Economie

Prix du carburant : la table ronde a débuté vers 17h30 à la Préfecture

C’est le Secrétaire général, M. Theuil qui a la charge de diriger cette table ronde sur le prix du carburant. Si Philippe Bodilis, directeur général de Total, a préféré attendre la discussion avant de s’exprimer, Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations service, lui, a indiqué que l’automobiliste réunionnais doit s’attendre à plusieurs hausses du prix du carburant à l’avenir.


Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-services
Gérard Lebon, président du syndicat des gérants de stations-services
Une certitude, ce n’était pas l’ambiance des grands soirs. Les visages étaient fermés et l’air grave. Il y avait aussi parmi certains participants à cette table ronde sur le prix du carburant cette désagréable impression d’être à un enterrement.
Les propos étaient murmurés et chacun semblait vouloir réserver sa réaction, dans l'attente de la décision de la Préfecture. Mais pour l’heure, il est difficile de dire s’il y aura ou non une hausse du carburant à cette table ronde.
Selon les informations prises, “il faut s’attendre au moins à une petite augmentation”. Selon notre interlocuteur, la Préfecture pourrait couper la poire du fameux coût de transport que certains pétroliers souhaitent faire supporter aux stations-service, en deux.
Rappelez-vous, il y a un mois, c’est ça qui avait déclenché la grève chez les pompistes de la marque Tamoil et Total. Cette fois déjà, il avait fallu l’arbitrage de la Préfecture pour mettre fin au conflit.
C’est pour cette raison que notre interlocuteur pense que le représentant de l’Etat pourrait faire un geste envers les pétroliers. L’augmentation pourrait correspondre au coût du transport.
Ce coût, une fois encore, ce sont les automobilistes qui vont en faire les frais.

Lundi 29 Septembre 2008 - 18:20
Jismy Ramoudou
Lu 784 fois




1.Posté par Phyllie le 29/09/2008 18:48

La position des pétroliers à la Réunion va être difficile à tenir.
Encore une fois si nos amis achètent correctement leurs produits pétroliers, ils bénéficient de la baisse des cours. Ils sont donc amenés à établir leurs prix en « valeur de remplacement ».
C’est certainement sur ce dossier que la SRPP ne souhaite pas réellement débattre. C’est sur la formation du prix en tenant compte de la « valeur de remplacement » de la marchandise.
Exemple : Si vous aviez acheté du raffiné à un prix inférieur il y a 3 mois mais que le marché est plus cher aujourd’hui, vous seriez idiot de ne pas profiter de vos bons achats et donc augmenter les prix.
Seulement quant la position s’inverse, et qu’il y a un concurrent, vous êtes obligé de prendre pour vous vos pertes puisque le prix de marché est plus bas. Vous me suivez, Pierrot ?
A La Réunion, bons ou mauvais achats la SRPP vendra toujours, car elle est en monopole.
Elle n’est pas belle la vie à la Réunion….

Bien entendu, ils ont comme contrainte leurs capacités de stockage de « Physique » ce qui doit poser parfois quelques problèmes pour bénéficier de meilleures opportunités d’achat. En effet vous ne pouvez pas vous faire livrer alors que vos cuves sont presque pleines. Mais compte tenu de la situation financière de la SRPP, je pense qu’ils se sont accommodés du problème du stockage.
Ce qui m’étonne un peu c’est le silence. Il y a un manque de communication de leur part qui ne joue pas en faveur de cette société.
C’est une grave erreur.

2.Posté par Phyllie le 29/09/2008 18:58
Je ne comprends pas la SRPP, ne répercute pas le coût de transport de l’essence en camion citerne vers les stations services ?
C’est une blague ?
La SRPP est association caritative ? Expliquez-moi SVP.

Par ailleurs en techniques de négociation, c’est une erreur que de couper la poire en deux. En effet vous mécontentez les 2 parties.
Je n’ose croire qu’n préfet de la République fasse des erreurs aussi grossières.

3.Posté par bertel le 29/09/2008 19:36
"Je ne comprends pas..." 2. Posté par Phyllie le 29/09/2008 18:58

Il n'y a rien à con...prendre... Il y a juste des cons...pris ! J'ai le désagréable sentiment de l'être, tout autant que vous.

Et je ne sais pas comment éviter de l'être tant que je devrai me rendre sur mon lieu de travail, trop loin pour être accessible à pieds ou à vélo !

4.Posté par Phyllie le 30/09/2008 06:55
Mon Cher Bertel,

l'histoire nous fait cocu une fois de plus.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales