Faits-divers

Procès en diffamation: Marco Boyer relaxé

Jeudi 3 Novembre 2016 - 17:17

Marco Boyer comparaissait ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Le maire de la Plaine-des-Palmistes, mis en cause pour diffamation, a été relaxé.

"Il a été relaxé immédiatement, puisque j'avais mis en avant un moyen imparable : la prescription de l'action", indique son conseil, Maitre Jean-Jacques Morel. "C'est un soulagement et une satisfaction pour lui d'avoir gagné cette affaire"

Pour rappel, il était reproché au premier magistrat d'avoir tenu des propos diffamatoires à l'égard d'une contractuelle de l'école Claire Hénou et de son directeur. Propos qui avaient été diffusés par le biais d'un courrier distribué aux administrés.

La prescription ayant suffit à la relaxe, le fond n'a pas été jugé. 
MA (marine.abat@zinfos974.com)
Lu 1732 fois



1.Posté par Technicien de maintenance le 03/11/2016 17:43 (depuis mobile)

Tout ce merdier alors qu''il y a prescription !!!
Le tribunal fait du bénévolat ?? Plutôt des heures supp !!!
Ils sont mignons les Pignons !

2.Posté par un citoyen le 03/11/2016 20:11

Si la prescription a frappé c est que l'action publique n'a pas été mise en route dans les bons délais ( surcharge de la justice peut être ou tout simplement manque de réaction dans les temps de la victime etc...), trop facile pour l'avocat mais le fond n'a pu être jugé cependant le fond est il non fondé..................................................... : c est une question qui reste en suspens car notre société n'a plus de moralité et ses élus également qui sont les reflets de notre société.............
Aucune fierté à retirer pour cet élu ou pour cet avocat dans cette affaire ............................

3.Posté par kld le 03/11/2016 20:34

"la prescription de l'action", ti morel est content que ce soit juste "la prescription" /.certains se contente de peu . easy !

4.Posté par Aliette Rolland le 03/11/2016 21:55 (depuis mobile)

L'aide juridictionnelle votee en Conseil en faveur de Mr le Maire porte ses fruits apparemment.. Les administrés sont-ils en droit de savoir combien la commune devra débourser pr payer cette relaxation ?

5.Posté par GIRONDIN le 03/11/2016 22:00

kld
Et oui mon ami ! Le zavocat a trouvé une perle avec le coupeur de palmiste

Le zavocat a été interrogé au tribunal où à la permanence des républicains ?

6.Posté par moi le 04/11/2016 05:42

L'amitié n'a pas de discours négatif, n'a pas de compromis, l'amitié est la clé de la communication entre les personnes qui la créé et l'entretienne. Cela doit être notre part d'humanisme et d'empathie vers nos amis autant que ceux qui ne sont pas encore nos amis, n'est-ce pas ?

7.Posté par plainedespalmistes le 04/11/2016 05:46

Il y a 1 an .... fin du mois d'octobre 2015 , mon école , mes élèves , mes collègues et moi-même avons eu à affronter un "cyclone" à la Plaine des Palmistes .
Ce qu'on peut critiquer, c'est cette prééminence exclusive donnée à l'homme, car cela implique tout le reste. Si l'homme se montrait plus modeste et davantage convaincu de l'unité des choses et des êtres, de sa responsabilité et de sa solidarité avec les autres êtres vivants, les choses seraient bien différentes.
Ce n'est peut-être qu'un espoir.

"La critique est une chose bien facile ! On attaque avec un mot et il faut des pages pour se défendre."
(Jean-Jacques Rousseau)

Avec le recul je terminerais en disant que la plus haute critique est en fait le journal de notre âme. Celui-ci fascine davantage que l'Histoire car on y trouve que soi-même. Il a bien plus de charme que la Philosophie car son sujet est concret et non abstrait, réel et non vague. C'est l'unique forme civilisée d'autobiographie car il ne rend pas compte des événements mais des pensées de notre vie, ne rend pas compte des accidents matériels de notre vie concernant les actions ou les circonstances mais des états d'âme et des passions imaginatives de l'esprit.
Allons de l'Avant !

La Forme , le Fond ... je m'en fiche !

8.Posté par christian le 04/11/2016 08:17

Bonjour ,
Tellement d'autres choses à juger et pour un oui , un non : Tribunal
Té lo band magistra na dote zose à fére que sa
Ou dit un bougre 1 cosement : Diffamation
Ou dit un mot zenti un femm dann sommin : harcélement
ou met un ti mo dans zinfos : censuré ou tribunal si lo zaffair la écrit
ou bloc un do mond dazéreu dant out case et ou langett à li : procés son lavoca et ou y rent son place

Té quel zistisss

9.Posté par carla le 04/11/2016 08:22

Malgré les dire de l avocat ont lui tir dessus sans savoir ont lui fait un procès sans audience ou tribunal mais mesquine de leurs part toute citoyens ont droit à la présomption d innocence

10.Posté par mi dit sake mi pense le 04/11/2016 09:05

un seul commentaire: INTOUCHABLE! et ce politicien est fier d'avoir été relaxé alors qu'il s'est conduit de manière détestable et indigne (et je pèse mes mots) pour un premier magistrat d'une ville! justice de merde

11.Posté par jean claude payet le 04/11/2016 10:13

merci de ne pas generaliser sur la qualite des hommes surtout en prenant l'exemple pei qui n'est vraiment vraiment pas un exemple

12.Posté par kersauson de (P.) le 04/11/2016 13:46

j espere qu ils vont faire appel
car les faits reprochés a ce triste sire boyer sont INACCEPTABLES

il DOIT ETRE CONDAMNé !
ce SINISTRE INDIVIDU ne l emportera pas
"la prescription" /.certains se contentent de peu !!
povr pleutre qui a eu peur d un VRAI PROCES §

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 08:07 Deux mineurs voleurs de moto interpellés

Mardi 17 Octobre 2017 - 07:29 Il menace sa mère de 81 ans avec un sabre