Faits-divers

Procès Verbard : Cliquez ici pour suivre le procès en direct...

Suivez en direct, le procès de Juliano Verbard et des quinze autres co-accusés dans le dossier de l'enlèvement d'Alexandre Thélahire, 12 ans, à l'époque des faits. Un procès hors normes qui va durer près de trois semaines à la cour d'assises de Saint-Denis.


Procès Verbard : Cliquez ici pour suivre le procès en direct...

Mise à jour 11h30 : Après une suspension, l'audience a repris avec Me Gangate et Hoareau. Pour le premier, les frères Daleton, ses clients, ont agi "avec une solidarité sans failles pour la famille et le groupe de prières". "Il faut prendre en compte les regrets qu'ils ont émis et faire preuve de compassion pour que la peine qui soit rendue soit juste malgré les faits répréhensibles commis". Le bâtonnier Hoareau a quant à lui expliqué que son client, chauffeur dans les deux enlèvements, avait été "pris dans l'engrenage" et qu'il fallait lui donner "une peine équitable". L'audience est supendue et reprendra cette après-midi à 14h.

Mise à jour 16h05 : L'avocate de Corinne Michel, Sophie Vidal, a affirmé que sa cliente avait perdu "son libre-arbitre". "Elle voulait s'en sortir et se trouver un boulot. Le lien pathologique entre les membres de la secte allait être rompu. Les remettre tous en prison serait leur dire que la société leur en veut. Dans leurs têtes, ils deviendraient des martyrs. Il faut donc casser ce lien." L'audience reprendra demain à 8h30.

Mise à jour 15h05 : L'audience a repris cette après-midi avec la plaidoirie de Me Cécile Bentolila. L'avocate de Sandrine Hoarau a rappelé le "parcours scolaire brillant" de sa cliente. Pour elle, "renvoyer Sandrine Hoarau en prison serait un obstacle à sa reconstitution". L'avocate estime que sa cliente n'est "plus la femme qu'elle était il y a quatre ans" et pense qu'elle a "largement payé sa dette". L'audience est actuellement suspendue.

Mise à jour 11h27 : Les plaidoiries se sont succédées à la cour d'assises. Me Cauchepin, conseil de Marie-Noëlie Latchoumane, a expliqué que sa cliente avait eu "un rôle périphérique" dans les faits qui lui sont reprochés. "Elle était présente au Petit Tampon, mais elle était venue pour voir Juliano Verbard. Elle n'a vu Alexandre qu'un quart d'heure". L'avocat demande l'acquittement pour sa cliente. Me Ferrère a défendu Sonia Flore, qui a déjà passé 15 mois en détention dans le cadre d'une autre affaire, et a réclamé elle-aussi l'acquittement. Enfin, Me Gaillard, avocate d'Anissa Gens, a espéré "une modération des jurés". "Ma cliente ne veut pas se cacher derrière l'altération du discernement. Cette attitude est très lâche." L'audience reprend cette après-midi.


Mise à jour 10h04 : Me Jean-Jacques Morel a terminé sa plaidoirie. Pour lui, Guillaume Mailllot souffrait d'"altération du discernement" à l'époque des faits qui lui sont reprochés. Son client "reconnaît sa responsabilité" mais était "aveuglé et sous influence". Me Robert Ferdinand, conseil d'Anne-Lise Daleton, a plaidé l'acquittement de sa cliente. "Elle n'était pas au courant de l'enlèvement. Elle n'est complice de rien du tout." L'audience est actuellement suspendue.

Mise a jour 9h : Premier jour dans cette ultime semaine de procès. Les plaidoiries de la défense démarrent aujourd'hui. C'est Jean-Jacques Morel, avocat de Guillaume Maillot, qui démarre les hostilités...
Lundi 18 Avril 2011 - 16:56
Ange AMADAT
Lu 1281 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales