Faits-divers

Procès Verbard : Mgr Gilbert Aubry à la barre

Après l'examen des faits, la cour a commencé à étudier aujourd'hui la personnalité des accusés. Ce matin, il était question de Guillaume Maillot ainsi que de Juliano Verbard pour lequel Mgr Gilbert Aubry a été cité comme témoin.


Procès Verbard : Mgr Gilbert Aubry à la barre

Depuis le début du procès il y a une semaine, le profil des accusés n'avait jusqu'ici été abordé que brièvement lors de leur prises de paroles ou au travers des questions des avocats ou magistrats.

L'audience d'aujourd'hui a été marquée par l'étude des personnalités avec d'entrée de jeu, celle de Guillaume Maillot, accusé de complicité lors du premier enlèvement d'Alexandre en juillet 2007. Appelé à la barre, le jeune homme s'est présenté comme "homme nouveau, réinséré par le travail" car "plus sous l'influence de Juliano et du groupe". Les experts psychologue et psychiatre qui l'ont examiné lors de son incarcération ont décrit un garçon "aveuglé par sa foi".

Des conclusions qui permettent de le voir sous un autre jour, celui sous lequel il était à l'époque des faits, ou peu de temps après. "C'est un adepte actif, un collaborateur sous influence mais qui parallèlement, influence également. C'est une relation d'interdépendance. Il pense qu'il est chargé d'une mission, alors on lui confie la possibilité d'avoir un rôle dans le groupe et dans l'affaire".

Une relation de dépendance mutuelle confirmée par l'expert psychiatre qui ajoutera : "Son discernement a été altéré par un excès de foi. J'entends par là que sa conviction religieuse était telle qu'il était à la limite du fanatisme, de l'intégrisme".

Sa conclusion sera rattrapée à la volée par Me Jean-Jacques Morel, avocat de Guillaume Maillot qui laisse entrevoir là l'axe de sa plaidoirie à venir: l'altération du discernement comme circonstance atténuante.

Mgr Aubry malmené à la barre

Le plus gros chapitre de cette matinée d'audience reste inévitablement l'étude de la personnalité de Juliano Verbard lui même. L'enquêteur de personnalité a livré des éléments de sa biographie : enfant très pieux, d'un bon niveau intellectuel, qui a longtemps vécu avec sa grand-mère et qui n'a jamais travaillé. Homosexuel, le jeune homme a très tôt souhaité prendre la soutane mais, au vu de son charisme et de ses propos déviants, il s'est fait écarter des différents groupes de prière auxquels il était rattaché jusque là.

Afin de cerner un peu mieux le personnage et comprendre ses convictions, Mgr Gilbert Aubry a été appelé à témoigner. Dès le début de sa déposition, l'évêque de la Réunion a souhaité rappeler que sa présence s'inscrivait "dans le cadre de la laïcité" avant d'évoquer l'article 1 de la loi concernant "la séparation de l'Eglise et de l'état".

Dans son exposé, l'homme d'église a détaillé la chronologie des moments où il a eu à faire à Juliano Verbard, que ce soit physiquement lors de rencontres formelles, à l'occasion d'échanges épistolaires avec ce dernier ou lorsqu'il devait intervenir à son sujet (dans les médias notamment).

Il s'est longuement expliqué sur les apparitions, sujet de discorde avec l'accusé et qui sont la base de la création du "Coeur Douloureux et Immaculé de Marie". "La reconnaissance officielle de tels faits relève d'un processus qui dure plusieurs années. Le comportement religieux ne peut pas se passer de la logique".

Le Droit Canon pour appuyer l'attaque

Récupérant l"information, Me Nicolas Normand, conseil de Juliano Verbard, rebondit : "Vous avez reconnu la Vierge de l'Eucharistie (ndlr: statue qui exsudait de l'huile et à laquelle les membres du groupe vouaient un culte) comme étant un phénomène inexpliqué car les différentes analyses ont montré qu'il n'y avait aucune supercherie. En retirant cette statue, vous avez fermé la porte sur ce phénomène sans rien expliquer à ce groupe qui finalement s'est posé des questions et se sont mis en marge de la société en raison de leur foi".

L'avocat a lu un article du Droit Canon pour compléter son attaque: "Il est permis à tout catholique de se rendre sur les lieux d'apparitions reconnues ou non, dans le respect de la foi et des bonnes mœurs".

Pour les frères Daleton, Me Djalil Gangate a poursuivi: "Vous avez mis à la retraite un prêtre de Saint-Joseph qui défiait votre autorité en disant qu'il était nécessaire de vénérer cette statue. Vous ne pensez pas que ce conflit ait eu une influence sur le comportement du groupe?" Déstabilisé, Mgr Gilbert Aubry a simplement répondu "ça se peut".

L'audience a repris a 14h45.
Mercredi 13 Avril 2011 - 15:56
Mélodie Nourry
Lu 1985 fois




1.Posté par noe974 le 13/04/2011 16:52
On met Monseigneur à toutes les sauces ....
-une Vierge qui pleure ...mgr
-une Vierge sur un cocotier ...mgr
-des illuminés ...mgr

N'importe quoi ...les soi-disants "laïcs" ou "athés" vont rigoler !

2.Posté par fiuman le 13/04/2011 18:16
L'église catholique est une secte qui a réussi!

3.Posté par le congo chez tintin le 13/04/2011 18:26
Il intervient à quel titre, expert en sectes ?

4.Posté par Benvoyons ! le 13/04/2011 18:28
Lutter contre l'obscurantisme ou même la superstition va bientôt amener à la condamnation de M. Aubry et à l'acquittement de Verbard.

Faut peut être arrêter de vouloir poser ces illuminés en victime d'Aubry.

Conclusion: Ces illuminés auraient du être gardés au sein du catholicisme. L'armée mexicaine en somme.

Faudra t'il bientôt dire: Salut ! Général Aubry ?

5.Posté par Choupette le 13/04/2011 18:36
Je pense surtout qu'il y a des avocats qui veulent régler leurs propres comptes avec l'Eglise.
Surtout après avoir entendu celui de ce matin démolir Mgr. Aubry, comme si c'était lui le coupable. J'avais honte pour ce petit monsieur (l'avocat).
Ce n'était pas une attaque, c'était du pilonnage complètement irrationnel.


6.Posté par DGS le 13/04/2011 22:23
Mon cher avocat, tu te reconnaitras, je(ma famille) t'ai payés 35000 euros pour que tu assures ma défense( celle d'un membre proche) dans un procès. Au vu de ta prestation dans un procès où je suis totalement étranger, je n'ai qu'une envie, te virer.
A la cloture de l'information, on le dira au juge, on te vire.
T'es un gros nul d'avoir agi de la sorte et cela sera répété et raconté.

7.Posté par P4 le 14/04/2011 09:09
Poste 1.
Et oui je rigole, je suis athée et quand je vois monsieur Aubry donner des leçons je rigole encore plus.
A-t-il oublié l’affaire des prêtres pédophiles ? Ou il s’est exiler plusieurs mois a l’ile Maurice !!!
Quand à Verbard, en tôle lui et toutes ca clic.
Mais dans cette histoire les coupables ne sont pas forcement ceux que vous croyez, deux questions, qui sont les plus (...) ? CEUX qui font croire des conneries, ou CEUX qui y croient ?
moi aussi j'ai vu la vierge, maintenent elle ne l'est plus nous avons 3 enfants

8.Posté par David Asmodee le 14/04/2011 09:11
Qu'est ce qui gêne le plus l'Eglise dans une secte ?
Que le fric suive un autre chemin. That's all folks.

Le reste, le Jésus, la Marie qui pisse ou pas, n'est que pipi de chat.

9.Posté par lili le 14/04/2011 10:25
MAITRE GANGATE EST LAMENTABLE DE S ETRE ADRESSE A GILBERT AUBRY DE LA SORTE.
IL VEUT REGLER DES COMPTES C EST TOUT.

10.Posté par Benvoyons ! le 14/04/2011 12:48
Post 9: Je ne crois pas que ce soit Me Gangate qui est blâmer. Il n'a fait que poser une question, dans le but d'expliquer les comportements singuliers de ses clients.

Comme la question évoque une hypothèse, sauf à reconnaître à Mr. Aubry le don de pouvoir refaire l'histoire, il n'a pu que répondre par une probabilité mais non par une certitude.

Ce que je ne comprends pas c'est que M. Aubry s'est présenté en tant que citoyen laïque et que les questions relevaient de ses fonctions d'évêque.

Il a voulu épargner la réputation de l'Église catholique. Mais c'est évident que ce sont des questions adressées à l'évêque qui ont été posées.

Bizarre que le mangeur de curé Me A.H ne se soit pas déchaîné.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales