Faits-divers

Procès Verbard : Accusées, coupables et victimes à la fois

Neuvième jour de procès et les plaidoiries de la défense, entamées ce matin, se poursuivent. Cet après-midi, les jurés ont pu écouter les ultimes arguments de Me Cécile Bentolila et Me Sophie Vidal, respectivement avocates de Sandrine Hoarau et de Corinne Michel. Les deux jeunes filles s'étaient désignées comme étant les organisatrices du rapt avec Anissa Gens et Fabrice Michel.


Sandrine Hoarau envisage aujourd'hui de reprendre ses études et de devenir biologiste
Sandrine Hoarau envisage aujourd'hui de reprendre ses études et de devenir biologiste
"Rien dans son parcours ne laissait présager qu'elle aurait pu devenir cette folle de Dieu, pour reprendre le terme du parquet, capable de participer à une organisation criminelle au nom de la foi". Pour Me Cécile Bentolila, conseil de Sandrine Hoarau, il s'agissait d'abord de brosser le portrait de sa cliente, celle d'avant le groupe de prière. "Elève brillante, scolarité excellente, elle avait toujours voulu devenir professeur et elle a réussi". Un peu plus loin dans son propos, l'avocate revient sur les aspects "sombres" de sa vie, des points obscurs qui l'ont faite basculer à un moment donné : entre les maladies et les décès dont sont victimes certains membres de sa famille, elle croit que l'on s'acharne contre les siens à coup de sortilèges et autres maléfices.

Puis vient la rencontre avec Juliano Verbard, la guérison miraculeuse du genou de sa mère suite à une séance de prière avec ce dernier, la croyance absolue en ce jeune homme qui dit parler à la Vierge Marie et enfin l'enrôlement dans ce groupe qu'elle considère comme sa nouvelle famille. 
 
"Sa ferveur va se transformer en fanatisme", poursuit Me Bentolila avant d'enchaîner sur les faits pour lesquels elle comparaît devant la cour d'assises. "Dans sa tête, il fallait enlever Alexandre pour qu'il devienne prêtre. De là, le Petit Caillou, incarcéré en Australie, serait libéré et deviendrait le prochain Pape et ce serait la fin des ennuis pour Juliano Verbard".

Croyances et dépendances

Dans son exposé, la représentante de Sandrine Hoarau a tenu à indiquer le changement dans lequel s'inscrit sa cliente désormais. "Il y a quatre ans, j'avais affaire à une fanatique. Aujourd'hui, après presque trois ans passés derrière les barreaux, on sent bien que le mur se fissure. Elle réalise que sa vie est un champ de ruine. La renvoyer en prison serait un obstacle à sa reconversion". Plaidant pour que la peine de la jeune femme couvre le temps qu'elle a déjà effectué, Me Bentolila a conclu : "Elle a largement payé sa dette à la société".

Un avis que partage Me Sophie Vidal pour sa cliente Corinne Michel. Dans sa plaidoirie, elle a souhaité faire comprendre aux jurés et à la cour que la jeune femme de 23 ans n'avait pas eu le choix de ses croyances. "Elle est convaincue d'être voyante depuis ses 14 ans. L'adolescence est une période de la vie où l'on se construit. Ses parents étant eux-mêmes fiers de cette situation. Personne n'était là pour lui dire qu'elle faisait fausse route. Quel recul pouvait-elle avoir?"

Selon l'avocate, le groupe et ses croyances ont institué des dépendances, "et comme toutes dépendances, elles lui ont fait perdre sa liberté, son libre arbitre". Rappelant les faits qui lui sont reprochés, Me Vidal a signalé que Corinne Michel n'avait rien à voir avec le premier rapt d'Alexandre en Juillet 2007 et a demandé la relaxe. "Elle reconnaît néanmoins avoir manigancer le second. Elle est prête à en assumer les conséquences". L'accusée, placée actuellement sous contrôle judiciaire, a elle aussi effectué près de trois ans de détention préventive. "Les accusés sont unis par un lien pathologique. Il faut le rompre". Une rupture qui passerait notamment par la case "vie professionnelle" selon l'avocate. "L'épouse mystique du Petit Caillou" ayant envisagé de reprendre des études afin de devenir assistante vétérinaire.  
Lundi 18 Avril 2011 - 18:26
Mélodie Nourry
Lu 1846 fois




1.Posté par môvélang le 19/04/2011 07:07
on devrait tous les relaxer et emprisonner Alexandre,

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales