Faits-divers

Procès : Les Mafatais manifestent en soutien au gérant de Mafate Hélicoptères


Image Yves Fageol
Image Yves Fageol
André Bègue, le gérant de l'entreprise Mafate Hélicoptères, est actuellement devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis, accusé de construction illégale d'un hangar.

Plusieurs dizaines de personnes sont venues de Mafate le soutenir à l'occasion de ce procès qui a débuté à 16 heures. Pour les Mafatais, ils seront les premières victimes d'une éventuelle condamnation.

L'occasion pour eux de dénoncer une nouvelle fois l'attitude du Parc national qui aurait, à leur goût, trop d'emprise et de pouvoir sur le devenir de leur cirque.

Une manifestation est envisagée si le tribunal décidait de condamner André Bègue.
Mardi 13 Avril 2010 - 16:44
Melanie Roddier
Lu 3840 fois




1.Posté par cassepapaye le 13/04/2010 17:13
ça pourrait être une bonne occasion pour demander à l'ONF de produire les permis de construire qu'il n'a pas manqué d'obtenir pour la constructions des kiosques, des gites et des maisons forestières etc...
:-)

2.Posté par Cambronne le 13/04/2010 17:15
Quand je disais que le parc national se passerait bien des hommes ...

3.Posté par mwa la pa di le 13/04/2010 17:18
Alors maintenant avec une manifestation on peut tout faire et se situer en dehors de la loi ! Du n'importe quoi ! (Mais en fait, nos élus ont donné l'exemple, non ?)

4.Posté par boyer le 13/04/2010 17:21
souhaitons que le jugement ordonne au plus vite la destruction de ce hangar.

Au fait qui peut se payer 3 helicopteres?
avec quels revenus?

on a deja connu ca a St gilles: des gros zozo s'installent, betonnent , ramassent l'argent à la pelle et aujourdh'hui ces rentiers ne se disent plus concerné par le declin de st Gilles.

Si certains mafatais sont fatigués de marcher, de vivre isolés on les comprend, il leur suffit de résilier leur bail et d'aller vivre sur la cote, dans les hauts comme dans les bas. Il n'y a aucun soucis, il y a de la demande pour prendre leur place.

5.Posté par Volatile le 13/04/2010 17:57
André Bègue aurait du faire une demande de construction de hangar en 8 exemplaires originaux, participer à 62 réunions pléniaires, 135 réunions de sous-comité, réexpliquer son dossier une bonne trentaine de fois en raison des changements d'interlocuteurs, et il aurait fini par obtenir son autorisation de construire au bout de 3 ou 4 ans.

Au lieu de quoi, ce dangereux individu a construit son hangar au moment où sa compagnie en plein essor en avait besoin, afin d'assurer dans de bonnes conditions la maintenance de ses 3 hélicoptères et sous le prétexte fallacieux de préserver et même créer de l'emploi à La Nouvelle, où le taux de chômage est parmi les plus élevés de l'île.

Haro, haro ! qu'on le condamne, qu'on démonte son hangar, qu'il ne soit pas dit qu'un petit gars de Mafate avec même pas son bac en poche, qui a réussi à décrocher un brevet de pilote professionnel d'hélico, à créer une compagnie et à faire tourner un gîte, qu'il ne soit pas dit donc qu'il puisse s'opposer à la toute-puissance de l'Administration. Où va-t-on si les énarques n'ont pas le dernier mot ?


6.Posté par nomwintriss le 13/04/2010 17:58
même à me répeter le parc national va bientôt nous demander des autorisations de circulation dans les sentiers de l'ile.mme APAVOU, vous qui venez d'arriver via le CNFPT et le SDIS, demander aux agents(ex: sentier du piton des neiges il y à 3 semaines)de dire au moins bonjour.

7.Posté par David le 13/04/2010 18:02
...Au fait qui peut se payer 3 helicopteres?
avec quels revenus?...

Peut-être un mec qui n'a pas peur de bosser et qui a réussi. Mais ça ne peut pas être compris par un mec jaloux.

8.Posté par Volatile le 13/04/2010 18:06
@boyer : pour "se payer" 3 hélicoptères il faut travailler, faire les missions dont les autres ne veulent pas, faire du levage à la chaîne pour apporter les fournitures à Mafate ou évacuer les poubelles. Pas que les poubelles des Mafatais, aussi celles des touristes qui ne repartent pas avec leurs déchets.
André Bègue a commencé avec un hélicoptère qu'il louait, puis il en a loué un deuxième, puis un troisième. Aujourd'hui ils sont peut-être sous son nom, mais ils appartiennent à son banquier, et il paie les traites tous les mois.

Il est plus facile de traiter les gens de gros zozos que d'en avoir un soi-même...

9.Posté par Jeff le 13/04/2010 18:20
Bien moi, je suis très content que Monsieur Bègue ait pu construire son hangar et gagne bien sa vie avec ses hélicoptères, car moi, handicapé, je n'aurais jamais pu aller à Mafate sans l'hélico de Monsieur Bègue.

10.Posté par chikun le 13/04/2010 18:51
Il suffit de faire respecter la loi (rires) à Mafatte.
Ca intéresse qui de faire respecter la loi à mafatte ?
Déja pour les enseignants stagiaires c'est dur........ Nos futurs enseignants respectueux des lois françaises.......

11.Posté par boyer le 13/04/2010 19:12
André Begue est-il assujetti à l'ISF?


12.Posté par David le 13/04/2010 19:21
Post 8. Merci pour ce post.
J'ajouterai qu'il n'est pas écrit dans l'article que Monsieur Bègue envisage de demander la charité à Boyer : l'argent i sorte pas dan out poche Boyer, si ou veut gagner, allé travaille...

13.Posté par Cambronne le 13/04/2010 19:51
8.Posté par Volatile le 13/04/2010 18:06

Mon cher Volatile je partage entièrement votre état d'esprit libéral , vous affrontez le cas d'espèce Boyer l'home qui a vu l'ours de mafate et qui a vu le dahut dans la plaine des chicot Boyer voudrait voir stériliser toute les Réunionnaises pour mettre une fin au chômage , dans le cas présent je confirme Bégue est un travailleur acharné depuis plus de 30 ans il a développé son activité sans pratiquement aucune aide et maintenant l'on vient l'emmerder , ce pays marche vraiment sur la tête... d'ou vient la provenance des financement de ces technocrates qui décident de spolier la réunion ?
Boyer fait parti de ces extrémistes qui mettent en danger les valeurs fondamentales de la liberté de travailler

14.Posté par roro le 13/04/2010 19:55
La solution se trouve du coté du maire de la possession.
Est-ce bien la soeur de begue qui est conseillére municipale à la possession.
Trouvez l'erreur, encore une histoire de terrain et de construction illégale à la possession.

Ah Roland çà n'arréte pas.

15.Posté par zipé le 13/04/2010 20:14
andré begue est un mec bien, un vrai. il est parti de rien, c'est vraiment le mafatais exemplaire. celui qui prouve que tout est possible avec de la volonté. dédé tu as tout mon soutien (de la part d' un ulmiste de cambaie, tu sais un des pendulaires du hangar du fond.....) tiembo!

16.Posté par boyer le 13/04/2010 20:23
pour expliquer comment "Mafate Hélicoptères" est en train tuer de tuer le tourisme et tuer la poule aux d'or pour exploser sa fortune aux détriment des mafatais il y a 2 articles recent du JIR:

Mafate, l’usine à touristes | 2010-02-28 06:38:12
Le cirque est-il en train de se tirer une balle dans le pied ? Perte d’authenticité, services expéditifs et impersonnels, augmentation des tarifs…

Les cirques s’enfoncent dans la pauvreté publié le 30 mars 2010
La crise n’épargne personne. Des Mafatais viennent de solliciter l’association Momon papa lé la afin de bénéficier de colis alimentaires.

Et oui, les helicopteres c'est surtout de la culture sur brulis ou un boug ramasse l'argent au plus vite , mais surement pas du développement durable ou la ressource est préservée pour tous.

17.Posté par pipoteur le 13/04/2010 20:58
Mr Bègue a réussi certes mais à quel prix! Le prix du culot en faisant tout illégalement!
Construction de gîtes sans permis, construction d'une laverie sans permis et sans assainissement polluant Mafate, sans concessions...
Mr Bègue ne paye aucune taxe (pas de taxe foncière, ni d'habitation...), ne paye pas l'eau ni l'électricité (gratuites à Mafate).
Mr Bègue construit un hangar qui se voit depuis le Maîdo: c'est du développement durable c'est sûr!
(...)
Mr Bègue est certainement un magnifique entrepreneur mais tout est en dehors des lois et que je sache nous sommes encore en république!

18.Posté par Jeff le 13/04/2010 21:01
Mon pôvre Boyer, que d'amertume dans tes propos. C'est beau Mafate, mais il faut vouloir y vivre 365 jours/365 et cela ne doit pas être facile tous les jours même avec du zamal, c'est un choix. Ton pain frais et tes croissants, c'est pas tous les jours.

Moi je les envie les mafatais et qu'ils se fassent de la monnaie ne me dérange pas, on ne peut pas les empêcher de rêver à notre au delà du col des boeufs, ils veulent un peu des blings blings de notre société de consommation.

Tu as l'air jaloux de leur possibilité d'être opportuniste, laissons les faire du blé pour voir ailleurs, pourquoi pas?

19.Posté par boyer le 13/04/2010 21:19
C'est pas moi qui le dit, c'est le Manrique César, président de l’association "March ansamb Mafate" dans le jir du 30 mars:

Les cirques s’enfoncent dans la pauvreté

Car en fait, la rivalité gangrène peu à peu les relations humaines de ce petit paradis, au détriment de l’entraide. La solidarité peine à fonctionner. “Quelques-uns ont le droit de faire des gîtes et d’autres non”, regrette-t-il, évoquant “un deux poids deux mesures” regrettable. Ainsi, certains, spectateurs, observent leurs homologues “faire fortune” par le biais de l’industrie touristique. “Le fossé est énorme entre les gîteurs et les autres”, s’exclame Manrique César. “Sur le littoral, il se creuse à coups de pelle, ici il se creuse à coups de tractopelles !”, s’emballe-t-il.

Du coup, les rotations en hélicoptère se raréfient pour les plus défavorisés. “Je vois des personnes avoir honte de vous recevoir, car ils n’ont que du riz et du grain à vous proposer. 50 % de la population vit dans une grande misère”. Autre phénomène nouveau : des Mafatais vendent leurs bestiaux afin de s’approvisionner en huile et autres marchandises. Ils n’ont pas le choix.

20.Posté par Jeff le 13/04/2010 21:37
Eh! oui Boyer, c'est la terrible lutte de l'humanité, les gagnants et les perdants, et dans un microcosme comme Mafate, c'est plus flagrant. Il y a ceux qui ont su être opportunistes et ont "construits" et ceux qui les ont regardé en disant que c'était pas juste et on construit leur jalousie.

Le bout de terrain avec un peu de soleil et un peu d'eau, c'est le plus de l'autre, c'est la Vie, tant pis, on va pas changer le monde, pas vrai, Boyer.

21.Posté par boyer le 13/04/2010 22:05
Entierement d'accord jeff. Et comme Mafate fait partie du domaine public, c'est bien à l'ONF et au Parc National qu'il revient de réguler et servir l'intérêt PUBLIC et non pas l'intérêt de qq betonneurs;

On a deja vu ce que ca a donné à St Gilles.

(Accessoirement on remarquera au passage qu'au mois de juillet l'UNESCO examinera la candidature du coeur du parc de la Réunion et en particulier sa capacité a faire appliquer la protection qu'il prétend (les hotels, les batiments agricoles du piton de l'eau) appliquer)

22.Posté par citoyen(ne) le 13/04/2010 22:07
dite te nous bien Réunionnais et Réunionnaises que le parc national des hauts
veule la morte des ses personnes qui ont toujours vécurent dans Mafate
parce que sa le dérange quand on sais que Mafate est devenue se quelle est grâce au courage de ses habitants
et non pas par le parc national des haut que sa fait a peine 5 ans qu'il existe
que est t -il devenue le seule éleveur de bœufs a l'état sauvage au volcan
que le parc national des haut a voulu l'éliminer de son travail qu'il faisait de génération en génération c'est notre patrimoine il sont entrain nous couler

23.Posté par Machin le 13/04/2010 22:49
Juste deux questions :


1/ Pourquoi le hangar devrait-il être à Mafate plutôt que ailleurs ? (dans les bas)

Quitter sa base de départ qui serait à Mafate pour aller chercher des marchandises, puis revenir s'y poser jusqu'à la prochaine mission ne revient-il pas au même que de quitter la base de départ des bas, livrer la marchandises à Mafate, et revenir dans les bas ?
Voila un bâtiment-verrue de plus ..., à moins qu'il soit bardeauté en tamarins ?


2/ Puis-je construire un hangar au volcan ? et un autre au Piton des Neiges ? et un petit dernier sur la plage de Boucan canot ?

Hé oui, ce sera très pratique, car je projette de me spécialiser dans les évacuations sanitaires. Il vaut mieux être sur place pour faire gagner un temps précieux au blessé.

24.Posté par boyer le 14/04/2010 04:05
22.Posté par citoyen(ne)
Tu donnes toi même dans ton commentaires les éléments qui contredisent ton propos:

- contrairement à Mafate hélicoptère, l'eleveur du fond de la riviere de l'Est pratique une activité qui existait deja avant la création du parc. Que ce soit les enclos ou le nombre de boeuf, sont activité reste pastorale et sans concurrence avec le milieu naturel contrairement au hangar (voir geoportail pour ceux qui ne sont pas monté au Maîdo voire cette verrue)

- Contrairement à Mafate Helicoptere l'eleveur du fond de la Riviere de l'Est a implanté ses infrastructure(silos, etables, reception des lisiers) EN DEHORS du coeur du parc à la petite ferme.

- Quand le JIR demande "Le cirque est-il en train de se tirer une balle dans le pied ?" il explique que le declin de Mafate est antérieur à l'action du parc. Ca fait deja plusieurs année que j'entend des touristes raconter qu'ils composent leur circuit en évitant "La Nouvelle" à cause des échos négatifs sur le web

- Se référer à l'histoire et à l'histoire du développement de Mafate est un non sens car précisément tout ceux qui ont voulu "développer", après avoir éradiqué les marrons ( "par les O par les bas" consacré à Cilaos) n'ont fait que saccager, rendre les terres infertiles, les livrer au lessivage des pluies , à l'érosion et à la sècheresse.


------------------------

En résumé:
-tirer une balle dans le pied
- tuer la poule aux d'or

Mafate hélicoptere n'a qu'a monter son hangar à ste Marie ou à Pierrefond

25.Posté par Cambronne le 14/04/2010 07:06
16.Posté par boyer le 13/04/2010 20:23

C’est ça...Boyer le salaire de la peur avec la nitro en moins Putain de fieu cette route est franchement très dangereuse, c’est vrai... mais, euh... c’est aussi la plus sûre !
pour expliquer comment "Mafate Hélicoptères" est en train tuer à coup de napalm et "d'agent orange", le terrible défoliant , mais les écolos talibans pseudos environnementalistes ne sont pas à une aberration anachronique. ...

Selon des énergumènes comme Boyer , les hélicoptères c'est surtout de la culture sur brulis ou un boug ramasse l'argent au plus vite , mais surement pas du développement durable ou la ressource est préservée pour tous.

A l'image d'un surmédiatisé Nicolas Hulot énormément trop narcissique de mon point de vue dans ses didactiques et autres propagandes
L'écologie et l'environnement est une affaire trop sérieuse pour la laisser dans les mains de ces gens inutiles du parc des hauts .

Comme d’habitude, pendant ce temps sur cette chaudière , il faut accomplir le boulot à la place des institutions qui n’ont jamais su prévoir ! Et oui quand il y a la vilaine femelle moustique, véritable prétexte alors on récrimine, on se lamente etc... Alors que nos voisins mauriciens Seychellois avec d’autre moyens moins important font le plein de touristes sans les soustraire, l’environnement eux...Mais vous aurez toujours un multitude de pisse vinaigre comme Boyer pour réclamer du répressif, lorsque cet individu n'a jamais rien fait de remarquable pour la protection de l'environnement .

Conclusion : un conseil pour être incontestablement crédible Boyer , la démarche requiert d’éviter d'affirmer tout et n'importe quoi et surtout donner des exemples sur des phrases rapporté sans en connaitre les tenants et aboutissants , remarquez vous êtes du genre les vacances de Monsieur HULOT Se vautrant dans les poncifs les plus convenus, comme pour se déplacer dans sa résidence secondaire dans le domaine touristique de Sperone en Corse il utilise un Hélicoécolococodurable , pendant que d’autres y vont à la nage en char à voile et à vapeur voir même en pédiluve pour les favorisés .
I love the smell of napalm in the morning une des solution pour éradiquer par Boyer et les embrumés des Balkans y pourront donc pas leur latter la gueule à tous ces sales niakoués qui ne font rien qu’à faire pousser quelques légumes pour tuer des pauvres gens innocents qui ne demande que leur liberté de vivre tranquillement et de travailler sans aucune aide ???

26.Posté par Cambronne le 14/04/2010 08:27
Manrique César, président de l’association "March ansamb Mafate" dans le jir du 30 mars:

Les cirque sont toujours pointer du doigt par une “paupérisation” qui arrange ...
Voilà le type d'exemple de boyer que j'attendais votre Manrique César, n'est qu'un hétéroclite assisté il voudrait bien mais il peu point, voilà l'énergumène type de beatnik, hippie péi qui viennent squatter le cirque pour y vivre comme des parasites dans un concept de décroissance en demandant toujours plus d'aides et de subvention Voilà donc comment ces Rebelles ont assiégé les lieux , sont aussi Hors la loi, Canailles, Terroristes écolos , Réfractaires à tous développement , new age Bolchévique, Maquisards mafatais , Subversifs répulsifs Activistes, Agitateurs spoliateurs .

Pas ma votre exemple Boyer vous en avez d'autres j'ai assisté dernièrement au kabar Natur- kiltir , genre Woodstock péi véritable processus d'une dégénérescence de la société ....fallait voir le carnage et surtout l'existence d'un tel trafic déguisé contenant les dessous de substances hallucinogènes au nez et à la barde des autorités ...
ces derniers cherchent activement à faire entrer des idées leurs puantes sur un principe d'une “décroissance” avec les encouragements des programmes des partis ultra gauche ou écolo durable .Avec cette invasion de barbares écolo quel espace de liberté, de possibilité restera t-il ?

27.Posté par Cambronne le 14/04/2010 09:45
Aaaaaarrrrgghhh ! sombrer dans la caricature !
Avec Boyer doux rêveurs, d'utopistes et quelques emmerdeurs technocrates ou empêcheurs économique
ce qu'il y a de formidable avec les Boyer et autres Pastèques c'est qu'ils ont manifestement l'air de savoir tout mieux que tout le monde,
mais je ne les prendrais pas pour défendre l'environnement au vu de la confusion dans leur approche des choses sur le terrain et rien que pour défendre ma pensée libérale que l'homme sera toujours une priorité en concertation avec la nature .
tout ces gens se montre tantôt pourfendeur d'une certaine forme de l'écologie et défenseur du marché, puis dans il change selon la vitesse de éolienne en pourfendeur du marché et défenseur d'un environnement sans l' homme ....
lorsque l' on a pas d' autres arguments réels face à une politique écologique moderne et nuancée, on construit une propagande et un mythe autour d'une écologie avec des idées extrémistes radicales ..Le réchauffement climatique ne sera pas au rendez vous afin que tous ces millénaristes d'écologistes prédicateurs d'une catastrophe , c'est donc la force naturelle des choses qui fonctionnera normalement pour équilibrer les forces de la nature contre l'abrutissement idéologique de ce qui se passe actuellement avec la technique de la "pensée unique" où le citoyen est amené à n'envisager qu'une seule et unique solution celle d'une dictature Pastèque .

28.Posté par boyer le 14/04/2010 09:50
Entièrement d'accord cambronne, Mafate ne doit pas être un refuge pour clodo(pas plus qu'un "Pas-de-la-Case bis avec son beton) comme ce fut le cas il y a qq année dans le fond de la rivière du bras de pontho jusqu'à ce sordide fait divers dans les années 90.

C'est la raison pour laquelle l'idée de développer Mafate de façon durable autour de l'eco tourisme est à poursuivre: hébergement + productions agricole pour approvisionner au maximum les hébergements.




29.Posté par cobra le 14/04/2010 13:35
La piste que voulait créer Pierre LAGOURGUE aurait dû voir le jour. L'ONF serait resté dans les petits papiers des hommes politiques. En contre-partie le Parc n'aurait bien entendu pas vu le jour et le hangar de Monsieur BEGUE n'aurait pas été planté dans le décor. Piste ou hangar de 300 m2? Cruel dilemme!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales