Faits-divers

Procès de Verbard et ses complices : Acte I, le rappel des faits

L'ouverture du procès de Juliano Verbard et de ses quinze autres coaccusés a eu lieu ce matin à 8h45. Après la constitution du jury, l'audience s'est poursuivie avec la lecture de l'ordonnance de mise en accusation.


(photo d'archive)
(photo d'archive)
Le procès le plus attendu de l'année a commencé aujourd'hui à la cour d'assises de Saint-Denis dans une ambiance plutôt sereine. Au total, neuf jurés (dont quatre supplémentaires) ont été sélectionnés. Ils auront la lourde tâche de se forger une intime conviction au cours des trois semaines de débats à venir avant de livrer leur verdict. Près d'une vingtaine de témoins seront appelés à la barre, notamment Monseigneur Gilbert Aubry.

Après la constitution du jury, la majeure partie de la matinée a été consacrée à la lecture de l'ordonnance de mise en accusation. Un long et exhaustif rappel des faits qui a permis d'avoir un premier aperçu sur les détails des opérations, les rôles, les motivations et les personnalités de chacun.

On retiendra ainsi que les accusés doivent répondre d'enlèvement, tentative et/ou complicité d'enlèvement et de séquestration sur la personne du jeune Alexandre, 12 ans à l'époque.

Deux enlèvements

En juillet 2007, Alexandre est enlevé une première fois de son domicile familial à Sainte-Suzanne après avoir reçu un coup de fil de Guillaume Maillot. Ce dernier prétextant vouloir lui donner une médaille. Avec la complicité de membres de la secte de Juliano Verbard, il emmène l'adolescent. Leur objectif: le faire participer à une formation "en attendant un signe du ciel signifiant que l'enfant était prêt à être ordonné prêtre". Mais constatant qu'il était "triste", les malfaiteurs l'auraient ramené, et sommé de dire qu'il avait été enlevé par des inconnus.

En août 2007, Alexandre est toujours l'objet des lubies mystico-religieuses des illuminés du "Coeur douloureux et immaculé de Marie". Ils le considèrent comme "l'élu". Le groupe passe alors à la vitesse supérieure afin de le récupérer. Cagoulés, gantés, habillés de noir, cinq hommes se rendent au nouveau domicile du jeune garçon, molestent des membres de sa famille et s'emparent de lui avant de s'enfuir et d'être arrêtés par la police dans une maison au Petit Tampon.

Certains comparaissent libres

Les mis en cause dans cette affaire sont Juliano Verbard, Alexin Michel, son fils Fabrice Michel et sa femme Marie-Lucie Michel. Les frères John, Patrice, Jean-Charles et Johan Daleton sont aussi sur le banc des accusés. Les autres, à savoir Sandrine Hoareau, Annissa Gens, Sonia Flore, Marie-Noelie Latchoumane, Guillaume Maillot, Anne-Lise Florineda épouse Daleton, placés sous contrôle judiciaire, comparaissent quant à eux libres.

Du côté des parties civiles, Alexandre, aujourd'hui âgé de 17 ans, est présent aux côtés de ses parents, son petit frère, sa grand-mère ainsi que son oncle et sa tante. Ils sont défendus par Me Gilbert Collard et Laurent Payen.

L'audience s'est terminée vers 12h30 et reprendra demain à 8h30.
Mercredi 6 Avril 2011 - 12:54
Mélodie Nourry
Lu 1593 fois




1.Posté par chikun le 06/04/2011 15:33
Il paraitrait que "Petit lys" a envoyé un Verbard à zinfos quand il s'est pacsé avec Fafa à Domenjod.
On ne sait pas s'ils vivent ensemble dans la même cellule.
Vont-ils demander à adopter un enfant ?
Zinfos nous cache des choses.

Maintenant je comprends pourquoi monsieur Dupuy se demande si Jésus s'est suicidé.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales