Réunion.
Plus de sous pour importer des voitures, du carburant? Ce n’est pas grave nous nous mettrons tous à la savate deux doigts !
Conclusion : La Réunion devient un petit Madagascar !
Les cerveaux réunionnais sous-rémunérés quittent l’île pour aller là où ils seront payés correctement !!!
Est-cela que vous voulez ?????



35.Posté par Louis Pariot le 13/08/2016 02:00
Euh... zot i vé un emploi de professeur mais i gaign pa écrire français ou kwé ????
kossa sa la commencer la phrase par Estiment.... Un peu plus loin souhaitent... puis demandent...
Quel torchon de mauvaise littérature !!! Aou fé honte La Rényon :(

34.Posté par CT91 le 13/08/2016 01:39
C'est une problématique qui concerne en premier lieu nos élus.
Ou sont ils ? Que font ils ?
C'est bizarre, les rénioné veulent des postes à la Réunion mais quand on regarde les décideurs originaires de la Réunion, on ne voit pas d'action sur ce sujet ou sur le prix du transport aérien.

33.Posté par que se soit écris le 13/08/2016 01:03
priorité aux réunionnais a la Réunion

32.Posté par sylvain le 13/08/2016 00:19
Certains profanes préconisent l'envoi des profs chevronés dans les zones difficiles or ces enseignants sont majoritairement âgés et donc moins résistants à la violence qui sévit quotidiennement dans ces lieux. Ce serait les exposer à une dégradation de leur santé et du même coup priver l'éducation nationale de leur compétence durant des périodes plus ou moins longues. Rappelons que le stress et l'énervement induit par les incivilités des perturbateurs expose à des AVC ou à de la dépression par exemple.

La vraie solution face aux élèves qui, par leur comportement, détruisent l'avenir des bons éléments désireux d'apprendre serait le transfert de tout perturbateur dans des unités d'apprentissage fonctionnant sur un mode militaire avec les punitions qui vont avec (cachot, corvées...). Ainsi, l'éducation nationale porterait bien son nom puisqu'elle leur apprendrait dans ce genre de cadre le respect de la règle, le goût de l'effort et toutes les valeurs non héritées de l'éducation familiale lorsqu'elle existe.

Tant que les politiques resteront dans l'angélisme et la tartuferie l'école de la France d'en bas se dégradera en abaissant la qualité de la formation de trop nombreuses générations d'élèves.

31.Posté par Antimalloki le 12/08/2016 23:52 (depuis mobile)
Poste 19 . Demande plutôt à ta mer ....... Si sa te plai pas 4 vols tout les soirs vers Paris.... Bonnr journee

30.Posté par Antimaloki le 12/08/2016 23:48 (depuis mobile)
Créole poule blanc i aime mange le Ki son camarade . Zoreil assez fait va gagne coup patte avec cop noir

29.Posté par kld le 12/08/2016 22:40
une petite dernière pour les comiques jacobins comme post 19 ( pour le malcomprenants , voir la triste histoire framçaise entre jacobin et girondin , plus prosaïquement et "contemporainement" entre nationalistes abscons et respect des cultures régionales qui n'est pas antinomique avec une identité nationale sauf pour les esprits réducteurs et frustrés ........) , oui à une affectation régionale , malgré le "sempiternel " argument du concours "national"................, oui à une affectation régionale , pour chaque région framçaise ............. le jacobinisme tue l'esprit républicain , encore plus sur une "ile" ................ mais bon , la route est longue ............

28.Posté par soyons clairs le 12/08/2016 22:22
Le probleme est general et c'est de pire en pire ce qui va finir par provoquer des réactions de plus en plus fortes vu le chomage local insupportable et les elus locaux feraient bien d'y prendre garde.
Dire les choses cela ne plait jamais à ceux qui profitent bien du système et ils sont bien nombreux.

27.Posté par kld le 12/08/2016 22:21
post 19 est vraiment la caricature de la couillonisme assimilationiste comtemporaine ., rien de nouveau , hélas .

vive la Réunion dans la France mais sans le manichéisme fatigant et stupide de post 19 .c'est pas gagné ! On les supporte de mwin en mwin , one by one ............ j'y crois , cest manichéens jacobins tirant vers le bas ou le populisme commun , on les aura ; tien bo larg pas !

26.Posté par kld le 12/08/2016 22:17
allez post 19 nous ressert la soupe annuelle ..........rien de nouveau dans la connerie jacobine ............ assez tarz nout gueule les post 9 et consort .........

post 21 a tout dit avec justesse et intelligence , , merci LI !

mais bon , le manichéisme ressortit tous les ans que Dieu fait par les post 19 et consorts .on les connait , on "vous" a déjà vu et entendu depuis tant d'années !!!!

25.Posté par Comme d''''habitude le 12/08/2016 21:55
À ce que je vois , c'est la période où les cons menteurs et désinformateurs sont de sortie ,comme souvent au mois d'août...
Ils sont comme les moustiques , ils reviennent et ils font suer avec des arguments racistes comme souvent chez ce genre d'aigris et de profs ratés ( dans le sens où ils se cherchent un autre moyen d'exister car leur métier les emmerde et ils y sont sans doute nuls )
Quant à la fuite des cerveaux, laissez nous rire , ces mecs n'ont pas de cerveau , tout juste une cervelle ( et encore je ne suis pas certain qu'elle soit mangeable )

24.Posté par li le 12/08/2016 21:51
Il n est point question d indépendance
Mais de savoir pourquoi on fait partir certains alors que des postes peuvent leur être attribuer localement.

23.Posté par li le 12/08/2016 21:47
Concours national
Pas régional

Mais histoire de transparence
Peut on nous communiquer la liste des 397 mutés et domaines d enseignement
Qu on puisse comparer avec ceux des 212 mutés.
Oui quel est celui qui osera dévoiler le pot aux roses

22.Posté par Hypocrites le 12/08/2016 20:56 (depuis mobile)
Ayez au moins le courage de réclamer l''indépendance pour être crédibles, sinon ne passez pas des concours au niveau national. Le beurre, l''argent du beurre et le séant de la crèmière qu''il vous faut. Le kld est bien moins prolixe sur d''autres sujets.

21.Posté par Zarbi le 12/08/2016 19:49
Il n'y a pas que les jeunes profs réunionnais qui sont mutés en ZEP ( ou en ZUS comme on veut ) : c'est le lot commun de TOUS les jeunes profs , métros et réunionnais compris .
Alors que la logique voudrait que ce soit les vieux briscards qui aillent "au feu" dans les banlieues islamo-racaillisées , non , l'EN dans sa couardise et sa hantise de perdre son monopole syndical préfère envoyer les jeunes au casse pipes .
Beaucoup démissionnent avant la fin de leur 1ère année , une partie se retrouve à la Verrière .
Le mamouth ne se laisse pas intimider par les récriminations ; il faut des jeunes à envoyer au sacrifice ( il y aura encore des dizaines de milliers de postes vacants à la rentrée ) , dans le 93 vous êtes propulsés "prof" avec 4,6 / 20 de moyenne au capes .

20.Posté par cmoin le 12/08/2016 19:39
C'est comme si je voulais être pompier et que je ne voulais pas aller prés du feu!!!

19.Posté par cmoin le 12/08/2016 19:38
Sortons de la france est toujours autant raciste et bête!!

18.Posté par cmoin le 12/08/2016 19:34
Non,quand ils ont passé le concours,ils savaient qu'ils pouvaient être envoyé partout en france!!
Ils croyait pouvoir rester toute leurs vie à côté de maman/papa???!!!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales