Faits-divers

Procès Verbard : L'ancien directeur de Domenjod justifie l'absence de filets anti-évasions


Procès Verbard : L'ancien directeur de Domenjod justifie l'absence de filets anti-évasions
L'ancien directeur de la prison de Domenjod, Hubert Moreau, était à la barre cet après-midi au procès de l'évasion de Juliano Verbard et ses deux complices. Il témoigne sur la période d'évasion et indique à la cour que l'absence de filets anti-hélicoptère est due au fait qu'à la Réunion, "aucun détenu n'était susceptible de s'évader et qu'il n'était pas possible de quitter l'île en hélicoptère". Des explications qui lui auraient été données par sa hiérarchie de Paris.

Il ajoute que d'un point de vu financier et technique, en raison des prises au vent en cas de cyclone, "aucun établissement d'Outre-mer n'en est équipé". Selon lui, si le mirador n'a pas fait usage de son arme c'est parce qu'en matière d'évasion en aéronef, le pilote est souvent pris en otage. "Les pales de l'appareil avait dégagé de la poussière, il n'y avait donc pas de visibilité", assure l'ancien directeur de la prison de Domenjod, qui précise aussi qu'il y avait d'autres détenus dans la cour ainsi que des cellules dans le champ de tir qui aurait pu être occupées par des détenus.

Demain, le pilote de l'hélicoptère, Yann Morvan, sera à la barre et donnera sa version des faits.
Jeudi 24 Mai 2012 - 18:17
Lu 834 fois




1.Posté par La morale socialiste ... le 24/05/2012 19:38
N'importe quoi !!!!
Deux câbles tendus en X empêcheraient n'importe quel hélico de se poser !!!!
Jusqu'à preuve d contraire, les câbles électriques tiennent le coup dans l'immense majorité des cas. Là, abrités par les murs de la prison, ils seraient encore mieux protégés.
Il faudrait alors que l'hélico lâche une corde, ce qui d'une part compliquerait et allongerait beaucoup la manoeuvre, et d'autre part permettrait aux gardiens de tirer sur les candidat à la grimpette.
Oui mais voilà la France est un pays civilisé. On ne tire pas sur les krapules, surtout en période de pouvoir socialiste.

2.Posté par Mi marche ec Melenchon le 24/05/2012 20:09
voila le bilan de dix d'ump avec sarkozy

3.Posté par Maton le 25/05/2012 01:16
Ce n'est pas la faute du directeur de l'époque (Hubert Moreau), c'est la faute entière de l'administration pénitentiaire.... A la Réunion on préfère payer les gratteurs de cul (rmistes, rsa, étrangers.....) que de payer pour la sécurité des personnels pénitentiaires. Le coût des filins seraient de l'ordre de 700.000 euros.

4.Posté par El Foutor de Merda le 25/05/2012 00:41
Les avis politiques sont partagés c'est le moins que l'on puisse dire... Mais s'agit-il de gauche et de droite dans le cas présent? Pour l'évasion d'un type qui se prenait pour Dieu? Soyons sérieux, ce mec a bluffé tout le monde en montrant à quel point il a nourri l'esprit de farfelus, suffisamment pour qu'ils prennent un tel risque. Et c'est plutôt ça, le vrai débat de ce procès. Qui es-tu donc, Juliano Verbard, pour avoir eu ce pouvoir mental? Inquiétant...

5.Posté par noe le 25/05/2012 05:35
On ne peut mettre de filets dans une prison ...ce n'est pas la route en Corniche !
Et puis les prisonniers ne sont pas des poissons qu'on attrappe dans un filet ...ils risquent de filer douce !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales