Procès du Foyer de Terre-Rouge

Procès du foyer de Terre Rouge: le procureur ne croit pas à la naïveté des élus

Le procureur Laurent Zuchowicz a requis des peines de trois ans d’inéligibilité à l’encontre de Nassimah Dindar, Jean-Jacques Vlody, Bachil Valy et Michel Soucramanien devant le Tribunal de Saint-Pierre ce jeudi après-midi. Des peines assorties de 4 à 6 mois de prison avec sursis et d’amendes allant de 10.000 à 30.000 euros. Il a soulevé plusieurs points lors de son réquisitoire.


Procès du foyer de Terre Rouge: le procureur ne croit pas à la naïveté des élus
"Je veux bien que l’on se pose en sauveur de l’emploi mais dans cette affaire, il y a eu autant de gens qui ont perdu leur emploi que de gens qui en ont trouvé un". Le ton est donné par le procureur. Pour ce dernier, "il ne faut pas inverser les rôles".


Il rend hommage à l’ancienne directrice du foyer de l’enfance de Terre Rouge, Mme Brelle dont il salue le "courage et la persévérance. Elle a dû se retrouver seule en situation d’adversité". Pour lui, difficile d’imaginer que Nassimah Dindar n’ait pas été au courant de ce qui se passait. "Les petits arrangements, ce qui se passe aux étages supérieurs a mis en péril le fonctionnement du foyer".

Remplacer massivement le personnel qualifié avec des personnes non-qualifiées a eu des conséquences

Le procureur rappelle également la préoccupation première : le fonctionnement de cet établissement accueillant un public de jeunes personnes en difficulté, l’établissement qui devait continuer à fonctionner alors même que plus d’une dizaine de postes n’étaient pas renouvelés. "Remplacer massivement le personnel qualifié par des personnes non qualifiées a eu des conséquences sur ces enfants", souligne Laurent Zuchowicz.

Au delà de l’intention de "vouloir faire pleurer dans les chaumières", il recadre le débat non pas sur les hommes et femmes politiques mais bien sur les pratiques employées. "On franchit une limite lorsque le système est verrouillé, et que les gens n’arrivent à trouver un emploi que par le biais des élus et parce que l’on gravite dans le cercle politique de ces élus".

Laurent Zuchowicz tient également à qualifier les faits de manière précise. "Le favoritisme, c’est la récompense d’un engagement en faveur d’un élu". Il conclut en appuyant la caractérisation des faits. Selon lui, il y a bien atteinte à l’égalité d’accès à la fonction publique, produisant des effets "catastrophiques dans la sphère publique" ainsi que des effets immédiats sur le foyer. "Ces enfants étaient déjà assez en difficulté comme ça, il fallait assurer leur sécurité".
Jeudi 10 Mars 2016 - 22:45
Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 5490 fois




1.Posté par Étrange le 10/03/2016 22:52

Cela me rappelle des agissements dans une commune de l ouest. Aurons nous le même verdict ?

2.Posté par Cassandra le 10/03/2016 23:01

Mr le procureur, après cette épisode, il serait temps d'ouvrir les yeux dans les intercommunalites.
Ou on recrute la femme d'élu qui avait pourtant un emploi.
Qui est recruté sans appel à candidature.
Faut il rappeler à ces élus, les règles en matiere de recrutement dans la fonction publique.

3.Posté par Mdr le 10/03/2016 23:02

Jmv président du Département, la on sera bien....

4.Posté par Athena le 10/03/2016 22:02

Bravo Monsieur le Procureur pour la clarté de votre discours ! Vous devez en savoir des choses sur les turpitudes des élus ... mais votre travail ressemble à celui de Sysiphe !

5.Posté par Observer le 11/03/2016 01:13

J'ai peur que tout cela finisse "en lo d' boudin", comme à St-Paul où sévit le plus grand "prométèr ptit donnèr", le plus grand clientéliste politique du pays qui semble bénéficier d'une certaine bienveillance alors que ses trophées pas trop catholiques se multiplient...

6.Posté par papi le 11/03/2016 02:30

QUE JUSTICE SOIS FAITES QUE DES SANCTIONS EXEMPLAIRES SOIENT PRONONCER POUR QUE DE TELLES PRATIQUES SOIENT BANNIES A JAMAIS ON NE PEUT PAS DIRE QUE L ONT SIGNE DES DOCUMENTS DANS L IGNORANCE TOTALE UNE FAÇON DE REJETER SES RESPONSABILITÉS QUE LES SANCTIONS SOIENT PRONONCES ET SANS APPELS L ÉGALITÉ RÉELLE ENTRE TOUS LES CITOYENS TOUS ÉGAUX EN DROITS ET DEVOIRS .

7.Posté par Pamphlétaire le 11/03/2016 03:44

Il faut peut-être rappeler et apprendre à certains que le parquet en vertu du principe "La plume est serve mais la parole est libre" ce qui veut dire que l'obéissance se limite seulement aux réquisitions écrites de sorte que les magistrats du parquet peuvent faire des observations orales librement pendant le procès, comme semble l'avoir fait le procureur Zuchowicz.. Après je dirais que chacun interprète à sa manière les paroles comme il le souhaite en raison du degré d'affinité ou de l'estime qu'il porte à telle ou telle personne.

8.Posté par Marie le 11/03/2016 06:33

Mme Miranville, Maire de La Possession, devrait retenir cette définition du favoritisme : "récompense d'un engagement en faveur d'un élu" dixit le procureur de la République. Alors quand elle répond à la presse qu'il n'y a aucune obligation d'organiser un jury ni un appel à candidature et que le recrutement de son futur copain-ami en qualité de directeur de la communication est légal … je rigole … : Il y a bien atteinte à l'égalité d'accès à la fonction publique !

9.Posté par green leaf le 11/03/2016 06:35

pfff c'est juste un peu de cinéma avant de les blanchir, comme d'hab.

faudrait pas que le bon peuple pense que tous ces gens s'entendent comme cul et chemise et que la justice est une parodie.

on garde les condamnations pour les automobilistes bourrés, les jeunes désœuvrés qui font une connerie, ou les papys qui plantent zamal.

10.Posté par agent 974 le 11/03/2016 06:47

Que les juges fassent leur travail en leur âme et conscience. Sans peur, et aussi sans agressivité. Si les élus ont fauté, qu'ils soient punis au plus tôt (procès 8 ans après !). Les fonctionnaires ont-ils obéi aux ordres des élus d la majorité de l'époque ? A suivre

11.Posté par Eno2016 le 11/03/2016 07:03

"Je ne le savais pas ..." , "Moin té coné pa !"

Ces réponses sont du bidon .... Il y en a qui prennent le Procureur , le vrai qui n'a peur de rien , pour un "naïf" , un imbécile , à la limite , "un couillon" ....

Juste peine demandée !
Espérons que cela corrigera certain "élu" qui se croit au-dessus les lois de notre République !

Je demande à ce que les amendes soient payées par les coupables de leurs poches et non par la collectivité !

12.Posté par Entretien d'embauche le 11/03/2016 07:05

Au USA : quelles sont vos compétences ?
En France : Vous avez quoi comme diplôme ?
A la Reunion :Vous venez de la part de qui ?

13.Posté par ET OUI le 11/03/2016 07:12

"Elus" et "Naiveté" : il y a une antinomie, là non ?
Le principe d'égal accès de tous à l'emploi public n'est strictement pas appliqué à la Réunion.
Quel Elu peut se prévaloir de n'avoir jamais embauché pour des raisons politiques, amicales, familiales, ou autres ? Personne !
Et pour première cause : la trop grande indulgence du service du contrôle de la légalité de la Préfecture qui sous prétexte d'un taux de chômage élevé dans l'île et d'une situation sociale compliquée, fait preuve d'une trop grande largesse avec ces élus employeurs. C'est simple : il n'y a plus aucun contrôle sur les contrats de travail signés par les collectivités locales !

14.Posté par Zozo le 11/03/2016 07:13 (depuis mobile)

Et si on parlait aussi de la "Préférence Régionale"?
Le concept de "compétence égale " sur laquelle elle s''appuie n''est qu''un voile pudique sur un bon gros délit de discrimination.
Que fait la justice ? Les élus démagos sont-ils au dessus des lois?

15.Posté par Pro No Stick le 11/03/2016 07:20

et si le procureur voulait bien également évoqué le vote pour un élu ou l'investissement dans sa campagne, pour un ti contrat..alors la boucle sera bouclée!!

16.Posté par Ben voyons le 11/03/2016 07:23

Tant qu'on y est ! pourquoi pas aller regarder du côté des chambres consulaires CCI CMA et Apfar ?

17.Posté par enfermez les le 11/03/2016 07:30 (depuis mobile)

La justice ce n''est pas que pour les pauvres. Dans leur collectivité,ils magouillent autant. Des musulmans,des riches,plusieurs de la même famille . Votre CV se perd au profit d''une autre personne. Justice des hommes aujourd''hui, demain divine.

18.Posté par citoyen le 11/03/2016 07:36

Averell Dalton y connait pas que c'est lu lé plus couillon dans la bande des quatre? la neige la plaine des cafres l'a givre son cerveau; le bleu son costume sera bientôt rayé avec bandes jaunes, Rantanplan y attende à lu Domengeod

19.Posté par Je dis le 11/03/2016 07:36 (depuis mobile)

10 000€ d amende c''est tout?avec 3 mois d indemnités ils auront tout rembourser! C''est du n''importe quoi dans ce cas faisons comme eux magouillons . Les élus doivent montrer l''exemple et respecter la loi. Eux plus que quiconque! Ils vont recommencer.

20.Posté par David le 11/03/2016 05:14

Enfin un procureur qui fait son travail,il faut mettre de l'ordre ici surtout au niveau des politiciens repris de justice qui ont encore des responsabilité au niveau des communes..il faut arrêter avec tout ces choses

21.Posté par Dignité le 11/03/2016 08:16

Je souhaite que les réquisitions prononcées se concrétisent dans la réalité car les élus concernés méritent d'être sanctionnés.
Les pratiques en jeu dans ce procès sont monnaies courantes ici et il est temps de dissuader les élus d'agir ainsi. Il n'est pas normal qu'ils traitent les gens de cette façon.
La palme du cynisme revient à Nasimah DINDAR qui trouve anormal que les DGA ou le DGS de l'époque n'aient pas été convoqués à la barre. Elle aurait tant aimé faire porter le chapeau à ces agents qu'elle a recrutés pour lui servir de bouclier ou de parapluie.
Elle d'une lâcheté inouïe.
Vivement qu'elle soit condamnée et qu'elle disparaisse de la scène politique. On l'a trop vue, trop entendue. Et en plus, elle a trouvé la formule magique pour s'accrocher au pouvoir: des alliances. Un coup avec la gauche, un coup avec la droite. Quelles convictions? Quelles lignes politiques? Aucune, si ce n'est le goût du pouvoir quel qu'en soit le prix.

22.Posté par valentintin le 11/03/2016 08:24

Bravo à ce procureur. Il est sans doute de la "race" d'un certain Legras qui fût un temps a contribué à "effacer" de leurs pensions dorées les Boyer, Anette et consorts. Vivement que ses réquisitions soient suivies d'effet car chez nos zélis-peï, seuls le trou et la ponction sévère du porte-monnaie personnel sont à même de les empêcher de nuire. Au fait, quid des pauvres marmay concernés ? Ces guignols s'en tapent !

23.Posté par électrice scandalisée le 11/03/2016 08:42

Ce Procureur de La République, qui est un zoreil, a raison de demander une peine exemplaire contre ces élu-e-s , cumulards sur-payés, qui jouent avec l'argent public en créant des SPL et en embauchant, d'abord leur famille puis les zami-e-s de leur Parti ...

Mais je crains que les intérêts communs de tous nos élu-e-s Réunionnais sur-rémunérés, qui bientôt, disent-ils au nom de l'emploi local, en fait pour mieux les maitriser, réclameront des Juges et des Procureurs créoles,

ne prennent le dessus sur le bien commun et qu'une peine mini minimum voir un non-lieu ne soit retenu dans cette affaire !!!

24.Posté par Yvan le 11/03/2016 09:36

En même temps, le Réunionnais a tendance a ériger le politique en Bon Dieu! Un complexe typiquement local.

25.Posté par bandedecon le 11/03/2016 09:42

une vraie farce tout cela comme l'ile.....des cochons comme elu des cochons comme votant laisser les se demerder dans leur moyen age

26.Posté par République le 11/03/2016 09:53

Un véritable chantier attend les citoyens : dénoncer les manquements à la loi de la part des élus locaux, et exiger son application pour combattre le clientélisme électoral, qui fait reculer le pays. Mais aussi proposer une mise à jour de certaines dispositions : le responsable d'une collectivité (maire, président du département, de la région, ou d'une communauté de communes, et même le président d'une structure rattachée à une de ces collectivités), qui a perdu son procès, doit payer tous les frais avec son propre argent – puisqu'il n'a pas défendu en réalité l'intérêt général. Et même s'il n'est plus en fonction au bout de tous les recours ! Et comme le pays est dans une année de préparation de la prochaine présidentielle, l'interpellation ferme des candidats à la magistrature suprême devient un devoir de premier ordre... si l'on veut donner du contenu à la notion même de responsabilité. Le positionnement de Nassimah Dindar à ce sujet est édifiant : elle est au niveau zéro d'une éthique de la responsabilité ; elle n'est pour rien dans l'affaire des contrats... elle n'a fait que signer... sans se préoccuper des dégâts à la base. Et le comble, c'est à la barre d'un tribunal qu'elle le proclame ! Et s'il s'agissait tout simplement d'inculture ?

27.Posté par ladilafé974 le 11/03/2016 10:13

Nassimah la fine gagne assez depuis le temps. faut li sava assize un peu. laisse la place aux autres.
si jamais est devient ineligible ( on rêve! en appel çà va sauter), alors c'est peut etre cyril melchior qui est pourrait la remplacer en tant que premier vice president du cg974...vive la justice virtuelle à deux ou trois vitesse...

28.Posté par mario le 11/03/2016 10:31

Tant mieux si le Procureur est de la même trempe que le Procureur Legras, la justice doit remettre de l'ordre ici.

29.Posté par mitch le 11/03/2016 10:53

Un vrai procureur avec des C..... grosses comme çà ! il est temps de remettre de l'ordre dans cette île faite de favoritisme électoral, familial etc.. comme dans toutes les îles d'ailleurs. Quand un ministre déclare la préférence régionale il ne faut pas confondre avec la préférence politique

30.Posté par GIRONDIN le 11/03/2016 12:01 (depuis mobile)

On vous dit qu''elle n''était pas au courant.Le CG et la Région ça donnent beaucoup de travail.
Mme Dinedar est dévouée.Elle fait même des soirées et journée récréative au jardin de l''état.Le coeur dans la main.Un exemple pour nous tous."Mi conait pa"

31.Posté par biloute le 11/03/2016 12:03

Les réquisitions sont à peine tombées, que les élus se mettent à contester la décision, à les entendre ils sont tous innocents, en une fraction de seconde tous ces élus sont passés du statut d'accusé à celui de victime, balaise!.

32.Posté par papangue le 11/03/2016 12:30

Je souhaite que le verdict aille au delà des réquisitions, ça leurs fera les pieds, depuis quand on commente une décision de justice!, c'est quoi ces élus de la République!, vous êtes la honte, arrêtez votre comédie, pensez un peu à la jeunesse qui vous regarde, un peu de dignité ne vous fera pas de mal.

33.Posté par Interlude le 11/03/2016 12:31

La population réunionnaise, la portion qui a voté pour ces gens là, serait-elle une adepte du "TOUS GANGRENÉS PAR LA CORRUPTION" ?

34.Posté par L'épée le 11/03/2016 12:36

ah ! l'égalité d’accès à l emploi public... la magouille à l hopital et établissement
similaire type foyer...

Ca me fait penser à ca, vu sur zinfos974:


http://www.zinfos974.com/CHU-GHER-COGOHR-La-franc-maconnerie-fait-le-menage-dans-ses-rangs_a81913.html

35.Posté par JORI le 11/03/2016 12:39

"Il y a des bons et des mauvais partout ...", mais surtout ce sont les autres n’est ce pas!!. Combien d'élus ont été déjà condamnés, rien qu’à la Réunion, dans l'exercice de leurs mandats??. Pourquoi Dindar serait elle exempte de condamnation si les preuves sont là??. Sous prétexte qu'elle serait de la majorité à super cumulard D.Robert, qu'elle serait présidente du département et vice présidente du conseil régional??. Quelle excuse a t elle pour être différente des Sinimalé, Hamilcaro, Vergès, Gironcel, Fontaine etc..??. Même chose pour Vlody qui prétend qu’on voudrait « jeter l’opprobre sur des élus » !!. Les élus ne sont pas au dessus de la loi comme aimeraient que cela soit le cas. En revanche, eux, contrairement au quidam lambda, ils ont les moyens et l’influence nécessaires pour se défendre. Je vous parie qu’il y aura au moins aucune inéligibilité de prononcée pour une de ces 3 personnes.

36.Posté par Zantac le 11/03/2016 12:49

Il est grand temps de laver les "écuries de l'Entre-Deux". Élections municipales annulées - Rapport accablant de la cour des comptes - aujourdh'ui pris dans la Kol Jack du Foyer de Terre Rouge- le petit village de l'ENtre-Deux a honte pour son maire. C'est bien triste de faire à chaque fois la Une des journaux uniquement sur le versant obscur d'un triste maire.
Du vent, du balai ! Il faut DETAKER l'entre-deux. Courage messieurs les juges, le peuple est avec vous !

37.Posté par Pro No Stick le 11/03/2016 13:04 (depuis mobile)

L essentiel est que les prévenus assument leurs actes. Coupables et responsables..

38.Posté par Maurice BONNET PIRON le 11/03/2016 13:10

enfin un procureur qui ose bravo marre de ces intouchables

39.Posté par Tro kler ou pa kler di tou le 11/03/2016 15:38

Et Mme Nassima ki clame kon ve salir les élus réunionnais !
Elle la fini oublier comment et combien elle a mis pou aider "ses" élus lors des élections.
Toute pou zot seulement : emplois, subventions, aides aux assos ...

40.Posté par ZEN ZACK le 11/03/2016 22:43

le Vlody en plus de ses magouilles il aurait aussi l'esprit simpliste ? Tenter de faire croire au procureur que il était plus efficace que Pôle Emploi ? Mais comment peut il se persuader qu'un mensonge pareil puisse convaincre un simple quidam ? et encore moins un procureur ? Comment peut il jouer au con avec autant d'audace ? Tout simplement en prenant exemples sur ses péres en politiques : plus le mensonge est gros mieux il passe.... On verra bien le 2 juin si les juges gobent ce mensonge ou pas. Peut être l'effet brillantine dans son cheveux la fini par seche sa cervelle et li connait pu koça li dit. ZEN ZAK va reste pris dans la kol zak

41.Posté par môvélang le 12/03/2016 06:39

entendu sur freedom vers les 14 heures 15/20 : les responsables sont voldy, vally et soucramanien Mme dindar n'a fait qu’apposer sa signature, celle çi ne l'engage pas car elle signe sans regarder.
dommage que l'animateur l'ai laissé raconter ses âneries pendant de longues minutes sans lui poser les bonnes questions !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter