Faits-divers

Procès "Ti Maurice": Joël Herraut condamé à 10 ans de prison

Le deuxième et dernier jour du procès de Joël Herraut pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner" de Maurice Aipar, dit "Ti Maurice" a débuté ce matin avec l’analyse psychologique et psychiatrique de l’accusé.


17h14 : Joël Herraut vient d'être condamné à 10 ans de prison pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner" de Maurice Aipar.

15h : L'avocat général requiert 8 années de réclusion criminelle à l'encontre de Joël Herraut.

Compte rendu de l'audience de ce matin (compte-rendu de la 1ère journée*) : L‘analyse psychiatrique de Joël Herraut ne fait état d’aucun antécédents psychiatriques lourds. Il n’a été décelée aucune maladie ni de troubles mentaux. L’expert fait état d’une certaine rigidité et une susceptibilité chez l’accusé. "Il y a eu une volonté d’aller régler les choses lui-même, de se faire justice".
 
"Lucide et conscient au moment du passage à l’acte"
 
Pour rappel, l’explication de Joël Herraut dans cette affaire de "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner" demeure la vengeance suite à un cambriolage. Ayant constaté la disparition de plusieurs objets à son domicile, l’accusé est allé demander des comptes à Maurice Aipar, le tabassant à mort.
 
L’expertise psychiatrique a exclu l’ivresse confusionnelle ou délirante pour expliquer le passage à l’acte, et a jugé l’accusé accessible à une sanction pénale. "Joël Herraut était lucide et conscient au moment du passage à l’acte", conclut l’expert.
 
La parole a ensuite été donnée aux avocats des parties civiles. Maitre Marie Briot demande aux jurés d’écarter l’hypothèse que la mort ne soit pas intentionnelle. "C’était un passage à tabac froid et déterminé", soutient-elle. Un point de vue que défend également Maître Laurent Payen. "La seule explication que l’on aie pour motiver ce passage à tabac est celle de l’accusé, qui parle d’une vengeance suite à un cambriolage".
 
"On peut penser à un passage à tabac par plusieurs personnes"
 
Mais pour l’avocat, l’enquête ne permet même pas de déterminer à 100% qu’il y a bien eu cambriolage. Maître Laurent Payen remet également en doute que les coups aient été portés uniquement par une seule personne. "Les coups sont si nombreux que l’on peut penser à un passage à tabac par plusieurs personnes".
 
Le verdict sera connu dans l’après-midi.

---
* "Ti Maurice" : tué pour du matériel électronique

Mardi 21 Juin 2016 - 14:02
Laurence Gilibert
Lu 1465 fois




1.Posté par cmoin le 21/06/2016 14:35
Bien sur ,le ti maurice était un ange.....

2.Posté par Dadou le 21/06/2016 19:08
Espérons que le verdict sera aussi sévère concernant l'assassin qui conduisait avec 4,5g d'alcool et a enlevé la vie à un jeune homme de 25ans!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales