Faits-divers

Procès Verbard : Cliquez ici pour suivre le procès en direct...

Suivez en direct, le procès de Juliano Verbard et des quinze autres co-accusés dans le dossier de l'enlèvement d'Alexandre Thélahire, 12 ans, à l'époque des faits. Un procès hors normes qui va durer près de trois semaines à la cour d'assises de Saint-Denis.


Procès Verbard : Cliquez ici pour suivre le procès en direct...



Mise à jour 17h27 : Corinne Michel a parlé de sa "rencontre avec le Pape à Rome" avant de déclarer qu'"une enquête était menée par le Vatican pour authentifier les visions de la Vierge". Juliano Verbard est revenu sur ses regrets. "Maintenant, je suis sûr et certain que je ne suis ni un évêque, ni un prêtre. Je ne veux plus entendre parler de Petit Caillou. Je me suis fait manipuler par l'Ordre de Saint-Charbel", a-t-il reconnu. L'audience vient de de se terminer. Les débats reprendront demain avec Monseigneur Gilbert Aubry notamment.

Mise à jour 15h50 : Les témoins se succèdent à la barre. Les loueurs de la voiture qui ont servi à l'enlèvement d'Alexandre Thélahire ont expliqué "avoir fait confiance et voulu rendre service" à Jean-Charles Daleton, qui avait pris en main les problèmes logistiques de l'opération. Le loueur de la maison située au Petit-Tampon ignorait aussi les véritables intentions des kidnappeurs.

Mise à jour 12h50 : Corinne Michel, épouse mystique de Petit Caillou, à la barre : "Avant de commencer, la Vierge m'a dit de vous dire qu'il va y avoir quelque chose en Inde".

Mise à jour 12h18 : Après une suspension d'audience, Anissa Gens a été longuement entendue à la barre. "J'ai fait ce que j'ai fait parce qu'il fallait obéir à la Vierge", a-t-elle expliqué à la cour. Elle a continué en donnant des détails sur ce fameux message divin : "On ne devait pas faire de mal à l'enfant parce que la Vierge nous a dit de l'enlever sans violences". Elle avoue ne pas s'être sentie "manipulée" à l'époque des faits et suit encore aujourd'hui les préceptes de la secte de Petit-Caillou, même si l'association "Coeur douloureux et immaculé de Marie" est aujourd'hui disloquée. Sandrine Hoareau est en ce moment à la barre.

Mise à jour 11h : Les femmes de la secte ont été au centre des débats. Devant les questions, même son de cloche pour Sonia Flore, Marie-Lucie Michel et Marie-Noëlle Latchoumane : "On était dans la maison maison mais au courant de rien. Et puis, les hommes sont arrivés avec l'enfant. On n'était pas d'accord. On voulait que l'enfant soit ramené chez lui parce que ça ne se fait pas". Marie-Noëlle Latchoumane s'est ensuite effondrée en larmes, l'obligeant à quitter le tribunal.

Mise à jour 10h29 : L'audience a repris ce matin avec Juliano Verbard. Il a changé sensiblement de version des faits depuis son audition par les enquêteurs. "J'étais au courant mais je n'ai pas donné l'ordre d'enlever le petit Alexandre. J'ai juste montré aux autres le papier où était inscrit l'ordre et tout le monde s'est emballé".
Mardi 12 Avril 2011 - 16:03
Ange AMADAT
Lu 869 fois




1.Posté par noe974 le 12/04/2011 17:21
Nos juges adorent ces genres de faits divers ?

Ils font du cinéma de 5e catégorie avec cette affaire somme toute ridicule ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales