Faits-divers

Procès Mamodtaky : L'accusé se perd dans ses propos


Procès Mamodtaky : L'accusé se perd dans ses propos
À l'issue de la première semaine du procès en appel à la cour d'assises de Créteil sur la tuerie de Fenoarivo, Mamode Abasse Mamodtaky a pour la première fois montré quelques failles dans sa défense.

Interrogé sur les jours précédents et suivants cette tuerie, qui s'est déroulée le 22 avril 2001, l'accusé a eu du mal à fournir un emploi du temps. Comme le rapporte le Quotidien dans ses pages, Mamode Abasse Mamodtaky affirme "avoir du mal à se souvenir" des appels qu'il a effectué ce week-end du 21-22 avril 2001.

Un "mensonge" pour les avocats de la partie civile, qui affirment que "n'importe qui", se souviendrait "de la veille d'un meurtre dont on est accusé".

Cette stratégie de défense risque dès aujourd'hui d'être mise à mal avec la lecture des dépositions de Yohan Babar Ali, également impliqué dans cette tuerie et toujours en fuite, qui a donné une dizaine de versions différentes sur cette affaire lorsqu'il avait été arrêté.
Mardi 12 Février 2013 - 09:33
S.I
Lu 1343 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales