Faits-divers

"Procès Surgine" : Cyrille Hamilcaro risque gros

La première journée du procès "Surgine" s'est terminée sur les réquisitions du parquet. Dans cette escroquerie, Cyrille Hamilcaro, l'ancien maire de Saint-Louis, risque deux ans d'emprisonnement avec sursis, mais surtout trois années de privation de ses droits civiques. Celle qui fût sa maîtresse, l'escroqueuse, encourt deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis.


"Procès Surgine" : Cyrille Hamilcaro risque gros
Après une longue journée d'audience durant laquelle le tribunal est revenu en détails sur le fond du dossier de l'escroquerie qui implique cinq prévenus, les avocats des parties civiles ont plaidé. On pensait que c'en était terminé pour la journée, mais la présidente du tribunal et le procureur ont finalement décidé de poursuivre les réjouissances avec les réquisitions du parquet.

Pendant plus d'une heure et demie, le représentant du ministère public a évoqué les nombreuses pièces et dépositions qui constituent le dossier. Il a finalement requis 24 mois d'emprisonnement dont 18 avec sursis et 50.000 euros d'amende pour Surgine Fontaine, la principale protagoniste de l'escroquerie. Cyrille Hamilcaro, accusé quant à lui du recel de l'escroquerie, risque 2 ans d'emprisonnement avec sursis, 30.000 euros d'amende, et surtout trois années de privation de ses droits civiques...

Un amant, un dieu..

Le Procureur l'a immédiatement précisé, Cyrille Hamilcaro a reconnu avoir perçu de l'argent de Surgine Fontaine. Des enveloppes en liquide pour quelques milliers d'euros et des chèques touchés sur un compte de campagne. Il n'est pas accusé d'avoir organiser l'escroquerie mais d'avoir profiter de tout. "Il y a des charges, le recel est caractérisé, les faits sont probants" précise le Procureur, Patrice Cambérou.

La responsabilité de Surgine Fontaine, si elle semble évidente, arrive dans un contexte particulier. Son amant, Cyrille Hamilcaro lui trouve une travail à la Civis bien au-delà de ses compétences. Son bienfaiteur trouve également un travail pour son mari, le "cocu" qui ne comprend pas tout mais dépense beaucoup, tout en distribuant les enveloppes. Surgine le répétera tout au long de l'audience, Cyrille Hamilcaro était au courant de tout, elle avait foi en lui, se "réveillait Hamilcaro", allant même jusqu'à évoquer "un dieu".

391.000 euros de gains à l'euromillions

Avec plus de 50 victimes concernées par des ventes de terrains agricoles supposés "déclassables", les sommes encaissées sont considérables, entre un et deux millions d'euros. Surgine et son mari mènent la grande vie, bien au-delà des capacités financières du couple. Elle, de son côté, est amoureuse de Cyrille et fait la pluie et le beau temps à la Civis, alors que le mari semble se noyer dans le jeu compulsif.

C'est d'ailleurs un des éléments qui est venu jeter la pagaille dans ce dossier puisque le couple Fontaine va encaisser 391.000 euros de gains à l'Euromillions en juin 2006, quelques mois seulement avant que l'affaire ne soit publiquement révélée. Comme les sommes de l'arnaque transitaient par le compte de Surgine Fontaine, ce substantiel gain a compliqué ce dossier. Cyrille Hamilcaro a effectivement profité de l'aubaine pour bâtir sa défense : il pensait que l'argent de Surgine provenait de sa générosité, quoi de plus normal, elle qui venait de gagner à l'Euromillions...

"Procès Surgine" : Cyrille Hamilcaro risque gros
Les chèques qui financent la campagne...

Problème. Si Cyrille Hamilcaro parvient à insinuer le doute concernant les sommes perçues en liquide, il a également encaissé les chèques de victimes directement sur son compte de campagne. Surgine demande aux "pigeons" de ne pas mettre d'ordre sur le chèque et hop, discrètement sur le compte de campagne...

Des complices pas si naïfs...

L'escroquerie ne concerne pas seulement la vente de terrains fictifs, Surgine Fontaine abusera plusieurs victimes en leur promettant des contrats de travail à la Civis. A certains, on va promettre à la fois le terrain et l'emploi. C'est le rêve, l'accès à la propriété et le boulot...

Toutes les escroqueries n'auraient pas pu fonctionner sans quelques complicités. Acculée par des victimes qui s'impatientent, Surgine Fontaine sollicite des collègues de la Civis et notamment Pamela Sery, a qui elle demandera de jouer le rôle du faux clerc de notaire. Elle et Catherine Berfeuil toucheront au moins 10.000 euros de Surgine Fontaine, en échange de leurs petits services.

Pour leur complicité dans l'escroquerie, Patrice Cambérou a requis six mois avec sursis et 10 000 euros d'amende. Contre Hugues Fontaine, le mari receleur, Patrice Cambérou a requis six mois avec sursis et 20.000 euros d'amende.

Trop long à réagir

Alors qu'il aura connaissance, au plus tard le 03 octobre 2006, de l'existence de l'escroquerie, Cyrille Hamilcaro attendra jusqu'au 06 décembre pour déposer une plainte, qualifiée "de circonstance". Pour le procureur, cette affaire donne "une image malsaine de la politique". Les nombreux textos, les courriers, les témoignages son autant de charges qui pèsent dans ce dossier.

Aujourd"hui, la parole sera à la défense. Des plaidoiries qui pourraient s'avérer décisives pour l'avenir politique de l'ancien maire de Saint-Louis...
Vendredi 27 Mai 2011 - 07:09
Lilian Cornu
Lu 2087 fois




1.Posté par Anti cons et connes le 27/05/2011 08:15
Hamilc€uro : "deux ans d'emprisonnement avec sursis", "trois années de privation de ses droits civiques".
Surgin€ Fontain€ : deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis.

On peut dire qu'ils risquent gros ? C'est dissuasif ?

Hamilc€uro se fera oublier pendant 3 ans. Pendant ce temps les électeurs seront déçus par le nouveau politicard (on ne peut être que déçu car la plupart sont tellement mauvais ... et de toutes façon les gens sont des éternels insatisfaits). Comme la plupart des gens ont autant de morale et d'honnêteté que leurs élus et que les autres sont amnésiques et stupides, le politicien voyou se représentera aux élections, il sera réélu. Ce scénario est habituel.

Surgin€ Fontain€ : Si quelqu'un voulait imiter son escroquerie, il suffirait de planquer le pognon volé, se débrouiller pour laisser croire qu'il a servi a des fins politiques, de se rendre non-solvable, et réfléchir par avance si la peine de prison (6 mois en l'occurrence) vaut les sommes volées. Pour 100 000 € pour chaque mois passé en prison, beaucoup diraient "banco", et ensuite direction les Bahamas ou tout simplement Mada pour passer sa retraite anticipée dans l'opulence.

2.Posté par GRENADE974 le 27/05/2011 08:44
Madame BROSSE aurait-elle un avis sur ce problème ?

3.Posté par patrick Robert le 27/05/2011 09:24
Le procureur est trop clément, il y a-t-il eu escroquerie ? OUI, y a-t-il eu recel ? OUI, l’Article 321-1 dit que le recel est le fait de dissimuler, de détenir ou de transmettre une chose, ou de faire office d'intermédiaire afin de la transmettre, en sachant que cette chose provient d'un crime ou d'un délit.
Constitue également un recel le fait, en connaissance de cause, de bénéficier, par tout moyen, du produit d'un crime ou d'un délit. Le recel est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende. Alors où est la justice ? Les élus s’ent sortent toujours…

4.Posté par Paul Ithique le 27/05/2011 09:40
L'inégibilité devrait être à vie lorsque la culpabilité est dûment avérée. ces gens ne sont pas indispensables.

5.Posté par Cambronne le 27/05/2011 11:34
4.Posté par Paul Ithique le 27/05/2011 09:40
L'inégibilité devrait être à vie lorsque la culpabilité est dûment avérée. ces gens ne sont pas indispensables.
+++100 000 000

6.Posté par jean Jouhis le 27/05/2011 12:05
la sulfureuse a deja fait 3 mois
donc 6 mois et bonne conduite = 3 mois

bien fait pour l Emile s il est condamné !!
le chevalier blanc
le coureur de jupons

bon il va faire appel c'est sur

7.Posté par enseignant le 27/05/2011 12:11
D'accord avec le commentaire numéro 1, pleins de bons sens, j'abonde dans ton sens lorsque tu parles du manque d'honnêteté et de moralité des électeurs qui continuent à voter pour des imbéciles corrompus, Annette en tête lol

8.Posté par met encor!!!!!!! le 27/05/2011 13:02
Au regard de ce que ces magouilleurs empochent, le risque et les peines sont très faibles et doivent tenter un bon nombre d'hommes ou de femmes qui font de la politique uniquement pour détenir un temps le pouvoir...le pouvoir de se remplir les poches....on appel cela des escrocs...et nos institutions en sont pleines...

Une loi de banqueroute et de saisie total des biens de la personne re connue pleinement coupable ou en partie, associée à une innégibilité à vie devrait donner beaucoup moins d'hommes corrompus en politique...

Mais ce sont des corrompus qui se créent des lois pour pouvoir agir en presque toute impunité...bref....

9.Posté par Joseph le 27/05/2011 14:42
Hamilcaro , comme Claude Hoareau se sont disqualiiés ,par leur gestion ,leurs comportements et leurs méthodes politiciennes démagogiques pour prétendre désormais à un poste électif à la tête d'une commune ! Place à une équipe nouvelle de gens intègres ,soucieux uniquement de l'intérêt général de la population !!!

10.Posté par "Tiens, achète-toi une chemise ! " le 27/05/2011 14:50
... Condamner un des leurs n'est pas évident à l'heure actuelle. Avec les sénatoriales qui avancent à grand pas, les présidentielles en mai prochain et les législatives pour le mois juin 2012, risqueraient de compromettre directement un siège au Palais Bourbon. Car, il faut l'avouer Cyrille Hamilcaro représente un foyer de 20 à 25 milles électeurs dans le Sud. Les tractations doivent s'opérer actuellement pour minimiser sa peine. Le verdict du 16 juin prochain nous dira si juges procureur pratiquent, une justice claire et limpide. On ne doute pas un seul instant que les sentences qui tomberont sont pipées. On est quand même sous une République, qui plus est, la 5ième.

Mais reste que la politique et la justice font bon ménage. Un qui dictent les lois l'autre qui l'appliquent. Le comble si on s'intéresse aux marchés truqués de la Civis, des millions étaient en jeu. Là, c'est quasi le même remake, encore des millions évaporés. On comprend mieux pourquoi tant de personnes veulent avoir un mandat d'élu. La caverne d'Ali Baba est toute porte grande ouverte. Et que si les juges et autres voulaient être garant de ces trésors, les politiques réfléchiraient à deux fois avant de franchir la porte de la caverne en attribuant de lourdes peines à ces malfrats.

"Tiens, achète-toi une chemise ! "

11.Posté par "Tiens, achète-toi une chemise ! " le 27/05/2011 15:02
C'est bon enfant actuelllement dans les rues de Saint-Louis avec ce procès en cours. Les militants des deux se chambrent. En attendant le procès de Claude Hoarau, l'avantage est à ses militants qui saluent ceux de Hamilcaro en leurs disant tout en les saluant :
- "Tiens, achète-toi une chemise ! "
Phrase de Surgine à Cyrille Hamilcaro en lui présentant 500 €, pour que ce dernier soit on le suppose un peu plus sortable. Sortable je crois pas trop c'est peut être, vu le contexte de la relation de l'époque, plus pour la texture en l'enlevant.
Aller, on plaisante !!!

12.Posté par Seins Frusquin le 28/05/2011 07:50
500 € une chemise ? mais de quelle marque ? Boutons de manchette en or inclus j’espère.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales